Zone mixte

Matthieu Pavon : « Je m’aligne toujours pour gagner le tournoi… »

12 avril 2024

Malgré un vent omniprésent et tourbillonnant ce vendredi à Augusta, Matthieu Pavon, après un 70 (-2) bouclé dans la matinée, a signé une carte de 73 (+1). Aux portes du top 10 (12e à -1) en début d’après-midi, le Bordelais accroche finalement la 8e place ex aequo à -1 (143). A cinq coups des leaders Max Homa, Bryson DeChambeau et Scottie Scheffler. 

 

Propos recueillis par Lionel VELLA, à Augusta

Après avoir été embrasser tout son clan venu le féliciter, et notamment Thomas Levet, son mentor, Matthieu Pavon, l’esprit libéré et heureux du devoir accompli, a rejoint la zone mixte pour un jeu de questions-réponses très instructif.  

Vous êtes le sixième golfeur Français* à franchir un cut au Masters depuis 1934. Que ressentez-vous ?

C’est génial de faire partie de ce groupe restreint. C’était un objectif de ma saison. J’avais dit que je voulais passer un cut en Majeur cette année car j’avais galéré les autres fois dans ce genre de tournoi. Je n’avais fait qu’un seul cut, c’était à Shinnecock (US Open 2018). Cela me tenait donc à cœur. C’était un peu l’objectif. Et l’avoir réalisé dans des conditions difficiles et sur un parcours vraiment exigeant comme Augusta, c’est un réel plaisir.

Les conditions de jeu, justement, étaient-elles plus compliquées aujourd’hui ?

Oui ! Le vent est un tout petit peu plus différent. Il rend le parcours et les drapeaux plus difficiles. Au 4, on joue du fond alors qu’on était en départ avancé jeudi. C’est long, c’est exigeant mais on est y arrivé. Les 36 trous sont bouclés, on va maintenant se concentrer sur le week-end.

L’adrénaline est présente et elle vous maintient durant tout le parcours.

Matthieu Pavon

Comment avez-vous vécu ce temps faible entre les trous 5 et 7 où vous concédez trois bogeys d’affilée ?

Temps faible… Oui et non. Au 5, j’ai au moins 30 mètres de putt. Avec ces stats-là, on fait plus souvent trois putts qu’un seul. Au 6, je ne tape pas un si mauvais coup de fer au départ mais la balle prend complètement le vent et je me retrouve avec un chip délicat. Je manque le putt. Et cela fait deux fois de suite que je me fais surprendre au 7 par la vitesse du green. Hier, déjà, j’avais dépassé mon putt de presque deux mètres. Aujourd’hui, même chose. Bref, je ne prends pas ça comme forcément un temps faible… Mais le parcours est difficile…

A quelle heure vous êtes-vous levé ce matin pour terminer votre premier tour ?

(Il sourit) A cinq heures !

Vous avez joué ce vendredi 22 trous en cumulé, avez-vous ressenti une certaine fatigue durant cette journée un peu plus longue que d’habitude ?

Honnêtement, non ! Il y a tellement une ambiance de dingue ici, il y a tellement de monde et il y a tellement de trous qui demandent de l’exigence sur la qualité de la frappe. En fait, l’adrénaline est présente et elle vous maintient durant tout le parcours.

Qu’est-ce qui a été le plus difficile à gérer aujourd’hui ?

Le vent, c’est très difficile. Il faut attendre pour avoir la bonne rafale. Il faut attendre qu’elle tombe, si c’est le cas. A côté de ça, ce qui est très compliqué, c’est le putting car on peut mettre des supers coups comme au 18 ou comme au 9 où j’ai une belle occasion de birdie. Mais le problème, c’est que la pente va dans un sens, le vent dans l’autre. Et malheureusement, il faut essayer d’anticiper le truc. Et c’est ce qui fait la difficulté de ce parcours.

J’aimerais juste pouvoir jauger mon jeu sur un Augusta National un peu plus clément. Et pourquoi pas avoir une belle partie dimanche. Me retrouver dans les dernières parties, ce serait vraiment génial.

Matthieu Pavon

Quelles sont vos ambitions pour le week-end ?

Je n’ai pas d’ambition particulière. Après, je m’aligne toujours pour gagner le tournoi, je ne vais pas le cacher. On est tous pareils. Maintenant, j’ai fait deux tours solides. J’aimerais juste pouvoir jauger mon jeu sur un Augusta National un peu plus clément. Et pourquoi pas avoir une belle partie dimanche. Me retrouver dans les dernières parties, ce serait vraiment génial.  

Est-ce que vous êtes en train de réaliser un rêve d’enfant en ce moment ?

Le rêve d’enfant, c’était surtout lundi et mardi sur les parties de reconnaissances, où le vent est plus calme, où on peut taper les coups que l’on veut. Là, on se sent un peu bridé sur le tracé, on ne peut pas taper les coups que l’on veut… C’est un sentiment un peu partagé, mais encore une fois, quand on arrive sur le green du 11, le départ du 12, le départ du 13, c’est juste exceptionnel.

Vous avez manqué très peu de fairways, c’est une satisfaction pour vous ?

Oui, c’est très important. D’autant qu’il y a beaucoup de vent. C’est la clé numéro 1 pour se donner des occasions d’aller se poser sur les greens (Ndlr, 12 fairways sur 14, 86 % contre 72 % pour le champ). Si on est un peu en dehors des lignes de jeu, on est très vite embêtés à devoir chiper dans un bunker ou se mettre au bord d’un green avec un chip-putt à la clé… Donc, je pense qu’avoir un driving solide dans ces conditions, c’est la clé. C’était vraiment important.

C’est vraiment hier et aujourd’hui que j’ai vu la grandeur de mon caddie. Je le remercie pour le travail qu’il a accompli.

Matthieu Pavon

Jouer avec Tyrrell Hatton, quand il est un peu en difficulté, c’est spécial ?

Oui, c’est spécial. Tyrrell Hatton et Keegan (Bradley)… Deux joueurs de Ryder Cup. Des joueurs aux multiples victoires… J’attendais cette partie car je n’avais jamais joué avec Tyrrell et je trouve que c’est un joueur vraiment exceptionnel. J’ai pris beaucoup de plaisir. C’est quelqu’un de très sympa. Il peut être un peu bougon dans son jeu quand il manque des coups, mais humainement, il a été très ouvert avec moi, il a été très facile… J’ai pu échanger avec lui et c’est sûr que ça rend des parties à Augusta, qui peuvent être plus tendues, plus faciles à gérer.

Vous avez sur votre sac un caddie très expérimenté. Dans quelle mesure cela fait gagner des points par rapport à un caddie novice au Masters ?

Très honnêtement, c’est énorme. C’est vraiment hier et aujourd’hui que j’ai vu la grandeur de mon caddie (Ndlr, l’Anglais Mark Sherwood qui avait terminé 3e au Masters 2012 avec le Suédois Peter Hanson). Je le remercie pour le travail qu’il a accompli. C’est très fort ce qu’il vient de réaliser. On n’a pas fait de grosses erreurs, on a toujours été du bon côté. On n’a jamais été dans des zones où je pouvais faire double-bogey. Je n’ai jamais vraiment été en grande difficulté, et ça c’est grâce à une très bonne préparation qu’il a pu effectuer et qui m’a aidé à définir ces derniers jours.

Qu’allez-vous faire maintenant ?

Je vais me reposer. Rentrer à la maison, profiter de ma femme et de mon fils, sans oublier une bonne partie de cartes avec mon père et mes frères. Ce sera une belle fin de journée.

 

*Jean Van de Velde (76, 70) en 2000, Thomas Levet (71, 75) en 2005, Victor Dubuisson (73, 76) en 2016, Romain Langasque (74, 73) en 2016, Victor Perez (70, 71) en 2020. Les scores entre parenthèses sont ceux des deux premiers tours. 

 

Photo : Thomas Lovelock / Masters Tournament

 

Dans la même catégorie
Tournois pros

Trois Françaises à l’US Women’s Open, trois Bleus au Canada sur le PGA Tour sans oublier le DP World Tour… Tout le programme de la semaine

La 22e semaine de l’année nous offrira un Majeur avec l’US Women’s Open en Pennsylvanie. Le PGA Tour se délocalisera au Canada. Le DP World […]

Charles Schwab Challenge, Tour 4

Riley calme Scheffler devant ses supporters et triomphe au Texas

Une leçon de golf signée Davis Riley ! Le joueur de 27 ans signe avec ce Charles Schwab Challenge un deuxième succès en carrière sur […]

: Grayson Murray Photo by David Cannon/Getty Images
Disparition

Les parents de Grayson Murray dévastés par le suicide de leur fils

Après l’annonce du décès de Grayson Murray samedi, les parents du double vainqueur sur le PGA Tour âgé de 30 ans redoutaient de devoir annoncer […]

Danish Golf Challenge, Tour 4

Andreas Halvorsen s’impose, Félix Mory 6e

Le Norvégien Andreas Halvorsen remporte aisément le Danish Golf Challenge, la première victoire de sa carrière à 27 ans. Félix Mory accroche une belle sixième […]

Soudal Open, Tour 4

Nacho Elvira, au bout du suspense. Romain Langasque deuxième !

Leader avec quatre coups d’avance au départ du 4e tour du Soudal Open, Nacho Elvira a tremblé jusqu’au green du 18 avant de l’emporter avec […]

The Open

Direction Troon pour les Japonais Kinoshita et Katsuragawa ainsi que pour le Sud-Coréen Koh

Le Mizuno Open (Japan Golf Tour) proposait cette semaine trois places pour le 152e The Open prévu au Royal Troon (18-21 juillet). Les Japonais Ryosuke […]

Charles Schwab Challenge, Tour 3

Totalement relancé, Scottie Scheffler fond sur Davis Riley

Le poids de la tradition se fait de plus en plus prégnant à mesure que se déroule cette édition 2024 du Charles Schwab Challenge, au […]

Grayson Murray Christian Petersen/Getty Images/AFP
PGA Tour

Décès soudain du vainqueur du Sony Open âgé de 30 ans Grayson Murray

Double vainqueur sur le PGA Tour, l’Américain Grayson Murray, qui évoluait sur le PGA Tour depuis 8 ans, est subitement décédé samedi matin après s’être […]

MoryDGOT3 Octavio Passos Getty AFp
Danish Golf Challenge, Tour 3

Félix Mory dans le coup derrière les Vikings

Félix Mory est solidement dans le top 5 du Danish Golf Challenge avant le dernier tour, à six coups du large leader norvégien Andreas Halvorsen. […]

Soudal Open, Tour 3

Nacho Elvira s’offre quatre coups d’avance sur quatre poursuivants dont Romain Langasque…

Seul leader vendredi soir, Nacho Elvira (photo) demeure en tête du Soudal Open avant le dernier tour. A -18 (195), l’Espagnol, qui a concédé deux […]

Jabra Ladies Open, Tour 3

Morgane Métraux s’impose à Évian devant Agathe Sauzon

Malgré une carte au-dessus du par, Morgane Métraux remporte le Jabra Ladies Open devant Agathe Sauzon. La Suissesse valide ici son ticket pour le prochain […]

Alps Tour

Dans un final de folie, Antoine Auboin remporte le premier Lacanau Alps Open

Antoine Auboin signe une fin de partie de feu pour renverser sur le gong son compatriote Louis Darthenay. Alors qu’il est membre du Pro Golf […]

Alps Tour

Lacanau Alps Open : Pour au moins trois ans

L’Ugolf de Lacanau s’est engagé pour les trois prochaines années en tant qu’hôte d’une épreuve de l’Alps Tour. L’événement peut compter sur des appuis institutionnels. […]

Masters champion Jordan Spieth Augusta National Golf Club ©Masters Images
Charles Schwab Challenge, Tour 2

Les Texans montrent les dents, Perez sauvé des eaux

Les cadors du PGA Tour qui ont enchainé au Texas après la deuxième levée des tournois du Grand Chelem sont tous ou presque au rendez-vous […]

Jabra Ladies Open, Tour 2

Agathe Sauzon lancée à la poursuite de Morgane Métraux

Si elle n’a pas pu aller au bout de son deuxième tour, Agathe Sauzon (photo) est en bonne position derrière la Suissesse Morgane Métraux. Nastasia […]

Soudal Open, Tour 2

Langasque, toujours sur le podium et toujours dans le coup pour la gagne

Hyper solide malgré la pluie qui n’a cessé d’arroser ce vendredi le par 71 du Rinkven International Golf Club à Anvers (Belgique), Romain Langasque rend […]

Lacanau Alps Open, Tour 2

Les Tricolores au pouvoir à Lacanau

Les Français ont animé le deuxième tour du Lacanau Alps Open. Louis Darthenay (photo) est leader avant le dernier tour. Antoine Auboin suit à deux […]

Danish Golf Challenge, Tour 2

Félix Mory se replace, Halvorsen reste en tête

Le Norvégien Andreas Halvorsen (-12) signe une seconde carte de suite de 66 pour conserver après 36 trous la tête du Danish Golf Challenge avec […]

Charles Schwab Challenge, Tour 1

Scheffler déraille à la maison, les Français bien lancés

Le tournoi d’après le PGA Championship promettait aux nombreux déçus de pouvoir prendre leur revanche au Texas. Le Colonial Country Club s’est, en fait, avéré […]

PineauDOT1 Octavio Passos Getty AFp
Danish Golf Challenge, Tour 1

Pierre Pineau à deux coups des leaders

Un trio scandinave mène le Danish Golf Challenge après le premier tour grâce à une carte de 66. Pierre Pineau est le meilleur Français alors […]

Jabra Ladies Open, Tour 1

Agathe Sauzon en tête à Evian !

Auteure d’un excellent 66 (-5), Agathe Sauzon a pris les commandes du tournoi en compagnie de la Marocaine Inès Laklalech. Nastasia Nadaud et Céline Herbin […]

Soudal Open, Tour 1

Romain Langasque lance parfaitement sa semaine en Belgique derrière un Kiwi en feu

Auteur d’un magistral 62 (-9) avec notamment un albatros claqué sur le par 5 du 17 du Rinkven International Golf Club, hôte à Anvers du […]

Lacanau Alps Open, Tour 1

Les Français au contact du leader

Derrière l’impressionnant 65 (-7) de l’Espagnol Jose Manuel Pardo Benitez, sept Tricolores ont réussi leur entrée en matière et pointent à trois coups du leader. […]

Signature Event

Memorial Tournament : la rumeur Tiger Woods

60e au Masters le 14 avril dernier, incapable de franchir le cut du PGA Championship, Tiger Woods s’est peut-être résolu à jouer un peu plus […]

Soudal Open, Tour 1

L’incroyable albatros du Néo-Zélandais Sam Jones à Anvers

Sixième des PQ3 en 2023, Sam Jones a signé un incroyable albatros sur le par 5 du trou n°17 du Rinkven International Golf Club d’Anvers, […]

DP World Tour

Des sanctions pour les joueurs qui ne crient pas « balle » après un coup dévissé…

Pour l’entame de l’European Swing qui débute ce 23 mai au Soudal Open, il est dorénavant demandé aux joueurs d’avertir systématiquement les spectateurs lorsque l’un […]

Jon Rahm Photo by Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Revenus

Jon Rahm, deuxième athlète le mieux payé de la planète

Cinq golfeurs figurent sur la dernière liste du classement Forbes des 50 athlètes les mieux payés au monde. Parmi eux, Jon Rahm, passé sur le […]

New Look

L’impressionnante transformation d’un parcours du PGA Tour cette semaine

Le Colonial Country Club fait peau neuve ! L’hôte du Charles Schwab Challenge, épreuve de la semaine sur le PGA Tour, a entrepris d’immenses changements […]