Alps Tour

Paul Elissalde : « Je ne prenais plus du tout de plaisir à jouer »

22 octobre 2021

En terminant cinquième du classement général de l’Alps Tour, Paul Elissalde a gagné sa carte pour la saison 2022 du Challenge Tour. Le Biarrot de 25 ans explique notamment comment un préparateur mental l’a aidé durant la saison. 

 

Ça y est, vous avez obtenu votre carte pour le Challenge Tour : on vous imagine heureux ?

Ça fait plaisir de sortir enfin de l’Alps tour, ça fait 6 ans quand même que j’y suis. Je n’ai pas fait un super début de saison mais au cours de l’année, j’ai pris un préparateur mental, Éric Boucher, ce qui m’a beaucoup aidé.
Ça a matché direct. J’ai fait une troisième place puis une victoire en Autriche dans le mois qui a suivi (sa première victoire chez les pros). J’ai continué d’appliquer ce qu’il me disait et ça a marché. Sur l’année, j’ai rempli mes deux objectifs principaux que j’avais fixés avec Kevin Turlan, mon coach technique : le premier, c’était de gagner un tournoi, le deuxième, c’était de finir dans les 5 premiers. Donc l’année est parfaite.

 

Ces deux derniers tournois ont dû être stressants ?

Justement, j’ai fait venir Éric. J’ai un peu investi car je savais que ça allait être compliqué mentalement et émotionnellement. Il m’a permis de bien gérer les deux tournois. Au début, je voulais qu’il vienne qu’au premier, ça c’est bien passé et je lui ai demandé de venir à la finale aussi. Et c’est en partie grâce à lui que j’ai réussi à gérer.

 

 

Sur quoi vous avez travaillé avec lui ?

Mon plus gros défaut, c’est de me laisser embarquer par les émotions. Ce qu’on bosse énormément, c’est de rester très joueur sur le parcours, de pas trop prendre au sérieux pour pas sur-jouer dans la concentration, rester un peu détaché. En gros de jouer le parcours comme si c’était un parcours normal. C’est le plus dur dans ces situations-là.

 

Est-ce que vous avez douté durant la finale ?

Après le deuxième jour, j’ai pris un petit coup au moral. J’étais top 20 après le premier tour, mais un +4 le deuxième m’a fait reculer au classement, surtout que Paul Margolis et Franck Médale (respectivement 6e et 7e au général) étaient bien classés. Donc ça a piqué un peu. Mais j’ai été très content de ma dernière partie même si le score n’est pas exceptionnel (-3). La manière donc je l’ai géré avec Éric était top.

 

Qu’est-ce qui a changé cette année globalement pour vous par rapport aux dernières ?

J’ai changé de staff.  J’ai pris un préparateur physique il y’a 2 ans (Dorian Auvitu) : je n’en avais pas avant. Kevin Turlan, mon coach technique, ça fait un peu plus d’un an que je travaille avec lui. Quant à Éric, il m’a fait changer la vision que j’avais du golf qui n’était pas bonne. Je prenais plus du tout de plaisir à jouer. J’allais jouer car c’est mon métier mais pour lui, l’ingrédient principal est de rester dans le plaisir du jeu car plus on prend ça au sérieux, plus on se fait des noeuds dans la tête. L’apport d’Éric m’a fait énormément de bien. C’est d’ailleurs à partir du moment où j’ai commencé à travailler avec lui que j’ai commencé à bien jouer.

 

 

Vous avez disputé deux épreuves du Challenge Tour cette année en France (deux cuts manqués), que vous ont enseigné ces expériences ?

C’est une expérience qui va m’aider, de voir l’organisation, le niveau de jeu. Tout cela permet d’imaginer comment ça va se passer l’année prochaine chaque semaine.
Ce qui est bien c’est l’organisation qui est vraiment meilleure. Les infrastructures aussi : à chaque tournoi il y a des balles blanches, un putting green, un chipping green, ce qu’on n’avait pas tout le temps sur l’Alps Tour.
Par contre je pense que l’ambiance est un peu moins bonne, plus individualiste. Après, le niveau moyen est bien meilleur, c’est certain. 

 

Avez-vous prévu un gros travail durant l’hiver ?

On va faire le point rapidement mais sur le mental on va poursuivre ce qu’on a fait. C’est bien qu’Éric m’ait vu sur le parcours en plus. Avec Kevin, on va sûrement travailler techniquement. Cette saison  on s’est surtout centrés sur le scoring et la performance. Pour la prochaine saison, je pense qu’il y a 2-3 trucs à modifier mais ça ne va pas être des grands changements. Des petites choses techniques pour être plus constant mais pas un vrai travail de fond.
Maintenant ma priorité est la recherche de sponsors. Ils sont primordiaux pour débuter la saison donc je suis activement à la recherche de nouveaux partenaires. À bon entendeur, salut !

 

 

©Alps Tour Golf/Federico Capretti

Dans la même catégorie
tiger woods charlie woods ©Getty
Compétition père et fils

PNC Championship : Goosen forfait, Beem annoncé, une place réservée pour Tiger et Charlie Woods !

Un nouveau tweet des organisateurs du PNC Championship est venu alimenté encore un peu plus la rumeur selon laquelle Tiger Woods ferait son retour à […]

Handigolf

Le premier US Open pour les personnes en situation de handicap en 2022 !

L’USGA a annoncé la création de l’U.S. Adaptive Open, qui donnera aux meilleurs handigolfeurs du monde l’opportunité d’inscrire leur nom au palmarès du tournoi aux […]

pauline roussin bouchard ©Symetra Tour
Cartes LPGA, Tour 2

Pauline Roussin-Bouchard passe à l’attaque

Après son 69 (-2) inaugural, Pauline Roussin-Bouchard (photo) confirme en signant un très solide 67 (-5) ce vendredi à Mobile (Alabama). Avec un score de […]

Cartes LPGA, Tour 1

Pauline Roussin-Bouchard dans le bon tempo

Des quatre Françaises engagées cette semaine à Mobile (Alabama) pour le premier acte des Q-Series, c’est Pauline Roussin-Bouchard (photo) qui s’en sort le mieux avec […]

Hero World Challenge, Tour 1

Trois hommes en tête après le premier tour aux Bahamas

Sous le soleil et le vent des Bahamas, Daniel Berger, Rory McIlroy et Abraham Ancer ont pris la tête du Hero World Challenge, mais ça […]

tiger woods et charlie woods Mike Ehrmann/Getty Images/AFP
Tiger Woods

Tiger Woods présent au PNC Championship dans deux semaines ?

Après la nouvelle vidéo de Tiger Woods tapant sans retenue son bois de parcours en marge du Hero World Challenge, les spéculations sur son retour […]

day-visite-centre-entrainement-domicile
Vidéo

Jason Day vous fait la visite de son magnifique centre d’entrainement personnel à domicile !

Alors que la plupart des joueurs pros du PGA Tour vivent en Floride, au Texas ou en Californie, l’Australien Jason Day a choisi de s’établir […]

Ryder Cup

Henrik Stenson, dans la course au capitanat en 2023

En lice cette semaine au Hero World Challenge dont il a remporté l’édition 2019, le Suédois Henrik Stenson n’écarte pas l’idée d’être le prochain capitaine […]

Hero World Challenge

Tiger en full-swing aux Bahamas

Comme prévu, Tiger Woods est allé au practice en marge du Hero World Challenge, et les images sont belles. Le Tigre tapait son bois de […]

Hero World Challenge

Morikawa, nouveau n°1 mondial dimanche soir ?

Présent cette semaine aux Bahamas au Hero World Challenge organisé par Tiger Woods, Collin Morikawa peut grimper sur le toit du monde en cas de […]

koepka_dechambeau
Télévision

Audiences très décevantes pour The Match entre Bryson DeChambeau et Brooks Koepka

Malgré tout le battage médiatique le clash entre Brooks Koepka et Bryson DeChambeau n’a pas fait recette. Les téléspectateurs ont été très peu nombreux à […]

Rory McIlroy Photo Luke Walker/Getty Images
Saudi International

Rory McIlroy : «En tant que professionnels indépendants, nous devons pouvoir choisir où nous souhaitons jouer»

Le Nord-Irlandais a pris parti en faveur de ses confrères professionnels des circuits pros PGA Tour ou DP World Tour qui souhaitent se rendre en […]

jack nicklaus masters
DP World Tour

Jack Nicklaus, présent en Belgique lors du Soudal Open

La légende du golf mondial, recordman des victoires en Majeurs (18), sera le parrain du nouveau tournoi du DP World Tour programmé du 12 au […]

DP World Tour

Collin Morikawa et Rory McIlroy débuteront leur saison dans les Emirats

Le vainqueur de la Race to Dubaï 2021, Collin Morikawa, ainsi que le Nord-Irlandais Rory McIlroy seront présents dans les Emirats arabes unis pour les […]