Séjour golfique en Toscane : la dolce vita s’invite sur les greens

27 octobre 2019

La Toscane, ses villages médiévaux sur les collines, ses paysages spectaculaires, ses plages, sa gastronomie, son rôle dans l’histoire de l’art… La Toscane est connue et reconnue dans le monde entier. Elle a inspiré les plus grands artistes. Mais saviez-vous que c’est aussi une région riche de nombreux golfs ? On en compte trente et un ! Golf Planète a passé trois jours à Gavorrano dans la province de Grosseto : le golf de Toscana et celui de Punta Ala.


Nous étions hébergés au Il Pelagone Hôtel & Golf Resort. Un resort quatre étoiles avec un golf de dix-huit trous, des apparts-hôtels, deux restaurants, une grande piscine extérieure, des tennis, un spa… Bref le paradis dans un décor typiquement toscan et des couchers de soleil hypnotisants.

 

 

Pour nous rendre au resort, nous avions le choix entre trois aéroports : Pise (1 h 30), Rome (2 h 50) et Florence (2 h 20). Comme nous avions envie de visiter Rome, c’est là que nous avons atterri. Après avoir passé une journée à faire du tourisme dans la ville aux sept collines, direction le nord pour rejoindre la ville de Gavorrano. Nous longeons la côte ouest, des paysages magnifiques défilent devant nous, la mer à notre gauche, des collines verdoyantes à notre droite.

Avant de rejoindre l’hôtel, nous décidons de faire une halte dans la station balnéaire de Follonica à une vingtaine de minutes du resort. L’eau est à vingt-trois degrés (nous sommes fin septembre), translucide, le paradis… un petit bain, une « gelato » au mascarpone, et hop ! il nous tarde de découvrir le golf que nous jouerons le lendemain.

Cala Violina à Follonica

Le Il Pelagone dispose d’appartements d’une chambre, de deux chambres ou de trois chambres, standards ou de luxe. Nous apprécions l’espace (très pratique si vous venez avec vos sacs de golf), la terrasse (pour les fumeurs) et la fantastique vue sur les collines environnantes. Le personnel est aussi adorable et parle majoritairement l’anglais.

Le temps est parfait, il fait grand soleil, vingt-six degrés, un peu de vent… Nous passons la fin d’après-midi à la piscine à siroter des Spritz Apérol. Le soir, direction le restaurant du resort, Le Cerretelle, qui sert une cuisine méditerranéenne avec, bien sûr, toutes les spécialités toscanes et le vin qui va avec.

Le lendemain matin, nous jouons sur le golf de Toscana qui est donc le golf du resort. Nous nous rendons à pied au club-house où nos buggys nous attendent avec les clubs que nous avons loués (séries Callaway hommes et femmes) flambant neufs, et c’est parti pour dix-huit trous !

Séries de location neuves

Ouvert toute l’année, ce golf a été dessiné par Keith Preston et inauguré en 1999. Dans un décor toscan magnifique, entre les vignes, les oliviers et les cyprès, il est considéré comme l’un des plus beaux de Toscane. Il faut dire que c’est un golf très plaisant, très bien entretenu, les trous sont très diversifiés et certains sont très piégeux. Nous avons adoré ce parcours très intéressant et divertissant. Au point de vue de la qualité, rien à redire. Les greens sont rapides, le terrain dans son ensemble est très bien entretenu.

Après notre partie, directement le restaurant de la piscine où nous avons aussi bien mangé que celui de la veille.

L’après-midi, c’est quartier libre ! Seul impératif : la dégustation de vin à 17 h 30. D’ici là, nous avons le choix entre retourner taper des balles au practice, rester à la piscine, faire une sieste, se faire masser au spa, faire un tour de vélo électrique dans la campagne environnante, ou nous rendre à la plage privée du resort à une dizaine de minutes de l’hôtel. Nous avons finalement choisi cette dernière option. Ni une ni deux, nous nous retrouvons sur une magnifique plage où nous attendent nos serviettes, nos transats et, bien sûr, un petit rafraîchissement.

 

 

À 17 heures, direction l’Azienda Agricola Valentini à cinq kilomètres de l’hôtel. Nous sommes accueillis par Valentini père qui nous explique que l’entreprise est exclusivement familiale. Nous commençons par la visite du vignoble et des installations. Le fils explique le processus de fabrication des différents vins de l’exploitation sous le regard attentif de son père, incollables sur les vins blancs, vins rouges et rosés, place à la dégustation. Sur les murs, les différents prix reçus nous donnent un aperçu de la qualité des breuvages que nous allons goûter. Olives, charcuterie, fromages… La maîtresse de maison n’est autre que la petite amie du fils. Ce dernier nous éclaire sur les spécificités de chaque vin en terminant par les meilleurs crus. Le dernier, un fût exceptionnel… Pour les amateurs d’œnologie, l’Atunis est un vin d’exception.

 

 

Entre la visite et la dégustation, nous passons presque deux heures chez les Valentini. Retour au resort, dîner léger au pool-bar et dodo, car demain nous jouons au golf de Punta Ala.

Vue du Club house

Le golf de Punta Ala se trouve à une trentaine de minutes du resort. En arrivant, nous avons été agréablement surpris par la vue fantastique sur la mer. Ici encore nos clubs tout neufs et nos buggys nous attendent devant le club-house.

Le golf de Punta Ala a été ouvert en 1964. Ce par 72, d’une longueur de 6 168 mètres progresse dans un décor boisé et vallonné (la voiturette est conseillée) avec quelques trous ayant une vue spectaculaire sur la mer. Le trou signature est le numéro 1 avec un départ surplombant la mer.

Départ du trou n°1

 

Les nombreux chênes, pins parasols et chênes-lièges bordant le parcours sont de splendides obstacles naturels. Là aussi, la qualité du parcours et des greens était très bonne.

 

 

Après notre partie, nous déjeunons sur la terrasse du club-house avec la mer d’un bleu magnifique en arrière-plan. Nous sommes ensuite descendus au village de Castiglione della Pescaia pour piquer une tête avant de reprendre la route pour le resort. Nous n’avons pas eu le temps de le visiter, mais le golf de Punta Ala dispose de son hôtel (voir dans les liens utiles)

Fin du séjour, beaucoup trop court… Dernier prosecco, dernière glace cioccolato (« chocolat » en Italien, oui nous avons appris quelques mots pour survivre…) et départ pour l’aéroport de Rome.

Résultat de recherche d'images pour "gelato cioccolato"

En conclusion : nous vous conseillons vivement de vous rendre en Toscane pour jouer au golf. Le temps est particulièrement agréable à l’automne et au printemps, mais vous pouvez bien sûr jouer toute l’année. Nous vous avons présenté ici deux golfs, mais il y en a vingt-neuf autres à découvrir dans la région ! C’est vraiment une superbe destination pour passer des vacances en famille ou entre amis. L’endroit regorge d’activités en tout genre et les plages de sable fin et la mer chaude sont des atouts non négligeables.

Nous conseillons d’ailleurs le resort Il Pelagone aux personnes ou familles qui souhaitent jouer au golf, mais aussi profiter de beaucoup d’activités sur place et limiter les déplacements en voiture. De plus, les chambres étant dotées d’une kitchenette et d’une terrasse, vous pourrez vous faire de bons petits repas si vous ne souhaitez pas vous rendre dans les restaurants du resort. Si vous avez une voiture, rendez-vous d’urgence à Sienne, c’est magnifique…

Liens utiles 

Dans la même catégorie
martin kaymer
18 janvier 2020

Martin Kaymer bientôt de retour au sommet ?

Auteur d’un très bon tournoi à Abu Dhabi sur un parcours où il s’est imposé 3 fois par le passé – il a terminé à […]

ABU DHABI Championship desert swing
18 janvier 2020

Présentation du Desert Swing, le véritable coup d’envoi de la saison de l’European Tour

Les trois tournois de la péninsule arabique au mois de janvier marquent traditionnellement la rentrée pour les ténors du circuit européen. Cette année n’échappe pas […]

Koepka dechambeau trophees instagram
16 janvier 2020

Koepka clashe DeChambeau sur Instagram

Chambré par Bryson DeChambeau qui affirmait sur sa plateforme de jeux en réseau que Brooks Koepka n’avait pas d’abdominaux, le numéro 1 mondial a réagi […]

16 janvier 2020

Koepka déjà au point, Jacquelin et Lorenzo-Vera aux portes du top 10

7 de nos 9 représentants ont joué sous le par jeudi et se positionnent dans la première moitié du classement de l’Abu Dhabi Championship dominé […]

16 janvier 2020

L’Open de France ne déménagera pas

La discussion sur la possible délocalisation de l’Open de France en 2020 devrait connaître son épilogue assez rapidement puisque le Tour Européen aurait signifié à […]

inbee park
15 janvier 2020

JO 2020 : Inbee Park veut mettre toutes les chances de son côté

Les trois dernières années, la septuple vainqueur de majeur a attendu la fin février voire le début du mois de mars pour lancer sa saison […]

Jean-Baptiste Gonnet
15 janvier 2020

JB Gonnet : « Ça m’a remotivé »

En décrochant son droit de jeu au mois de novembre au terme d’un marathon de 8 semaines, le Varois Jean-Baptiste Gonnet fut incontestablement la très […]

15 janvier 2020

Jeu Lent : Une nouvelle mesure mise en place dès Abu Dhabi

À Abu Dhabi, le premier tournoi européen de l’année sera marqué cette semaine par la mise en place de la nouvelle réglementation destinée à lutter […]

kopeka abu dhabi
14 janvier 2020

Koepka de retour aux affaires

Locomotive du golf américain l’actuel numéro 1 mondial Brooks Koepka est impatient d’en découdre à Abu Dhabi. Contraint de déclarer forfait pour la Presidents Cup […]

13 janvier 2020

Pauline Roussin-Bouchard meilleure amateur mondiale

Originaire de Valescure, la championne française Pauline Roussin-Bouchard a pris ce lundi la première place du classement mondial amateur WAGR. Cela est le résultat de […]

13 janvier 2020

Richard Wax : « Pete Dye était un artisan qui n’arrêtait jamais »

Consultant international de golf qui a notamment travaillé avec des grands architectes comme Robert Trent Jones ou Kyle Phillips, notre ami a bien connu Pete […]

branden grace
12 janvier 2020

Branden Grace remporte l’Open d’Afrique du Sud devant Louis Oosthuizen

Au dernier tour de l’Open d’Afrique du Sud, la victoire s’est jouée ce dimanche entre deux joueurs du pays : Branden Grace et Louis Oosthuizen, […]

visuel-golf-planete-par-defaut
12 janvier 2020

PGA : Steele s’envole

Brendan Steele dont le dernier top 10 remonte à il y a presque 2 ans s’est emparé seul des rênes du tournoi et s’élancera dimanche […]

wie enceinte
11 janvier 2020

Michelle Wie bientôt maman

Admirative de la façon dont Lorena Ochoa a pris une retraite anticipée pour fonder une famille Michelle Wie n’imaginait pas devoir concilier un enfant avec […]

10 janvier 2020

Un avocat à la rescousse de Patrick Reed pour faire taire un consultant de Golf Channel

Patrick Reed s’est adjoint les services d’un avocat pour défendre sa réputation mis à mal lors du Hero World Challenge lorsque l’américain avait ostensiblement et […]

Paul Barjon
10 janvier 2020

Paul Barjon : « finir dans les 25 premiers »

Le Néo-Calédonien installé aux Etats-Unis depuis 2012 n’est plus qu’à une marche d’intégrer le prestigieux PGA Tour. Après avoir remporté l’ordre du mérite sur le […]

10 janvier 2020

Pete Dye, immense architecte de golf, est mort à 94 ans en Floride

L’immense architecte de golf américain Pete Dye est mort hier jeudi en Floride à l’âge de 94 ans. Il rejoint ainsi sa femme Alice disparue […]

Johannes Veerman
9 janvier 2020

ET : Veerman frappe fort, Rozner déjà dans le coup

Répartis sur deux parcours les 240 joueurs de l’Open d’Afrique du Sud dont 12 Français ont connu des fortunes diverses. Le jeune américain de 27 […]

peperrel harry
9 janvier 2020

Eddie Pepperell propose au Prince Harry de le caddeyer

Visiblement très concerné par la décision du couple formé par le Prince Harry et Meghan Markle de prendre ses distances avec la famille royale, le […]

Koepka Reed Desert Swing European Tour
9 janvier 2020

La présence des joueurs américains dans les Emirats remise en question

Plusieurs stars américaines avaient confirmé leur participation aux épreuves du « Desert Swing », mais c’était avant que la situation au Moyen-Orient ne se dégrade sensiblement suite […]