Genesis Invitational, Tour 4

Tiger Woods presque prêt pour le Masters !

20 février 2023
Tiger Woods Cliff Hawkins/Getty Images/AFP

Ses fans sont rassurés, lui aussi Tiger Woods est en bien meilleure forme que l’an dernier à la même époque. On s’en est rendu compte pendant tout ce Genesis Invitational, à Los Angeles, où il a alterné le bon et le moins bon, après sept mois d’absence. Et où il a surtout montré que le travail acharné de rééducation, avec toute son équipe, commençait à porter ses fruits.

 

Les trois sorties de Tiger Woods en 2022, au Masters (47e), au PGA Championship (abandon après le 3e tour) et à St Andrews pour The Open (cut manqué), avaient relevé du miracle à répétition, un an seulement après son accident de voiture à Los Angeles.

Le Tigre était blessé, il souffrait, il boitait bas, mais il était là et les foules se pressaient pour admirer son courage, sa résilience, à défaut de ses coups ou ses scores.

Mon jeu, ça va, même s’il est un peu rouillé. J’ai fait quelques erreurs stupides, ici et là. Mais j’ai plutôt bien tapé dans la balle

Nous sommes en 2023 et tout a changé, enfin presque. Tiger Woods ressemble à nouveau à un joueur de golf en état de marche, et même s’il grimace parfois, son jeu est en train de se remettre en place.

« Mon jeu, ça va, même s’il est un peu rouillé. J’ai fait quelques erreurs stupides, ici et là, j’ai eu du mal à m’adapter au changement de vitesse des greens, d’un jour à l’autre, mais j’ai plutôt bien tapé dans la balle », a confié l’ex-numéro 1 mondial après avoir signé sa dernière carte de la semaine, un 73 dimanche, bien plus encourageant que son 74 de vendredi, quand il avait failli rater le cut de son grand retour sur le PGA Tour.

 

Une carte de 69 jeudi, une autre de 67 samedi

« Vous avez réussi à faire quatre tours d’affilée, en plus du Pro-Am mercredi, comment vous sentez-vous ? », a demandé la journaliste de CBS. « Réussir à marcher, c’est vraiment l’objectif principal. Et je dois vraiment remercier toute mon équipe, car ils ont fait en sorte, le matin et le soir, que j’ai une chance de bien taper la balle », a répondu le Tigre, fatigué mais visiblement rassuré, soulagé, heureux.

Si l’on regarde son bilan chiffré cette semaine sur ce parcours du Riviera Country Club où il ne s’est jamais imposé pendant sa carrière professionnelle, il y a de nombreux motifs d’encouragement.  D’abord il y a ces deux excellentes cartes, un 69 jeudi, un 67 samedi, en tapant de longs drives, en retrouvant des sensations avec ses fers, en dépit de quelques moments d’absence au putting.

 

Un eagle samedi sur le 1

Malgré tous ces petits bémols, explicables par le manque de compétition depuis juillet 2022 en Ecosse, il y a eu des birdies chaque jour (4 jeudi, 2 vendredi, 3 samedi et encore 3 dimanche), et même un eagle samedi sur le 1, sommet d’un “moving day” qu’il a réussi à “électriser” comme à ses plus belles heures.

 

 

Au delà des scores, il y avait l’attitude générale, la gestuelle, l’impression par moment qu’il souffrait moins de sa jambe droite, de sa cheville froissée, et que sa voute plantaire le laissait à peu près tranquille.

Il a boité les 4 jours mais pas de façon aussi inquiétante que lors de ces dernières apparitions. Il a bien rigolé avec ses deux compères, Rory McIlroy et Justin Thomas, jeudi et vendredi, il a très bien joué samedi, et il a assuré l’essentiel dimanche, pour ne pas finir en queue de classement.

 

Devant quelques pointures…

Autre motif de satisfaction, au delà de sa 45e place sur 130 engagés, pour son premier tournoi du PGA Tour depuis le Zozo Championship fin 2020 au Japon, il a laissé derrière lui au classement quelques pointures, des pros plus jeunes et plus forts que lui, qui jouent chaque semaine ou presque, qui n’ont pas détruit leur SUV et leur jambe droite en février 2021 sur les hauteurs de Los Angeles.

 

 

La liste est longue, avec par exemple Adam Scott (65e à +5), ou encore Matthew Fitzpatrick et Justin Rose, qui ont manqué le cut, tout comme  Jordan Spieth et Hideki Matsuyama, tous des vainqueurs de Majeurs.

Les Majeurs, c’est le grand sujet du Tigre. À 47 ans, Woods n’a pas renoncé à en gagner encore un, deux ou trois, pour qui sait égaliser le grand Jack Nicklaus, l’idole de sa jeunesse. Il l’a laissé entendre très clairement, en arrivant à Los Angeles : « Je ne serais pas là si je ne me sentais pas capable de battre tous ces gars ».

 

Priorité aux Majeurs

« Je l’ai déjà dit et je le répète: j’en ai joué trois l’an dernier, j’espère jouer les quatre cette année. Et je ferai peut-être un ou deux tournois en plus si mon corps le permet », a encore expliqué Tiger dimanche.

Il a même ajouté en souriant qu’il reviendrait peut-être l’an prochain au Genesis Invitational, comme joueur, pour essayer de gagner, enfin, sur ce parcours mythique du Riviera Country Club.

 

 

En attendant, le premier Majeur de l’année 2023 se profile à l’horizon, le Masters, du 6 au 9 avril à Augusta National, sur un parcours qu’il connaît comme les poches de ses anciennes vestes vertes enfilées en 1997, 2001, 2002, 2005 et 2019.

On peut déjà être sûr d’une chose, Tiger Woods va le préparer soigneusement, avec toute son équipe médicale, dans son jardin et sur ses parcours préférés de Floride, autour de Jupiter.

J’en ai joué trois l’an dernier, j’espère jouer les quatre cette année

Et si tout se passe normalement, il sera parfaitement capable, dans six semaines en Georgie, de faire mieux qu’au Masters 2022 (47e). Il avait mal partout mais il avait terminé juste devant un certain Max Homa (48e), 2e dimanche du Genesis Invitational, derrière le numéro 1 mondial, Jon Rahm.   

 

Photo: Cliff Hawkins/Getty Images/AFP

 

 

Dans la même catégorie
Matthieu Pavon ©The Masters
The Masters

Les 5 clés de la performance de Matthieu Pavon à Augusta

Pour son premier Masters, Matthieu Pavon a réussi une performance de premier plan en terminant au 12e rang, le meilleur résultat d’un Français à Augusta. […]

Tour 4

Le top 5 des plus beaux coups de la dernière journée du Masters

On vous a sélectionnés les cinq plus beaux coups de la dernière journée du Masters 2024. Coups de fers laser, chip et sortie de bunker […]

BoutierWInMaybank Yong Teck Lim Getty AFP
Tournois pros

Boutier et Delacour au Chevron Championship, Pavon finalement seul français au RBC Heritage … Tout le programme de la semaine

Cette seizième semaine de l’année s’annonce tout aussi alléchante que la dernière ! C’est au tour des féminines de disputer leur premier Majeur de la […]

Paroles de champion

Scottie Scheffler : « J’aime toujours autant la compétition »

Victorieux pour la deuxième fois en trois ans à Augusta, Scottie Scheffler confirme son statut de n°1 mondial. Bientôt papa pour la première fois, il […]

Top chef'

Scottie Scheffler, béni de Dieu

En s’adjugeant son 2e Masters, Scottie Scheffler assoit un peu plus encore son écrasante domination sur le golf mondial. Le futur père de famille n’est […]

Matériel

Dans le sac de Scottie Scheffler, vainqueur du Masters d’Augusta

Impérial ce dimanche pour enfiler sa deuxième veste verte, Scottie Scheffler a pu s’appuyer sur un sac mixte. S’il est équipé en majorité par son […]

Tour 4

Scottie Scheffler s’offre une deuxième veste verte en trois ans !

En difficulté sur les trous de l’aller, Scottie Scheffler a fait la différence sur le retour tout en bénéficiant du naufrage de ses adversaires directs, […]

Tour 4

Matthieu Pavon : « Top 15, ça reste une bonne semaine ! »

Quelque peu frustré de ne pas avoir battu le parcours sur quatre tours, Matthieu Pavon dresse néanmoins un bilan très positif de sa première expérience […]

Tour 4

Tiger Woods, une 100e au goût amer

Auteur de son plus mauvais tour dans un Masters la veille (82), Tiger Woods a fait un peu plus illusion ce dimanche à Augusta. Mais […]

Terre Blanche Ladies Open, Tour 3

Sara Brentcheneff, 16 ans, deuxième à Terre Blanche

L’amateure Sara Brentcheneff a frôlé la victoire ce dimanche à Terre Blanche. La Suédoise Anna Magnusson s’est emparée de la mise grâce à une belle […]

Météo

Pas de vent, du soleil… Ça va envoyer du lourd aujourd’hui à Augusta

Les rescapés du cut vendredi espéraient enfin vivre une telle journée ! Du soleil, de la chaleur et, surtout, pas de vent. De quoi s’en […]

Tour 4

Le top 5 des enjeux pour Matthieu Pavon avant la dernière journée à Augusta

Matthieu Pavon aborde le dernier tour du Masters à une excellente 16e place. Pour sa première participation, il pourrait battre quelques records en cas de […]

Tee times

Matthieu Pavon avec Sepp Straka pour un dernier tour qui promet…

Matthieu Pavon, pour son premier Masters, aura partagé ses quatre tours avec trois membres de la dernière équipe européenne de Ryder Cup à Rome. L’Anglais […]

Tour 3

Scheffler prend une toute petite option. Pavon en quête d’un historique top 10

Ultra grand favori de ce Masters 2024, Scottie Scheffler confirme son statut en prenant seul à -7 (209) les commandes du tournoi avant le dernier […]

Tour 3

Matthieu Pavon : « J’aimerais juste finir ce tournoi sous le par… »

Auteur d’une carte de 74 (+2), Matthieu Pavon recule à la 16e place du Masters. A +1 (217), le Français n’est qu’à deux coups du […]

Tour 3

Le top 5 des coups du 3e jour à Augusta

La troisième journée du Masters a été un véritable « Moving Day » avec de nombreux changements de leadership mais aussi, à l’image de Scottie Scheffler et […]

Tour 3

Rory McIlroy et Jon Rahm, en panne sèche

Deux des nombreux favoris à la victoire cette semaine à Augusta n’ont plus aucune chance de l’emporter avant même le dernier tour ce dimanche. Rory […]

Dotation

Combien vont-ils gagner ?

Combien va gagner le vainqueur du Masters ? Le tournoi est doté au total de 20 millions de dollars. Découvrez la répartition des gains pour […]

Tour 3

Danny Willett, l’improbable vainqueur en 2016, est dans le coup pour la gagne

Opéré de l’épaule juste après le BMW PGA Championship à la mi-septembre 2023, son absence devait osciller entre 12 et 18 mois. Présent cette semaine […]

Météo

Le vent va encore souffler ce samedi à Augusta…

Si on ne renouera pas avec les cadences infernales de la veille, le vent sera une fois encore une clé importante de ce Moving Day […]

Tour 2

Le vent les a rendus fous : Viktor Hovland manque 10 cm !

Les rafales de vent qui ont balayé l’Augusta National toute la journée de vendredi ont eu parfois raison des nerfs des champions, à l’image de […]

Tour 2

Le top 5 des coups du 2e jour à Augusta

La deuxième journée du Masters s’est jouée dans des conditions dantesques, avec un vent violent. Les champions ont souffert à Augusta, mais certains ont quand […]

Tee times

Pavon en très belle compagnie ! Les parties du 3e tour à ne pas manquer

Un petit air de Ryder Cup Europe flottera au-dessus de la paire Ludvig Åberg-Matthieu Pavon ce samedi Augusta. Le Suédois et le Français sont associés […]

Tour 2

Jeu de massacre à Augusta. Homa, DeChambeau et Scheffler résistent. Pavon aussi…

Le 2e tour du Masters 2024 s’est achevé quasiment à la tombée de la nuit. Dans des conditions de jeu très difficiles en raison d’un […]

Tour 2

Tiger Woods, un nouveau cut pour entrer dans l’histoire du Masters

Après avoir joué 73 (+1) ce vendredi matin, Tiger Woods a enchaîné avec un bon 72 (par) malgré des conditions de jeu rendues difficiles par […]

Zone mixte

Matthieu Pavon : « Je m’aligne toujours pour gagner le tournoi… »

Malgré un vent omniprésent et tourbillonnant ce vendredi à Augusta, Matthieu Pavon, après un 70 (-2) bouclé dans la matinée, a signé une carte de […]

Open PGA de Mont-de-Marsan

Augustin Holé s’impose à Mont-de-Marsan

Auteur d’un excellent 65 (-6) ce vendredi, Augustin Holé a remporté l’Open PGA de Mont-de-Marsan en play-off face à Pep Angles Ros et Théo Boulet. […]

Tour 1

Jordan Spieth se saborde avec un quadruple bogey

Quadruple bogey… Jordan Spieth a commis un quadruple bogey sur le trou n°15 de son premier tour du Masters. Une mésaventure qui rappelle celle qu’il […]