BMW PGA Championship

Julien Brun : « Keith Pelley parle plus qu’il n’agit. Ce n’est pas sérieux. »

28 août 2022
Julien Brun DAVID CANNON / David Cannon Collection / Getty Images via AFP

Barrés par la présence de joueurs du LIV Golf au départ du prochain BMW PGA Championship à Wentworth, ils sont nombreux à manifester leur mécontentement accusant notamment l’état major du DP World Tour de passivité vis-à-vis de joueurs ayant enfreint le règlement. Parmi eux, Julien Brun (photo), relégué sur la liste des réservistes avec d’autres joueurs issus du Challenge Tour, alors qu’il pouvait légitimement prétendre à disputer pour la première fois le tournoi porte-étendard du Tour Européen.

 

Philippe Hermann, à Crans-sur-Sierre (Suisse)

Ça va jaser dans le Surrey. Les premiers éclats de voix ont d’ailleurs déjà commencé à troubler les eaux d’habitude paisibles de Virginia Water, le lac qui a donné son nom à cette bourgade huppée de l’Ouest de Londres.

En découvrant la liste des joueurs inscrits au départ du tournoi emblématique du DP World Tour qui se tiendra du 8 au 11 septembre au Wentworth Golf Club (Angleterre) où siège depuis des lustres l’European Tour, les joueurs du circuit européen ont cligné des yeux. 

 

Ce qui m’insupporte, c’est de voir arriver des joueurs Américains bannis chez eux, s’accaparer des places destinées aux jeunes européens.

Matthieu Pavon

Talor Gooch, Patrick Reed, Kevin Na, ou encore Jason Kokrak. Des joueurs américains, bannis du PGA Tour après leur décision de s’acoquiner avec Greg Norman et ses tournois exhibitions des LIV Golf Invitational Series, qui viennent prendre la place de plusieurs jeunes espoirs du Challenge Tour promotion 2021. La pilule ne passe pas.

 

Keith Pelley parle plus qu’il n’agit. Ce n’est pas sérieux et, quand j’apprends qu’une réunion de membres du circuit européen pourrait se tenir dans quinze jours en préambule du BMW PGA Championship pour recadrer ce qui mérite de l’être, ça me séduit.

Julien Brun

Dans cette liste des participants, d’autres “rebelles” du LIV Golf qui ont fait les grandes heures du Tour Européen et de la Ryder Cup : Lee Westwood, Martin Kaymer, Sergio Garcia, Graeme McDowell et, bien sûr, Ian Poulter qui avait même mené une action en justice en dernier recours pour jouer l’Open d’Ecosse le mois dernier. 

Être payé avant même de jouer, ce n’est pas sain. “L’appearance money” que nous connaissons ne s’adresse qu’à quelques joueurs qui ont prouvé leurs talents sur des années, pas aux jeunes pousses.

Mike Lorenzo-Vera

S’ils reconnaissent que Garcia, Westwood, Poulter, Kaymer et McDowell, compte tenu de leur contribution à faire rayonner le golf européen, méritent leur place, deux Français sont les principales victimes de cette situation. Frédéric Lacroix et Julien Brun.

« C’est difficile à avaler de constater que je ne suis plus dans l’Entry List du BMW PGA Championship. En principe, j’avais ma place comme plusieurs joueurs promus du Challenge Tour. Aujourd’hui, je suis relégué 5e ou 6e réserve. Pourquoi ? Parce que le DP World Tour a décidé d’ouvrir grandes ses portes à des pros de renom pour satisfaire le sponsor principal », peste Brun, qui digère mal que ces joueurs interdits de jeu sur le PGA Tour se rabattent sur les tournois du DP World Tour entre deux épreuves du LIV.

« A Wentworth, dommage que Keith Pelley parle plus qu’il n’agit. Ce n’est pas sérieux et, quand j’apprends qu’une réunion de membres du circuit européen pourrait se tenir dans quinze jours en préambule du BMW PGA Championship pour recadrer ce qui mérite de l’être, ça me séduit », ajoute le Français domicilié à Prague, en République tchèque.  

 

Le Challenge Tour, cinquième roue du carrosse ?

Brun et Lacroix font partie des 20 joueurs qui ont gagné leur place dans l’élite en brillant l’an passé sur le Challenge Tour mais qui ne découvriront pas l’atmosphère si particulière de Wentworth cette année. Ils peuvent toutefois compter sur leur compère de la Saint Laurent Golf Team, Matthieu Pavon, pour tenter de prendre leur défense.

« Je râle ferme quand je note que des membres du Challenge Tour ne peuvent plus entrer dans le très grand tournoi qu’est le BMW PGA Championship à cause des sièges occupés par des joueurs tagués LIV Tour, explique le Bordelais, qui blâme principalement le DP World Tour. Je n’ai rien contre ces joueurs personnellement, bien sûr. Je ne suis pas dérangé par la présence des Européens qui ont participé au succès de l’European Tour… Ce qui m’insupporte, c’est de voir arriver des joueurs Américains bannis chez eux, s’accaparer des places destinées aux jeunes européens parce que le DP World Tour laisse faire. » 

 

L’abandon des valeurs et du mérite

Cependant, l’attitude ces derniers mois des anciennes gloires de l’European Tour interroge. Comment peuvent-ils à ce point renier et participer à la destruction d’un circuit dont ils ont porté si fièrement les couleurs ? L’argent bien sûr, mais cela ne justifie pas tout selon Mike Lorenzo-Vera, très attaché aux valeurs et au mérite.

« Les règles sont encore trop floues. C’est à nous, les joueurs, de montrer aux joueurs du LIV qu’ils ne sont pas les bienvenus. En tant que membres de notre association, nous en sommes aussi les « décideurs ». Il nous faut nous réunir vite pour disséquer le sujet “Norman”, on y travaille pour cette année. Il y aura aussi un petit tour de table à Wentworth lors du prochain BMW PGA  Championship où la présence de joueurs LIV Tour va provoquer des remous. Tout ça me met hors de moi. Mais il faut garder son calme et trouver des solutions juridiques pour voir comment réagir. »

« J’entends dire que certains parmi nous ne se sentent pas concernés par la situation. Bizarre… C’est comme si un patron ne s’intéressait pas au futur de sa boîte. Par ailleurs, je ne pense pas que le boss du PGA Tour envisage un dialogue de fond avec celui du DP World Tour, Keith Pelley. Et Greg Norman est là pour détruire, c’est une sorte de revanche après l’échec de son projet de circuit mondial dans les années 90. »

« Être payé avant même de jouer, ce n’est pas sain, conclut le Basque. « L’appearance money » que nous connaissons ne s’adresse qu’à quelques joueurs qui ont prouvé leurs talents sur des années, pas aux jeunes pousses. Je m’exprime car je considère que l’on doit se montrer reconnaissant vis-à-vis du circuit qui nous nourrit depuis si longtemps. J’ai ce respect. » 

 

©DAVID CANNON / David Cannon Collection / Getty Images via AFP

Dans la même catégorie
Cazoo Open de France, Tour 3

Adrien Saddier : «  J’ai juste essayé de plus me concentrer sur le côté mental »

Adrien Saddier a réalisé un moving day presque parfait avec sa carte de 66 (-5). Le joueur du Golf d’Esery a signé sept birdies avant […]

Solheim Cup 2023

L’Europe reste à distance

Après la troisième session de doubles, l’Europe reste à deux longueurs des Américaines (7-5) en partageant les foursomes du vendredi matin.   L’Europe a réussi […]

Cazoo Open de France

Raphaël Jacquelin : « Je suis assez fier de ce que j’ai fait »

Au-delà d’une dernière carte sur l’Albatros du Golf National qui restera finalement anecdotique, Raphaël Jacquelin, 50 ans en mai prochain, aura marqué l’histoire du golf […]

Solheim Cup 2023, Jour 1, Session 2

L’Europe remise sur trois pattes

Une journée mémorable, voilà comment résumer les 8 premiers matchs de vendredi en Andalousie dans la rencontre opposant Américaines revanchardes et Européennes assoiffées de victoire. […]

Cazoo Open de France, Tour 2

Darren Strachan, le dernier survivant

Sur les quatre amateurs engagés, seul Darren Strachan sera présent pour le week-end. Maxime Legros, Oscar Couilleau et Hugo Legoff ont tout de même montré […]

Cazoo Open de France, Tour 2

Jordan Smith prend le large, Julien Brun accroche le podium

L’Anglais Jordan Smith signe un superbe 64 (-7) pour prendre largement la tête du Cazoo Open de France après 36 trous, en profitant de l’effondrement […]

Ryder Cup

Faut-il s’inquiéter pour Robert MacIntyre ?

Depuis son top 5 au Czech Masters (4e), après avoir pris la 2e place du Scottish Open début juillet, les performances de Robert MacIntyre interrogent. […]

Joel Stalter Photo by ANGEL MARTINEZ / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Cazoo Open de France, Tour 2

Joël Stalter, la belle bouffée d’oxygène

Après sept échecs consécutifs, Joël Stalter franchit de nouveau un cut sur le Tour européen. Une véritable aubaine pour le Lorrain en manque de points […]

Cazoo Open de France, Tour 2

Julien Brun : « Je reste nouveau sur le DP World Tour »

Auteur d’un excellent 66 (-5) rythmé par six birdies et un bogey, Julien Brun s’est replacé dans le haut du classement. L’Antibois, pourtant malade, espère […]

SolheimCFrsmes Jorge Guerrero AFP
Solheim Cup 2023

Les Américaines frappent fort d’entrée en foursomes

Alors que les Européennes rêvaient tout haut d’un inédit triplé en Solheim Cup, les Américaines ont douché les ardeurs des filles de Suzann Pettersen en […]

Swiss Challenge, 1er tour

Bairstow leader, Tom Vaillant et Julien Sale bien lancés

L’Anglais Sam Bairstow, 25 ans, est en tête du Swiss Challenge à l’issue du 1er tour sur le parcours du golf Saint Apollinaire. Les Français […]

Cazoo Open de France, Tour 1

Tom Kim, c’est déjà lui le patron

Après avoir découvert lundi pour la première fois l’Albatros du Golf National, le Sud-Coréen Tom Kim, 18e mondial, s’est offert ce jeudi un récital, dans […]

Cazoo Open de France, Tour 1

Les amateurs une nouvelle fois au rendez-vous

Trois des quatre amateurs engagés sont dans les clous du cut provisoire. Hugo Le Goff (photo), 15 ans à peine, est même dans le top […]

Brun OdF2023 Warren Little AFP Getty
Cazoo Open de France, Tour 1

Julien Brun : «J’avais la chance de jouer avec deux supers golfeurs aujourd’hui»

Parti juste après la pluie, Julien Brun a passé une première journée sous le par dans une partie royale avec la star américaine Billy Horschel […]

Cazoo Open de France

Les tee times du deuxième tour des 27 Français

Comme il en est de coutume, les organisateurs ont inversé les départs pour ce deuxième tour. L’amateur Hugo Le Goff (7h50), Victor Perez (8h20) ou […]

0GNH2 Golf Planète
Cazoo Open de France

L’Open de France délocalisé en 2025

Suite aux travaux de la ligne 18 du Grand Paris, l’Open de France va être délocalisé. Dans la foulée des Jeux olympiques et de l’Open […]

Cazoo Open de France, Tour 1

Julien Guerrier : « Rester au contact des leaders »

Auteur d’un 69 (-2), Julien Guerrier a rendu la meilleure carte tricolore des parties du matin. Le golfeur de 38 ans garde toujours dans un […]

Dans l'histoire

« Le contact le plus solide que je n’ai jamais ressenti ! » Tiger Woods décrit le plus beau coup de sa carrière

Interrogé par son équipementier, Tiger Woods a révélé quel était pour lui le plus beau coup de son immense carrière. Lors d’une courte vidéo, Tiger […]

jeong-weon-ko ©Challenge Tour
Cazoo Open de France

Pour sauver sa carte, l’horloge tourne

Après cet Open de France, il ne restera que quatre tournois pour se qualifier pour les deux tournois finaux à champ réduit mais aussi et […]

Cazoo Open de France

Nicolas Colsaerts : « C’est cruel pour Adrian Meronk, mais c’est comme ça »

Vice-capitaine de l’équipe européenne de Ryder Cup qui va accueillir les États-Unis à Rome la semaine prochaine (29 septembre-1er octobre), Nicolas Colsaerts revient sur l’élimination […]

Cazoo Open de France

Tom Kim, le test grandeur nature de l’Albatros avant les Jeux

A seulement 21 ans, le Sud-Coréen Tom Kim, alias Joo-Hyung Kim, est l’une des grandes stars du golf mondial engagées cette semaine au Cazoo Open […]

0RaphFace Golf Planète
Cazoo Open de France

Raphaël Jacquelin : « Une émotion particulière pour mon 25e et dernier Open de France »

Pour son 25e et dernier Cazoo Open de France, Raphaël Jacquelin a été fêté par ses pairs mardi soir, avant de démarrer le tournoi jeudi […]

DP World Tour

Cazoo Open de France : un bon cru malgré tout…

Placé juste avant la 44e Ryder Cup de l’histoire, le Cazoo Open de France est évidemment amputé des cadors du golf européen retenus par le […]

LukeDonald Glyn Kirk AFP Getty
Ryder Cup 2023

Luke Donald devrait reposer ses stars dans l’optique des simples

Le capitaine européen Luke Donald a avoué devoir très certainement se résoudre à laisser ses stars au repos, à un moment pendant les quatre premières […]

PGA Tour

Gary Woodland au repos après le retrait d’une tumeur au cerveau

C’est sur twitter fin août que le vainqueur de l’US Open 2019 à Pebble Beach, Gary Woodland, avait annoncé  qu’il était prêt à subir une […]

Cazoo Open de France

Les tee times du premier tour des 27 Français

27 Tricolores prennent ce jeudi le départ du 105e Cazoo Open de France. Clément Sordet lancera les hostilités à 7h50 depuis le tee n°1. Raphaël […]

Cazoo Open de France

Alexander Levy, un automne crucial…

129e à la Race, Alexander Levy est conscient qu’il va jouer lors des prochaines semaines son avenir au plus haut niveau. Il ne lui reste […]

Paris Sportifs

Phil Mickelson reconnait son addiction aux jeux d’argent

A l’aube de la nouvelle saison de NFL (Football Américain) Phil Mickelson a évoqué son problème d’addiction au jeu en expliquant les dégâts que celui-ci […]