A Belle-Ile la bien nommée, escale de rêve au Castel Clara : Séjour Golf et Hôtel-Thalasso

23 septembre 2019

Belle-Ile-en-mer, c’est la plus grande des îles bretonnes, un rocher au large de la Bretagne, à 45 minutes en bateau de Quiberon. La majesté grandiose des hautes falaises y côtoie le calme gracieux des paysages d’ajoncs et de prairies, les vallons d’une douceur verdoyante y débouchent sur des petits bourgs aux maisons de pêcheurs blanchies à la chaux, les roches abruptes découpées par les tempêtes abritent de délicates criques de sable fin.

Pour découvrir Belle Ile, il suffit d’écouter ceux qu’elle a séduits, et ils sont nombreux. Il est vrai que cette île est unique dans la variété et la richesse de ses paysages. Les côtes y sont magnifiques, les dunes et les plages y alternent avec les sites plus rudes de la côte sauvage… et surtout la nature y est absolument préservée, ce qui donne à l’ensemble de l’île un charme unique.


Les peintres, les musiciens, les écrivains, les hommes politiques, les célébrités l’ont aimée et célébrée à leur façon.

En voici quelques exemples aussi variés que les paysages de l’île. Sarah Bernhardt bien sûr, qui avait acquis le fort de la pointe des Poulains pour en faire sa résidence préférée. « J’aime Belle-Ile pour sa solitude, son silence, sa sauvagerie, pour ses pêcheurs, pour tous les spectacles splendides que la nature y organise, pour tout ce que j’y trouve de rêves, d’idéal et de beauté. » François Mitterrand, qui avait fait de Bangor son refuge régulier, appréciait la variété des sites et l’ambiance particulière de cette île sauvage et belle. « Tout ici m’a séduit : l’air, les couleurs, le ciel. Il y a ici quelque chose d’inimitable, une sorte d’équilibre de forces… J’ai parcouru le monde mais ici, que c’est beau, que c’est beau !!! ». Des universitaires de renom comme l’helléniste Jean-Pierre Vernant y avaient acquis une maison de vacances, des chanteurs (Laurent Voulzy, bien sûr avec Alain Souchon) y séjournent régulièrement, des peintres s’y sont installés pour immortaliser la magie de la lumière sur les plus beaux sites de l’île (Claude Monet et les Aiguilles de Port-Coton), des écrivains célèbres en ont vanté le charme absolu (Gustave Flaubert, entre autres, mais aussi Gide, Prévert…).


C’est que Belle-Ile a une âme, une personnalité unique.

On y respire, on y vit au naturel, entre terre et mer, on y séjourne au rythme des îliens, dans une sorte de sérénité insulaire, et l’on en revient apaisé, surpris de la magie de cette parenthèse où le temps s’est arrêté.

Magie des îles, et de la plus belle de toutes, Belle-Ile la bien nommée. C’est à Port-Goulphar, au cœur de la côte sauvage de l’île, que vous accueillera le Castel Clara.

Surplombant la haute mer, le Castel Clara Thalasso & Spa vous propose un séjour unique dans un cadre extraordinaire, naturel, sauvage et préservé. Mêlant luxe, élégance et convivialité qui sont sa signature, ce Relais & Châteaux dispose d’un institut de thalassothérapie et d’un Spa, vous invitant à profiter pleinement des bienfaits marins.

Deux préceptes définissent l’esprit « Castel Clara » : « en osmose avec l’océan » et « le bien-être comme philosophie ». C’est tout dire. Construites dans les années 60 et 70, les longues bâtisses blanches aux toits d’ardoises se dressent au cœur de la côte sauvage belle iloise et dominent le petit port de Goulphar, qui a longtemps inspiré Claude Monet lors de ses séjours à Belle-Ile.

Le Castel Clara compte 63 chambres et suites réparties dans deux bâtiments décorés dans un esprit bord de mer à la fois chic et décontracté. Il y a tant à dire sur le Castel Clara, un hôtel à l’histoire déjà riche, une histoire que directeur et personnel évoquent avec plaisir et fierté. L’ambiance marine prête en effet à la convivialité, et l’on a le sentiment étrange de pénétrer dans un monde nouveau, presque utopique, insularité oblige. Les gens y sont calmes et sereins, les membres du personnel y prennent le temps de vous écouter et de vous rendre tous les services avec plaisir et simplicité, vous-même vivez au rythme de vos envies…

J’ai particulièrement apprécié la qualité de l’accueil bien sûr, mais aussi la décoration discrète et très chic, d’un goût subtil, le balcon surplombant la mer, les grandioses couchers de soleil sur l’océan… et au réveil les petits déjeuners sucrés-salés, crêpes et pancakes, kouign amann et gâteaux bretons maison, miel de l’île… ou saumon fumé, huîtres, au cas où les produits de la mer vous attirent déjà… et bien sûr, en permanence, le cadre naturel d’une incroyable beauté.

L’extrême qualité de la restauration est évidemment un des points forts du Castel Clara. Elle est d’ailleurs unanimement vantée par tous les clients de l’hôtel, et l’on vient de loin pour déguster la cuisine inventive et sans esbroufe, à la fois simple et sophistiquée du restaurant gastronomique Bleu manière Verte (une expression belle-îloise pour tenter de définir la couleur de la mer, glaz en breton).

Mais l’on peut également se restaurer au Café Clara, un élégant buffet de saveurs marines en apesanteur au-dessus de l’océan, ou encore à La Terrasse, un restaurant éphémère de juin à septembre. La thalassothérapie fait évidemment partie de l’essence même du Castel Clara. Là encore, l’établissement propose des services d’exception. Les infrastructures sont très modernes, innovantes, elles bénéficient d’un équipement de pointe (bassin d’eau de mer à débordement de15 mètres, cols de cygne, jets sous-marins…) dans un décor à l’ambiance zen et chaleureuse s’ouvrant sur l’océan et ses infinis.

Des soins à la carte, des salles de repos face à la mer, un Spa vous proposant un tour du monde des massages, des soins du corps et du visage. Tout est fait pour la santé et le bien-être. Mais un golfeur ne peut pas se passer de son sport favori bien longtemps, et sur une île… C’est là que notre séjour de rêve s’agrémente d’une aventure unique : les 14 trous du Golf de Belle-ile. « le golf de l’extrême », implanté sur le domaine de Sarah Bernhardt, au pied du phare, de la pointe des Poulains et des anses de Ster Vraz et Ster Ouen. Un parcours de 14 trous, par 56, 4635 mètres, une incroyable cadre pour une magnifique expérience de golf.

 

L’aventure de ce golf a comme le parcours lui-même le charme de l’authenticité. Il s’agit d’un golf associatif, dont l’histoire n’est pas banale. A la fin du 19e siècle, et sur les conseils de son ami peintre Clairin, la célébrissime comédienne Sarah Bernhardt se rend à Belle-Isle.

Victime d’un véritable coup de foudre elle acquiert un domaine à l’extrême nord-ouest de l’île, sur la pointe des Poulains avec fortin, manoir et ferme entourés de landes et bruyères. La comédienne-star s’y rendra régulièrement jusqu’à sa mort en 1922 avec de nombreux invités du monde de la politique, des arts et des lettres venus de toute l’Europe. Parmi ceux-ci, un passionné de théâtre et grand admirateur de l’actrice, le roi Edouard VII d’Angleterre y vint un été accompagné de Sir Tom Hatfarcy, un acteur shakespearien anobli par le roi. Sir Tom était golfeur, et comme nous il ne se déplaçait jamais sans ses clubs et ses balles. Il s’essaya donc au golf pendant son séjour sur le domaine de son hôte, de la Villa Lysiane à la Ferme des Poulains, utilisant les herbes rases de haut de falaise comme un links. On a d’ailleurs retrouvé, quelques années plus tard dans la ferme une de ses cannes de golf, un fer forgé « Dornoch and Son » avec un manche en bois d’Iroko. Fin du premier épisode, la genèse. Début du deuxième épisode, le renouveau.

En 1984, le maire de la commune proposa à quelques passionnés emmenés par Paul Brunet de créer une association, de se mobiliser pour perpétuer l’initiative de sir Tom et d’élaborer un terrain autour de la Ferme des Poulains. Ils prirent conseil auprès de nombreux architectes et spécialistes et c’est ainsi qu’est né ce magnifique parcours de terre et de mer, links naturel et sauvage, « le Golf de l’Extrême », ouvert du 20 mars au 11 novembre.

Un décor naturel au charme puissant, sauvage et préservé, un séjour d’exception au Castel Clara Thalasso and Spa, une expérience rare à portée de club, Belle-Ile, la bien nommée, vous invite à découvrir son parfum unique et à goûter entre terre et mer une délicieuse sensation de bout du monde.

Et c’est à Chateaubriand, qui en a pourtant vu d’autres, que nous laisserons le soin de conclure. Dans ses Mémoires d’Outre-Tombe, il a évoqué la séduction particulière de ce bout de terre bretonne par cette formule définitive : « Celui qui voit Belle-Isle voit son île. » Bienvenue sur votre île.

Dans la même catégorie
22 octobre 2019

Rory McIlroy répond aux commentaires de Brooks Koepka

McIlroy et Koepka se sont “tirés la bourre” toute l’année :  Koepka a remporté le WGC-Memphis, McIlroy a gagné de Tour Championship, la FedexCup et […]

22 octobre 2019

Trois jeux pour vous entraîner au putting, seul ou entre amis

Parfois, s’entraîner peut être un peu ennuyeux… surtout au putting, c’est pourquoi nous vous avons sélectionné trois jeux pour rendre vos moments au putting green […]

22 octobre 2019

Le programme de la semaine sur les différents circuits

Voici le programme de la semaine sur les différents circuits professionnels.    Tournoi : Portugal Masters  Lieu : Dom Pedro Victoria Golf Course, Vilamoura, Portugal […]

22 octobre 2019

Dans le sac de Justin Thomas

Voici le contenu du sac de Justin Thomas, vainqueur du THE CJ CUP @ NINE BRIDGES dimanche dernier.  Driver : Titleist TS3 (9.5°) Shaft : […]

22 octobre 2019

Vidéo : les plus beaux coups de Tiger Woods cette saison

Ci-dessous une compilation des plus beaux coups de Tiger Woods lors de cette saison 2018-2019.

21 octobre 2019

Open de France 2019 : toutes les vidéos Golf Planète de la semaine au Golf National

21 octobre 2019

Le golf, la meilleure façon de lutter contre Alzheimer ?

Jean-Pierre Forestier est un scientifique qui a enseigné la biophysique pendant quarante ans à Toulouse ainsi qu’en Tunisie. Il aime aussi se dire ingénieur de […]

21 octobre 2019

Vidéo chez les Navajos : le golf le plus unique (et émouvant) du monde

Il s’agit là du parcours de golf du monde, le plus original, le plus émouvant, le plus porteur d’espoirs. À l’opposé du Wynn que nous […]

21 octobre 2019

Le Wynn à Las Vegas renait de ses cendres : toujours plus beau !

Je me souviens avoir joué, il y a quelques années, un très beau parcours au cœur de Las Vegas, qui était connu pour son green-fee […]

20 octobre 2019

IAGTO Awards : découvrez le palmarès des meilleures destinations golf de l’année !

Vendredi s’est achevée à Marrakech la 22e édition de l’IGTM (International Golf Travel Market) à Marrakech. Comme chaque année depuis 20 ans, le salon se […]