US Open, Tour 4

Bryson DeChambeau : « C’est un rêve devenu réalité… »

17 juin 2024

En tête après un tour au Masters, battu d’un coup par Xander Schauffele au PGA Championship, Bryson DeChambeau s’est enfin imposé dans le 3e Majeur de la saison. Son préféré apparemment puisqu’il avait déjà décroché l’US Open en 2020, à Winged Foot. Morceaux choisis en conférence de presse à Pinehurst. 

 

Dans quel état d’esprit êtes-vous là, maintenant ?

Je ne voulais pas finir une fois encore deuxième. Au PGA (Championship), ça a été dur. Alex (Schauffele) a joué magnifiquement. Je voulais que ça se passe autrement cette fois, surtout ici, dans un endroit si spécial qui compte tellement pour moi… Mon père, ce que Payne (Stewart) signifiait pour lui, le 1 000e championnat de l’USGA. Tout ça quoi… Cette photo que j’ai prise dans le bunker juste après (la victoire) est la photo de ma vie. Je serai toujours reconnaissant d’avoir des wedges plus longs pour pouvoir les frapper plus loin, les placer là-bas, juste à côté du trou. Mais bon, je ne sais pas quoi penser. J’ai eu un peu de chance. Rory (McIlroy) n’a pas réussi quelques putts qu’il aurait pu faire. Il y a eu des hauts et des bas complètement incroyables. Je ne sais pas quoi dire d’autre. C’est un rêve devenu réalité.

Pouvez-vous nous parler de votre lie au 18. Qu’est-ce qui vous est passé par la tête quand vous avez vu votre balle reposée près d’une racine ?

En fait, j’avais peur de me blesser. J’ai essayé de placer la balle à gauche du bunker, de la faire remonter sur le green et de m’offrir un deux putts. Mais ça n’a pas marché comme je le souhaitais. La balle a fini sa course dans le bunker, l’un des pires endroits que j’aurais pu imaginer. G-Bo (son caddie, Gregory Bodine) m’a alors dit : « Bryson, on a eu des hauts et des bas. Mais là, tu n’as pas le choix. Je t’ai vu faire des sorties complètement dingues de 50 mètres dans un bunker… » Je lui ai répondu : « C’est vrai, tu as raison. J’ai besoin d’un 55 degrés. Alors faisons-le. »

De temps en temps, je pouvais entendre des cris… « Rory, Rory » ! Je savais ce qui se passait dans sa partie, en me basant sur les clameurs que j’entendais. C’était en fait plutôt amusant parce que cela m’a permis de savoir ce que je devais faire.

Pouvez-vous nous décrire vos émotions lors des quatre derniers trous, avec tout ce rugissement autour de vous ?

Sur le 15, j’ai été un peu agressif, sur un putt d’un mètre. C’est quelque chose qu’on ne fait pas le dimanche lors d’un dernier tour de Majeur. Mais bon, ça peut arriver. J’ai mal lu la ligne et c’est passé sur le bord… Mais il fallait tout de suite redresser la barre. Faire un bon drive. Frappez un superbe deuxième coup… Le jeu de fer a été fantastique aujourd’hui. De temps en temps, je pouvais entendre des cris… « Rory, Rory » ! Je savais ce qui se passait dans sa partie, en me basant sur les clameurs que j’entendais. C’était en fait plutôt amusant parce que cela m’a permis de savoir ce que je devais faire. Au fond de moi, mon père (décédé), c’est comme s’il était avec moi, à me pousser. Payne (Stewart) était également dans mon esprit. Je voulais le faire pour eux.

La façon dont vous interagissez avec les fans est assez unique. Pensez-vous que le golf a besoin de plus de joueurs comme vous ?

Je l’espère. Ma mission est de continuer à développer le jeu, à le développer à l’échelle nationale mais aussi mondiale. YouTube m’a vraiment aidé à accomplir une partie de cela. Je pense que les gens ont vu qui je suis sur YouTube. Les gens disent simplement des choses qui me font interagir et m’engager. Quand sort le prochain club junior ? Une autre vidéo du set du club junior. Ce sont des conversations directes avec des personnes qui s’intéressent vraiment à ce que je fais. C’est une plateforme tellement géniale car je peux montrer qui je suis vraiment. Ces fans m’ont vraiment aidé aujourd’hui. Même quand les choses ne se passaient pas bien, je pensais à eux… Même quand je me retrouve dans un bunker, les fans scandent toujours mon nom. Cela m’a donc toujours inspiré.

Plus tôt cette semaine, vous avez mentionné que depuis le décès de votre père, vous avez l’impression d’avoir beaucoup grandi en tant que personne. Dans quelle mesure avez-vous spécifiquement l’impression d’avoir grandi ?

Je dirais avant tout que je respecte et comprends les opinions des gens. J’ai été assez durement mis en cause en 2022 pour de nombreuses raisons. J’ai eu la chance d’avoir des amis autour de moi qui m’ont toujours soutenu. Mon swing de golf ne se portait pas bien. La frappe de balle était terrible. Le putting n’était pas génial. Paul Casey, qui fait partie des Crushers (sur le LIV Golf), avec Anirban Lahiri et Charles Howell, continuait à me pousser dans la bonne direction. Cela a été d’une aide considérable, cela m’a aidé à retrouver un bon état d’esprit à un moment où ça n’allait pas trop dans ma vie. Au fur et à mesure que j’ai grandi, j’ai réalisé qu’il y avait bien plus dans la vie que le golf. Je ne suis pas parfait. Je suis humain. Tout le monde est humain. Il est certain que ces moments difficiles ont contribué à établir un nouvel état d’esprit chez moi. Mais pour répondre franchement à la question, qu’ai-je appris ? Avoir les bonnes personnes autour de moi.

Quand j’étais enfant, j’avais l’habitude de lancer des balles de golf dans les pires lies en dehors du fairway et j’ai simplement appris à frapper dans les pires situations pour voir ce que je pouvais faire.

Vous êtes connu pour être quelqu’un qui tente toujours de résoudre la moindre équation. Dans ce dernier tour, vous vous êtes retrouvez à plusieurs reprises dans des zones difficiles. Comment arrivez-vous à gérer tout cela ?

Quand j’étais enfant, j’avais l’habitude de lancer des balles de golf dans les pires lies en dehors du fairway et j’ai simplement appris à frapper dans les pires situations pour voir ce que je pouvais faire. Cela a stimulé une grande partie de ma créativité. J’y retournais et je travaillais très dur sur la mécanique. Dans certaines situations où je n’ai aucun contrôle sur ce qui va se passer, il faut simplement trouver comment le vouloir et le faire. Cette créativité est stimulée. Quand les greens ne sont pas parfaitement plats, qu’il y a quelques petites bosses et ainsi de suite, il faut être imaginatif, voir comment la balle va se faufiler… c’est ce sur quoi je me concentre. Il y a donc un peu de créativité en moi, même si j’essaie d’être mécanique.

Pensez-vous que cette semaine va changer beaucoup de choses pour vous, sur votre popularité, peut-être aussi sur la façon dont le golf va évoluer ?

J’espère que nous pourrons comprendre les choses rapidement. J’espère que cela pourra combler le fossé entre un jeu divisé. Tout ce que je veux faire, c’est divertir et faire de mon mieux pour le golf, exécuter et offrir un divertissement génial aux fans. C’est ce que veulent les fans, et ils le méritent.

Au fait, pouvez-vous comprendre ce que Rory (McIlroy) ressent en ce moment ?

Oui, Rory est l’un des meilleurs golfeurs de notre époque. Pouvoir lutter contre un grand joueur comme lui, c’est assez spécial. Qu’il rate ce putt, je ne le souhaiterais à personne. Il se trouve que cela s’est déroulé de cette façon. Il remportera plusieurs autres Majeurs, j’en suis persuadé. Il n’y a pas de doute là-dessus. Je pense que ce feu en lui va continuer à grandir. Je n’ai que du respect pour la façon dont il joue au golf parce que, pour être honnête, lorsqu’il avait deux coups d’avance, je ne faisais pas le fier. Mais heureusement, les choses se sont déroulées favorablement pour moi.

 

Photo : Chris Keane/USGA

Dans la même catégorie
Genesis Scottish Open, Tour 3

Avant le dernier tour en Écosse, Åberg devance la meute, Rozner tout près de Troon !

Le Suédois Ludvig Åberg a conservé la tête du Genesis Scottish Open au terme d’un « moving day » très agité, sous la pluie. Le n°4 mondial […]

Amundi Evian Championship, Tour 3

Trois candidates pour une première en Majeur à Evian

Réunies en dernière partie ce dimanche, l’Australienne Stephanie Kyriacou (-14), l’Américaine Lauren Coughlin et la Japonaise Ayaka Furue (-13 toutes les deux) vont tenter d’ouvrir […]

Genesis Scottish Open, Tour 3

Règles : une distraction qui coûte cher, très cher pour l’un des leaders du Scottish Open

Parti en 11e position lors du 3e tour du Genesis Scottish Open, le Canadien Mackenzie Hughes a démarré sa partie avec deux coups de pénalité […]

Genesis Scottish Open, Tour 3

Rozner claque un eagle qui vaut de l’or !

En pleine bagarre avec les leaders lors du 3e tour du Scottish Open, Antoine Rozner a réussi un eagle sur le trou le plus difficile […]

Amundi Evian Championship, Tour 3

Céline Boutier, ce triple au 1 qui fait très mal !

Très attendue à Evian dans ce Moving Day après deux premiers tours très solides (69 et 68), Céline Boutier s’est hélas mise hors-jeu dès le […]

Alps de Las Castillas, Tour 3

La très belle troisième place de l’amateur Nathan Legendre

Le golf tricolore continue d’impressionner cette saison sur l’Alps Tour. Après la saison record de Benjamin Kedochim et les récentes victoires de Théo Boulet, c’est […]

Amundi Evian Championship, Tour 2

Furue s’offre deux coups d’avance avant le Moving Day. Delacour rejoint Boutier ce week-end

Deux cartes de 65 (-6) permettent finalement à la Japonaise Ayaka Furue de compter à -12 (130) deux longueurs d’avance sur l’Australienne Stephanie Kyriacou et […]

Antoine Rozner Photo by Harry How/Getty Images
Scottish Open, réaction

Déterminé, Antoine Rozner s’attend à souffrir mais le jeu en vaut la chandelle !

Antoine Rozner s’élancera ce samedi en dernière partie aux côtés de Ludvig Åberg dans le 3e tour de l’Open d’Ecosse au Renaissance Golf Club. De […]

Tom Vaillant Photo by ANDY LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
ISCO Championship, Tour 2

Pierceson Coody toujours aux commandes, Tom Vaillant réduit l’écart

Encore auteur d’une très belle journée, le Cannois Tom Vaillant a réduit l’écart avec le leader américain Pierceson Coody, désormais talonné par le jeune Belge […]

Rory McIlroy Photo by David Cannon/Getty Images
Genesis Scottish Open, Tour 2

McIlroy à la poursuite d’Åberg et de Rozner, Coussaud excellent 11e

Ce vendredi, les parties de l’après-midi n’ont pas permis aux « chasseurs » de rattraper Ludvig Åberg, le leader matinal, ni même son second, Antoine Rozner. Ces […]

Amundi Evian Championship, Tour 2

Le 2e tour stoppé par les orages et reporté à samedi matin…

Les prévisions météorologiques alarmantes tout au long de la journée de vendredi ont fini par se confirmer. Le jeu sur l’Evian Resort Golf Club a […]

Amundi Evian Championship, Tour 2

Céline Boutier, le plan de marche est pour l’instant respecté

Ses deux cartes très solides de 69 et 68 permettent à Céline Boutier, la tenante du titre, de conserver l’espoir de réaliser un inédit doublé […]

Genesis Scottish Open, Tour 2

Ludvig Åberg aux commandes à North Berwick, Antoine Rozner est tout près…

Dans des conditions de jeu clémentes comme la veille, Ludvig Åberg s’est emparé de la tête du Genesis Scottish Open au terme d’une démonstration de […]

Tom Vaillant Photo by ANDY LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
ISCO Championship, Tour 1

Auteur d’un final ébouriffant, Tom Vaillant brille dans le Kentucky !

Des sept joueurs tricolores présents à Nicholasville dans le Kentucky pour le tournoi “alternate” du DP World Tour et du PGA Tour, c’est Tom Vaillant […]

Ugo Coussaud Photo by Harry How/Getty Images
Scottish Open, réaction

Ugo Coussaud veut être l’un des leurs

Meilleur Français avec Antoine Rozner à l’issue du premier tour de l’Open d’Ecosse, le joueur de la St Laurent Golf Team, Ugo Coussaud, va tenter […]

Genesis Scottish Open, Tour 1

Justin Thomas en feu, Antoine Rozner et Romain Langasque dans le bon tempo

Dans les parties de l’après-midi, Justin Thomas a mis le feu au Renaissance Club, le sublime links de North Berwick. Le double vainqueur du PGA […]

Amundi Evian Championship, Tour 1

Un trio inattendu en tête. Céline Boutier fait le job…

L’Ecossaise Gemma Dryburgh, la Suédoise Ingrid Lindblad et la Thaïlandaise Patty Tavatanakit ont pris le meilleur départ ce jeudi à Evian avec un impressionnant 64 […]

Genesis Scottish Open, Tour 1

Vidéo : l’incroyable coup de malchance de Ludvig Åberg !

Au trou n°8 du premier tour du Genesis Scottish Open, Ludvig Åberg a été victime d’une incroyable déveine qui s’est transformée en bogey. Le coup […]

Amundi Evian Championship, Tour 1

Vidéo : Le trou en un au 16 à Evian et la voiture en prime pour Jodi Ewart Shadoff

Malgré une carte de 75 (+4) lestée notamment d’un triple et d’un double et une place en queue de leaderboard après dix-huit trous, Jodi Ewart […]

Amundi Evian Championship, Tour 1

Adela Cernousek : « J’aurais signé tout de suite pour ce 71… »

Encore amateure, la n°1 universitaire NCAA a lancé son Evian Championship 2024 avec une solide carte de 71 (par) malgré deux doubles concédés aux trous […]

Genesis Scottish Open, Tour 1

Départ canon pour Ugo Coussaud et Rory McIlroy à North Berwick !

Ugo Coussaud a pris un départ idéal dans le Genesis Scottish Open en jouant 31 sur son aller et en scorant un superbe 65, ce […]

Technique

Comment et pourquoi Matthieu Pavon a opté pour le grip inversé autour des greens, le champion français s’explique

Invité du Podcast Ping, le numéro 1 français Matthieu Pavon est revenu sur les raisons qui l’ont conduit à opter pour le grip inversé lorsqu’il […]

Scottish Open

En bon Ecossais, Robert MacIntyre prend une décision forte pour la saison prochaine !

Comme beaucoup d’Européens à leur début sur le PGA Tour, le vainqueur de l’Open du Canada, Robert MacIntyre, reconnait avoir souffert de la solitude loin […]

Amundi Evian Championship

Céline Boutier : « Le parcours est plus difficile que l’an passé… »

L’actuelle n°6 mondiale, tenante du titre du trophée, s’attend à une semaine tout sauf simple sur un tracé qui devrait se défendre un peu plus […]

Nelly Korda Douglas P. DeFelice/Getty Images/AFP
Amundi Evian Championship

Nelly Korda, les Jeux de Paris déjà en ligne de mire…

Si le tournoi de golf olympique féminin est programmé du 7 au 10 août, l’Américaine Nelly Korda, incontestable n°1 mondiale, se prépare à défendre sa […]

Amundi Evian Championship

Adela Cernousek, l’avenir lui appartient

N°1 universitaire NCAA, Adela Cernousek, 20 ans, dispute cette semaine son premier Amundi Evian Championship. Issue d’une famille de sportifs tchèques, comme Nelly Korda, la […]

Scottie Scheffler Photo by Brennan Asplen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
PGA Tour

Pourquoi Scottie Scheffler va peiner à égaler les 9 victoires sur une saison de Tiger Woods et Vijay Singh ?

Scottie Scheffler ne sera pas au départ du Genesis Scottish Open cette semaine et ses apparitions programmées d’ici la fin de l’année se comptent sur […]

Amundi Evian Championship, Tour 1

Céline Boutier à 12h36 jeudi avec Minjee Lee et Brooke Henderson

Tenante du titre, Céline Boutier va partager ses deux premiers tours de l’Amundi Evian Championship 2024 avec deux anciennes lauréates, l’Australienne Minjee Lee (en 2021) […]