Ryder Cup

Les 12 joueurs européens de Ryder Cup passés au crible

5 septembre 2023

Découvrez la présentation détaillée des 12 joueurs européens conduits par leur capitaine Luke Donald. Le Vieux continent ne partira pas favori même à domicile avec une équipe peu expérimentée et considérablement rajeunie.

 

Ludvig Aberg (wild-card)

Amateur Ludvig Aberg Photo by Michael Reaves / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

23 ans, Suède 🇸🇪
Première participation
Classement mondial : 90e (au 4 septembre 2023)

Forces

En pleine confiance (il vient de gagner l’Omega Masters), l’ancien n°1 mondial amateur a brûlé les étapes pour sa première saison chez les grands. Sa puissance de frappe impressionne. Son attitude aussi. La pression semble glisser sur lui. Peut-être l’insouciance de la jeunesse…

Faiblesses

Il s’est montré inconstant sur ses premiers tournois du PGA Tour, avec beaucoup de cartes impressionnantes suivies de week-ends plus pénibles. Son putting est encore erratique. Et évidemment, il manque d’expérience. Le Suédois est passé professionnel en juin… Il sera le premier joueur de l’histoire à disputer la Ryder Cup sans jamais avoir précédemment planté le tee dans un tournoi majeur.

En double avec…

Pourquoi pas en quatre balles avec Rory McIlroy, qui semble beaucoup apprécier le “gamin” et qui a lui-même réclamé un vent de jeunesse dans l’équipe. En foursomes, l’expérience de Justin Rose pourrait coller à son caractère très suédois, cool, placide et déterminé. Par le passé le duo Rose/Stenson a si bien fonctionné…

 


Tommy Fleetwood (wild-card)

tommy-fleetwood-pga-tour-the-players

32 ans, Angleterre 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿
Troisième participation
Quatre victoires, deux défaites, deux nuls (5 points)
Classement mondial : 14e (au 4 septembre 2023)

Forces

Capable de scorer bas dans les majeurs (deux fois 63 un dimanche d’US Open), Tommy Fleetwood est aussi un coéquipier de rêve au sein d’un collectif. Il avait réussi un sans-faute à Paris en double avec Francesco Molinari (4 matchs, 4 victoires). Son jeu dégage une sécurité rassurante. Son caractère et son amour du maillot sont des vrais atouts pour un capitaine.

Faiblesses

Il manque de puissance et ne gagne pas souvent. Sa dernière Ryder Cup à Whistling Straits avait été une souffrance, mais comme pour presque toute l’équipe européenne.

En double avec…

Avec tout le monde ! Le petit Anglais peut jouer avec tout le monde. On le verrait bien avec Viktor Hovland, pour le duo du sourire… Ou avec un Anglais bien sûr, pourquoi pas Matt Fitzpatrick qui est plus difficile à associer en double.

 


Matthew Fitzpatrick

Matthew Fitzpatrick Photo by David Cannon/Getty Images

29 ans, Angleterre 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿
Troisième participation
Cinq défaites (0 point)
Classement mondial : 8e (au 4 septembre 2023)

Forces

Le vainqueur de l’US Open 2022 allie puissance au driving et putting de haut vol. Au fil des ans, il est devenu un athlète accompli. Installé dans le « top 10 » mondial, il performe régulièrement sur le PGA Tour avec une victoire cette année lors du prestigieux RBC Heritage.

Faiblesses

Il n’a toujours pas inscrit le moindre demi-point en cinq matchs et deux participations en Ryder Cup… La « stat » fait mal et il semble délicat de lui trouver un partenaire de double avec qui “ça matche”. Pourtant, l’Europe va attendre beaucoup de lui cette année.

En double avec…

Cela va être un casse-tête pour Luke Donald. “Fitz” n’a pas beaucoup d’affinités évidentes. Il reconnaît lui-même avoir un tempérament individualiste. Peut-être qu’un foursomes avec son compatriote Tommy Fleetwood pourrait avoir du sens… Sur le papier.

 


Tyrrell Hatton

31 ans, Angleterre 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿
Troisième participation
Deux victoires, quatre défaites, un nul (2,5 points)
Classement mondial : 13e (au 4 septembre 2023)

Forces

Accrocheur, précis, régulier, Tyrrell Hatton est un « character » comme disent les Anglos-Saxons. Son jeu de fers et son putting sont à la hauteur des tout meilleurs. Son swing est loin d’être « école », mais il sait scorer, notamment sur des parcours difficiles.

Faiblesses

Il manque de puissance au driving et son tempérament bouillant lui joue parfois des tours. Lors de ses deux premières Ryder Cup, il n’a pas paru toujours très à l’aise et a perdu ses deux simples notamment.

 

En double avec…

Un quatre balles avec Shane Lowry est envisageable, puisque ce duo reste sur une victoire face à Finau-English il y a deux ans. Mais l’Irlandais ne semble pas très en forme. Ou un foursomes avec Fitzpatrick ? Ce serait atomique.

 


Nicolai Højgaard (wild-card)

22 ans, Danemark 🇩🇰
Première participation
Classement mondial : 78e (au 4 septembre 2023)

Forces

Doté d’un swing modèle, il respire le talent, comme son frère jumeau Rasmus. Il a déjà gagné sur le parcours Marco Simone, en 2021. Il est en pleine forme avec deux top 5 lors des deux dernières semaines. Le Danois représente sûrement l’avenir de l’équipe européenne.

Faiblesses

Autour et sur les greens, il est parfois fragile. A la lecture de ses résultats, on constate aussi une certaine fébrilité sur les derniers tours. Le Danois peut parfois perdre son rythme sous pression.

En double avec…

Avec Viktor Hovland pour la touche scandinave ? Alors plutôt en quatre balles a priori. En tout cas on le voit bien associé à un ténor de l’équipe.

 


Viktor Hovland

HovlandCSCT3 Jonathan Bachman/Getty Images/AFP

25 ans, Norvège 🇳🇴
Deuxième participation
Deux nuls, trois défaites (1 point)
Classement mondial : 4e (au 4 septembre 2023)

Forces

Vainqueur du BMW Championship et du Tour Championsip et donc de la FedExCup, le Norvégien volant a réussi une fin de saison en boulet de canon, enquillant les birdies comme des perles face aux ténors du PGA Tour. Régulier et long au driving, précis avec ses fers, efficace au putting, Hovland a encore changé de dimension cette année. Il est attendu et espéré comme un leader de l’Europe.

Faiblesses

Il était passé à côté de sa première Ryder Cup à Whistling Straits. Aucune victoire en cinq matchs… Mais le capitaine “Paddy” Harrington ne l’avait guère aidé en le faisant changer trois fois de partenaire de double alors qu’il était « rookie ». Même s’il occupe la 4e place dans la hiérarchie mondiale, il n’a peut-être pas l’âme d’un leader d’équipe aujourd’hui.

En double avec…

Ce jeune homme toujours souriant s’entend bien avec tout le monde et en particulier avec Tommy Fleetwood. Cela pourrait être un « pairing » intéressant. Il pourrait aussi être associé avec Nicolai Højgaard pour la touche scandinave comme on l’a dit.

 


Shane Lowry (wild-card)

Shane Lowry Sam Greenwood/Getty Images/AFP

36 ans, Irlande 🇮🇪
Deuxième participation
Une victoire, deux défaites (1 point)
Classement mondial : 37e (au 4 septembre 2023)

Forces

Le vainqueur de l’Open britannique 2019 est un dur à cuire souvent à l’aise dans les grands événements. Sa frappe de balle consistante et son putting sous pression ont fait sa réputation. Sa première Ryder Cup avait laissé une bonne impression malgré un seul point obtenu en trois matchs.

Faiblesses

Euphémisme, il ne sort pas d’une très grande saison 2023 avec un seul top 10 sur le PGA Tour en février sur le Honda Classic. Sa forme est très incertaine. Au moment des bilans, ce pourrait être lui la wild-card controversée…

En double avec…

Avec Tyrrell Hatton ou avec Rory McIlroy comme à Whistling Straits ? Mais les parties d’entraînement donneront sûrement des indications à Luke Donald sur ce qu’il va faire du barbu irlandais.


Rory McIlroy

Rory McIlroy Travelers Championship at TPC River Highlands ©Photo Stacy Revere / Getty Images/AFP

34 ans, Irlande du Nord
Septième participation
Douze victoires, douze défaites, quatre nuls (14 points)
Classement mondial : 2e (au 4 septembre 2023)

Forces

Sur la frappe de balle, le talent, le jeu de golf tout simplement, Rory McIlroy est le joueur européen le plus talentueux de ces vingt dernières années. Il ne gagne plus en majeur depuis longtemps, mais il est toujours au sommet du jeu.

Faiblesses

Son putting est parfois erratique, mais surtout, il s’est souvent mis beaucoup de pression en Ryder Cup par le passé et n’a jamais réussi à endosser un costume de leader pourtant taillé pour lui. Ses « stats » ne sont d’ailleurs pas brillantes. Après s’être beaucoup exprimé pour le bannissement des joueurs du LIV et sur le besoin de rajeunir l’équipe, il va devoir assumer… On l’a vu en larmes à Whistling Straits après la défaite européenne et sa contreperformance. Il lui faudra chasser ce souvenir douloureux.

En double avec…

On l’imagine prendre sous son aile un « rookie ». Plutôt MacIntyre ou Aberg à notre avis. Il est possible aussi de le voir associé avec Shane Lowry pour une paire irlandaise déjà vu à Whistling Straits mais qui avait déçu en quatre balles.

 


Robert MacIntyre

27 ans, Ecosse 🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿
Première participation
Classement mondial : 54e (au 4 septembre 2023)

Forces

Bob le gaucher est comme son illustre compatriote Colin Montgomerie un joueur réputé pour son grand jeu. Comme Højgaard et Aberg, lui aussi a triomphé sur le parcours Marco Simone, en 2022. Il est d’autant plus solide dans le mauvais temps et sur des parcours difficiles.

Faiblesses

Il peut être fragile sur les greens et notamment sur les petits putts. Il arrive aussi éreinté au terme d’une saison où il a beaucoup bataillé pour arracher sa place aux points européens.

En double avec…

On l’a dit, on l’imagine avec Rory McIlroy, ou un Anglais expérimenté et rassurant, peut-être Justin Rose ou Tommy Fleetwood. Plutôt en foursomes a priori.

 


Jon Rahm

jon-rahm-masters-augusta-champion-veste-verte ©AFP/Getty

28 ans, Espagne 🇪🇸
Troisième participation
Quatre victoires, trois défaites, un nul (4,5 points)
Classement mondial : 3e (au 4 septembre 2023)

Forces

Lors de la première partie de saison, Jon Rahm était sur le toit du monde. Avec son « power fade » à toute épreuve, son wedging impeccable, son petit jeu de magicien et son putting de métronome, il a assommé la concurrence avec quatre victoires, dont celle au Masters. Lorsqu’il est comme ça, « Rahmbo » est intouchable.

Faiblesses

Depuis sa victoire à Augusta, il semble avoir perdu la flamme ou tout au moins une partie de sa confiance. Il va aussi être orphelin à Rome de Sergio Garcia avec qui il avait formé un duo flamboyant lors de la dernière Ryder Cup.


En double avec…

Il faut donc reconstruire un « pairing » pour le Basque qui n’a pas partagé toutes les opinions de Rory McIlroy sur l’éviction des joueurs du LIV… L’Autrichien Sepp Straka, un colosse qui comme lui a une culture très américaine, pourrait être un bon choix en quatre balles. A noter qu’il sera le seul latin de l’équipe à Rome.

 


Justin Rose (wild-card)

RosePBT4 Orlando Ramirez / Getty Images via AFP

43 ans, Angleterre 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿
Sixième participation
Treize victoires, huit défaites, deux nuls (14 points)
Classement mondial : 34e (au 4 septembre 2023)

Forces

L’expérience, la passion, Justin Rose va apporter beaucoup à l’équipe européenne. Son renouveau, marqué par une victoire cette année à Pebble Beach, est une très bonne nouvelle pour Luke Donald. En foursomes, sa spécialité, il compte sept victoires en dix matchs. Sur le papier, c’est du très solide.

Faiblesses

Il n’a pas la puissance de feu des jeunes stars du PGA Tour. Il aura aussi sûrement du mal à enchaîner cinq matchs et n’a pas la réputation de faire beaucoup de birdies. Son capitaine devrait le préserver pour les foursomes.

En double avec…

On le voit bien épauler un « rookie » en foursomes. Un Scandinave ? Ou peut-être une association avec Tyrrell Hatton.

 


Sepp Straka (wild-card)

StrakaJDCT4 Michael Reaves/Getty Images/AFP

30 ans, Autriche 🇦🇹
Première participation
Classement mondial : 23e (au 4 septembre 2023)

Forces

Vainqueur du John Deere Classic et 2e de l’Open britannique, l’Autrichien a changé de dimension cet été. Solide du tee au green, gros travailleur, il a une double culture avec sa maman américaine. Il a participé avec succès à la Hero Cup pour montrer son investissement et son envie de jouer cette Ryder Cup.

Faiblesses

Il n’est pas très proche de ses coéquipiers puisqu’il a grandi en Géorgie et que ses amis sur le PGA Tour sont plutôt américains. A voir comment il va se fondre dans le collectif. Et il va découvrir l’ambiance unique de la Ryder Cup en Europe.

En double avec…

A notre avis, Jon Rahm a le bon profil pour jouer avec l’Autrichien. En quatre balles ?

 


Le staff

Capitaine : Luke Donald
Vice-capitaines : Thomas Björn, Francesco et Edoardo Molinari, Nicolas Colsaerts, Jose Maria Olazabal

Dans la même catégorie
Matthieu Pavon ©The Masters
The Masters

Les 5 clés de la performance de Matthieu Pavon à Augusta

Pour son premier Masters, Matthieu Pavon a réussi une performance de premier plan en terminant au 12e rang, le meilleur résultat d’un Français à Augusta. […]

Tour 4

Le top 5 des plus beaux coups de la dernière journée du Masters

On vous a sélectionnés les cinq plus beaux coups de la dernière journée du Masters 2024. Coups de fers laser, chip et sortie de bunker […]

BoutierWInMaybank Yong Teck Lim Getty AFP
Tournois pros

Boutier et Delacour au Chevron Championship, Pavon finalement seul français au RBC Heritage … Tout le programme de la semaine

Cette seizième semaine de l’année s’annonce tout aussi alléchante que la dernière ! C’est au tour des féminines de disputer leur premier Majeur de la […]

Scottie Scheffler Ted Scott Photo by Warren Little / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Morceaux choisis

Un caddie record, le fils de Tiger Woods au practice et l’envie de boire de Max Homa sont dans le récap’ du 4e tour du Masters d’Augusta

Ce qu’il faut aussi retenir du 4e tour du 88e Masters d’Augusta, c’est dans le récap’ en chiffres et en petites phrases recueillies à la […]

Matthieu Pavon ©The Masters
Classement mondial

Matthieu Pavon gagne trois places et atteint son meilleur classement mondial en carrière

Logiquement, l’ascension de Matthieu Pavon vers les sommets du golf mondial se poursuit avec le meilleur classement jamais atteint par le Bordelais suite à sa […]

Jon Rahm Scottie Scheffler Photo by JAMIE SQUIRE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Gains

Combien chaque joueur a-t-il gagné au Masters d’Augusta ?

L’Augusta National Golf Club a annoncé que la dotation du Masters 2024 serait de 20 millions de dollars, un nouveau record pour le premier tournoi […]

Top chef'

Scottie Scheffler, béni de Dieu

En s’adjugeant son 2e Masters, Scottie Scheffler assoit un peu plus encore son écrasante domination sur le golf mondial. Le futur père de famille n’est […]

Matériel

Dans le sac de Scottie Scheffler, vainqueur du Masters d’Augusta

Impérial ce dimanche pour enfiler sa deuxième veste verte, Scottie Scheffler a pu s’appuyer sur un sac mixte. S’il est équipé en majorité par son […]

Tour 4

Scottie Scheffler s’offre une deuxième veste verte en trois ans !

En difficulté sur les trous de l’aller, Scottie Scheffler a fait la différence sur le retour tout en bénéficiant du naufrage de ses adversaires directs, […]

Tour 4

Matthieu Pavon : « Top 15, ça reste une bonne semaine ! »

Quelque peu frustré de ne pas avoir battu le parcours sur quatre tours, Matthieu Pavon dresse néanmoins un bilan très positif de sa première expérience […]

Tour 4

Le top 3 des coups de Matthieu Pavon de la dernière journée

Matthieu Pavon a encore régalé lors de cette dernière journée au Masters. On a sélectionné ses trois plus beaux coups. Du petit jeu d’artiste, du […]

Tour 4

Tiger Woods, une 100e au goût amer

Auteur de son plus mauvais tour dans un Masters la veille (82), Tiger Woods a fait un peu plus illusion ce dimanche à Augusta. Mais […]

Terre Blanche Ladies Open, Tour 3

Sara Brentcheneff, 16 ans, deuxième à Terre Blanche

L’amateure Sara Brentcheneff a frôlé la victoire ce dimanche à Terre Blanche. La Suédoise Anna Magnusson s’est emparée de la mise grâce à une belle […]

Météo

Pas de vent, du soleil… Ça va envoyer du lourd aujourd’hui à Augusta

Les rescapés du cut vendredi espéraient enfin vivre une telle journée ! Du soleil, de la chaleur et, surtout, pas de vent. De quoi s’en […]

Ludvig Aberg ©The Masters
Tour 4

Morikawa, Åberg et Scheffler en route pour l’histoire au Masters d’Augusta ce dimanche

Si Tiger Woods ne rivalisera pas avec les meilleurs pour son 100e round à Augusta ce dimanche, trois joueurs sont en mesure de rentrer dans […]

Tour 4

Le top 5 des enjeux pour Matthieu Pavon avant la dernière journée à Augusta

Matthieu Pavon aborde le dernier tour du Masters à une excellente 16e place. Pour sa première participation, il pourrait battre quelques records en cas de […]

Rory McIlroy ©The Masters
Morceaux choisis

La volonté d’aller au bout de Tiger Woods, la possibilité d’abandon de Scottie Scheffler et le drive record de Rory sont dans le récap’ du 3e tour du Masters d’Augusta

Ce qu’il faut aussi retenir du 3e tour du Masters d’Augusta, c’est dans le récap’ en chiffres et en petites phrases recueillies à la sortie […]

Tee times

Matthieu Pavon avec Sepp Straka pour un dernier tour qui promet…

Matthieu Pavon, pour son premier Masters, aura partagé ses quatre tours avec trois membres de la dernière équipe européenne de Ryder Cup à Rome. L’Anglais […]

Tour 3

Scheffler prend une toute petite option. Pavon en quête d’un historique top 10

Ultra grand favori de ce Masters 2024, Scottie Scheffler confirme son statut en prenant seul à -7 (209) les commandes du tournoi avant le dernier […]

Tour 3

Matthieu Pavon : « J’aimerais juste finir ce tournoi sous le par… »

Auteur d’une carte de 74 (+2), Matthieu Pavon recule à la 16e place du Masters. A +1 (217), le Français n’est qu’à deux coups du […]

Tour 3

Le top 5 des coups du 3e jour à Augusta

La troisième journée du Masters a été un véritable « Moving Day » avec de nombreux changements de leadership mais aussi, à l’image de Scottie Scheffler et […]

Tour 3

Rory McIlroy et Jon Rahm, en panne sèche

Deux des nombreux favoris à la victoire cette semaine à Augusta n’ont plus aucune chance de l’emporter avant même le dernier tour ce dimanche. Rory […]

Dotation

Combien vont-ils gagner ?

Combien va gagner le vainqueur du Masters ? Le tournoi est doté au total de 20 millions de dollars. Découvrez la répartition des gains pour […]

Tour 3

Danny Willett, l’improbable vainqueur en 2016, est dans le coup pour la gagne

Opéré de l’épaule juste après le BMW PGA Championship à la mi-septembre 2023, son absence devait osciller entre 12 et 18 mois. Présent cette semaine […]

Météo

Le vent va encore souffler ce samedi à Augusta…

Si on ne renouera pas avec les cadences infernales de la veille, le vent sera une fois encore une clé importante de ce Moving Day […]

Tour 2

Le vent les a rendus fous : Viktor Hovland manque 10 cm !

Les rafales de vent qui ont balayé l’Augusta National toute la journée de vendredi ont eu parfois raison des nerfs des champions, à l’image de […]

Tiger Woods ©The Masters
Morceaux choisis

Le record de Tiger Woods, le drive de mammouth de Bryson DeChambeau et la complainte sur le jeu lent de Tyrrell Hatton sont dans le récap’ du 2e tour du Masters d’Augusta

En chiffres et en petites phrases, ce qu’il faut aussi retenir de la deuxième journée à Augusta.    Les gars devant nous étaient si lents. […]

Tour 2

Le top 5 des coups du 2e jour à Augusta

La deuxième journée du Masters s’est jouée dans des conditions dantesques, avec un vent violent. Les champions ont souffert à Augusta, mais certains ont quand […]