DP World Tour Championship

Julien Brun : « Jouer sur le PGA Tour, avec les meilleurs, c’est ce qui me fait réveiller le matin »

14 novembre 2023

Arrivé en 2022 sur DP World Tour, Julien Brun dispute ce jeudi sa première finale de la Race. Conscient du travail accompli depuis trois ans, l’Antibois installé à Prague rêve aussi au PGA Tour, qu’il pourrait rejoindre en 2024 s’il réalise une semaine de feu à Dubaï. Interview.

 

Propos recueillis par Lionel VELLA

Dans quel état d’esprit êtes-vous avant de prendre part à votre première finale de la Race ?

Dans l’ensemble, ça va. C’est la récompense d’une belle saison. Qui a été concluante avec quelques bonnes places. Cela fait plaisir d’être ici (à Dubaï) avec un beau champ de joueurs et un nouveau tournoi à découvrir. Certainement le plus beau tournoi de l’année !

Connaissiez-vous le Earth Course, le parcours emblématique de ce DP World Tour Championship, avant votre arrivée cette semaine ?

Oui, je l’avais joué au moins deux fois lors d’un stage avec le Team St Laurent. C’était il y a deux ans, avant de débuter ma saison sur le Challenge Tour (2021). C’est un parcours assez franc, il faut taper plutôt fort le drive. Il n’y a pas vraiment de surprises. Celles que l’on peut rencontrer se situent autour des greens, à quelques endroits. Ce n’est pas le meilleur parcours que l’on joue durant l’année. Ce n’est pas le plus fun non plus. Je pense que le parcours qui reçoit le Dubaï Desert Classic (le Majlis à l’Emirates Golf Club) est bien plus sympa à jouer. Je vais en avoir une meilleure idée cette semaine mais je ne m’attends pas non plus à quelque chose d’exceptionnel.

Cette finale traduit cette amélioration dans mon jeu. C’est aussi une suite logique par rapport à mes deux dernières saisons…

Était-ce le tournoi que vous aviez coché dans vos objectifs de début de saison ?

Oui, bien sûr. C’est la finale. Il n’y a que 50 joueurs qui se qualifient. C’est un bel objectif à atteindre, chose que je n’avais pas réussi à faire l’an passé. On va dire qu’il traduit cette amélioration dans mon jeu. C’est aussi une suite logique par rapport à mes deux dernières saisons…

Cocher la case victoire était-elle également l’une de vos priorités ?

Non, pas plus que ça. Cela viendra quand ça viendra. Ce genre de chose peut venir d’un coup et ça peut s’enchainer ensuite. J’ai pour l’instant gagné sur tous les circuits sur lesquels j’ai évolué, j’ai gagné plein de trucs chez les amateurs aussi… Cela donne envie, c’est sûr, mais ce n’est pas non plus une idée fixe. Pour moi, les objectifs principaux étaient d’être ici cette semaine. Et puis il y a peut-être encore quelques objectifs à concrétiser comme accrocher une carte pour le PGA Tour en réalisant une très belle semaine. Il y a également un autre spot à aller chercher, celui de finir dans le top 30 de la Race pour jouer The Open en 2024.

Je dois mieux capitaliser sur les bonnes semaines, me mettre en position de gagner au final. Chose qui n’est pas vraiment arrivée cette année…

Si vous deviez vous donner une note pour cette saison 2023 qui s’achève dimanche, ce serait laquelle ?

(Long moment de réflexion) On va dire un bon 7 sur 10. C’est honnête. J’ai engrangé pas mal de points rapidement (Ndlr, 3e place à Maurice, 5e au Dubaï Desert Classic, 7e au Kenya). Cela a été agréable pour la suite de la saison. Et puis j’ai bien joué aussi durant l’été, en Irlande par exemple. J’ai été solide à Wentworth avant de faire un bon Open de France (6e). Ces deux parties de la saison ont été vraiment intéressantes. J’ai aussi manqué le coche en début d’année. Sur certains tournois, j’ai été en bonne position mais au final je finis au-delà de la 20e place, notamment les deux tournois en Afrique du Sud (SDC Championship et Jonsson Workwear Open). C’est un peu dommage. Il y en a eu deux-trois autres comme ça. La saison est très longue quand on y réfléchit. Mon premier tournoi, je l’ai joué il y a onze mois (à Maurice). C’est donc aussi normal qu’il y ait des hauts et des bas. A moi d’apprendre à amener un peu plus de constance dans mon jeu, c’est une certitude. Et puis je dois mieux capitaliser sur les bonnes semaines, me mettre en position de gagner au final. Chose qui n’est pas vraiment arrivée cette année… C’est là-dessus que je dois encore m’améliorer.

80e en 2022, 43e cette semaine à la Race avant cette finale, votre progression est malgré tout sensible…

Oui, c’est la continuité des trois dernières années. C’est bien que la progression soit constante même s’il y a encore de la marge. Il ne faut pas oublier non plus que j’ai joué plusieurs nouveaux tournois, comme le Dubaï Desert Classic, le Nedbank Golf Challenge, le Scottish Open, l’Irish Open… C’est quand même plus de travail par rapport à des joueurs qui sont là depuis pas mal d’années. Au niveau du jeu, au niveau de mon staff, on commence à être un peu plus réglé, à être meilleur sur le travail à faire, à comprendre où il faut être performant. C’est une question d’organisation afin de mettre le doigt là-dessus et réitérer ce que l’on fait le plus souvent possible.

Je sens que je suis encore au début de ma carrière. Je ne suis pas dans la routine

Vous allez avoir 32 ans le 1er avril prochain. Peut-on dire que vous avez atteint la maturité ?

Oui… Même si c’est encore le début pour moi. Potentiellement, j’ai encore plein de belles années devant moi. Je sens que je suis encore au début de ma carrière. Je suis content d’être là. Je ne suis pas dans la routine. Cela reste encore tout neuf pour moi et il y a plein de belles choses à faire.

Après la finale, pensez-vous faire un break et vous reposer après une saison longue et haletante ?

Oui, je ne vais pas aller en Afrique du Sud sur les premiers tournois de la saison 2023-24. J’irai peut-être à Maurice, comme l’an dernier. Ensuite, je redémarrerai en janvier, dans les Emirats. J’ai besoin de tâches de travail. Qu’elles soient physiques ou techniques, afin d’être performant. Je n’arrive pas à enchaîner et être toujours performant comme certains joueurs… Après l’Open de France, au niveau charge mental, au niveau émotion, c’est de loin mon meilleur moment de la saison mais c’est aussi de loin le tournoi qui m’a puisé le plus d’énergie. C’est indéniable. A ce titre, je n’aurais pas dû jouer la semaine suivante au Dunhill Links. Je n’étais dans les conditions optimales. Si j’avais eu cette semaine de break, je pense que j’aurais mieux fait derrière à l’Open d’Espagne, à Sotogrande… Il y a des petites choses encore à apprendre là-dessus. Mais sur une saison, cela se joue à rien, parfois. Le 50e qui est à la finale cette semaine (l’Anglais Daniel Brown), il devance le 51e de 1,11 point. Cela représente un coup, n’importe où dans la saison. Incroyable !

2024, les objectifs que vous souhaitez viser… Vous y pensez déjà ?

Non. Je n’y suis pas encore. Je suis vraiment concentré sur cette finale. Faire le job le mieux possible. Prendre du plaisir. Et puis avec une très très belle place dimanche soir, on peut rêver d’être sur le PGA Tour. Si on finit 25e ou plus loin, ce ne sera pas le même calendrier, forcément. Donc, à fond sur cette semaine.

Les Etats-Unis demeurent la finalité pour vous ?

La finalité, je ne sais pas. Ce qui est sûr, c’est que c’est l’objectif principal. Mais on verra quand ça viendra, et quand j’en aurais l’opportunité. Jouer sur le PGA Tour, avec les meilleurs, c’est ce qui me fait réveiller le matin, c’est ce que j’ai envie d’accomplir. C’est évident !

 

Photo : Nathan Cardet/ Golf Planète

Dans la même catégorie
Romain Langasque Photo by Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Classement mondial

Romain Langasque décroche sa meilleure place au classement mondial et permet à la France de remonter le temps !

Grâce à sa 3e place dans l’Open d’Ecosse, obtenue au terme d’un spectaculaire dernier tour (64), ils sont désormais trois tricolores à figurer dans le […]

Harry Hall Photo by Dylan Buell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
ISCO Championship, Tour 4

L’Anglais Harry Hall remporte son premier titre sur le PGA Tour d’un chip rageur dans un play-off à 5, Saddier s’offre un top 20 !

L’Anglais de 26 ans, installé dans le Nevada, Harry Hall est le dixième nouveau vainqueur de la saison après sa spectaculaire victoire au terme d’un […]

Tournois pros

Matthieu Pavon, Victor Perez et Romain Langasque à The Open au programme de la semaine

Le gratin mondial se retrouve en Écosse pour le quatrième et dernier Majeur de la saison. Le PGA Tour et le DP World Tour proposent […]

Rouge et Or

Sergio Garcia gagne l’étape espagnole du LIV à Valderrama, son équipe Fireballs également vainqueur

Il était écrit que hier dimanche, Sergio Garcia devait gagner son premier tournoi LIV chez lui en Espagne : après la victoire de C. Alcaraz […]

Robert MacIntyre Photo by Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Gains

Combien chaque joueur a-t-il gagné au Scottish Open ?

Cette année comme l’an dernier les joueurs qualifiés pour les deux derniers tours de l’Open d’Ecosse se sont partagés un beau pactole de 9 millions […]

Genesis Scottish Open, Tour 4

A domicile, MacIntyre prend une revanche éclatante, Langasque et Perez brillent lors du dernier tour !

Robert MacIntyre a triomphé à domicile, devant son public, avec un birdie décisif sur le 72e trou qui sonne comme une revanche après sa 2e […]

Amundi Evian Championship

La faillite du top 15 mondial à Evian

Entre forfaits et méformes évidentes, les joueuses classées dans le top 15 mondial au départ de l’Amundi Evian Championship jeudi dernier sont toutes passées à […]

Ayaka Furue Franck Riboud Jacques Bungert Photo Philippe Millereau / KMSP
Majeur

Amundi Evian Championship : Combien ont-elles gagné ?

Avec un chèque de 1,2 million de dollars, Ayaka Furue engrange pour l’instant en 2024 2 444 717 dollars, soit 5 039 882 dollars en […]

Amundi Evian Championship, Tour 4

Ayaka Furue décroche son premier Majeur lors d’un finish complètement fou. Céline Boutier dans le top 40…

Leader après 36 trous, Ayaka Furue, 24 ans, remporte son premier Majeur grâce à une dernière carte sublime de 65 (-7) bouclée par trois birdies […]

Amundi Evian Championship, Tour 4

Céline Boutier : « Cela me donne envie de revenir pour gagner encore ! »

Tenante du titre, Céline Boutier a connu une semaine contrastée à Evian. Deux premiers tours solides puis un week-end plus difficile. A l’arrivée, la Française […]

Paris 2024

Nouvel épisode de la saga, Joost Luiten veut jouer les Jeux Olympiques ! Le Néerlandais a été placé sur la liste des réservistes en raison d’une erreur du comité de sélection

Le golfeur néerlandais Joost Luiten pourra-t-il représenter les Pays-Bas aux Jeux olympiques 2024 à Paris dans quelques jours ? C’est une question qui n’a toujours […]

Adrien Saddier Photo by Dylan Buell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
ISCO Championship, Tour 3

Vaillant trébuche, Saddier déboule, Coody tiendra-t-il la distance dans le Kentucky ?

A l’issue du 3e tour, l’avance du leader Pierceson Coody s’est encore réduite et l’Américain, petit-fils du vainqueur du Masters 1971, va devoir contenir les […]

Genesis Scottish Open, Tour 3

Avant le dernier tour en Écosse, Åberg devance la meute, Rozner tout près de Troon !

Le Suédois Ludvig Åberg a conservé la tête du Genesis Scottish Open au terme d’un « Moving Day » très agité, sous la pluie. Le n°4 mondial […]

Amundi Evian Championship, Tour 3

Trois candidates pour une première en Majeur à Evian

Réunies en dernière partie ce dimanche, l’Australienne Stephanie Kyriacou (-14), l’Américaine Lauren Coughlin et la Japonaise Ayaka Furue (-13 toutes les deux) vont tenter d’ouvrir […]

Genesis Scottish Open, Tour 3

Règles : une distraction qui coûte cher, très cher pour l’un des leaders du Scottish Open

Parti en 11e position lors du 3e tour du Genesis Scottish Open, le Canadien Mackenzie Hughes a démarré sa journée avec deux coups de pénalité […]

Genesis Scottish Open, Tour 3

Rozner claque un eagle qui vaut de l’or !

En pleine bagarre avec les leaders lors du 3e tour du Scottish Open, Antoine Rozner a réussi un eagle sur le trou le plus difficile […]

Amundi Evian Championship, Tour 3

Céline Boutier, ce triple au 1 qui fait très mal !

Très attendue à Evian dans ce Moving Day après deux premiers tours très solides (69 et 68), Céline Boutier s’est hélas mise hors-jeu dès le […]

Alps de Las Castillas, Tour 3

La très belle troisième place de l’amateur Nathan Legendre

Le golf tricolore continue d’impressionner cette saison sur l’Alps Tour. Après la saison record de Benjamin Kedochim et les récentes victoires de Théo Boulet, c’est […]

Amundi Evian Championship, Tour 2

Furue s’offre deux coups d’avance avant le Moving Day. Delacour rejoint Boutier ce week-end

Deux cartes de 65 (-6) permettent finalement à la Japonaise Ayaka Furue de compter à -12 (130) deux longueurs d’avance sur l’Australienne Stephanie Kyriacou et […]

Antoine Rozner Photo by Harry How/Getty Images
Scottish Open, réaction

Déterminé, Antoine Rozner s’attend à souffrir mais le jeu en vaut la chandelle !

Antoine Rozner s’élancera ce samedi en dernière partie aux côtés de Ludvig Åberg dans le 3e tour de l’Open d’Ecosse au Renaissance Golf Club. De […]

Tom Vaillant Photo by ANDY LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
ISCO Championship, Tour 2

Pierceson Coody toujours aux commandes, Tom Vaillant réduit l’écart

Encore auteur d’une très belle journée, le Cannois Tom Vaillant a réduit l’écart avec le leader américain Pierceson Coody, désormais talonné par le jeune Belge […]

Rory McIlroy Photo by David Cannon/Getty Images
Genesis Scottish Open, Tour 2

McIlroy à la poursuite d’Åberg et de Rozner, Coussaud excellent 11e

Ce vendredi, les parties de l’après-midi n’ont pas permis aux « chasseurs » de rattraper Ludvig Åberg, le leader matinal, ni même son second, Antoine Rozner. Ces […]

Amundi Evian Championship, Tour 2

Le 2e tour stoppé par les orages et reporté à samedi matin…

Les prévisions météorologiques alarmantes tout au long de la journée de vendredi ont fini par se confirmer. Le jeu sur l’Evian Resort Golf Club a […]

Amundi Evian Championship, Tour 2

Céline Boutier, le plan de marche est pour l’instant respecté

Ses deux cartes très solides de 69 et 68 permettent à Céline Boutier, la tenante du titre, de conserver l’espoir de réaliser un inédit doublé […]

Genesis Scottish Open, Tour 2

Ludvig Åberg aux commandes à North Berwick, Antoine Rozner est tout près…

Dans des conditions de jeu clémentes comme la veille, Ludvig Åberg s’est emparé de la tête du Genesis Scottish Open au terme d’une démonstration de […]

Tom Vaillant Photo by ANDY LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
ISCO Championship, Tour 1

Auteur d’un final ébouriffant, Tom Vaillant brille dans le Kentucky !

Des sept joueurs tricolores présents à Nicholasville dans le Kentucky pour le tournoi “alternate” du DP World Tour et du PGA Tour, c’est Tom Vaillant […]

Ugo Coussaud Photo by Harry How/Getty Images
Scottish Open, réaction

Ugo Coussaud veut être l’un des leurs

Meilleur Français avec Antoine Rozner à l’issue du premier tour de l’Open d’Ecosse, le joueur de la St Laurent Golf Team, Ugo Coussaud, va tenter […]

Genesis Scottish Open, Tour 1

Justin Thomas en feu, Antoine Rozner et Romain Langasque dans le bon tempo

Dans les parties de l’après-midi, Justin Thomas a mis le feu au Renaissance Club, le sublime links de North Berwick. Le double vainqueur du PGA […]