Navarrenx (Béarn) : le dernier golf 18 trous construit en France est ouvert

3 novembre 2019
Il y a 4 ans, le village de Navarrenx dans le Béarn, non loin de Pau et proche du Pays basque, a été élu « plus beau village de France ». Depuis dimanche dernier, Navarrenx peut s’enorgueillir d’avoir aussi un beau golf de 18 trous dessiné par Nicolas Joakimides.
Construit autour d’un petit château romantique qu’a visité Franz Lizt, le golf de Navarrenx étonne d’abord par sa nature belle, généreuse, vierge de toute pollution visuelle ou sonore, au pied des Pyrénées. Ah, la qualité de son silence !
C’est la rareté de ce domaine de Nitot (140 hectares) qui a retenu l’attention de deux amis passionnés par le golf il y a quinze ans.
Le projet a vite germé dans leurs têtes, le dessin a été exécuté par l’ancien champion professionnel et le premier coup de pioche a été donné en juillet 2013. En janvier 2014, le dynamique green-keeper Thomas Olivier, 32 ans aujourd’hui, formé à Saint-Malo par Paul Bontemps, a quitté le Noria de Marrakech pour s’établir en famille dans le Béarn.
Un drame a alors bouleversé le projet : l’un des amis associés, Bernard Gassiot est mort. L’autre, Jean-François Cabarrouy, a relevé seul le défi, devenu naturellement plus lourd. Après des années de batailles (voir plus loin), une première étape est franchie en avril 2017 avec l’ouverture de 9 trous. Et le 26 octobre 2019, le 18 trous est inauguré par … la Coupe des Jardiniers qui le méritaient bien !
Ce golf qui fait partie du réseau Golfy a déjà 150 membres et des golfeurs de Pau, du Pays basque mais aussi d’Aquitaine se sont arrêtés pour gouter aux charmes de cette région connue pour sa gastronomie, ses balades en montagne et son carrefour culturel entre l’Espagne et la France. Et attirés aussi par les tarifs mis en place : les green-fees sont entre 20 et 38 euros.
Il est assez rare en France de signaler l’ouverture d’un golf, d’autant plus un golf qui ne fasse appel qu’à des capitaux privés, pour que GP rende hommage au passionné ayant passé beaucoup de temps et d’argent à la réalisation de son rêve.
Nous avons demandé à Jean-François Cabarrouy son sentiment au moment où sous un soleil formidable, les premières équipes partaient à la conquête du golf de Navarrenx.
 
Voici sa réponse :
 
 » Le golf de Navarrenx est enfin  terminé. Sa construction qui aura duré 15 années parait totalement anachronique dans le contexte économique actuel. Mais si les attitudes sont susceptibles d’évoluer dans le futur comme je le pense, les gens seront de plus en plus attirés par la Nature et par les activités en plein air : le golf répond totalement à cette demande.
Il convient de dire que si cette construction fut longue, elle fut également source de pénibilité . Je ne pensais pas au départ que toutes ces difficultés fussent aussi importantes.
Elles résultent certes des impedimentas habituels dans ce type de construction mais aussi, hélas, des entraves d’une administration délibérément hostile à ce projet. Ceci peut paraître impensable mais malheureusement vrai. Heureusement, le projet est le résultat d’un ensemble de passions qui ont été plus fortes que tous les freins rencontrés.
Avant tout pour ce sport mais aussi pour la volonté de créer : créer une installation pérenne favorisant l’activité touristique et donc économique pour la région. Mais nul  n’est prophète en son pays ! D’où la multiplication des incompréhensions et de là, les hostilités. 
La construction est intervenue sur un dessein de Nicolas Joakimides, dans un domaine assurant par sa superficie la préservation environnementale de la faune et de la flore, favorisant même son développement, ce qui reste un de nos objectifs majeurs. Déjà, pour prendre un exemple, nous avons pu constater la résurgence de 24 races de libellules. Et nous espérons travailler avec des instituts publics spécialisés pour mettre en place des plans d’actions en faveur de la faune et de la flore, à l’instar de ce qui a été fait au Golf National.
Pour ce qui est de l’intérêt pécuniaire de cette réalisation, il est avant tout important que pour le moins la totalité des charges générées soient couvertes par les recettes escomptées. Le département des Pyrénées-Atlantiques comprend environ 11000 licenciés et le golf de Navarrenx au milieu de ce département sur une ligne entre Pau et Biarritz est entouré par une population de 120.000 habitants dans un rayon de 30 minutes et de 600.000 habitants dans un rayon d’une heure.
Aujourd’hui le golfeur voyage et il m’incombe de l’attirer à Navarrenx comme les quatorze autres golfs du département y parviennent. Une politique tarifaire attractive sera bien-sûr mise en place.
Le projet initial comprenait 27 trous mais la disparition brutale de mon associé m’a contraint pour l’instant à réduire la réalisation à 18 trous. Dans le courant de l’année prochaine un pitch and putt de 6 trous, ravagé par les sangliers, devrait être remis en état. Il y a enfin une école de golf qui commence à prendre forme dans laquelle enseigne Sébastien Branger notre professeur de golf ».
 
Infos : www.navarrenx-golfclub.com
 
Pour les amoureux de la Nature, le docteur Jacques Bouillerce, membre actif du golf, nous a décrit des spécimens de faune rencontrés sur le terrain de Navarrenx et dorénavant protégés (auparavant victimes de cultures intensives, de chasseurs etc), avec des photos à l’appui :
des gros mammifères (sangliers et chevreuils…), des petits mammifères (renard, blaireau, lièvres, vison d’Amérique…), des rapaces (couples de Faucons crécerelles, buses variable, elanion blanc, bondrée apivore, et occasionnellement, milan noir ou royal, busard Saint-Martin, aigle botté, balbuzard pêcheur, vautour et épervier, faucon hobereau etc), des pics noirs et épeiche, des oiseaux de milieu humide (le martin pêcheur, le grèbe castagneux , la gallinule ou poule d’eau, le canard col-vert, le héron cendré, la grande aigrette, l’aigrette garzette et aussi une multitude de passereaux, mésanges, pinsons, rouge-queue et rouge-gorge, sitelles torchepot et moineaux ainsi que des migrateurs comme le loriot ou le coucou.

 

 

Dans la même catégorie
17 janvier 2020

Abu Dhabi : La fusée Laporta, Perez en approche

Numéro 1 du Challenge Tour en 2019, l’Italien Francesco Laporta a conclu son 2e tour tel un boulet de canon avec 5 birdies consécutifs pour […]

Koepka dechambeau trophees instagram
16 janvier 2020

Koepka clashe DeChambeau sur Instagram

Chambré par Bryson DeChambeau qui affirmait sur sa plateforme de jeux en réseau que Brooks Koepka n’avait pas d’abdominaux, le numéro 1 mondial a réagi […]

16 janvier 2020

Koepka déjà au point, Jacquelin et Lorenzo-Vera aux portes du top 10

7 de nos 9 représentants ont joué sous le par jeudi et se positionnent dans la première moitié du classement de l’Abu Dhabi Championship dominé […]

16 janvier 2020

L’Open de France ne déménagera pas

La discussion sur la possible délocalisation de l’Open de France en 2020 devrait connaître son épilogue assez rapidement puisque le Tour Européen aurait signifié à […]

martin kaymer
16 janvier 2020

Martin Kaymer bientôt de retour au sommet ?

Auteur d’une belle entame de tournoi à Abu Dhabi sur un parcours où il s’est imposé 3 fois par le passé, l’Allemand Martin Kaymer tente […]

inbee park
15 janvier 2020

JO 2020 : Inbee Park veut mettre toutes les chances de son côté

Les trois dernières années, la septuple vainqueur de majeur a attendu la fin février voire le début du mois de mars pour lancer sa saison […]

Jean-Baptiste Gonnet
15 janvier 2020

JB Gonnet : « Ça m’a remotivé »

En décrochant son droit de jeu au mois de novembre au terme d’un marathon de 8 semaines, le Varois Jean-Baptiste Gonnet fut incontestablement la très […]

15 janvier 2020

Jeu Lent : Une nouvelle mesure mise en place dès Abu Dhabi

À Abu Dhabi, le premier tournoi européen de l’année sera marqué cette semaine par la mise en place de la nouvelle réglementation destinée à lutter […]

kopeka abu dhabi
14 janvier 2020

Koepka de retour aux affaires

Locomotive du golf américain l’actuel numéro 1 mondial Brooks Koepka est impatient d’en découdre à Abu Dhabi. Contraint de déclarer forfait pour la Presidents Cup […]

ABU DHABI Championship desert swing
14 janvier 2020

Présentation du Desert Swing, le véritable coup d’envoi de la saison de l’European Tour

Les trois tournois de la péninsule arabique au mois de janvier marquent traditionnellement la rentrée pour les ténors du circuit européen. Cette année n’échappe pas […]

13 janvier 2020

Pauline Roussin-Bouchard meilleure amateur mondiale

Originaire de Valescure, la championne française Pauline Roussin-Bouchard a pris ce lundi la première place du classement mondial amateur WAGR. Cela est le résultat de […]

13 janvier 2020

Richard Wax : « Pete Dye était un artisan qui n’arrêtait jamais »

Consultant international de golf qui a notamment travaillé avec des grands architectes comme Robert Trent Jones ou Kyle Phillips, notre ami a bien connu Pete […]

branden grace
12 janvier 2020

Branden Grace remporte l’Open d’Afrique du Sud devant Louis Oosthuizen

Au dernier tour de l’Open d’Afrique du Sud, la victoire s’est jouée ce dimanche entre deux joueurs du pays : Branden Grace et Louis Oosthuizen, […]

visuel-golf-planete-par-defaut
12 janvier 2020

PGA : Steele s’envole

Brendan Steele dont le dernier top 10 remonte à il y a presque 2 ans s’est emparé seul des rênes du tournoi et s’élancera dimanche […]

wie enceinte
11 janvier 2020

Michelle Wie bientôt maman

Admirative de la façon dont Lorena Ochoa a pris une retraite anticipée pour fonder une famille Michelle Wie n’imaginait pas devoir concilier un enfant avec […]

10 janvier 2020

Un avocat à la rescousse de Patrick Reed pour faire taire un consultant de Golf Channel

Patrick Reed s’est adjoint les services d’un avocat pour défendre sa réputation mis à mal lors du Hero World Challenge lorsque l’américain avait ostensiblement et […]

Paul Barjon
10 janvier 2020

Paul Barjon : « finir dans les 25 premiers »

Le Néo-Calédonien installé aux Etats-Unis depuis 2012 n’est plus qu’à une marche d’intégrer le prestigieux PGA Tour. Après avoir remporté l’ordre du mérite sur le […]

10 janvier 2020

Pete Dye, immense architecte de golf, est mort à 94 ans en Floride

L’immense architecte de golf américain Pete Dye est mort hier jeudi en Floride à l’âge de 94 ans. Il rejoint ainsi sa femme Alice disparue […]

Johannes Veerman
9 janvier 2020

ET : Veerman frappe fort, Rozner déjà dans le coup

Répartis sur deux parcours les 240 joueurs de l’Open d’Afrique du Sud dont 12 Français ont connu des fortunes diverses. Le jeune américain de 27 […]

peperrel harry
9 janvier 2020

Eddie Pepperell propose au Prince Harry de le caddeyer

Visiblement très concerné par la décision du couple formé par le Prince Harry et Meghan Markle de prendre ses distances avec la famille royale, le […]