Navarrenx (Béarn) : le dernier golf 18 trous construit en France est ouvert

3 novembre 2019
Il y a 4 ans, le village de Navarrenx dans le Béarn, non loin de Pau et proche du Pays basque, a été élu « plus beau village de France ». Depuis dimanche dernier, Navarrenx peut s’enorgueillir d’avoir aussi un beau golf de 18 trous dessiné par Nicolas Joakimides.
Construit autour d’un petit château romantique qu’a visité Franz Lizt, le golf de Navarrenx étonne d’abord par sa nature belle, généreuse, vierge de toute pollution visuelle ou sonore, au pied des Pyrénées. Ah, la qualité de son silence !
C’est la rareté de ce domaine de Nitot (140 hectares) qui a retenu l’attention de deux amis passionnés par le golf il y a quinze ans.
Le projet a vite germé dans leurs têtes, le dessin a été exécuté par l’ancien champion professionnel et le premier coup de pioche a été donné en juillet 2013. En janvier 2014, le dynamique green-keeper Thomas Olivier, 32 ans aujourd’hui, formé à Saint-Malo par Paul Bontemps, a quitté le Noria de Marrakech pour s’établir en famille dans le Béarn.
Un drame a alors bouleversé le projet : l’un des amis associés, Bernard Gassiot est mort. L’autre, Jean-François Cabarrouy, a relevé seul le défi, devenu naturellement plus lourd. Après des années de batailles (voir plus loin), une première étape est franchie en avril 2017 avec l’ouverture de 9 trous. Et le 26 octobre 2019, le 18 trous est inauguré par … la Coupe des Jardiniers qui le méritaient bien !
Ce golf qui fait partie du réseau Golfy a déjà 150 membres et des golfeurs de Pau, du Pays basque mais aussi d’Aquitaine se sont arrêtés pour gouter aux charmes de cette région connue pour sa gastronomie, ses balades en montagne et son carrefour culturel entre l’Espagne et la France. Et attirés aussi par les tarifs mis en place : les green-fees sont entre 20 et 38 euros.
Il est assez rare en France de signaler l’ouverture d’un golf, d’autant plus un golf qui ne fasse appel qu’à des capitaux privés, pour que GP rende hommage au passionné ayant passé beaucoup de temps et d’argent à la réalisation de son rêve.
Nous avons demandé à Jean-François Cabarrouy son sentiment au moment où sous un soleil formidable, les premières équipes partaient à la conquête du golf de Navarrenx.
 
Voici sa réponse :
 
 » Le golf de Navarrenx est enfin  terminé. Sa construction qui aura duré 15 années parait totalement anachronique dans le contexte économique actuel. Mais si les attitudes sont susceptibles d’évoluer dans le futur comme je le pense, les gens seront de plus en plus attirés par la Nature et par les activités en plein air : le golf répond totalement à cette demande.
Il convient de dire que si cette construction fut longue, elle fut également source de pénibilité . Je ne pensais pas au départ que toutes ces difficultés fussent aussi importantes.
Elles résultent certes des impedimentas habituels dans ce type de construction mais aussi, hélas, des entraves d’une administration délibérément hostile à ce projet. Ceci peut paraître impensable mais malheureusement vrai. Heureusement, le projet est le résultat d’un ensemble de passions qui ont été plus fortes que tous les freins rencontrés.
Avant tout pour ce sport mais aussi pour la volonté de créer : créer une installation pérenne favorisant l’activité touristique et donc économique pour la région. Mais nul  n’est prophète en son pays ! D’où la multiplication des incompréhensions et de là, les hostilités. 
La construction est intervenue sur un dessein de Nicolas Joakimides, dans un domaine assurant par sa superficie la préservation environnementale de la faune et de la flore, favorisant même son développement, ce qui reste un de nos objectifs majeurs. Déjà, pour prendre un exemple, nous avons pu constater la résurgence de 24 races de libellules. Et nous espérons travailler avec des instituts publics spécialisés pour mettre en place des plans d’actions en faveur de la faune et de la flore, à l’instar de ce qui a été fait au Golf National.
Pour ce qui est de l’intérêt pécuniaire de cette réalisation, il est avant tout important que pour le moins la totalité des charges générées soient couvertes par les recettes escomptées. Le département des Pyrénées-Atlantiques comprend environ 11000 licenciés et le golf de Navarrenx au milieu de ce département sur une ligne entre Pau et Biarritz est entouré par une population de 120.000 habitants dans un rayon de 30 minutes et de 600.000 habitants dans un rayon d’une heure.
Aujourd’hui le golfeur voyage et il m’incombe de l’attirer à Navarrenx comme les quatorze autres golfs du département y parviennent. Une politique tarifaire attractive sera bien-sûr mise en place.
Le projet initial comprenait 27 trous mais la disparition brutale de mon associé m’a contraint pour l’instant à réduire la réalisation à 18 trous. Dans le courant de l’année prochaine un pitch and putt de 6 trous, ravagé par les sangliers, devrait être remis en état. Il y a enfin une école de golf qui commence à prendre forme dans laquelle enseigne Sébastien Branger notre professeur de golf ».
 
Infos : www.navarrenx-golfclub.com
 
Pour les amoureux de la Nature, le docteur Jacques Bouillerce, membre actif du golf, nous a décrit des spécimens de faune rencontrés sur le terrain de Navarrenx et dorénavant protégés (auparavant victimes de cultures intensives, de chasseurs etc), avec des photos à l’appui :
des gros mammifères (sangliers et chevreuils…), des petits mammifères (renard, blaireau, lièvres, vison d’Amérique…), des rapaces (couples de Faucons crécerelles, buses variable, elanion blanc, bondrée apivore, et occasionnellement, milan noir ou royal, busard Saint-Martin, aigle botté, balbuzard pêcheur, vautour et épervier, faucon hobereau etc), des pics noirs et épeiche, des oiseaux de milieu humide (le martin pêcheur, le grèbe castagneux , la gallinule ou poule d’eau, le canard col-vert, le héron cendré, la grande aigrette, l’aigrette garzette et aussi une multitude de passereaux, mésanges, pinsons, rouge-queue et rouge-gorge, sitelles torchepot et moineaux ainsi que des migrateurs comme le loriot ou le coucou.

 

 

Dans la même catégorie
14 novembre 2019

Nouveautés pour la Pratique : Départs recommandés et Niveau

En attendant l’introduction du NIVEAU selon le World Hancidap System mis en place par les deux grandes instances, USGA et R&A, la Fédération Française de […]

12 novembre 2019

Le programme de la semaine sur les différents circuits

Voici le programme de la semaine sur les différents circuits professionnels.    Tournoi (Rolex Series) : Nedbank Golf Challenge hosted by Gary Player Lieu : […]

11 novembre 2019

Vidéo GP : Antoine Rozner fait le point avant de se lancer sur l’European Tour

11 novembre 2019

6 Français de plus aux PQ3, Gary Stal réserviste

Sébastien Gros, Jean-Baptiste Gonnet, Julien Quesne, Thomas Linard, Mathieu Decottignies-Lafon et Fédéric Lacroix accèdent à la finale des cartes.  Ils rejoignent les « déçus » […]

11 novembre 2019

Vidéo : Le joueur au swing le plus dingue s’impose au Japon !

Hosung Choi s’est surtout fait connaître en raison de son swing inimitable mais sa victoire au Japon cette semaine le propulse au 162e rang mondial […]

11 novembre 2019

Dans le sac de Tyrrell Hatton

Voici le contenu du sac de Tyrrell Hatton, vainqueur du Turkish Airlines Open. Driver : Ping G410 Plus 8.4° Shaft : Mitsubishi Diamana RF 60-TX  […]

11 novembre 2019

Perez tout proche du top 50 mondial, Hébert de retour dans le top 100

Pas de changement au sommet de la hiérarchie mondiale puisque aucun joueur du top 10 n’a vu son classement évolué ce lundi. Auréolé de son […]

11 novembre 2019

Interview décalée de Romain Langasque : « J’aimerais avoir la carrière d’un Tommy Fleetwood. »

A 24 ans, Romain Langasque est une étoile montante du golf français. 117e joueur mondial, 4e Français, le jeune champion originaire de Cabris a déjà […]

10 novembre 2019

Alain de Soultrait : le plaisir en guise de bilan, après 25 ans de direction du Challenge Tour

Alain de Soultrait prendra officiellement sa retraite fin janvier après 30 ans sur l’European Tour dont 25 à la direction du Challenge Tour. Alors que […]

10 novembre 2019

Finale Challenge Tour : Sciot-Siegrist 2e mais recalé, Laporta vainqueur

Robin Sciot-Siegrist (notre photo) y a cru jusqu’au bout : pour accéder à l’European Tour, il devait terminer deuxième au moins du Grand Final Challenge […]

10 novembre 2019

Perez et Hébert : « Ça reste une bonne semaine »

Les deux français battus en play-off relativisent leur déception au micro de l’European Tour

10 novembre 2019

Turkish Airlines Open : Au bout du suspense Tyrrel Hatton remporte un tournoi historique, Hébert et Perez battus en play-off

Si la victoire a finalement échappé aux deux Français qualifiés pour l’incroyable play-off à 6 qui a décidé du vainqueur à la nuit tombante sous […]

10 novembre 2019

Victime d’une infection intestinale, Rickie Fowler déclare forfait

Rickie Fowler ne prendra pas part au Mayakoba Golf Classic cette semaine après avoir été infecté par une bactérie intestinale lors de sa lune de […]

10 novembre 2019

A court de balles, Eddie Pepperell abandonne

Le fantasque joueur anglais Eddie Pepperell a été disqualifié samedi du Turkish Airlines Open à Antalya après avoir quitté ses partenaires au trou n°4 expliquant […]

9 novembre 2019

Benjamin Hébert : « Saisir toutes les opportunités ! »

La réaction du Français à l’issue du 3e tour qui lui permet de remonter à la 2e place du classement à la veille du dernier […]

9 novembre 2019

Grand Final (CT) : Robin Sciot-Siegrist conserve un espoir

Alors que semble se dessiner la place de numéro 1 pour l’Italien Francesco Laporta, un seul français a préservé ses chances d’arracher son droit de […]

9 novembre 2019

Schwab toujours devant, Hébert sur ses talons

En signant la meilleure carte du 3e tour Benjamin Hébert a réduit l’écart avec le jeune Autrichien et s’élancera dimanche en dernière partie à la […]

8 novembre 2019

Grand Final Challenge Tour : Robin Sciot-Siegrist 3e, Laporta en tête

Hier à la finale du Challenge Tour à Majorque, et après le premier tour, il n’y avait que sept joueurs sous le par. Chose surprenante, […]

Matthias Scwab
8 novembre 2019

Turkish Open : Matthias Schwab, seul leader, Langasque 15e

On savait que l’Autrichien Mathias Schwab était en forme : il l’a confirmé en Turquie sur le parcours The Montgomerie Maxx Royal où se déroule l’avant-dernier […]

woods presidents cup
8 novembre 2019

Presidents Cup : Woods choisit Tiger

Ce n’est pas une surprise mais c’est un petit événement. Tiger Woods sera le premier capitaine joueur depuis 25 ans. Seul Hale Irwin, lors de […]