PGA Championship

Michael Block, le Club Pro inconnu, a terminé 15e et reviendra l’an prochain

21 mai 2023

Ce 105e PGA Championship de l’histoire restera celui de Michael Block, 3580e joueur mondial. Seul pro de la PGA of America à avoir franchi le cut, il a partagé ses parties du week-end avec Justin Rose puis Rory McIlroy. Auteur d’un trou en un sur le par 3 du 15, dimanche, il a terminé 15e et démontré que le golf n’est vraiment pas un sport comme les autres. Il sera à nouveau invité l’an prochain, pour l’édition 2024.

 

D.O.

Après trois tours impeccables, tous dans le par, et un excellent 71 dimanche, agrémenté d’un trou en un sur le 15, Michael Block a pris la 15e place du 105e PGA Championship, devenant le nouveau héros du Oak Hill Country Club de Rochester. Il n’est que l’un des 28 000 membres de la PGA of America mais il a porté très haut, toute la semaine, le flambeau de sa profession, en jouant aussi bien que possible sur un parcours très  difficile, face à des rivaux très expérimentés. Un exploit ahurissant… et amplement mérité. Portrait.

Il peut enseigner à tout le monde… sauf moi. Il n’a pas la patience

Val Block (sa femme)

Val, l’épouse argentine de Michael Block, a enfin attrapé le virus du golf, il y a cinq ans. Elle joue 15 mais ne veut pas prendre de leçon avec son mari : « Il peut enseigner à tout le monde… sauf moi. Il n’a pas la patience », rigole-t-elle. A 46 ans, son mari a mieux joué jeudi et vendredi que ses compatriotes Patrick Cantlay, Max Homa, Xander Schauffele et Sam Burns, ou encore Jon Rahm, le numéro 1 mondial, Jordan Spieth et Justin Thomas, le tenant du titre.

 

 

Avec son sweat à capuche orange et son large sourire, jeudi, il donnait d’abord l’impression d’être un pur amateur, ou un fan, égaré à Oak Hill après avoir déjoué la vigilance des services de sécurité. Puis, petit à petit, il s’est pris au jeu et le public de Rochester (New York) a commencé à le suivre de près, à apprécier son attitude si cool, si détachée.

Je ne fais qu’un seau de balles par semaine

Michael Block

Après avoir réussi son dernier putt vendredi, il a levé les mains en signe d’incrédulité, a essuyé une petite larme, puis il a passé près d’une heure avec les médias, pour raconter son histoire en long, en large et en travers. Il avait fait honneur à son invitation par la PGA of America, et il avait surtout très bien joué. Il a aussi dit qu’il s’entraînait rarement: « Les gens pensent que j’ai le meilleur job du monde, mais je ne fais qu’un seau de balles par semaine. » Personne ne l’a cru.

J’ai besoin d’un vrai travail, pour gagner ma vie chaque semaine.

Natif du Missouri, dans le Middle West, Michael Block se déplace lentement, d’un pas traînant mais déterminé. Il est le Head Pro de l’Arroyo Trabuco Golf Club à Mission Viejo, au sud de la Californie. Il y travaille depuis près de vingt ans et n’a jamais envisagé de devenir un joueur professionnel : « J’ai besoin d’un vrai travail, pour gagner ma vie chaque semaine. J’ai une vie parfaite car je peux être à la maison avec ma famille et venir ici pour jouer contre les meilleurs golfeurs du monde. Mais je ne voulais pas être sur le circuit, devoir rentrer des putts pour payer mon crédit. »

 

Prochain objectif : l’US Open avec son fils Dylan…

Comme c’est une belle histoire de famille de golfeurs, il y a aussi des enfants : Dylan, 18 ans, qui va tenter de se qualifier, avec papa, pour le prochain US Open en Californie, en juin au Los Angeles Country Club ; et Ethan, 16 ans, qui a joué 69 lors d’une compétition inter-collèges, jeudi dernier. Leur papa est un pro très raisonnable dans ses tarifs : 150 dollars pour une heure d’enseignement, 500 dollars pour neuf trous. Et chaque fin d’après-midi, il s’entraîne avec Dylan et Ethan.

Lorsqu’il ne travaille pas, son club libère Michael Block, souvent, pour jouer des tournois, être élu meilleur pro de la région par la PGA de Californie du Sud, neuf années sur dix, et gagner des invitations sur le PGA Tour. Cette semaine, à Oak Hill, il a pris son 25e départ sur le circuit américain, ce qui permet de comprendre un peu mieux pourquoi il est aussi à l’aise.

 

Premier cut passé, au 7e Majeur

Vendredi, quand il a terminé son 2e tour par un putt d’un mètre, pour sauver le par après être sorti d’un bunker, il a levé les deux bras au ciel. C’était son septième Majeur mais le premier où il passait le cut. En battant de huit coups son meilleur score dans un Majeur.

 

 

Un « ace » pour finir en beauté !

Et l’histoire ne s’est pas terminée de façon banale puisque le bonhomme s’est tout simplement offert un trou en un magique sur le par 3 du 15, en « dunkant » sa balle sous le regard admiratif de Rory McIlroy, l’un des meilleurs joueurs de golf de la planète. Son 71 final (+1) lui assure une 15e place à +1 (281) et valide d’ores et déjà sa présence l’an prochain au Valhalla Golf Club de Louisville (Kentucky), pour l’édition 2024 du PGA Championship. Quelle semaine ! 

 

 

 

Photo : Scott Taetsch/PGA of America

Dans la même catégorie
Tiger Woods Charlie Woods Photo by Mike Mulholland / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
PGA Tour

Charlie Woods au départ des qualifications d’un tournoi du PGA Tour

Charlie prend la relève ! Une semaine après l’abandon de Tiger Woods pour son retour sur le PGA Tour, le circuit américain vient d’annoncer que […]

Joaquin Niemann ©pga tour
The Masters

Olesen, Niemann et Hisatsune invités à jouer le Masters

Trois joueurs internationaux se sont vu décerner une invitation pour disputer l’édition 2024 du Masters, alors qu’ils ne sont pas qualifiés. Le Danois Thorbjørn Olesen, […]

Club House augusta national Photo by JEFF HAYNES / AFP
Augusta National

Masters : le par 5 du 2 devient le trou le plus long du parcours

Dans une politique de rénovation de certains trous de l’Augusta National Golf Club entreprise depuis 2022, le tee de départ du trou n°2 (par 5) […]

Stacy-Lewis-solheim cup Photo by Stuart Franklin/Getty Images/afp
Solheim Cup 2024

Pressel, Stanford, Creamer et Lincicome nommées vice-capitaines par Stacy Lewis

Stacy Lewis, la capitaine américaine de Solheim Cup, a sélectionné Morgan Pressel, Angela Stanford, Paula Creamer et Brittany Lincicome comme vice-capitaines pour la prochaine édition […]

Come-back

Sergio Garcia annonce son intention de revenir sur le DP World Tour pour jouer la Ryder Cup 2025

Dans un entretien accordé à Rick Shiels (The Rick Shiels Golf Show) au mois de novembre mais rendu public que cette semaine, Sergio Garcia déclare […]

0_H9HassanII Golf Planète
Trophée Hassan-II

Les champions et les championnes de retour au Trophée Hassan-II et à la Coupe Lalla Meryem

La 48e édition du Trophée Hassan-II marque la présence des meilleurs golfeurs de plus de cinquante ans du circuit américain du PGA Tour Champions, pour […]

CabreraandCaddy Golf Planète
Trophée Hassan-II

Angel Cabrera : « Je devrais normalement jouer le Masters »

Angel Cabrera, 54 ans, est à Rabat où il se prépare à jouer le Trophée Hassan-II pour le compte du PGA Tour Champions. L’Argentin, qui […]

Règles

Quand les règles jouent sur les mots. La balle d’Hideki Matsuyama bouge, le Japonais pas sanctionné

Les images en gros plan de la balle d’Hideki Matsuyama bougeant à plusieurs reprises lorsque celui-ci adresse la balle sur un chip au trou numéro […]

0HerbinCLM Golf Planète
Interview - Lalla Meryem Cup

Céline Herbin : « Je vais enfin découvrir le parcours bleu de Dar es Salam »

Arrivée lundi après-midi à Rabat après une nuit dans l’avion en provenance d’Arabie saoudite, l’expérimentée Céline Herbin s’apprête à découvrir le parcours bleu de Dar […]

DP World Tour

Le Korea Championship décalé d’avril à… fin octobre

Pour l’instant toujours prévu du 18 au 21 avril dans le calendrier du DP World Tour, le Korea Championship va être décalé à la fin […]

Challenge Tour

Andoni Etchenique : « Un combat avec soi-même »

Le jeune Basque de 25 ans, originaire de Saint-Pée-sur-Nivelle (64), disputera cette semaine sa deuxième épreuve de la saison sur le Challenge Tour. Il avait […]

Gains

Combien chaque joueur a-t-il gagné au Genesis Invitational ?

Grâce à son succès dans le très richement doté 3e Signature Event de la saison, Hideki Matsuyama a enregistré dimanche son plus gros gain en […]

Classement mondial

Matthieu Pavon perd une place au classement mondial, Matsuyama fait son retour dans le top 20

Pas de grands bouleversements dans le top 10 mondial puisque Rory McIlroy ne profite pas du 3e Signature Event de la saison pour réduire l’écart […]

Tiger Woods Ross Kinnaird/Getty Images/AFP
PGA Tour

Abandons à répétition : quel avenir pour Tiger Woods ?

Pour la troisième fois depuis son retour après son accident de voiture, Tiger Woods a dû se résoudre à abandonner au cours d’un tournoi. Cette […]

PerezNoRC Stuart Franklin Getty AFP
Tournois pros

Trois Français sur le PGA Tour, Céline Boutier en Thaïlande… Tout le programme de la semaine

Toujours sans Matthieu Pavon, au repos, mais avec Victor Perez, Paul Barjon et Martin Trainer, le PGA Tour effectue une escale au Mexique. Le DP […]

Hideki Matsuyama Photo by Michael Owens / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
The Genesis Invitational, Tour 4

Matsuyama, la charge héroïque !

On attendait Patrick Cantlay, leader lors des trois premiers tours, ou Xander Schauffele, ou Will Zalatoris. C’est finalement le revenant Hideki Matsuyama, auteur d’une charge […]

Dimension Data Pro-Am, Tour 4

Grande première pour David Ravetto !

Dimanche de première pour le clan français en Afrique du Sud ! David Ravetto, 26 ans, s’offre le tout premier tournoi professionnel de sa carrière […]

Guerre des circuits

« Une ‘Champions league’ qui réunirait les 80 meilleurs joueurs du monde », le nouvel ordre mondial imaginé par McIlroy

Interrogé sur l’avenir du golf mondial lors du Genesis Invitational, Rory McIlroy a fait part de ses idées pour le futur du golf, lorsque la […]

tavatanakit lpga
Aramco Saudi Ladies International, Tour 4

Patty Tavatanakit, trois ans plus tard

A 24 ans, la Thaïlandaise Patty Tavatanakit remporte le deuxième titre de sa jeune carrière sur un tour principal. Cette fois, c’est l’Aramco Saudi Ladies […]

malaysian-open-qualifiers puig @randa
The Open, Qualifications

3 nouveaux qualifiés pour The Open à Troon !

Dans le premiei tournoi de l’Asian Tour disputé en Malaisie, trois joueurs en ont profité pour décrocher leur billet pour le 4e Majeur de la […]

PATRICK CANTLAY ©PGA Tour
The Genesis Invitational, Tour 3

Cantlay toujours en maîtrise à Riviera mais…

Patrick Cantlay a vu son avance de cinq coups réduite à deux unités avant le dernier tour à Pacific Palisades. Ses deux compatriotes Xander Schauffele […]

RavettoDunhillT1 Warren Little / Getty / AFP)
Dimension Data Pro-Am, Tour 3

Ravetto touche au but, Hébert et Pineau dans le top 3

Trois Français à la lutte pour le titre. Le troisième tour du Dimension Data Pro-Am en Afrique du Sud a confirmé les très belles dispositions […]

BarjonKFT623 Sean M. Haffey/Getty Images/AFP
PGA Tour, Open du Mexique

Trois Français au départ du Mexico Open à Puerto Vallarta

La liste des joueurs retenus pour disputer le 8e tournoi de la saison la semaine prochaine à Puerto Vallarta a été officialisée ce vendredi et […]

Jordan Spieth Photo by Harry How / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Règles

Pourquoi Jordan Spieth a-t-il été disqualifié du Genesis Invitational ?

Une infraction bien connue, commise le plus souvent par inattention, et qui aurait pu lui valoir une sanction moins sévère si cela n’avait pas été […]

The Genesis Invitational, Tour 2

Cantlay s’échappe avec cinq coups d’avance à Pacific Palisades

Déchaîné avec son jeu de fers et son putter, Patrick Cantlay s’est octroyé cinq coups d’avance à l’issue du 2e tour du Genesis Invitational. La […]

The Genesis Invitational, Tour 2

Malade, Tiger Woods abandonne

Victime de symptômes grippaux, Tiger Woods a dû se résoudre à abandonner après quelques trous lors du 2e tour du Genesis Invitational. Sa rentrée est […]

Dimension Data Pro-Am, Tour 2

David Ravetto prend le pouvoir. Pierre Pineau à deux coups derrière…

Quinzième jeudi soir à cinq longueurs du leader, Bryce Easton, David Ravetto (photo) s’empare à -10 (134) des commandes du tournoi grâce à un très […]

Guerre des Circuits

Pour Tiger Woods, le PGA Tour n’a pas besoin de l’argent du PIF

En marge du Genesis Invitational, Tiger Woods, qui effectue son grand retour à la compétition pour ce 3e Signature Event de la saison, a laissé […]