DP World Tour

Joël Stalter : « C’était le chaos ! »

1 décembre 2021
Joël Stalter

Présent la semaine passée au Joburg Open réduit à 36 trous, Joël Stalter a vécu des moments difficiles, entre un variant sud-africain plus contagieux et un véritable parcours du combattant pour tenter de rejoindre l’Europe avant la fermeture de l’espace aérien. Récit.

 

Propos recueillis par Lionel VELLA

 

Quand êtes-vous rentré en France ?

Je suis arrivé lundi soir d’Afrique du Sud et j’ai rejoint le domicile de mes parents en Lorraine via le Luxembourg.

Comment avez-vous vécu ce Joburg Open, premier tournoi de la saison du DP World Tour et finalement réduit à 36 trous ?

Ce fut un enfer ! Au matin du deuxième tour, on a appris que la Grande-Bretagne avait placé l’Afrique du Sud sur liste rouge à cause du nouveau variant (Omicron). Quasiment tous les Britanniques engagés dans le tournoi se sont alors scratchés et ont cherché par tous les moyens à regagner l’Europe avant la fermeture des frontières. C’est à ce moment-là qu’on a vraiment tous commencé à se poser des questions.

C’était complètement délirant. En plus, on ne savait pas si le tournoi allait se maintenir ou être annulé. On ne savait rien. On était dans l’incertitude totale.

Joël Stalter

C’est-à-dire ?

On s’est mis à consulter les horaires d’avions mais tout était complet ou alors les vols avaient été tout bonnement annulés. Les prix des billets se sont enflammés. C’était complètement délirant. En plus, on ne savait pas si le tournoi allait se maintenir ou être annulé. On ne savait rien. On était dans l’incertitude totale. J’ai malgré tout réussi à réserver trois vols différents afin que je puisse jouer mon deuxième tour la tête, on va dire, un peu plus libérée.

Mais ça ne s’est pas passé comme vous le souhaitiez…

Oui. Il y a eu un orage. Le jeu a été interrompu. Et c’était toujours autant la panique concernant le moyen de quitter l’Afrique du Sud par l’aérien. En fait, c’était le chaos ! Je n’avais alors plus qu’une envie, celle de rentrer chez moi au plus vite. J’ai dû anticiper un nombre incalculable de scénario. Si je faisais le cut ; si je ne faisais pas le cut ; si le tournoi était maintenu ; si le tournoi était annulé ; si mon vol était confirmé ou pas ; être certain d’avoir son résultat PCR à temps, et ça, selon les destinations. Bref, un vrai casse-tête. A ce propos, je trouve cela honteux que le tournoi n’a pas été annulé et que le Tour n’ait pas réussi à nous mettre tous dans un charter le samedi une fois que le tournoi a été réduit à 36 trous…

Pour ceux qui avaient un passeport européen, passer par Amsterdam était l’ultime solution. J’ai réussi à prendre un billet, comme les autres, mais à un prix exorbitant.

Joël Stalter

Parlez-nous justement de ce vol affrété par le DP World Tour et qui a été annulé…

Le vendredi soir, le DP World Tour nous annonce qu’un charter a été réservé pour le lendemain afin de permettre aux joueurs de rejoindre Dubaï. On s’est dit : « c’est super, on est sauvé ! » Mais juste avant de me coucher – j’étais avec Robin Sciot-Siegrist et Frédéric Lacroix – et après avoir annulé mes vols puisque le Tour nous avait prévenu qu’un charter était affrété, on reçoit un mail qui nous annonce que ce charter est finalement annulé. On ne pouvait plus rejoindre Dubaï. On s’est alors dit qu’on n’allait jamais réussir à partir !

Quelle était alors l’option qui vous restait ?

Pour ceux qui avaient un passeport européen, passer par Amsterdam était l’ultime solution. J’ai réussi à prendre un billet, comme les autres, mais à un prix exorbitant. Il fallait par-dessus le marché qu’on se débrouille pour avoir les tests PCR à l’heure. Le labo sud-africain nous avait expliqué qu’on allait recevoir les résultats à 8h00 mais on ne les a récupérés qu’à 14h00… Tout a été stressant du début à la fin…

J’ai beaucoup joué mais je n’ai pas bien joué. C’est ma plus mauvaise saison depuis que je suis passé professionnel.

Joël Stalter

Quand allez-vous reprendre la compétition maintenant ?

A la mi-février au Qatar ou alors au plus tard en Inde. Mais là, pour être franc, je ne m’en préoccupe pas du tout. Je suis très content de bénéficier d’un long break. J’en ai besoin. Mentalement surtout. J’ai besoin de reprendre de la fraîcheur. Passer à autre chose, pouvoir m’entraîner et mettre en place un plan de travail. L’avantage de ma catégorie (16c), c’est qu’au pire des cas, j’aurais une catégorie sur le Challenge Tour en 2023. Sur le DP World Tour en 2022, je pense que je pourrais jouer une vingtaine d’épreuves. Mais bon, aujourd’hui, c’est difficile de se projeter, vu ce qui se passe en ce moment avec le Covid…

Quel bilan tirez-vous de votre saison 2021 sur le Tour européen ?

Ce fut une année très difficile. J’ai beaucoup joué (27 tournois) mais je n’ai pas bien joué (7 cuts franchis, aucun top 10). C’est ma plus mauvaise saison depuis que je suis passé professionnel (206e à la Race). J’ai quand même beaucoup appris. A moi de faire le travail nécessaire pour revenir plus fort en 2022. Je vais devoir redoubler d’effort sur mon driving. Il a été très mauvais cette année (53,32 % de fairways touchés). Les autres secteurs de jeu sont assez bons mais ça reste malgré tout compliqué quand vos mises en jeu ne sont pas au niveau.

 

Photo : European Tour

Dans la même catégorie
barjon swafford SAM GREENWOOD / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
The American Express, Tour 4

Hudson Swafford renverse tout sur son passage, top 10 pour Paul Barjon

En tête de The American Express après 54 trous, Paul Barjon n’est finalement pas parvenu à décrocher la première victoire d’un Français sur le PGA […]

pauline roussin-bouchard ©LPGA
Circuits pros

Les grands débuts de Pauline Roussin-Bouchard sur le LPGA au programme de la semaine

Après un magnifique week-end de golf pour les tricolores tous azimuts, cette nouvelle semaine s’annonce tout aussi excitante avec notamment les débuts sur le LPGA […]

Alexander Levy Pascal Grizot Photo by Matthew Lewis / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Circuits pros

Pascal Grizot a vibré avec les Français ce week-end !

Le président de la fédération française de golf Pascal Grizot n’a rien manqué des bonnes performances des représentants du golf hexagonal ce week-end. Même si […]

Danielle Kang Win ToC Julio Aguilar/Getty Images via AFP
Tournament of Champions, tour 4

Danielle Kang s’impose en championne, Céline Boutier 4e

Danielle Kang remporte le Hilton Grand Vacations Tournament of Champions avec une confortable avance sur la Canadienne Brooke Henderson. Nelly Korda a craqué et termine […]

Louis Tellier ©Collection Philippe Pali
PGA Tour

Pourquoi Paul Barjon n’aurait peut-être pas été le 1er Français à s’imposer sur le circuit principal américain ?

Le PGA Tour est officiellement créé en 1968. Mais le circuit américain était déjà constitué depuis bien longtemps sous d’autres appellations. Un passage en revue […]

Abu Dhabi HSBC Championship, Tour 4

La victoire pour Thomas Pieters. Dubuisson dans le top 4

A 29 ans, Thomas Pieters remporte sa plus belle victoire sur le Tour européen. Avec un score total de -10 (278) et seulement un bogey […]

Tyrrell Hatton Photo by Andrew Redington/Getty Images
DP World Tour, Abu Dhabi Championship

Pas certain de revenir sur le Yas Links, Tyrrell Hatton aimerait larguer une bombe sur le green du 18

Tyrrell Hatton n’est pas du genre à faire dans la demi-mesure alors quand on lui a demandé son avis sur le parcours du Yas Links […]

Paul Barjon Photo by Meg Oliphant / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Circuits pros

Quels tournois pour Paul Barjon en cas de victoire sur le PGA Tour ?

Outre le bond au classement de la FedEx Cup 2022 la victoire sur le PGA Tour ouvre les portes de multiples grands tournois et éclaircit […]

SMBC Singapore Open

Le Thaïlandais Kaewkanjana l’emporte et valide son ticket pour St Andrews

A 23 ans, le Thaïlandais Sadom Kaewkanjana remporte le SMBC Singapore, dernier tournoi de la saison 2020-21-22 de l’Asian Tour, avec un score total de […]

Paul Barjon Steph Chambers / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
The American Express, Tour 3

En tête de l’American Express, Paul Barjon est à 18 trous de l’exploit !

Auteur d’un troisième tour exceptionnel, Paul Barjon a pris les commandes du tournoi en compagnie de Lee Hodges mais les deux hommes, en quête d’un […]

PGA Tour, American Express, Tour 3, Réaction

Paul Barjon : «Avoir une chance de gagner sur les 9 derniers !»

L’analyse tout en justesse du Français Paul Barjon en tête après 3 tours à La Quinta en route vers un exploit historique pour le golf […]

Insolite

La victoire de Barjon aurait pu rapporter gros à ce parieur

Ce dimanche, Paul Barjon s’est élancé en tête du dernier tour de l’American Express et aurait pu créer la sensation en devenant le premier Français […]

paul barjon video ©pga tour
Vidéo

Les meilleurs coups de Paul Barjon lors du 3e tour de The American Express

Une petite compilation des plus beaux coups de Paul Barjon sur le Stadium Course du PGA West à La Quinta en Californie où le Français […]

Luke Donald Padraig Harrington Photo by Andrew Redington / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Ryder Cup 2023

Luke Donald nouveau favori pour être le capitaine de l’équipe européenne de Ryder Cup

Nommé d’ici la fin de ce mois le successeur de Padraig Harrington pourrait bien être l’ancien numéro 1 mondial Luke Donald âgé de 44 ans. […]