Mondiaux amateurs par équipes

Le jour où… la France fut la première fois championne du monde chez les dames !

23 août 2022

L’un des plus grands exploits du golf féminin français eut lieu en 1964 lors du premier Championnat du monde amateur par équipes dames qui s’est déroulé en France. Une réussite aussi bien organisationnelle que sportive incarnée par de grandes joueuses, Lally Segard et Catherine Lacoste en tête.

 

Dans les années 1960, en matière de réussite sportive, la France avait très peu de médailles à se mettre sous la dent (même celles en chocolat) et n’éprouvait aucune tendinite à l’épaule pour levées excessives de trophées. En clair : calme plat dans les manchettes des journaux, et ce n’était pas vraiment la joie.

 

Claudine Cros, Catherine Lacoste et Brigitte Varangot sur le toit du monde

Et puis voilà… En ce début du mois d’octobre 1964, un coup de tonnerre allait éclater dans le landernau sportif avec la victoire sur le sol français de Claudine Gros, Catherine Lacoste et Brigitte Varangot, trois pimpantes tricolores, au premier Championnat du monde amateur par équipes dames, au nez et au menton imberbe des Américaines. Pour le coup, un seul en l’occurrence, c’était vraiment la joie.

 

A l’origine de l’épreuve : Lally Segard

Un sentiment de fierté prédomine avant tout parmi les 75 concurrentes représentant les 25 nations présentes. L’organisation de ce championnat, la première du genre, est avant tout la reconnaissance du golf féminin tout entier, six ans après la création de l’Eisenhower Trophy, le pendant masculin.
Cet accomplissement est surtout l’œuvre d’une Française, l’immense Lally Segard qui a mis toute son énergie pour la réussite de l’événement.

 

Catherine Lacoste, Lally Segard (Capitaine) Brigitte Varangot, Claudine Cros

 

Une championne des greens

Plus connue à l’époque sous le nom de vicomtesse de Saint-Sauveur, Lally est la fille du grand champion amateur André Marino Vagliano. Après la Seconde Guerre mondiale, elle a été la plus grande joueuse française, remportant de multiples tournois dont le British Ladies en 1950. Toujours très bonne joueuse, elle entame aussi une carrière de dirigeante qui sera également placée sous le signe de la réussite. 

 

Et une dirigeante affirmée

En 1957, elle crée le premier Championnat d’Europe par équipes dames qui se déroule en Allemagne, remportant au passage l’épreuve. Au début des années 1960, elle souhaite accentuer le nombre de rencontres internationales. Une demande est notamment faite auprès de l’USGA (United States Golf Association) pour organiser une opposition avec l’équipe US. La Fédération américaine n’y est pas défavorable, mais suggère que l’on puisse y inviter sur le sol français d’autres nations mondiales…

 

Pourquoi le nom d’Espirito Santo Trophy ?

Financée par la ffgolf, Lally parvient, en un temps record, à créer ce tournoi d’une ampleur sans précédent sur le magnifique parcours de Saint-Germain-en-Laye, près de Paris. Elle lui faut aussi trouver un trophée digne de ce nom. Des amis portugais de sa famille, les Espirito Santo, acceptent de lui léguer une coupe en argent achetée aux enchères qui aurait appartenu aux tsars de Russie. Un terrain, un trophée et des golfeuses venues du monde entier : tout est réuni pour que le Espirito Santo Trophy se déroule sous les meilleurs auspices.

 

Une capitaine qui a du flair

Lally ne fait pas que mettre la main à la pâte dans l’organisation. Elle tient également à jouer un rôle sportif en endossant le costume de capitaine de l’équipe de France. Estimant ne pas être compétitive, elle opère un choix difficile de sélection. Incontournables, Brigitte Varangot et Claudine Cros auraient dû être alignées avec Odile Semelaigne, l’épouse de Jean Garaïalde.

C’est sans compter sur une gamine de 19 ans qui en cette année 1964 éclot véritablement : Catherine Lacoste. Fille des champions René Lacoste et Simone Thion de la Chaume, elle est entraînée par… Raymond Garaïalde, le père de Jean. Souriante et insouciante, elle va véritablement porter l’équipe et se faire un prénom. Son surnom – Crocodile Kid – surviendra trois ans plus tard, lorsqu’elle s’imposera à l’US Open.

 

L’avènement de Catherine Lacoste

Pour l’heure, la « Basque bondissante » fait montre de son talent sur le difficile parcours de Saint-Germain-en-Laye qui voit son aller-retour être inversé pour l’occasion. La championne locale, Brigitte Varangot, est très attendue. Mais nul n’est prophète en son pays, surtout en stroke-play, formule qui n’a pas sa préférence, et c’est la petite Catherine qui porte à bout de swings l’équipe de France.

Première sur les deux premiers tours, menée d’un coup au troisième jour, la France reste en mesure de l’emporter en ce dimanche 4 octobre 1964. Rappelons que le comptage consiste à additionner les deux meilleurs scores des trois joueuses. Après un bon tour en 73 de Catherine Lacoste, les nombreux spectateurs présents, dont le duc de Windsor et le fameux chroniqueur américain Herbert Warren Wind, assistent alors à l’impensable. 

 

Les USA craquent au dernier trou

Sur le 18, l’Américaine Barbara McIntire a besoin de faire le par pour gagner. Son 2e coup l’envoie dans le bunker à gauche du green. Considérée comme une très bonne joueuse sur le sable par Lally, elle rate cependant sa sortie en propulsant sa balle… dans le bunker opposé. L’objectif est désormais clair : conclure en 5 pour espérer égaliser et continuer en barrages. Malheureusement (pour la seule beauté du sport), elle manque d’un cheveu un putt de 6 mètres : la France remporte l’Espirito Santo Trophy d’un seul petit coup !

Il faudra attendre 36 ans pour que la France réédite pareil exploit. En 2000, à Berlin, l’équipe composée de Maïtena Alsuguren, Karine Icher et Virginie Auffret s’était imposée avec un écart de 7 coups sur les Sud-Coréennes.

 

Maïtena-Alsuguren-Karine-Icher-Virginie-Auffret-gwladys-nocera-ffgolf

© afp/ffgolf

 

 

Dans la même catégorie
Terre Blanche Ladies Open, Tour 3

Sara Brentcheneff, 16 ans, deuxième à Terre Blanche

L’amateure Sara Brentcheneff a frôlé la victoire ce dimanche à Terre Blanche. La Suédoise Anna Magnusson s’est emparée de la mise grâce à une belle […]

Météo

Pas de vent, du soleil… Ça va envoyer du lourd aujourd’hui à Augusta

Les rescapés du cut vendredi espéraient enfin vivre une telle journée ! Du soleil, de la chaleur et, surtout, pas de vent. De quoi s’en […]

Ludvig Aberg ©The Masters
Tour 4

Morikawa, Åberg et Scheffler en route pour l’histoire au Masters d’Augusta ce dimanche

Si Tiger Woods ne rivalisera pas avec les meilleurs pour son 100e round à Augusta ce dimanche, trois joueurs sont en mesure de rentrer dans […]

Tour 4

Le top 5 des enjeux pour Matthieu Pavon avant la dernière journée à Augusta

Matthieu Pavon aborde le dernier tour du Masters à une excellente 16e place. Pour sa première participation, il pourrait battre quelques records en cas de […]

Rory McIlroy ©The Masters
Morceaux choisis

La volonté d’aller au bout de Tiger Woods, la possibilité d’abandon de Scottie Scheffler et le drive record de Rory sont dans le récap’ du 3e tour du Masters d’Augusta

Ce qu’il faut aussi retenir du 3e tour du Masters d’Augusta, c’est dans le récap’ en chiffres et en petites phrases recueillies à la sortie […]

Tee times

Matthieu Pavon avec Sepp Straka pour un dernier tour qui promet…

Matthieu Pavon, pour son premier Masters, aura partagé ses quatre tours avec trois membres de la dernière équipe européenne de Ryder Cup à Rome. L’Anglais […]

Tour 3

Scheffler prend une toute petite option. Pavon en quête d’un historique top 10

Ultra grand favori de ce Masters 2024, Scottie Scheffler confirme son statut en prenant seul à -7 (209) les commandes du tournoi avant le dernier […]

Tour 3

Matthieu Pavon : « J’aimerais juste finir ce tournoi sous le par… »

Auteur d’une carte de 74 (+2), Matthieu Pavon recule à la 16e place du Masters. A +1 (217), le Français n’est qu’à deux coups du […]

Tour 3

Le top 5 des coups du 3e jour à Augusta

La troisième journée du Masters a été un véritable « Moving Day » avec de nombreux changements de leadership mais aussi, à l’image de Scottie Scheffler et […]

Tour 3

Rory McIlroy et Jon Rahm, en panne sèche

Deux des nombreux favoris à la victoire cette semaine à Augusta n’ont plus aucune chance de l’emporter avant même le dernier tour ce dimanche. Rory […]

Dotation

Combien vont-ils gagner ?

Combien va gagner le vainqueur du Masters ? Le tournoi est doté au total de 20 millions de dollars. Découvrez la répartition des gains pour […]

Tour 3

Danny Willett, l’improbable vainqueur en 2016, est dans le coup pour la gagne

Opéré de l’épaule juste après le BMW PGA Championship à la mi-septembre 2023, son absence devait osciller entre 12 et 18 mois. Présent cette semaine […]

Météo

Le vent va encore souffler ce samedi à Augusta…

Si on ne renouera pas avec les cadences infernales de la veille, le vent sera une fois encore une clé importante de ce Moving Day […]

Tour 2

Le vent les a rendus fous : Viktor Hovland manque 10 cm !

Les rafales de vent qui ont balayé l’Augusta National toute la journée de vendredi ont eu parfois raison des nerfs des champions, à l’image de […]

Tiger Woods ©The Masters
Morceaux choisis

Le record de Tiger Woods, le drive de mammouth de Bryson DeChambeau et la complainte sur le jeu lent de Tyrrell Hatton sont dans le récap’ du 2e tour du Masters d’Augusta

En chiffres et en petites phrases, ce qu’il faut aussi retenir de la deuxième journée à Augusta.    Les gars devant nous étaient si lents. […]

Tour 2

Le top 5 des coups du 2e jour à Augusta

La deuxième journée du Masters s’est jouée dans des conditions dantesques, avec un vent violent. Les champions ont souffert à Augusta, mais certains ont quand […]

Tee times

Pavon en très belle compagnie ! Les parties du 3e tour à ne pas manquer

Un petit air de Ryder Cup Europe flottera au-dessus de la paire Ludvig Åberg-Matthieu Pavon ce samedi Augusta. Le Suédois et le Français sont associés […]

Tour 2

Jeu de massacre à Augusta. Homa, DeChambeau et Scheffler résistent. Pavon aussi…

Le 2e tour du Masters 2024 s’est achevé quasiment à la tombée de la nuit. Dans des conditions de jeu très difficiles en raison d’un […]

Tour 2

Tiger Woods, un nouveau cut pour entrer dans l’histoire du Masters

Après avoir joué 73 (+1) ce vendredi matin, Tiger Woods a enchaîné avec un bon 72 (par) malgré des conditions de jeu rendues difficiles par […]

Zone mixte

Matthieu Pavon : « Je m’aligne toujours pour gagner le tournoi… »

Malgré un vent omniprésent et tourbillonnant ce vendredi à Augusta, Matthieu Pavon, après un 70 (-2) bouclé dans la matinée, a signé une carte de […]

Tour 2

Le top 3 des coups de Matthieu Pavon de la deuxième journée

Matthieu Pavon a encore délivré des coups de grande qualité dans ce 2e tour à Augusta, malgré des conditions de jeu très difficiles. On vous […]

Open PGA de Mont-de-Marsan

Augustin Holé s’impose à Mont-de-Marsan

Auteur d’un excellent 65 (-6) ce vendredi, Augustin Holé a remporté l’Open PGA de Mont-de-Marsan en play-off face à Pep Angles Ros et Théo Boulet. […]

Tour 1

Jordan Spieth se saborde avec un quadruple bogey

Quadruple bogey… Jordan Spieth a commis un quadruple bogey sur le trou n°15 de son premier tour du Masters. Une mésaventure qui rappelle celle qu’il […]

Masters champion Scottie Scheffler ©The Masters
Tour 1

Le top 5 des coups du jour à Augusta

La pluie, puis le vent… La météo de la première journée du Masters n’a pas facilité la tâche des champions, mais ils ont quand même […]

Masters champion Tiger Woods ©The Masters
Morceaux choisis

La décla de Tiger Woods, le drive monstrueux de Rory McIlroy, la petite pique de Wyndham Clark sont dans le récap’ du 1er tour du Masters d’Augusta

Même si le premier tour n’a pu aller à son terme jeudi, retrouvez en chiffres et en petites phrases ce qu’il faut aussi retenir de […]

Tour 1

Matthieu Pavon réussit son entrée au Masters avec un très solide 70 (-2) !

Pour ses débuts dans l’antre de l’Augusta National, Matthieu Pavon s’en sort très bien puisqu’il signe ce vendredi matin un excellent 70 (-2) avec trois […]

Tour 1

Le top 3 des coups de Matthieu Pavon de la première journée

Le départ canon de Matthieu Pavon dans ce 88e Masters a été marqué par un fer 8 au poteau, un chip distillé au drapeau et […]

Tour 1

DeChambeau leader provisoire, Scheffler juste derrière, Pavon au contact… avant la nuit

Comme redouté, le premier tour du Masters 2024 n’a pu aller à son terme, stoppé par la tombée de la nuit. Bryson DeChambeau est un […]