Ryder Cup

Les 12 joueurs européens de Ryder Cup passés au crible

5 septembre 2023

Découvrez la présentation détaillée des 12 joueurs européens conduits par leur capitaine Luke Donald. Le Vieux continent ne partira pas favori même à domicile avec une équipe peu expérimentée et considérablement rajeunie.

 

Ludvig Aberg (wild-card)

Amateur Ludvig Aberg Photo by Michael Reaves / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

23 ans, Suède 🇸🇪
Première participation
Classement mondial : 90e (au 4 septembre 2023)

Forces

En pleine confiance (il vient de gagner l’Omega Masters), l’ancien n°1 mondial amateur a brûlé les étapes pour sa première saison chez les grands. Sa puissance de frappe impressionne. Son attitude aussi. La pression semble glisser sur lui. Peut-être l’insouciance de la jeunesse…

Faiblesses

Il s’est montré inconstant sur ses premiers tournois du PGA Tour, avec beaucoup de cartes impressionnantes suivies de week-ends plus pénibles. Son putting est encore erratique. Et évidemment, il manque d’expérience. Le Suédois est passé professionnel en juin… Il sera le premier joueur de l’histoire à disputer la Ryder Cup sans jamais avoir précédemment planté le tee dans un tournoi majeur.

En double avec…

Pourquoi pas en quatre balles avec Rory McIlroy, qui semble beaucoup apprécier le “gamin” et qui a lui-même réclamé un vent de jeunesse dans l’équipe. En foursomes, l’expérience de Justin Rose pourrait coller à son caractère très suédois, cool, placide et déterminé. Par le passé le duo Rose/Stenson a si bien fonctionné…

 


Tommy Fleetwood (wild-card)

tommy-fleetwood-pga-tour-the-players

32 ans, Angleterre 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿
Troisième participation
Quatre victoires, deux défaites, deux nuls (5 points)
Classement mondial : 14e (au 4 septembre 2023)

Forces

Capable de scorer bas dans les majeurs (deux fois 63 un dimanche d’US Open), Tommy Fleetwood est aussi un coéquipier de rêve au sein d’un collectif. Il avait réussi un sans-faute à Paris en double avec Francesco Molinari (4 matchs, 4 victoires). Son jeu dégage une sécurité rassurante. Son caractère et son amour du maillot sont des vrais atouts pour un capitaine.

Faiblesses

Il manque de puissance et ne gagne pas souvent. Sa dernière Ryder Cup à Whistling Straits avait été une souffrance, mais comme pour presque toute l’équipe européenne.

En double avec…

Avec tout le monde ! Le petit Anglais peut jouer avec tout le monde. On le verrait bien avec Viktor Hovland, pour le duo du sourire… Ou avec un Anglais bien sûr, pourquoi pas Matt Fitzpatrick qui est plus difficile à associer en double.

 


Matthew Fitzpatrick

Matthew Fitzpatrick Photo by David Cannon/Getty Images

29 ans, Angleterre 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿
Troisième participation
Cinq défaites (0 point)
Classement mondial : 8e (au 4 septembre 2023)

Forces

Le vainqueur de l’US Open 2022 allie puissance au driving et putting de haut vol. Au fil des ans, il est devenu un athlète accompli. Installé dans le « top 10 » mondial, il performe régulièrement sur le PGA Tour avec une victoire cette année lors du prestigieux RBC Heritage.

Faiblesses

Il n’a toujours pas inscrit le moindre demi-point en cinq matchs et deux participations en Ryder Cup… La « stat » fait mal et il semble délicat de lui trouver un partenaire de double avec qui “ça matche”. Pourtant, l’Europe va attendre beaucoup de lui cette année.

En double avec…

Cela va être un casse-tête pour Luke Donald. “Fitz” n’a pas beaucoup d’affinités évidentes. Il reconnaît lui-même avoir un tempérament individualiste. Peut-être qu’un foursomes avec son compatriote Tommy Fleetwood pourrait avoir du sens… Sur le papier.

 


Tyrrell Hatton

31 ans, Angleterre 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿
Troisième participation
Deux victoires, quatre défaites, un nul (2,5 points)
Classement mondial : 13e (au 4 septembre 2023)

Forces

Accrocheur, précis, régulier, Tyrrell Hatton est un « character » comme disent les Anglos-Saxons. Son jeu de fers et son putting sont à la hauteur des tout meilleurs. Son swing est loin d’être « école », mais il sait scorer, notamment sur des parcours difficiles.

Faiblesses

Il manque de puissance au driving et son tempérament bouillant lui joue parfois des tours. Lors de ses deux premières Ryder Cup, il n’a pas paru toujours très à l’aise et a perdu ses deux simples notamment.

 

En double avec…

Un quatre balles avec Shane Lowry est envisageable, puisque ce duo reste sur une victoire face à Finau-English il y a deux ans. Mais l’Irlandais ne semble pas très en forme. Ou un foursomes avec Fitzpatrick ? Ce serait atomique.

 


Nicolai Højgaard (wild-card)

22 ans, Danemark 🇩🇰
Première participation
Classement mondial : 78e (au 4 septembre 2023)

Forces

Doté d’un swing modèle, il respire le talent, comme son frère jumeau Rasmus. Il a déjà gagné sur le parcours Marco Simone, en 2021. Il est en pleine forme avec deux top 5 lors des deux dernières semaines. Le Danois représente sûrement l’avenir de l’équipe européenne.

Faiblesses

Autour et sur les greens, il est parfois fragile. A la lecture de ses résultats, on constate aussi une certaine fébrilité sur les derniers tours. Le Danois peut parfois perdre son rythme sous pression.

En double avec…

Avec Viktor Hovland pour la touche scandinave ? Alors plutôt en quatre balles a priori. En tout cas on le voit bien associé à un ténor de l’équipe.

 


Viktor Hovland

HovlandCSCT3 Jonathan Bachman/Getty Images/AFP

25 ans, Norvège 🇳🇴
Deuxième participation
Deux nuls, trois défaites (1 point)
Classement mondial : 4e (au 4 septembre 2023)

Forces

Vainqueur du BMW Championship et du Tour Championsip et donc de la FedExCup, le Norvégien volant a réussi une fin de saison en boulet de canon, enquillant les birdies comme des perles face aux ténors du PGA Tour. Régulier et long au driving, précis avec ses fers, efficace au putting, Hovland a encore changé de dimension cette année. Il est attendu et espéré comme un leader de l’Europe.

Faiblesses

Il était passé à côté de sa première Ryder Cup à Whistling Straits. Aucune victoire en cinq matchs… Mais le capitaine “Paddy” Harrington ne l’avait guère aidé en le faisant changer trois fois de partenaire de double alors qu’il était « rookie ». Même s’il occupe la 4e place dans la hiérarchie mondiale, il n’a peut-être pas l’âme d’un leader d’équipe aujourd’hui.

En double avec…

Ce jeune homme toujours souriant s’entend bien avec tout le monde et en particulier avec Tommy Fleetwood. Cela pourrait être un « pairing » intéressant. Il pourrait aussi être associé avec Nicolai Højgaard pour la touche scandinave comme on l’a dit.

 


Shane Lowry (wild-card)

Shane Lowry Sam Greenwood/Getty Images/AFP

36 ans, Irlande 🇮🇪
Deuxième participation
Une victoire, deux défaites (1 point)
Classement mondial : 37e (au 4 septembre 2023)

Forces

Le vainqueur de l’Open britannique 2019 est un dur à cuire souvent à l’aise dans les grands événements. Sa frappe de balle consistante et son putting sous pression ont fait sa réputation. Sa première Ryder Cup avait laissé une bonne impression malgré un seul point obtenu en trois matchs.

Faiblesses

Euphémisme, il ne sort pas d’une très grande saison 2023 avec un seul top 10 sur le PGA Tour en février sur le Honda Classic. Sa forme est très incertaine. Au moment des bilans, ce pourrait être lui la wild-card controversée…

En double avec…

Avec Tyrrell Hatton ou avec Rory McIlroy comme à Whistling Straits ? Mais les parties d’entraînement donneront sûrement des indications à Luke Donald sur ce qu’il va faire du barbu irlandais.


Rory McIlroy

Rory McIlroy Travelers Championship at TPC River Highlands ©Photo Stacy Revere / Getty Images/AFP

34 ans, Irlande du Nord
Septième participation
Douze victoires, douze défaites, quatre nuls (14 points)
Classement mondial : 2e (au 4 septembre 2023)

Forces

Sur la frappe de balle, le talent, le jeu de golf tout simplement, Rory McIlroy est le joueur européen le plus talentueux de ces vingt dernières années. Il ne gagne plus en majeur depuis longtemps, mais il est toujours au sommet du jeu.

Faiblesses

Son putting est parfois erratique, mais surtout, il s’est souvent mis beaucoup de pression en Ryder Cup par le passé et n’a jamais réussi à endosser un costume de leader pourtant taillé pour lui. Ses « stats » ne sont d’ailleurs pas brillantes. Après s’être beaucoup exprimé pour le bannissement des joueurs du LIV et sur le besoin de rajeunir l’équipe, il va devoir assumer… On l’a vu en larmes à Whistling Straits après la défaite européenne et sa contreperformance. Il lui faudra chasser ce souvenir douloureux.

En double avec…

On l’imagine prendre sous son aile un « rookie ». Plutôt MacIntyre ou Aberg à notre avis. Il est possible aussi de le voir associé avec Shane Lowry pour une paire irlandaise déjà vu à Whistling Straits mais qui avait déçu en quatre balles.

 


Robert MacIntyre

27 ans, Ecosse 🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿
Première participation
Classement mondial : 54e (au 4 septembre 2023)

Forces

Bob le gaucher est comme son illustre compatriote Colin Montgomerie un joueur réputé pour son grand jeu. Comme Højgaard et Aberg, lui aussi a triomphé sur le parcours Marco Simone, en 2022. Il est d’autant plus solide dans le mauvais temps et sur des parcours difficiles.

Faiblesses

Il peut être fragile sur les greens et notamment sur les petits putts. Il arrive aussi éreinté au terme d’une saison où il a beaucoup bataillé pour arracher sa place aux points européens.

En double avec…

On l’a dit, on l’imagine avec Rory McIlroy, ou un Anglais expérimenté et rassurant, peut-être Justin Rose ou Tommy Fleetwood. Plutôt en foursomes a priori.

 


Jon Rahm

jon-rahm-masters-augusta-champion-veste-verte ©AFP/Getty

28 ans, Espagne 🇪🇸
Troisième participation
Quatre victoires, trois défaites, un nul (4,5 points)
Classement mondial : 3e (au 4 septembre 2023)

Forces

Lors de la première partie de saison, Jon Rahm était sur le toit du monde. Avec son « power fade » à toute épreuve, son wedging impeccable, son petit jeu de magicien et son putting de métronome, il a assommé la concurrence avec quatre victoires, dont celle au Masters. Lorsqu’il est comme ça, « Rahmbo » est intouchable.

Faiblesses

Depuis sa victoire à Augusta, il semble avoir perdu la flamme ou tout au moins une partie de sa confiance. Il va aussi être orphelin à Rome de Sergio Garcia avec qui il avait formé un duo flamboyant lors de la dernière Ryder Cup.


En double avec…

Il faut donc reconstruire un « pairing » pour le Basque qui n’a pas partagé toutes les opinions de Rory McIlroy sur l’éviction des joueurs du LIV… L’Autrichien Sepp Straka, un colosse qui comme lui a une culture très américaine, pourrait être un bon choix en quatre balles. A noter qu’il sera le seul latin de l’équipe à Rome.

 


Justin Rose (wild-card)

RosePBT4 Orlando Ramirez / Getty Images via AFP

43 ans, Angleterre 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿
Sixième participation
Treize victoires, huit défaites, deux nuls (14 points)
Classement mondial : 34e (au 4 septembre 2023)

Forces

L’expérience, la passion, Justin Rose va apporter beaucoup à l’équipe européenne. Son renouveau, marqué par une victoire cette année à Pebble Beach, est une très bonne nouvelle pour Luke Donald. En foursomes, sa spécialité, il compte sept victoires en dix matchs. Sur le papier, c’est du très solide.

Faiblesses

Il n’a pas la puissance de feu des jeunes stars du PGA Tour. Il aura aussi sûrement du mal à enchaîner cinq matchs et n’a pas la réputation de faire beaucoup de birdies. Son capitaine devrait le préserver pour les foursomes.

En double avec…

On le voit bien épauler un « rookie » en foursomes. Un Scandinave ? Ou peut-être une association avec Tyrrell Hatton.

 


Sepp Straka (wild-card)

StrakaJDCT4 Michael Reaves/Getty Images/AFP

30 ans, Autriche 🇦🇹
Première participation
Classement mondial : 23e (au 4 septembre 2023)

Forces

Vainqueur du John Deere Classic et 2e de l’Open britannique, l’Autrichien a changé de dimension cet été. Solide du tee au green, gros travailleur, il a une double culture avec sa maman américaine. Il a participé avec succès à la Hero Cup pour montrer son investissement et son envie de jouer cette Ryder Cup.

Faiblesses

Il n’est pas très proche de ses coéquipiers puisqu’il a grandi en Géorgie et que ses amis sur le PGA Tour sont plutôt américains. A voir comment il va se fondre dans le collectif. Et il va découvrir l’ambiance unique de la Ryder Cup en Europe.

En double avec…

A notre avis, Jon Rahm a le bon profil pour jouer avec l’Autrichien. En quatre balles ?

 


Le staff

Capitaine : Luke Donald
Vice-capitaines : Thomas Björn, Francesco et Edoardo Molinari, Nicolas Colsaerts, Jose Maria Olazabal

Dans la même catégorie
jambe Tiger Woods Photo by Raj Mehta / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Photos

Pour la première fois depuis son accident, Tiger Woods dévoile les stigmates de ses blessures

A chacune de ses sorties en short, que ce soit pour suivre son fils Charlie ou en partie d’entrainement, Tiger Woods avait recouvert sa jambe […]

Charlie Woods Photo by Cliff Hawkins / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
US Junior Amateur

Sous les yeux de Tiger, Charlie Woods en grosse galère au premier tour de l’US Junior amateur, les deux Français bien partis

Charlie Woods, 15 ans, a manqué son entrée à Oakland Hills (Michigan) lors du premier tour de l’US Junior amateur (22-27 juillet). Malgré les encouragements […]

AIG Women's Open

De peur de ne plus être à la hauteur, Laura Davies décide de ne pas jouer à St Andrews

A bientôt 61 ans, Laura Davies ne sera pas au départ du AIG Women’s Open dans un mois à St Andrews (22-25 août). L’Anglaise, plusieurs […]

The Open

« Il abuse de cette règle », un joueur du circuit européen estime que Xander Schauffele exagère

Double vainqueur sur le DP World Tour, l’Anglais Eddie Pepperell est réputé pour ne pas avoir sa langue dans sa poche. Dans un podcast, il […]

Matériel

Dans le sac de Xander Schauffele, vainqueur de The Open

Le driver AI Smoke et toute la gamme Callaway ont enregistré une nouvelle victoire en majeur cette année avec le titre de Xander Schauffele lors […]

Xander Schauffele
OWGR

Classement mondial : Schauffele, dauphin de Scheffler. Pavon recule à la 23e place

Magnifique vainqueur de The Open à Troon, Xander Schauffele remonte à la 2e place du classement mondial avec une moyenne de 11,1330 points devant Rory […]

golf-pga-tour-barracuda-championsiop-nick-dunlap ©AFP/GETTY
Barracuda Championship, Tour 4

Deuxième historique pour Nick Dunlap à Lake Tahoe, Adrien Saddier recule dans le dernier tour

Victorieux en début d’année de l’American Express avec le statut d’amateur, Nick Dunlap est cette fois reparti avec le chèque promis au vainqueur du Barracuda […]

Paul Barjon Photo © Alex Slitz / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Tournois pros

Martin Trainer et Paul Barjon en mission survie au programme de la semaine

Si les deux circuits européens principaux font une pause pour quelques semaines, le PGA Tour et le LPGA seront, eux, en action, respectivement dans le […]

Dana Open, Tour 4

Chanettee Wannasaen résiste et s’offre un second succès en deux ans

Grâce à un ultime putt pour birdie sur le green du 18, la Thaïlandaise Chanettee Wannasaen coiffe sur le fil la Sud-Coréenne Haeran Ryu. La […]

The Open, Tour 4

Xander Schauffele : « Ce dernier tour ici est le meilleur que j’aie jamais joué. »

Deux mois presque jour pour jour après sa victoire au PGA Championship, Xander Schauffele a décroché un second Majeur, sur l’un des parcours les plus […]

Xander Schauffele Photo © Luke Walker/R&A/R&A via Getty Images
The Open, Tour 4

Des Américains hégémoniques, Schauffele dans des cercles très fermés et Justin Rose fier de lui, c’est dans le récap’ du 4e tour de The Open à Troon

Les stats et les déclas du dernier tour de The Open qui a sacré pour la quatrième fois de la saison un Américain en Majeur. […]

Xander Schauffele Photo © Luke Walker/R&A/R&A via Getty Images
The Open

Un champion dans une autre dimension

Dans deux semaines, il va défendre son titre olympique à Paris. Mais Xander Schauffele n’est plus le même joueur qu’il était il y a trois […]

Xander Schauffele Photo © Luke Walker/R&A/R&A via Getty Images
The Open, Dotation

Combien chaque joueur a-t-il gagné dans The Open à Troon ?

En milieu de semaine, le R&A a annoncé que la dotation pour l’édition 2024 de The Open à Troon allait être portée à 17 millions […]

The Open, Tour 4

Xander Schauffele au plus que parfait triomphe à Troon et s’offre un deuxième Majeur en deux mois !

Malgré le vent, malgré le parcours, malgré la concurrence, Xander Schauffele a tutoyé la perfection ce dimanche à Troon pour s’offrir son deuxième Majeur, seulement […]

Euram Bank Open, Tour 4

Frank Kennedy gagne, Martin Couvra fait la bonne affaire avec son podium

Le jeune Anglais Frank Kennedy remporte l’Euram Bank Open en devançant de deux longueurs Martin Couvra, qui a vraisemblablement déjà sécurisé à 21 ans sa […]

Dutch Ladies Open, Tour 3

Grande première pour Jana Melichova, Perrine Delacour dans le top 5

Grâce à la défaillance de la leader Kim Métraux, Jana Melichova (photo) a remporté son premier titre sur le Ladies European Tour. Perrine Delacour a […]

The Open, Tour 4

Clope au bec, Daniel Brown, du dégoût du golf au presque conte de fées à l’Open britannique

Longtemps en course pour la victoire à « The Open », l’Anglais Daniel Brown vient presque de nulle part et surtout revient du presque néant. Il a […]

The Open, Tour 4

Vidéo : l’incroyable coup de bol de Brian Harman !

Le tenant du titre Brian Harman a bénéficié d’un coup de chance assez incroyable lors du dernier tour de l’Open britannique. De notre envoyé spécial […]

The Open, Tour 4

Matthieu Pavon, auteur d’un solide dernier tour à Troon : « Beaucoup de positif cette semaine »

Comme lors des premier et deuxième tours, Matthieu Pavon a rendu une carte solide de 72 (+1) qui lui permet de terminer cet Open britannique […]

The Open, Tour 4

Matthieu Pavon s’est élancé au sec et vent de trois-quarts face pour son 4e tour

Matthieu Pavon est parti à 8h45 ce dimanche matin à Troon (9h45 en France) pour son dernier tour de l’Open britannique en compagnie du Sud-Coréen […]

Shane Lowry ANDY BUCHANAN / AFP)
The Open, Tour 3

Shane Lowry remonté contre le R&A coupable d’avoir rendu le parcours trop dur samedi

La mine déconfite, le leader après 36 trous, Shane Lowry, a tenté d’expliquer son 77 du 3e tour. Pour l’Irlandais, la façon dont les organisateurs […]

Adrien Saddier Andy Lyons/Getty Images/AFP
Barracuda Championship, Tour 3

Adrien Saddier tout près du top 10

Seul Français qualifié pour les deux derniers tours du Barracuda Championship à Lake Tahoe, Adrien Saddier a profité de la journée de samedi pour opérer […]

Dana Open, Tour 3

La Thaïlandaise Chanettee Wannasaen prend une sérieuse option…

Déjà leader à -11 après 36 trous, Chanettee Wannasaen a fait un pas supplémentaire vers une seconde victoire sur le LPGA. A -16, la Thaïlandaise […]

The Open, Tour 4

Matthieu Pavon en matinée, les prétendants à la victoire en début d’après midi … Tous les tee times du dernier tour de The Open en heure française…

Dans le très dur samedi avec une carte de 77 (+6), Matthieu Pavon va s’élancer ce dimanche à 9h45 avec le Sud-Coréen Jeunghun Wang. Leader […]

The Open, Tour 3

Un trou en un historique, un record vieux de 42 ans dans le viseur des Américains et contact rétabli entre Woods et Mickelson sont dans le récap’ du 3e tour de The Open à Troon

Retour en images, en stats et en déclas sur cette troisième journée humide de l’Open britannique. La météo a encore joué les premiers rôles à […]

The Open, Tour 3

Le résistant Billy Horschel en tête après une journée en enfer à Troon, une meute à ses trousses !

Dans une fin de journée dantesque, sous le déluge et dans la tempête de vent, l’Américain Billy Horschel, souvent malheureux en Majeur et plus encore […]

Dutch Ladies Open, Tour 2

Perrine Delacour bien placée, Kim Métraux s’envole

La Suissesse Kim Métraux a pris une belle avance à l’aube du dernier tour. Perrine Delacour jouera sa chance pour un deuxième titre cette saison. […]

MoryEBOT3 Aurélien Meunier Getty AFP
Euram Bank Open, Tour 3

Félix Mory s’invite à la fête aux côtés du solide Martin Couvra

Après la carte de 63 de Julien Sale vendredi, c’est au tour de Félix Mory de s’illustrer à l’Euram Bank Open en signant un énorme […]