LPGA Tour

Pauline Roussin-Bouchard : « La machine est désormais lancée ! »

16 mars 2022

Un top 20 puis un top 10, les débuts de la Française sur le LPGA Tour sont clairement encourageants. Déterminée, l’élève d’Alain Alberti, caddeyée par Sébastien Clément, va dans les prochaines semaines disputer un maximum de tournois, dont le premier Majeur de la saison à Rancho Mirage à la fin du mois. Interview.

 

Propos recueillis par Lionel VELLA

Passée professionnelle en août dernier, déjà victorieuse sur le Ladies European Tour (LET), encore étudiante pour quelques semaines en psychologie à l’Université de Caroline du Sud, Pauline Roussin-Bouchard a décidé d’installer son camp de base dans cet Etat, à Columbia, plutôt qu’en Floride, et de se donner à fond dans son métier. Sur le plus relevé des circuits mondiaux féminins.  

Qu’avez-vous fait entre le LPGA Drive on Championship début février sur le LPGA Tour et le Florida’s Natural Charity Classic sur l’Epson Tour (ex-Symetra Tour) le 6 mars dernier ?

J’ai fait beaucoup de sport. Je suis aussi rentrée chez moi en France afin de profiter de mes parents et de mon grand frère. Je suis allée dans les montagnes, mais en ne skiant pas puisque c’était les vacances scolaires… Ce petit break a duré tout juste cinq jours. Je suis arrivée le lundi et je suis rentrée aux Etats-Unis le dimanche, pour reprendre l’entraînement.

Vous reverra-t-on sur le Epson Tour en 2022 ?

Ce n’est pas prévu, non. Mais s’il y a un trou dans le calendrier, on ne sait jamais. Je dirais pourquoi pas mais pour le moment, ce n’est pas à l’ordre du jour.

Une incursion sur le Ladies European Tour (LET) est-elle envisageable ?

Oui… Je n’ai pas encore tout calé. Je vais jouer les Aramco (Ndlr, six tournois à 1 million de dollars de dotation chacun prévus entre fin mars et début novembre 2022). J’attends juste de savoir lesquels. Pour l’instant, c’est encore un peu incertain.

Et l’Open de France à la mi-septembre (15-17) à Deauville ?

Pour être honnête, ce n’est pas au programme. Le calendrier du LPGA est vraiment très chargé. J’ai vraiment axé ma saison aux Etats-Unis !

 Maintenant, ce sont des détails à peaufiner. Et quelque part, c’est encore plus dur quand on est dans le détail. 

Alors justement, comment jugez-vous vos débuts sur le sol américain dans le plus relevé des circuits mondiaux ?

C’est un bon début de saison. On a mis en place ce que l’on voulait avec Alain (Alberti). C’était aussi une prise d’informations sur les premiers tournois, enregistrer ce qu’il faut peaufiner pour la suite. La machine est désormais lancée. Du coup, je n’ai qu’une hâte, celle de reprendre en Californie dans quelques jours maintenant (Ndlr, à Carlsbad, au JTBC Classic du 24 au 27 mars).

Cette 9e place au LPGA Drive on Championship dès votre deuxième départ vous a-t-elle surprise vous-même ?

Non, pas forcément. Je ne suis pas en priorité attirée sur les résultats mais plutôt sur la satisfaction personnelle… Et puis, cela ne dépend pas que de moi. Le top 20 (18e au Gainbridge LPGA at Boca Rio fin janvier) a permis de voir où un jeu moyen pouvait me situer. J’ai ajusté tout cela pour la deuxième semaine et cela m’a ouvert les portes du top 10. Bref, j’ai encore plus appris pour mettre d’autres objectifs en place pour la suite des événements. C’est top.

Avez-vous identifié des secteurs de jeu sur lesquels vous devez un peu plus encore travailler ?

Non. Depuis un moment, avec Alain, on a bien identifié les choses sur lesquelles il fallait travailler. Je continue sur ma lancée. J’ai de bonnes stats mais il y a encore de la marge pour progresser. Sur les deux premiers tournois du LPGA, le putting est monté en puissance. C’est un gros point positif. Je suis d’ailleurs retournée travailler avec Brad (Faxon) le lundi juste après le tournoi sur l’Epson Tour. Maintenant, ce sont des détails à peaufiner. Et quelque part, c’est encore plus dur quand on est dans le détail (rires).

Vous évoquez Alain Alberti, votre coach. Va-t-il bientôt vous rejoindre aux Etats-Unis ?

Tout à fait ! Je vais jouer l’ex-ANA Inspiration désormais Chevron Championship (31 mars-3 avril). Il sera auprès de moi. Mes parents seront là aussi !

 Pour moi, déjà avec l’US Open (en 2020) et Evian l’an passé, j’étais dans une dynamique de joueuse professionnelle. 

Ce sera votre premier Majeur en tant que joueuse professionnelle…

Exact. Mais pour être honnête, cela ne change pas grand-chose pour moi. Le statut professionnel, ce n’est qu’un titre sur un papier. Pour moi, déjà avec l’US Open (en 2020) et Evian l’an passé, j’étais dans une dynamique de joueuse professionnelle.

Que pouvez-vous nous dire sur ce tournoi mythique qui va se disputer pour la dernière fois à Rancho Mirage (Californie) avant de déménager, apparemment à Houston (Texas) ?

Je suis trop triste ! Patricia (Meunier-Lebouc) avait gagné ce tournoi en 2003 (alors Kraft Nabisco Championship). C’est un tournoi qui m’a toujours tenu à cœur. J’ai fait le ANA Juniors Inspiration quand j’étais plus jeune. Je n’avais pas été loin de me qualifier… J’ai toujours adoré l’endroit, son atmosphère, le parcours, qui est magnifique… Je me suis toujours dit qu’un jour je jouerai ce Majeur… Et le fait qu’une Française l’ait gagné, la motivation est encore plus forte. En plus, cette année, ce sont les 50 ans du tournoi…

En parlant de tournois du Grand Chelem, allez-vous pouvoir tous les jouer cette saison ?

Pour l’US Open (2-5 juin), il faudrait que je sois dans le top 75 mondial. Je me suis inscrite aux qualifications. Pour Evian (21-24 juillet), je ne sais pas. Ce sera aussi sur classement… Le seul qui était « assuré », c’est le Chevron puisqu’on se base sur la Money List du début d’année.

Quel va être votre programme dans les prochaines semaines, les prochains mois ?

Je fais donc tous les tournois en Californie. Après j’irai à Hawaï (LOTTE Championship, du 13 au 16 avril). En fait, je vais tout jouer au mois d’avril. Je pars ainsi pour six semaines et pour cinq tournois. Après, je réenchaîne en mai… Mon calendrier dépendra aussi de ma participation ou non à l’US Open. Tout dépendra aussi des classements, si je me qualifie ou pas. Même chose avec le KPMG PGA Championship (23-26 juin). Là, je ne suis pas sûr de rentrer dans le champ. Alors ce sera ou sur invitation ou sur mon ranking de l’année…

 Avec Seb, on s’entend très bien. Il y a une belle osmose tous les deux sur le parcours. A la fin des Cartes US, je lui ai tout de suite demandé si l’aventure pour 2022 l’intéressait car je souhaitais qu’on continue ensemble. 

Sébastien Clément est cette saison votre caddie attitré sur le LPGA. Quels ont été vos arguments pour le convaincre de vous suivre aux Etats-Unis plutôt que de rester sur le sac de Julien Guerrier sur le DP World Tour ?

Je lui ai juste demandé de savoir si l’aventure aux Etats-Unis le tentait. Après, c’était à lui de choisir. C’est vrai qu’on avait commencé à construire quelque chose de vraiment top l’an dernier, avec de beaux tournois, de belles performances… Avec Seb, on s’entend très bien. Il y a une belle osmose tous les deux sur le parcours. A la fin des Cartes US, je lui ai tout de suite demandé si l’aventure pour 2022 l’intéressait car je souhaitais qu’on continue ensemble.

Quelles sont ses principales qualités ?

Son professionnalisme… Il lit très bien les lignes sur les greens… Sa capacité à s’adapter… Ses blagues de m… (rires) ! On raconte que des blagues entre nous (rires). Il est très drôle. Mais on sait aussi faire la part des choses entre la rigolade et le boulot. On peut être naturel et bien s’entendre sur le parcours. Je pense que c’est ça qui fait une bonne relation entre un joueur et un caddie. On est toujours ouvert à la discussion. Et si on a des choses à se dire, on se les dit. C’est aussi simple que ça !

Où en êtes-vous avec votre cursus universitaire ? N’est-ce pas trop dur de concilier les deux ?

Cela n’a pas été évident à un moment. Mais là, ça va mieux. Tout se met en place.

Si tout va bien, quand obtiendrez-vous votre diplôme ?

Je n’aurai pas mon diplôme ! Si je le voulais, il faudrait que j’étudie jusqu’à décembre 2023. Et ce n’est pas du tout le but. J’ai continué car je voulais que la transition vers le professionnalisme ne soit pas trop difficile. Je ne voulais pas avoir que du golf tout le temps. Mais là, ça y est, je suis prête pour n’avoir que du golf devant moi. Par conséquent, mes cours s’achèvent la dernière semaine d’avril… J’aurais eu trois ans d’études de psychologie. Et si un jour je veux terminer, il me restera que quelques classes à prendre pour avoir mon diplôme. C’est ça qui est bien aux Etats-Unis. Tout ce que j’ai fait n’est pas perdu. Tous les crédits, toutes les classes sont validés. La fac me permet d’avoir à vie cette bourse pour les études, et ce tant que je ne n’ai pas validé mon diplôme…

 

©Symetra Tour

Dans la même catégorie
Amundi German Masters, Tour 1

La Suédoise Jessica Karlsson nettement devant, Lucie Malchirand bien lancée !

Derrière la bouillante suédoise Jessica Karlsson, les Bleues ont quasiment toutes réussi leur entrée en matière dans l’Amundi German Masters notamment Lucie Malchirand (photo). 9 […]

Frederic Lacroix Photo by Octavio Passos / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Irish Open, Tour 1

Fred Lacroix, deuxième, à un point de Ryan Fox, seul leader en Irlande

Regonflé après avoir terminé dixième la semaine passée au BMW International Open, Frédéric Lacroix (photo) confirme ce jeudi en Irlande, au Mount Juliet Estate. Le […]

Italian Challenge Open, Tour 1

Un quintet aux commandes. Les Français placés…

Cinq joueurs ont pris ce jeudi à Viterbo (Latium) la tête à -5 (66) de l’Italian Challenge Open fort d’une dotation de 350 000 euros. […]

Raiffeisen Pro Golf Tour St. Pölten 2022

Jean Bekirian renoue avec le succès en Autriche !

Le jeune Jean Bekirian, 20 ans, a remporté sa deuxième victoire en carrière sur le Pro Golf Tour ce jeudi après un dernier tour parfaitement […]

Zach Johnson Phil mickelson Photo by Patrick Smith / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Ryder Cup 2023

Le capitaine Zach Johnson se passera bien de joueurs des LIV en Ryder Cup

Interrogé en conférence de presse du John Deere Classic, Zach Johnson a clairement indiqué quelle serait sa ligne de conduite vis à vis des joueurs […]

Mike Lorenzo-Vera STUART FRANKLIN / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Saudi Golf League

“Salut tricheur” Mike Lorenzo-Vera se paie Patrick Reed et se fait bloquer

Ardent défenseur des circuits historiques, le Français Mike Lorenzo-Vera a été bloqué sur Twitter par l’Américain Patrick Reed après avoir critiqué le choix du vainqueur […]

Bryson DeChambeau Ross Kinnaird/Getty Images/AFP
LIV Golf Invitational Series

Les projets de Bryson DeChambeau avec ses millions de dollars

Bryson DeChambeau a reçu un gros chèque du Fonds d’Investissement Public (PIF) saoudien pour rejoindre les LIV Golf Invitational Series et a déjà décidé de […]

Patrick Reed
LIV Golf Invitational Series

Patrick Reed règle ses comptes avec le PGA Tour

Nouveau venu dans les LIV Golf Invitational Series soutenues par le Fonds d’Investissement Public (PIF) d’Arabie saoudite, Patrick Reed n’a pas manqué de sérieusement égratigné […]

Michelle Wie Photo by Matthew Stockman / Getty Images North America / Getty Images via AFP John deere 2006
PGA Tour, John Deere Classic

Le jour où… Michelle Wie enflamma le public du John Deere Classic

En 2005, Michelle Wie, 15 ans, faisait déjà sa 3e incursion chez les hommes au John Deere Classic. Si elle n’a pas franchi le cut, […]

TheOpenQualif
The Open 2022

Cruelle fin de partie pour Pierre Pineau tout proche de l’exploit aux qualifs de The Open

Seul Français sur la ligne de départ de la qualification pour le 150e Open britannique à St Andrews, le jeune Pierre Pineau a flanché à […]

LIV Golf Invitational Series

Le PGA Tour et le DP World Tour renforcent leur alliance

Avec l’arrivée du LIV Golf et ses millions de dollars via le Fonds d’Investissement public (PIF) d’Arabie saoudite, le PGA Tour et le DP World […]

Open de Golf Hauts de France-Pas de Calais

Le LETAS et l’Alps Tour côte à côte à Saint-Omer

Pour la première fois, le Golf de Saint-Omer accueille à partir de ce jeudi une épreuve co-sanctionnée par le LETAS et l’Alps Tour.   Après […]

Henrik Stenson Mike Ehrmann/Getty Images/AFP
LIV Golf Invitational Series

Départ pour le LIV, la rumeur Henrik Stenson et Tommy Fleetwood !

Selon les informations du très sérieux journal The Times, Henrik Stenson (photo) et Tommy Fleetwood pourraient être les prochains joueurs à rejoindre le LIV.   […]

matthew wolff ©pga tour
LIV Golf Invitational Series

Matthew Wolff rejoint le LIV Golf

L’exode se poursuit depuis le PGA Tour vers les LIV Golf Invitational Series. L’Américain Matthew Wolff (photo) et le Mexicain Carlos Ortiz prendront part au […]

The Open 2022

Minkyu Kim et Mingyu Cho se qualifient pour St Andrews

Deux places pour le 150e The Open de l’histoire à St Andrews (14-17 juillet) étaient en jeu ce week-end à Cheonan (Corée du Sud) au […]

Travelers Championship, Tour 4

Schauffele renoue avec la victoire, déception pour Paul Barjon

Grâce à un ultime birdie au 18, Xander Schauffele a décroché à 28 ans son sixième titre sur le PGA Tour dimanche dans le Connecticut, […]

Challenge Tour

Paul Margolis : « J’apprends énormément »

Engagé la semaine dernière au Blot Open de Bretagne où il a terminé avec la meilleure carte du dernier tour (64), Paul Margolis est passé […]

KPMG Women's PGA Championship, Tour 4

In Gee Chun l’emporte malgré un second 75 en deux jours…

En tête depuis le premier jour, In Gee Chun décroche son troisième Majeur après l’US Open 2015 et l’Evian Championship 2016. La Sud-Coréenne, malgré deux […]

Tournois pros

Douze Français à l’Open d’Irlande au programme de la semaine

Paul Barjon et ses camarades du PGA Tour seront dans l’Illinois pendant que leurs homologues européens s’affronteront en Irlande. Le LIV disputera sa deuxième épreuve […]

BMW International Open, Tour 4

L’incroyable victoire en play-off de Haotong Li. Romain Langasque prend la 5e place ex-aequo

Au bout du suspense après un bras de fer dantesque avec le Belge Thomas Pieters, le Chinois Haotong Li remporte le BMW International Open 2022 […]

Tipsport Czech Ladies Open, Tour 3

L’amateure Jana Melichova s’impose à domicile, Céline Herbin 26e

Dans un dernier tour à rebondissements, la joueuse amateure tchèque Jana Melichova s’est imposée à domicile dans le Tipsport Czech Ladies Open. Auteure d’une belle […]

PlantTrophy GP
Open de Bretagne, tour 4

Alfie Plant s’impose à Pléneuf, Ugo Coussaud 6e

L’Anglais Alfie Plant (-11) remporte le Blot Open de Bretagne en devançant d’un coup l’Irlandais Ruaidhri McGee. Robin Sciot-Siegrist est passé à côté de son […]

Travelers Championship, Tour 3

Un duel Patrick Cantlay Xander Schauffele qui promet, Paul Barjon en net regain !

Très bons amis Xander Schauffele et Patrick Cantlay sont aux coudes à coudes à l’aube du dernier tour à Cromwell. Le vainqueur de la FedEx […]

Vidéo

Le putt le plus incroyable jamais réalisé en tournoi ?

Lors de l’US Open Senior réservé aux plus de 50 ans, l’Américain Tim Petrovic a fait preuve de beaucoup d’imagination pour sauver son par au […]

KPMG Women's PGA Championship, Tour 3

Le 75 (+3) d’In Gee Chun relance le suspense au Congressional

Intouchable pendant 36 trous, leader avec six coups d’avance avant le Moving Day, In Gee Chun (photo) est passée à côté de son sujet, signant […]

Romain Langasque Photo by ANGEL MARTINEZ / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
BMW International Open, Tour 3

Romain Langasque aux portes du top 5 avant le dernier tour

Auteur d’un très solide 66 (-6), Romain Langasque affiche un score de -14 (202) avant un dernier tour qui s’annonce forcément passionnant. Seul sixième, l’Azuréen […]

Sciot-BretagneT3 Aurélien Meunier / Getty Images via AFP
Open de Bretagne, Tour 3

Sciot-Siegrist rend la main à McGee

Large leader après le premier tour du Blot Open de Bretagne, l’Irlandais Ruaidhri McGee reprend les commandes du tournoi disputé sur le Golf Bluegreen de […]

julien-sale ©alps-tour
Alps de Andalucia 2022

Julien Sale et Matthieu Caron sur le podium en Andalousie

En tête à 3 trous de la fin le joueur amateur originaire de la Réunion Julien Sale (photo) a dû se contenter de la 2e […]