Interview

Le golf au cinéma : l’auteur et cinéaste Julien Camy nous répond

4 décembre 2021
Julien Camy ©James Startt

A l’occasion de la sortie de l’imposant « Sport et cinéma » qui dresse la liste de (presque) tous les films ayant pour théâtre le sport, nous avons demandé à l’un de ses deux auteurs, le journaliste et cinéaste Julien Camy, de nous parler de la place du golf dans le 7e art.

 

Avec votre père Gérard Camy, professeur et historien du cinéma, vous êtes l’auteur d’un superbe ouvrage de 500 pages qui recueille les films de sport. Quels ont été vos critères de sélection ?
Nous avons porté avant tout un regard de spectateur, pas uniquement de critique. Nous avons privilégié les films qui représentaient le mieux et de façons différentes leur sport tout en ayant un oeil véritablement international, pas seulement hollywoodien. En gros, il faut que le film relève d’un intérêt cinématographique, sportif et historique.

 

Justement, les films de golf présentés sont tous américains…
Oui c’est la particularité du golf : il est hollywoodien. La principale raison est que les producteurs et les acteurs pratiquaient et pratiquent toujours le golf. Dans leur livre Golf in Hollywood, Robert Z. Chew et David D. Pavoni expliquent aussi que les parcours étaient des lieux propices à la concrétisation des projets cinématographiques.

 

Cela a commencé par des comédies.
Burlesques même, car le swing n’est pas chose aisée et cela amène à des situations où les ratages sont potentiellement drôles. Harold Lloyd et Buster Keaton s’en sont donnés à coeur joie ! Ce genre perdure, mais il faut bien l’avouer, ces films sont aujourd’hui pour la plupart grossiers et insipides.   

 

Quelle est selon vous la meilleure comédie de golf ?
Golf en folie sans aucun doute (Caddyshack 1980) où Bill Murray, en jardinier chassant une taupe, est au sommet de son art.

 

D’autres genres ?
Plein d’autres ! Les beaux paysages des parcours sont propices aux contes philosophiques et surtout aux comédies sentimentales. Il y a même des films d’horreur : je vous recommande un nanar, Panique sur le green (Blades 1989) où les membres d’un club sont retrouvés découpés en morceaux par une méchante faucheuse… 

 

Mais le genre le plus utilisé reste le biopic, le plus souvent hagiographique…
Oui, le champion de golf est très populaire aux Etats-Unis et il est considéré comme un héros. Il est de surcroit plus facile à filmer car les acteurs, presque tous golfeurs, sont très crédibles dans leurs rôles. 

 

Dans votre livre, le réalisateur Ron Shelton (Tin Cup 1998) indique que le golf est le sport le plus difficile à filmer car il ne produit pas d’images renversantes…
Je ne suis pas complètement d’accord avec lui. Le golf a produit des films crédibles. Le tennis me semble beaucoup plus dur à filmer par exemple : la crédibilité des échanges, plus longs, est difficile à obtenir et l’action de la balle, sans cesse en mouvement, complique la réalisation. Au golf, l’action est courte : on tape la balle et on la voit rouler sur le terrain. On peut tricher plus facilement !

 

Toujours est-il qu’il n’y a pas de grands films sur le golf…
Ah bon ? Tout dépend de ce qu’on entend par grand film : relève-t-il d’un succès critique ou populaire ? Pour moi, La légende de Bagger Vance en est un. Il y a tout : un bon réalisateur (Robert Redford), de grands comédiens (Will Smith et Matt Damon) et un scénario original qui arrive à parler de sport et de sa philosophie en reliant l’intrigue à un contexte historique marquant, la crise économique de 1929.

 

A propos de grand film, vous ne mentionnez pas Goldfinger avec sa séquence culte de golf.
Vous avouerez qu’il s’agit d’abord d’un film d’espionnage… Et puis il faudrait citer tous les James Bond car il en a pratiqué des sports ! Mais vous avez raison, cette séquence est importante car il s’agit de la seule fois où l’agent 007 triche pour gagner ! (En échangeant sa balle) 

 

Faut-il être golfeur pour apprécier les films de golf ?
Ah pas du tout ! On va au cinéma pour suivre une histoire passionnante, pour voir des personnages, peu importe le thème. Faut-il avoir conduit une locomotive pour apprécier La Bête humaine de Jean Renoir ? Je ne suis pas golfeur, et pourtant j’apprécie ce sport car tout en mêlant contexte historique et philosophie, il prend souvent le temps de dresser de jolis portraits humains. J’ai beaucoup appris aussi sur l’histoire du monde. Le sport a toujours été un miroir, un haut-parleur de l’actualité.

 

A l’image de la comédie dramatique The Phantom of the Open, pourquoi selon vous les derniers films ne sont jamais sortis en salle en France ?
Il y a un certain mépris en France pour le genre, tous sports confondus. Et puis, vous le savez aussi bien que moi : le golf n’est pas aussi populaire qu’aux Etats-Unis ! Et souvent, les grandes vedettes manquent à l’affiche.

 

Savez-vous si un film de golf va sortir prochainement ?
Non, je l’ignore. En fait, nous attendons tous le biopic sur Tiger Woods ! Il vaudra son pesant de popcorns !

 

 

Pour connaître toute la liste des films sélectionnés, procurez-vous Sport et Cinéma (Amphora, 49,95 €), le livre le plus exhaustif au monde sur le sujet. Une véritable encyclopédie qui compile 1 500 films pour 70 sports différents, 600 photographies et une centaine de sportifs, de réalisateurs ou d’acteurs interviewés.

Mots-clés :
Cinéma Livre
Dans la même catégorie
Bill Clinton Bob Hope Gerald Ford George Bush Photo by PAUL J. RICHARDS / AFP
Portrait

The American Express : mais qui était Bob Hope, le comique golfeur aux 10 Présidents ?

Bob Hope ne figure plus dans l’intitulé du tournoi de La Quinta depuis 10 ans. Mais le fantôme de l’amuseur public n°1 risque de planer […]

sapin livres golf noel
Littérature

Offrez un livre sur le golf pour Noël !

Pratique et sûr, le livre reste un cadeau incontournable de Noël. Si vous avez suivi scrupuleusement notre sélection au moment du confinement, voici quatre autres […]

MOE-NORMAN-FILM-LEGENDE-SWING-PLANE
Cinéma

Un biopic sur le génial autodidacte Moe Norman enfin lancé !

Une équipe de production américano-canadienne vient de se constituer pour réaliser le film retraçant la vie du plus grand golfeur inconnu de tous les temps […]

Collector

Ben Hogan, c’est la vie ! Le beau livre consacré au champion américain édité par Templar Presse

Frédéric Lecomte-Dieu est un grand spécialiste des États-Unis et de la famille Kennedy à laquelle il a consacré des livres et des expositions remarqués. Frédéric […]

Editions SOlar

Un livre à acheter d’urgence et à garder près de soi : Les Miscellanées du golf de G. Jeanneau

Avant tout, une très forte recommandation : le nouveau livre de Georges Jeanneau « Les Miscellanées du golf » doit absolument être en permanence à portée de main […]

Histoire par Philippe Palli

La saga Vagliano (3 / 3) : Lally Vagliano-de Saint Sauveur-Segard (1921-2018)

Le 4 avril dernier, Lally aurait fêté ses 100 ans. L’occasion de terminer en beauté cette chronique Histoire écrite par Philippe Palli et consacrée à […]

Equipement

Pourquoi les balles ont-elles des numéros ?

Vous vous en doutez, même si, avouez-le, vous vous êtes déjà posé la question : que signifient les numéros inscrits sur nos balles ? Autant […]

©sony pictures maurice flitcroft
Portrait

La vie de Maurice Flitcroft, le pire golfeur de l’Histoire, adaptée au cinéma !

L’incroyable destin de Maurice Flitcroft, auteur de la pire partie de golf de tous les temps chez les professionnels, est adaptée au cinéma sous le […]

Une chronique de Philippe Palli

La saga Vagliano (2 / 3 ) : Barbara Allen Vagliano 1897-1950

Une chronique Histoire du Golf par Philippe Palli       (contact : ph.palli@orange.fr)   Barbara Frances Allen épouse Vagliano est née en France à Pau, […]

La rubrique Histoire de Philippe Palli

La saga VAGLIANO ( 1 / 3 ) : André Marino Vagliano 1896 – 1971

Une chronique de Philippe Palli, que Golf Planète remercie pour son travail d’expert si apprécié.   Depuis 1931, le nom de Vagliano est associé à […]

PGA Tour

6 octobre 1996 : Tiger Woods remporte son premier tournoi pro

Il y a 25 ans jour pour jour, Tiger Woods décrochait sa première victoire sur le PGA Tour. Depuis, il a engrangé 81 autres victoires […]

Histoire

Le jour où le golf à la télé a basculé

Consacré dans les années 1950, le mariage entre la télé et le golf a précisément été scellé en 1957 à cause d’une intervention extérieure, survenue […]

Bel ouvrage

Effet Ryder Cup : les ventes du beau livre sur Seve s’envolent

Dans l’ombre de leurs mentors Ballesteros et Olazabal, les Espagnols Rahm et Garcia ont brillé à Whistling Straits lors de cette Ryder Cup 2021… Phénomène […]

Histoire du golf

Histoire et collections : Biarritz à travers les cartes postales

La rubrique Histoire de Golf Planète fait appel, cette semaine, à la riche collection de cartes postales  de notre ami Stéphan Filanovitch pour revivre les […]