ENTRETIEN EXCLUSIF

Adrien Toubiana nous dit tout sur son quotidien à Golf+, sa formation et son amour du sport

23 août 2020

Sa voix rythme, depuis maintenant deux ans, les tournois que vous regardez chaque week-end sur Golf +. Dernier arrivant dans l’équipe et venant du ballon ovale, le journaliste Adrien Toubiana, 35 ans, a confié à Golf Planète ses souvenirs d’enfance, baignée dans le sport, ses débuts à Canal+ mais aussi sa réalité quotidienne au sein de Golf+.


Quand avez-vous eu cette volonté de devenir journaliste sportif ? Quel a été le déclic ?


Le métier de journaliste sportif a été une évidence pour moi. C’est ce que je souhaite faire depuis tout petit. En effet, très tôt, je lisais déjà le quotidien « L’Equipe » et je m’intéressais à beaucoup de sports, notamment au football. De plus, j’ai pratiqué énormément de sports étant petit : du rugby, du tennis mais aussi du golf. J’ai eu la chance d’avoir des parents qui étaient abonnés à Canal+, ce qui m’a permis de regarder souvent la télévision. Ce sont toutes ces petites choses qui m’ont influencé. Ainsi je me suis très vite dit « C’est cela que je veux faire ».


Quel cursus scolaire avez-vous effectué ?


J’ai suivi une scolarité générale. Après le bac, j’ai fait une classe préparatoire qui m’a permis de rentrer à Sciences-Po Paris
J’y suis donc entré avec une idée fixe : devenir journaliste sportif, tout en me disant que Sciences-Po me permettrait de faire autre chose si je voulais changer un jour.


Avez-vous eu des stages auparavant ?


Oui, j’ai commencé chez M6 avec l’émission de l’époque « 100% foot » avec Estelle Denis et Pierre Ménès. C’est à partir de ce stage-là que tout s’est enclenché. J’ai aussi fait des stages à Canal Plus, d’abord dans le cinéma. Je savais que ce serait la porte d’entrée pour arriver au pôle Sport.  


Comment se sont passés les débuts avec Canal ?


Tout a donc commencé quand j’ai eu mon premier contrat dans le cinéma avec Canal+.
Quelques temps après, je suis allé sur une petite chaine qui s’appelait « La Chaine Étudiante ». J’ai fait des reportages, des podcasts, des articles sur le sport…Tout cela m’a permis de revenir à Canal, plus de trois ans après, en tant que pigiste pour le rugby : cela a duré 5 ans. J’ai autant fait du commentaire que de la rédaction. Une belle et totale expérience.
Puis il y a deux ans, Thierry David m’a proposé de venir à l’antenne commenter du golf : évidemment, il connaissait l’intérêt que j’avais pour ce sport et c’est ainsi que je me suis enfin consacré à 100% au golf.      


 Comment se déroule la semaine type d’un tournoi pour un journaliste dans le golf ?


Cela représente énormément de travail sur les joueurs, l’étude des parties des deux premiers tours (palmarès, actualité, derniers résultats). On essaye donc d’avoir un maximum d’informations.
De plus, il y a un gros travail sur le parcours. Avant un tournoi , on va chercher des renseignements, via les joueurs et leurs caddies, sur le dessin du parcours ou encore les trous clé.
Enfin, on termine les recherches avec l’historique du tournoi. Avant chaque début de tournoi, on échange avec nos consultants pour parler des différents enjeux du tournoi, leurs points de vue, tout cela avant de prendre l’antenne…


 Comment s’est déroulé votre confinement ?


C’est allé assez vite finalement. On voyait les choses venir après le tournoi au Qatar.
L’annulation du Players après le 1er tour a confirmé l’arrivée de la pandémie et les risques encourus.
Personnellement, j’ai passé mon confinement sur la Côte basque ce qui m’a permis lors de la réouverture des golfs de faire de nombreux reportages sur les golfs de cette région. On s’est organisé de manière à proposer du contenu sur la chaine. Et surtout, nous avons réussi à maintenir Golf Plus Le Mag le lundi soir grâce à la visio.  Nous avons aussi proposé des rediffusions de tournoi mythiques.
Ensuite, on a su assez vite que le PGA Tour allait reprendre le 10 juin sans public. À partir de ce moment-là, on a repris un rythme classique.


 À titre personnel, trouvez-vous le temps de taper dans la petite balle blanche ? et où ?


Mon rythme de travail fait que mes jours de repos sont le mardi et le mercredi.
Cela me permet de jouer une fois toutes les 2 semaines environ car le reste du temps du temps, je m’occupe de mon fils qui a 2 ans.
Je ne suis pas spécialement membre d’un club ce qui fait que je joue un peu partout autour de Paris ou sur la Côte basque.
Je joue toujours avec mon père, lui qui m’a fait découvrir ce sport quand j’étais jeune.
Si je dois donner des parcours récents que j’ai bien aimés, je citerais deux parcours basques : le Makila Golf Club qui est vraiment sympa à jouer et aussi le golf d’Arcangues. Du côté de la région parisienne, le golf des Yvelines est très agréable à jouer.


Quels sont les golfeurs qui vous ont marqués et pourquoi ?


Ce que j’aime bien depuis que je commente le golf à la télévision, c’est de voir des golfeurs qui arrivent du Challenge Tour et du Korn Ferry Tour et qui progressent énormément.
Ça fait un peu marrer tout le monde à la rédaction mais j’aime bien le Coréen Sungjae Im. Alors ce n’est pas le plus charismatique mais j’adore sa vision du golf. C’est un joueur qui joue toutes les semaines, il a swing un peu différent. De plus, ce que j’aime bien dans son histoire, c’est qu’il n’a pas de domicile : il va d’hôtel en hôtel, il n’a pas de résidence aux USA. Sa vie c’est le golf. Il se donne à fond et je trouve ça plutôt marrant. C’est un peu contradictoire avec les autres et c’est pour cela que j’adore ce joueur.


Est-ce qu’il y a un journaliste que vous avez comme modèle ?


Je n’ai pas vraiment eu de modèle. J’ai eu de nombreuses personnes qui m’ont aidé notamment en me faisant travailler : Éric Bayle, Thierry David… Après, s’il y a une personne qui m’a donne envie de faire ce métier, c’est bien Thierry Gilardi, le célèbre journaliste et commentateur sportif disparu il y a déjà 12 ans. Ce sont ses phrases célèbres lors de matchs qui m’ont fait aimer le sport et c’est à ça que je voulais ressembler.


Enfin, quel est le regard que vous portez sur le nouveau média Golf Planète ?


Ce que j’aime bien chez Golf Planète, c’est l’activité permanente du site. On peut retrouver des debriefs de tournoi, de l’actualité, des news inédites, et cela à toute heure du jour.
De plus, le site est plutôt bien fait. En effet, on arrive assez vite sur ce que l’on veut trouver.
Enfin, c’est le côté varié qui est pratique, la diversité des news que ce soit sur les tournois, les golfs en France, les tips de professionnels…

T.F

Dans la même catégorie
27 septembre 2020 | ÉQUIPEMENT

À peine ouvert, le golf de Roissy décolle avec succès !

En avril dernier, en pleine crise sanitaire, Golf Planète avait dévoilé à ses fidèles lecteurs le projet du golf de Roissy. Le 18 septembre, selon […]

2020 U.S. Open Bryson DeChambeau
21 septembre 2020 | US Open

DeChambeau, trop puissant

En remportant à 27 ans l’US Open, son premier majeur, Bryson DeChambeau secoue le monde du golf. Son approche du jeu « scientifique », basée sur une […]

20 septembre 2020 | US Open, Tour 3

Wolff, un jeune loup aux commandes

Déchaîné, le jeune Matthew Wolff, 21 ans, a pris seul la tête de l’US Open à l’issue du troisième tour qu’il a joué en 65, […]

19 septembre 2020 | Alps Tour

Matteo Manassero de nouveau vainqueur… sur l’Alps Tour

L’ex prodige italien a renoué avec le succès sur l’Alps Tour après sept ans de disparition du haut des leaderboards. Vous vous souvenez de Matteo […]

18 septembre 2020 | US Open, Tour 2

Reed en tête, Langasque dans le cut

Après les parties du vendredi, Patrick Reed est leader à -4. Balayé par le vent, Winged Foot a fait craquer quelques ténors. Côté français seul […]

15 septembre 2020 | PGA Tour

Dustin Johnson joueur de l’année sur le PGA Tour

Le PGA Tour a désigné Dustin Johnson comme joueur de l’année 2020, tandis que Scottie Scheffler a été nommé « rookie de l’année ». Vainqueur de la […]

13 septembre 2020 | US Open, Présentation

Winged Foot, le vieux cauchemar de Mickelson

De jeudi à dimanche se disputera le 120e US Open sur le redouté parcours de Winged Foot, à Mamaroneck, dans l’état de New York. Un […]

distance-distorsion-ou-illusion
7 septembre 2020 | Statistiques PGA Tour

La question de l’année ! Gain de puissance = gain de performance ?

Depuis le début de la reprise et notamment en raison des distances extrêmes atteintes par Bryson DeChambeau, les observateurs se préoccupent à nouveau de l’évolution […]

grizot elections ffgolf 2020 entretien exclusif
6 septembre 2020 | Présidence de la ffgolf

Exclusif : Pascal Grizot nous dévoile ses 3 objectifs, son équipe, ses espoirs

Sauf événement imprévu, à la fin de l’année, Pascal Grizot, 58 ans, sera le nouveau président de la Fédération Française de Golf. Il est la […]

6 septembre 2020 | TRIBUNE LIBRE

Pollution sonore sur les golfs : décibels ou qualité, faut-il choisir ?

Suite à la parution de notre dossier « Golf et Environnement », un des fidèles amis de Golf Planète, M. Henri Bataille, nous a envoyé une tribune […]

RORY BABY DAD PAPA BEBE
3 septembre 2020 | Carnet Rose

Rory annonce la naissance de sa petite fille

A la veille du Tour Championship Rory McIlroy a annoncé sur les réseaux sociaux la naissance de son premier enfant une petite fille prénommée Poppy […]

29 août 2020 | Exploit sportif

Iron Golfer ou l’histoire d’un golfeur extrême qui grimpe trois montagnes et joue trois parcours en moins de 24 h !

Luke Willet est non seulement un PGA pro qui enseigne chez lui en Angleterre mais il est surtout connu pour ses performances sportives extrêmes qui […]

SOPHIA POPOV LPGA EXEMPTION
28 août 2020 | LPGA

La mauvaise surprise de la vainqueur surprise de The Women’s Open

Quand le conte de fées tourne au cauchemar… C’est un peu fort mais c’est un immense sentiment d’injustice qu’a dû ressentir Sophia Popov en découvrant […]

28 août 2020 | European Tour, Handa UK Championship, Tour 2

Hébert seul deuxième après deux tours

Après deux tours, Benjamin Hébert est seul derrière le Sud-Africain Justin Walters en haut du leaderboard au Belfry, où la pluie est encore présente. Romain […]

jason day tiger woods dos à dos
27 août 2020 | Dos à dos

Jason Day demande des conseils à Woods…. pour ses problèmes de dos

La douleur au dos dont souffre depuis plusieurs mois l’Australien l’a poussée à en discuter avec Tiger Woods afin d’en savoir plus sur la façon […]

> Lire aussi : Dos au mur !
27 août 2020 | 50 ans et toutes ses dents !

Triomphe facile de Mickelson pour sa première apparition sur le Champions Tour

Échappé dès le premier tour, Mickelson n’a vu personne contester son leadership pour sa première apparition sur le Champions Tour. Le jeune quinquagénaire qui n’était […]

bmw championship woods bubble fedexcup
26 août 2020 | FedEx Playoffs Niveau 2

Dos au mur !

Cinq joueurs de renoms, à commencer par Tiger Woods, sont dans l’obligation de signer un gros résultat cette semaine pour espérer se qualifier pour le […]

Rory McIlroy, le doute
26 août 2020 | PGA Tour

Rory McIlroy, une crise passagère

Depuis la reprise sur le PGA Tour, les résultats de Rory McIlroy sont décevants compte tenu de son rang. Le Nord-Irlandais est en panne de […]

Paramour McFee arbitres montage
24 août 2020 | European Tour

Paramor-McFee, deux légendes de l’arbitrage à la retraite

Deux légendes de l’arbitrage du circuit européen, John Paramor et Andy McFee, vont partir à la retraite le 11 octobre à l’issue du BMW PGA […]

24 août 2020 | BUSINESS

120 000 produits de golf contrefaits saisis en Chine

En collaboration avec la police chinoise, un raid mené à la demande des industries de matériel de golf rassemblées au sein du Working Golf Group […]