DeChambeau veut se muscler… Question : un golfeur est-il un athlète comme un autre ?

14 octobre 2019

1,84 mètres pour 93 kilos. Bryson DeChambeau fait partie des joueurs les plus imposants sur le PGA Tour, avec Brooks Koepka, Tiger Woods, Dustin Johnson et certainement Gary Woodland.

Voici leurs mensurations :

  • Koepka : 1,83 m, 93 kilos ;
  • Gary Woodland : 1,85 m, 86 kilos ;
  • Tiger Woods : 1,85 m, 84 kilos ;
  • Dustin Johnson : 1,93 m, 86 kilos ;

L’Américain est aussi l’un des joueurs les plus puissants avec une moyenne au drive de 277 mètres.

Oui, DeChambeau est déjà un beau bébé, mais le joueur de 26 ans a déclaré la semaine passée que pendant sa trêve hivernale d’un mois, il avait prévu de prendre du poids ! Quand il parle de poids, il parle de muscle bien sûr…

« Quand je vais revenir l’année prochaine, je ne ressemblerai plus à ça. Je ne serai plus la même personne physiquement. Vous allez voir de gros changements dans mon physique, ce qui sera une bonne chose. »

« Je serai plus gros et beaucoup plus puissant. Je vais probablement avoir l’air beaucoup plus costaud, mais ça va être un mois marrant. Je n’ai jamais pu le faire et je vais faire des choses qui vont être très drôles. »


Le golfeur, un athlète à part entière

Du muscle, du muscle et encore du muscle, soulever de la fonte, frapper encore et toujours plus loin. Tel semble être aujourd’hui l’obsession de bien des golfeurs de haut niveau. L’image du golfeur a changé. Hier certaines personnes se demandaient si le golf était un sport, aujourd’hui Brooks Koepka, numéro un mondial, fait la couverture du supplément « Body Issue » du célèbre magazine ESPN qui, chaque année, présente dans le plus simple appareil les plus grands athlètes mondiaux. Après Serena Williams, le surfeur Kelly Slater ou encore le joueur de basket Dwyane Wade, c’est bien Koepka qui a été choisi pour dévoiler son corps musclé. D’ailleurs ce dernier se considère lui-même comme un sportif de haut niveau et n’hésite pas à se comparer au grand LeBron James (joueur de basket-ball).

Les golfeurs d’aujourd’hui sont des athlètes accomplis, les coachs techniques se sont vus rejoints par des coachs physiques, mentaux, et des nutritionnistes pour optimiser la performance des joueurs comme le font les tennismen, les footballeurs, les nageurs…

Les tops players comme Rory, Koepka ou Johnson s’entraînent à la salle de sport six jours sur sept en plus de leurs entraînements golfiques et pendant leurs « jours de repos » ils font quand même au minimum trente minutes de cardio. En plus de sa séance quotidienne de musculation, Tiger court six kilomètres le matin et six le soir. Rory est aussi un aficionado de la salle de sport, certains coachs disaient qu’il passait trop de temps à soulever des poids et pas assez au practice…

Résultat de recherche d'images pour "rory mcilroy physique coach"

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "tiger woods weight"

Résultat de recherche d'images pour "tiger woods gym"

Ce phénomène touche même les joueurs de l’« old generation ». En effet, Phil Mickelson a cédé à la tendance, il a récemment perdu sept kilos et s’est mis au sport.

« Je vais continuer à faire des changements dans mon hygiène de vie, » a récemment déclaré Lefty. “Je vais continuer à mieux manger, à moins manger, à faire plus d’exercice et m’y tenir. »

On est bien loin du régime cigares, vin rioja et paella de Jimenez ou des vingt-huit canettes quotidiennes de Coca-Cola Light, des cigarettes et des pizzas de John Daly.

Des gros bras pour driver toujours plus loin

Cette prise de muscle à une conséquence directe : chaque année, les moyennes de distance au drive des joueurs du PGA Tour augmentent, les drives n’ont jamais été aussi longs, les joueurs n’ont jamais frappé aussi fort, à tel point que certains parcours de golf sont devenus obsolètes.

Voici la moyenne de distance au drive des joueurs cités en 2019 :

  • Miguel Angel Jimenez : 256 mètres ;
  • Tiger Woods : 270 mètres ;
  • Shane Lowry : 272 mètres ;
  • Brooks Koepka : 283 mètres ;
  • Dustin Johnson : 285 mètres.
  • Rory McIlroy : 286 mètres ;

Ci-dessous le classement des distances moyennes au drive en 1989 et en 2019.

En 30 ans, les joueurs ont gagné en moyenne 34 mètres au drive, soit un peu plus d’un mètre par an. Évidemment, la muscu n’explique pas tout : les innovations au niveau des clubs et des balles font que les drivers n’ont jamais été aussi faciles à jouer et les balles n’ont jamais autant volé.

Alors, faut-il s’entraîner comme un athlète pour être dans le top du ranking mondial ? Peut-être, puisque Brooks Koepka, Rory McIlroy et Dustin Johnson composent le trio de tête. Pourtant, certains joueurs avec un peu d’embonpoint et un physique peu athlétique font de la résistance, comme Shane Lowry : 1,83 mètre pour 102 kilos. Lowry ne voit pas pourquoi il changerait ses habitudes, et nous non plus puisque l’Irlandais a remporté en juillet dernier The Open. Dans le même style, nous pouvons citer Kevin Stadler ou encore Andrew « Beef » Johnston. Ces joueurs ont bien sûr un coach physique, mais leurs objectifs sont différents d’un Tiger ou d’un Rory.

Image associée

Le cas Miguel Angel Jimenez, où le défi de la performance face à la contrainte du temps

Et puis demandez à Jimenez, il vous dira que le plus important, c’est la souplesse, gage de longévité. Ci-dessous sa routine que peu de joueurs sont capables de reproduire.

Alors oui peut-être qu’il ne bat pas Rory aux tractions, mais Jimenez a une carrière qui fait rêver beaucoup de joueurs professionnels. Sur le Tour Européen depuis 31 ans, il a remporté 20 tournois entre 1992 et 2013. En 2014, à 50 ans et 17 jours, il soulève le trophée de l’Open d’Espagne et bat son propre record du plus vieux vainqueur de l’histoire du circuit européen.

Résultat de recherche d'images pour "jimenez cigar wine"

Le cas Miguel Angel Jimenez est intéressant sur un autre point. Alors que Rory McIlroy a déclaré lors d’une récente interview qu’il n’était pas le même homme sur le parcours qu’en-dehors, Jimenez affirme tout l’inverse. Il est exactement le même quand il joue que quand il boit un verre de vin après sa partie. La vie de golfeur de Jimenez est indissociable de l’homme qu’il est. L’Espagnol n’est pas du genre à se forcer, il fait ce qu’il a envie quand il a envie et c’est peut être là aussi un de ses secrets, car Jimenez aime ce jeu comme s’il avait commencé hier :

“J’aime le golf” a-t-il récemment déclaré. “J’aime toujours autant la compétition, ce sentiment quand je me dirige vers le départ du premier trou. Et je pense que c’est aussi très important de s’accorder du bon temps, de se faire plaisir. Pour moi, un cigare et un verre de vin, cela fera toujours parti de ma vie et de qui je suis.”

Les joueurs d’aujourd’hui ne vont-ils pas perdre la passion de leur sport en se mettant autant de contraintes ? Une autre question se pose. Si les joueurs de golf adoptent des styles d’entraînement similaires aux sportifs de haut niveau dans d’autres disciplines, avec du physique, du mental et une hygiène de vie stricte, cela est-il viable à long terme ? Les nageurs, les tennismen, les footballeurs ont une carrière relativement courte comparée au golfeur. À 37 ans, Federer fait office de papy sur le circuit ATP. À 32 ans, Olivier Giroud est à l’âge de la retraite. Sans compter les athlètes qui ont arrêté prématurément, car lassés ou blessés. D’autant plus que les golfeurs commencent de plus en plus tôt. Leur carrière ne va-t-elle pas progressivement se calquer sur les autres sports ?

À 55 ans, Jimenez est toujours compétitif sur l’European Tour. Imaginons que Rory suive son exemple, cela signifierait qu’il aurait minimum encore 25 ans de carrière devant lui. Incontestablement, les joueurs les plus rigoureux vont devoir lever le pied à un moment donné, faire une pause ou raccourcir leur carrière. À suivre…

Mots-clés :
Bryson DeChambeau
Dans la même catégorie
17 novembre 2019

ET : Fleetwood en toute logique

Meilleur joueur du champ au classement mondial à la veille du tournoi Tommy Fleetwood a attendu la dernière journée pour justifier son statut de favori. […]

17 novembre 2019

Vidéo : Le show MacIntyre !

Déjà auteur de la meilleure carte du 3e tour (67) avec la bagatelle de 8 birdies malgré des positions de drapeau impitoyables samedi, Robert MacIntyre […]

17 novembre 2019

Vidéo : Socket putt donné, la sortie de bunker la plus chanceuse jamais vue !

La socket parfaite ça existe ? Regardez plutôt celle réussie par le Danois Joachim Hansen au Nedbank Golf Challenge…. #NGC2019 #RolexSeries pic.twitter.com/kWFB5KaDxY — The European […]

16 novembre 2019

Cartes européennes : Havret remonte, trois Français dans le top 25

Mercredi on connaitra les 25 joueurs qui seront sur le Tour européen. À Lumine en Catalogne, c’est le plus long parcours de l’année pour les […]

16 novembre 2019

ET : Detry vient rebattre les cartes

Toujours en quête d’un premier succès sur le tour, le Belge Thomas Detry s’est invité dans la course à la victoire à la faveur d’une […]

16 novembre 2019

Un 62 et deux trous en un coup sur coup au Mayakoba Classic

C’est assez rare pour être signalé, deux joueurs du PGA Tour ont réalisé ce coup de maitre au trou n°4 du parcours d’El Cameleon au […]

Thomas Detry
15 novembre 2019

Vidéo : L’incroyable coup de chance de Thomas Detry

Après avoir expédié sa première mise en jeu dans l’eau au 17, Detry a choisi de rejouer depuis le départ. Alors que la deuxième balle […]

15 novembre 2019

PQ3 : Gonnet aux avant-postes, 4 Français dans le top 20

C’est bien parti pour la colonie tricolore engagée dans la dernière ligne droite pour décrocher un droit de jeu sur le circuit européen en 2020. […]

15 novembre 2019

Un Sud-Af chasse l’autre, Mike Lorenzo-Vera passe sous le par

Au lendemain de l’exceptionnel 63 de Louis Oosthuizen, c’est au tour de Zander Lombard de briller sous le soleil de Sun City. Le joueur de […]

15 novembre 2019

Solheim Cup : Catriona Matthew rempile

L’Ecossaise de 50 ans qui a conduit l’équipe européenne à la victoire en septembre a accepté un nouveau capitanat pour l’édition 2021 dans l’Ohio. Vainqueur […]

14 novembre 2019

Oosthuizen prend les commandes, les Français en retrait

A deux doigts de déclarer forfait la veille le joueur de Mossel Bay n’a laissé le soin à personne de s’emparer de la tête du […]

14 novembre 2019

McIlroy bat un record de Tiger Woods

En matière de records ils sont très peu nombreux à pouvoir regarder le Tigre dans les yeux. Le Nord Irlandais Rory McIlroy est l’un de […]

14 novembre 2019

Nouveautés pour la Pratique : Départs recommandés et Niveau

En attendant l’introduction du NIVEAU selon le World Hancidap System mis en place par les deux grandes instances, USGA et R&A, la Fédération Française de […]

12 novembre 2019

Le programme de la semaine sur les différents circuits

Voici le programme de la semaine sur les différents circuits professionnels.    Tournoi (Rolex Series) : Nedbank Golf Challenge hosted by Gary Player Lieu : […]

11 novembre 2019

Vidéo GP : Antoine Rozner fait le point avant de se lancer sur l’European Tour

11 novembre 2019

6 Français de plus aux PQ3, Gary Stal réserviste

Sébastien Gros, Jean-Baptiste Gonnet, Julien Quesne, Thomas Linard, Mathieu Decottignies-Lafon et Fédéric Lacroix accèdent à la finale des cartes.  Ils rejoignent les « déçus » […]

11 novembre 2019

Vidéo : Le joueur au swing le plus dingue s’impose au Japon !

Hosung Choi s’est surtout fait connaître en raison de son swing inimitable mais sa victoire au Japon cette semaine le propulse au 162e rang mondial […]

11 novembre 2019

Dans le sac de Tyrrell Hatton

Voici le contenu du sac de Tyrrell Hatton, vainqueur du Turkish Airlines Open. Driver : Ping G410 Plus 8.4° Shaft : Mitsubishi Diamana RF 60-TX  […]

11 novembre 2019

Perez tout proche du top 50 mondial, Hébert de retour dans le top 100

Pas de changement au sommet de la hiérarchie mondiale puisque aucun joueur du top 10 n’a vu son classement évolué ce lundi. Auréolé de son […]

11 novembre 2019

Interview décalée de Romain Langasque : « J’aimerais avoir la carrière d’un Tommy Fleetwood. »

A 24 ans, Romain Langasque est une étoile montante du golf français. 117e joueur mondial, 4e Français, le jeune champion originaire de Cabris a déjà […]