DP World Tour Championship, Tour 3

Rahm et McIlroy en version prédateurs avant le dernier tour…

19 novembre 2022

Avec une carte identique de 65 (-7), Jon Rahm, seul leader à -15, et Rory McIlroy (photo), 4e à -12, vont se livrer à distance ce dimanche une lutte féroce pour la victoire de cette édition 2022 du DP World Tour Championship. Trois points séparent ces deux champions. Un écart dans lequel se sont glissés l’Anglais Matthew Fitzpatrick (2e à -14) et le Suédois Alex Noren (3e à -13). 16e à -4, Romain Langasque va tenter d’accrocher le top 10 final…

 

Lionel VELLA, à Dubaï

C’est très sûrement à cela que l’on reconnait des joueurs d’exception. Capable de hausser leur niveau de jeu au moment opportun, malgré des conditions de jeu difficiles, en l’occurrence une chaleur intense (plus de 30 degrés) et un parcours rendu encore plus redoutable avec ce vent naissant en début d’après-midi ici à Dubaï. A l’heure justement où ils se sont élancés.

Retrouvez le classement complet

11h55 locale (8h55 en France) pour Rory McIlroy. 12h25 (9h25 en France) pour Jon Rahm. Ces deux champions hors norme ont signé la même carte. Un impressionnant 65 (-7), avec notamment un sans-faute pour l’Espagnol. Un exploit majuscule compte tenu de la météo éprouvante qui lui permet de prendre les commandes à -15 d’un tournoi qu’il apprécie clairement. Vainqueur en 2017, il avait terminé 4e en 2018 avant de gagner de nouveau en 2019, s’offrant cette année-là un doublé DP World Tour Championship-Race.

« 65, je ne pense pas que j’aurais pu tirer plus bas aujourd’hui, souffle le Basque. J’ai réussi à signer quelques birdies dans des situations qui n’étaient pas toujours favorables. Je n’ai pas touché le moindre fairway sur les pars 5 mais je suis quand même parvenu à jouer -3. »

 

 

« J’aime bien ce parcours, poursuit-il. Il est exigeant. Les prévisions météorologiques de demain semblent être similaires à celles d’aujourd’hui. J’ai eu de bons dimanches ici par le passé. J’espère juste que je pourrais gommer mes erreurs d’aujourd’hui depuis le tee et réussir un tour aussi fluide que vendredi (66). »

Dans le dur pendant 33 trous avant une fin de 2e tour complètement dingue (birdie 16 et 17, eagle 18 pour un 68 venu d’ailleurs), Rory McIlroy a lui aussi démontré qu’il était l’un des tous meilleurs golfeurs de sa génération. Sinon le meilleur. Malgré un départ encore poussif (bogey 1 et 3, eagle au 2), le Nord-Irlandais a ensuite enclenché le booster, claquant sept birdies entre les trous 5 et 18. Du travail d’orfèvre. 4e à -12, ex-aequo avec l’Anglais Tyrrell Hatton, la victime du jour avec son 72 (par), l’actuel n°1 mondial peut viser évidemment la victoire ici sur le Earth Course (comme en 2012 et 2015) et remporter sa 4e Race (désormais DPWT Ranking) après 2012, 2014 et 2015.

 

 

« Une journée comme ça, ça fait du bien, reconnait le Britannique. Je pensais que les trois derniers trous d’hier pouvaient me donner un nouvel élan. Et j’ai intégré cela aujourd’hui. Si j’ai souvent bien joué ici (Ndlr, 7 tops 10 entre 2009 et 2021 en plus de ses victoires en ayant fait l’impasse en 2017 et 2020), c’est que je sais comment sortir des scores bas. A moi de continuer de toucher les fairways et me donner des occasions sur les greens. »  

N°1 du DP World Tour au jeu des projections avant un dernier tour qui s’annonce grandiose, McIlroy peut aussi rejoindre dans la légende le Suédois Henrik Stenson, auteur en 2013 d’un doublé inédit PGA Tour-European Tour.

« Ce serait merveilleux, confirme-t-il. J’ai joué du très, très bon golf tout au long de l’année. Si je suis capable d’aller au bout demain et de tirer encore un bon score, ce serait une très belle façon de mettre un terme à cette excellente saison… »

 

 

Entre ces deux locomotives du golf européen, stars également aux Etats-Unis, Matthew Fitzpatrick et Alex Noren vont tenter de résister ce dimanche à Dubaï. Seul deuxième à -14 grâce à une carte de 70 (-2), l’Anglais, leader depuis jeudi et déjà deux fois vainqueur de cette finale en 2016 et 2020, est toujours en course pour finir premier du ranking européen.

Il partagera la dernière partie (à 12h00 locale) avec Jon Rahm tandis que Noren, 68 aujourd’hui, sera associé à McIlroy à partir de 11h50. Vainqueur de la Ryder Cup 2018 au Golf National, le Scandinave, 40 ans, exilé sur le PGA Tour et qui n’a plus gagné depuis quatre ans, reste sur deux deuxièmes places sur le DP World Tour : Barracuda Championship le 17 juillet et le Dunhill Links Championship le 2 octobre. Attention, outsider en puissance !

C’est un parcours qui pompe beaucoup d’énergie. Il est dur à scorer. Mais je vais prendre ma chance ce dimanche ! 

Romain Langasque

Si les Français ne sont plus concernés, hélas, par la victoire, ils peuvent s’offrir un bon dernier tour, histoire d’achever cet exercice 2021-22 sur une bonne note. C’est le cas de Romain Langasque, 72 (par) ce samedi et 16e à -4 (212).

« Je suis à l’attaque depuis le début de la semaine mais mon meilleur score, c’est un -3, j’aimerais donc que ce soit un peu mieux, souffle-t-il. C’est un parcours qui pompe beaucoup d’énergie. Il est dur à scorer. Mais je vais prendre ma chance ce dimanche ! »

 

Antoine Rozner a souffert de la chaleur

Même discours ou presque pour Victor Perez, qui a posté un second 73 (+1) en deux jours. Le Tarbais est 26e à -1 (215). Il sera associé au Norvégien Viktor Hovland (9h30 locale). « Je vais essayer de finir sur une bonne note même si l’ensemble reste positif pour moi », prévient le meilleur français au ranking (24e).

Pour Antoine Rozner, 73 lui aussi et qui a souffert de la chaleur dans ce Moving day – il a fait appel à un médecin durant sa partie – l’objectif sera d’accomplir enfin un tour sans la moindre frustration et d’accrocher ce fameux top 30 qui le qualifierait pour The Open en juillet 2023 au Royal Liverpool. 34e à +1, il pointe ainsi à la 36e place du ranking.

« J’ai pris beaucoup de retard, regrette-t-il. Il faudra une très grosse journée demain. Ce ne sera pas une fin en soi car je sais que j’aurais beaucoup d’autres occasions de me qualifier mais avec une bonne partie, on ne sait jamais. »

 

Pavon : battre enfin le parcours !

Quant à Matthieu Pavon, qui a accroché le par ce samedi en s’étant élancé en première partie (à 8h30 avec le Chinois Haotong Li), la mission principale sera de battre au moins une fois le parcours.

« Dès que je manque un coup, je fais un bogey, se lamente le Bordelais, 49e à +7. J’ai du mal à sauver mon par. Donc, voilà, je tourne un peu en rond autour du par et je n’arrive pas à jouer plus bas. J’espère juste battre le parcours demain. Je sais que j’ai le jeu pour. »

 

 

Le leaderboard

 

Le leaderboard des Français 

 

Photo : ROSS KINNAIRD / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP

Dans la même catégorie
Amundi Evian Championship, Tour 3

Céline Boutier, ce triple au 1 qui fait très mal !

Très attendue à Evian dans ce Moving Day après deux premiers tours très solides (69 et 68), Céline Boutier s’est hélas mise hors-jeu dès le […]

Alps de Las Castillas, Tour 3

La très belle troisième place de l’amateur Nathan Legendre

Le golf tricolore continue d’impressionner cette saison sur l’Alps Tour. Après la saison record de Benjamin Kedochim et les récentes victoires de Théo Boulet, c’est […]

Amundi Evian Championship, Tour 2

Furue s’offre deux coups d’avance avant le Moving Day. Delacour rejoint Boutier ce week-end

Deux cartes de 65 (-6) permettent finalement à la Japonaise Ayaka Furue de compter à -12 (130) deux longueurs d’avance sur l’Australienne Stephanie Kyriacou et […]

Antoine Rozner Photo by Harry How/Getty Images
Scottish Open, réaction

Déterminé, Antoine Rozner s’attend à souffrir mais le jeu en vaut la chandelle !

Antoine Rozner s’élancera ce samedi en dernière partie aux côtés de Ludvig Åberg dans le 3e tour de l’Open d’Ecosse au Renaissance Golf Club. De […]

Tom Vaillant Photo by ANDY LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
ISCO Championship, Tour 2

Pierceson Coody toujours aux commandes, Tom Vaillant réduit l’écart

Encore auteur d’une très belle journée, le Cannois Tom Vaillant a réduit l’écart avec le leader américain Pierceson Coody, désormais talonné par le jeune Belge […]

Rory McIlroy Photo by David Cannon/Getty Images
Genesis Scottish Open, Tour 2

McIlroy à la poursuite d’Åberg et de Rozner, Coussaud excellent 11e

Ce vendredi, les parties de l’après-midi n’ont pas permis aux « chasseurs » de rattraper Ludvig Åberg, le leader matinal, ni même son second, Antoine Rozner. Ces […]

Amundi Evian Championship, Tour 2

Le 2e tour stoppé par les orages et reporté à samedi matin…

Les prévisions météorologiques alarmantes tout au long de la journée de vendredi ont fini par se confirmer. Le jeu sur l’Evian Resort Golf Club a […]

Amundi Evian Championship, Tour 2

Céline Boutier, le plan de marche est pour l’instant respecté

Ses deux cartes très solides de 69 et 68 permettent à Céline Boutier, la tenante du titre, de conserver l’espoir de réaliser un inédit doublé […]

Genesis Scottish Open, Tour 2

Ludvig Åberg aux commandes à North Berwick, Antoine Rozner est tout près…

Dans des conditions de jeu clémentes comme la veille, Ludvig Åberg s’est emparé de la tête du Genesis Scottish Open au terme d’une démonstration de […]

Tom Vaillant Photo by ANDY LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
ISCO Championship, Tour 1

Auteur d’un final ébouriffant, Tom Vaillant brille dans le Kentucky !

Des sept joueurs tricolores présents à Nicholasville dans le Kentucky pour le tournoi “alternate” du DP World Tour et du PGA Tour, c’est Tom Vaillant […]

Ugo Coussaud Photo by Harry How/Getty Images
Scottish Open, réaction

Ugo Coussaud veut être l’un des leurs

Meilleur Français avec Antoine Rozner à l’issue du premier tour de l’Open d’Ecosse, le joueur de la St Laurent Golf Team, Ugo Coussaud, va tenter […]

Genesis Scottish Open, Tour 1

Justin Thomas en feu, Antoine Rozner et Romain Langasque dans le bon tempo

Dans les parties de l’après-midi, Justin Thomas a mis le feu au Renaissance Club, le sublime links de North Berwick. Le double vainqueur du PGA […]

Amundi Evian Championship, Tour 1

Un trio inattendu en tête. Céline Boutier fait le job…

L’Ecossaise Gemma Dryburgh, la Suédoise Ingrid Lindblad et la Thaïlandaise Patty Tavatanakit ont pris le meilleur départ ce jeudi à Evian avec un impressionnant 64 […]

Genesis Scottish Open, Tour 1

Vidéo : l’incroyable coup de malchance de Ludvig Åberg !

Au trou n°8 du premier tour du Genesis Scottish Open, Ludvig Åberg a été victime d’une incroyable déveine qui s’est transformée en bogey. Le coup […]

Amundi Evian Championship, Tour 1

Vidéo : Le trou en un au 16 à Evian et la voiture en prime pour Jodi Ewart Shadoff

Malgré une carte de 75 (+4) lestée notamment d’un triple et d’un double et une place en queue de leaderboard après dix-huit trous, Jodi Ewart […]

Amundi Evian Championship, Tour 1

Adela Cernousek : « J’aurais signé tout de suite pour ce 71… »

Encore amateure, la n°1 universitaire NCAA a lancé son Evian Championship 2024 avec une solide carte de 71 (par) malgré deux doubles concédés aux trous […]

Genesis Scottish Open, Tour 1

Départ canon pour Ugo Coussaud et Rory McIlroy à North Berwick !

Ugo Coussaud a pris un départ idéal dans le Genesis Scottish Open en jouant 31 sur son aller et en scorant un superbe 65, ce […]

Technique

Comment et pourquoi Matthieu Pavon a opté pour le grip inversé autour des greens, le champion français s’explique

Invité du Podcast Ping, le numéro 1 français Matthieu Pavon est revenu sur les raisons qui l’ont conduit à opter pour le grip inversé lorsqu’il […]

Scottish Open

En bon Ecossais, Robert MacIntyre prend une décision forte pour la saison prochaine !

Comme beaucoup d’Européens à leur début sur le PGA Tour, le vainqueur de l’Open du Canada, Robert MacIntyre, reconnait avoir souffert de la solitude loin […]

Amundi Evian Championship

Céline Boutier : « Le parcours est plus difficile que l’an passé… »

L’actuelle n°6 mondiale, tenante du titre du trophée, s’attend à une semaine tout sauf simple sur un tracé qui devrait se défendre un peu plus […]

Nelly Korda Douglas P. DeFelice/Getty Images/AFP
Amundi Evian Championship

Nelly Korda, les Jeux de Paris déjà en ligne de mire…

Si le tournoi de golf olympique féminin est programmé du 7 au 10 août, l’Américaine Nelly Korda, incontestable n°1 mondiale, se prépare à défendre sa […]

Amundi Evian Championship

Adela Cernousek, l’avenir lui appartient

N°1 universitaire NCAA, Adela Cernousek, 20 ans, dispute cette semaine son premier Amundi Evian Championship. Issue d’une famille de sportifs tchèques, comme Nelly Korda, la […]

Scottie Scheffler Photo by Brennan Asplen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
PGA Tour

Pourquoi Scottie Scheffler va peiner à égaler les 9 victoires sur une saison de Tiger Woods et Vijay Singh ?

Scottie Scheffler ne sera pas au départ du Genesis Scottish Open cette semaine et ses apparitions programmées d’ici la fin de l’année se comptent sur […]

Amundi Evian Championship, Tour 1

Céline Boutier à 12h36 jeudi avec Minjee Lee et Brooke Henderson

Tenante du titre, Céline Boutier va partager ses deux premiers tours de l’Amundi Evian Championship 2024 avec deux anciennes lauréates, l’Australienne Minjee Lee (en 2021) […]

Amundi Evian Championship

Pauline Roussin-Bouchard : « Je suis encore en construction parce qu’il y a eu beaucoup de destruction ! »

Appelée de « dernière minute » pour disputer son 5e Evian Championship, Pauline Roussin-Bouchard avoue qu’elle est en phase de reconstruction après son échec sur […]

Amundi Evian Championship

Perrine Delacour : n’avoir aucun regret dimanche soir

Entourée de tout son staff technique cette semaine à Evian, Perrine Delacour aborde sereinement son 5e Evian Championship personnel. L’épisode terrible de son dernier tour […]

Majeur

Amundi Evian Championship, 30 ans de bonheur !

Devenu en 2013 l’unique tournoi Majeur disputé en Europe continentale (hommes et femmes confondus), l’Amundi Evian Championship fête cette semaine ses 30 ans d’existence alors […]

Amundi Evian Championship

Amundi et Evian repartent ensemble pour cinq ans de plus

Amundi renouvelle pour une durée de cinq ans son partenariat avec le tournoi d’Evian, le seul tournoi Majeur féminin d’Europe continentale, et restera ainsi le […]