LIV Golf Invitational Series

Le DP World Tour emboite le pas du PGA Tour et refuse de “libérer ses joueurs”

11 mai 2022
Keith Pelley Photo by Richard Heathcote/Getty Images

Après le PGA Tour, c’est son allié stratégique européen qui a rejeté les demandes d’autorisation des joueurs souhaitant s’aligner au départ du premier tournoi des LIV Golf Invitational Series de Greg Norman.  

 

Le DP World Tour et le PGA Tour, alliés de circonstances, se sont trouvés un ennemi commun. La Super Ligue Saoudienne portée par la LIV Golf Investments de Greg Norman.

En effet, quelques heures après le refus du PGA Tour d’accéder aux demandes de libération des joueurs du circuit américain pour le premier tournoi des très lucratives LIV Golf Invitational Series à Londres, c’est le DP World Tour (et son Directeur, Keith Pelley (photo)) qui ont pris la décision de ne pas autoriser les joueurs à leur faire cette infidélité.

Martin Kaymer, Lee Westwood, Richard Bland et beaucoup d’autres – on parle d’une quarantaine de joueurs qui avaient l’intention de participer à la première étape du LIV au Centurion Club du 9 au 11 juin – s’exposeront donc à des sanctions s’ils persistent dans leur désir d’y prendre part contre l’avis du circuit européen.

Dans une lettre de rédigée par le vice-président du PGA Tour, Kirsten Burgess, et le CEO, Jay Monahan, le PGA Tour explique que ces autorisations  “nuiraient de manière significative et déraisonnable au circuit et à ses sponsors.

 

Le PGA Tour explique également que, comme la série LIV Golf Invitational compte huit tournois, il ne s’agit pas d’épreuves ponctuelles pour lesquelles le Tour pourrait accorder des libérations exceptionnelles.

Mardi, Greg Norman a déclaré à Sky Sports que 19 joueurs du top 100 mondial étaient intéressés pour prendre le départ du premier tournoi dans la capitale anglaise. Affirmant qu’il ne recevait pas d’ordre de MBS, le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed Bin Salman, il a insisté sur le fait que les joueurs étaient des entrepreneurs indépendants.

Plus tôt cette année, il avait fait planer la menace de représailles juridiques en cas de sanctions contre les joueurs. Le feuilleton ne fait que commencer. Affaire à suivre donc.

 

Photo © Richard Heathcote/Getty Images

Dans la même catégorie
Photo by Greg Norman Oisin Keniry/Getty Images
LIV Golf Invitational

Greg Norman accuse le PGA Tour d’être “anti-golf”

Remonté contre le PGA Tour et son refus de libérer les joueurs pour qu’ils participent au premier tournoi des très lucratives “LIV Golf Invitational Series” […]

DP WORLD TOUR EUROPEAN TOUR
LIV Invitational Series

Le DP World Tour envisage des sanctions pour les joueurs décidés à jouer le LIV Invitational de Londres

Le DP World Tour s’apprête à opposer un refus aux membres du circuit qui souhaitent jouer début juin le premier tournoi des LIV Golf Invitational […]

Circuits pros

Bryson DeChambeau en partance pour la Saudi League avec la possibilité de jouer 3 majeurs

Bryson DeChambeau serait sur le point d’accepter l’offre de la Super Golf League et donc de tourner le dos au PGA Tour. L’information n’a pas […]