Wells Fargo Championship, Tour 4

McIlroy signe son retour !

10 mai 2021
mcilroy ©pga tour

Pour la troisième fois de sa carrière, Rory McIlroy s’est imposé sur le difficile parcours de Quail Hollow. Ce triomphe au Wells Fargo Championship, son 19e titre sur le PGA Tour, sonne comme le retour au premier plan du Nord-Irlandais, à côté de son golf depuis un an et demi.

 

 

Dix-huit mois sans victoire : dans le monde du golf professionnel, une disette de cette durée n’a rien d’infamante même pour les ténors du PGA Tour. Mais quand on s’appelle Rory McIlroy, ça tourne à la petite crise.

Le champion aux quatre victoires en majeur n’avait plus soulevé un trophée depuis novembre 2019 et le WGC de Shanghai. Son jeu était en déliquescence, au point de le voir reculer dangereusement au classement mondial.

La faute, avait-il reconnu, a une quête de toute puissance qui lui avait fait perdre en partie son swing.

 

Dans son jardin à Charlotte

Sa victoire à Quail Hollow, tracé où il a remporté son premier succès sur le PGA Tour en 2010 et où il détient le record du parcours (61), est tout sauf une coïncidence.

Rory, qui a failli déclarer forfait pour ce tournoi en raison d’une douleur au cou, est presque à la maison à Charlotte sur ce parcours très sélectif qu’il adore.

 

 

Et le retour du public n’est sûrement pas étranger au renouveau de l’ancien n°1 mondial qui avait reconnu éprouver un manque de motivation pendant la longue période des tournois à huis clos.

 

Putting et swing retrouvés

Ce quatrième tour plein de rebondissements a vu McIlroy batailler d’abord face à l’ancien vainqueur de l’US Open Gary Woodland, puis face à son co-compétiteur du jour Keith Mitchell et enfin à distance face au Mexicain Abraham Ancer, leader au club-house.

Tandis que le Norvégien Viktor Hovland décrochait une nouvelle belle place d’honneur (3e), le Nord-Irlandais finit par avoir le dernier mot par la grâce de son… putter.

 

 

52/52 à moins d’1m 80 !

L’effet du travail conjugué de Pete Cowen sur son swing et de Brad Faxon sur son putting a été rapidement bénéfique : Rory est apparu transformé non seulement dans son contrôle des trajectoires, mais aussi sur les greens.

Il a terminé au deuxième rang du stroke gained putting (derrière Hunter Mahan) avec notamment un remarquable 52/52 sur les putts de moins de 1,80m sur l’ensemble du tournoi.

 

Frayeur au 18

Alors qu’on l’avait parfois trouvé fragile sous la pression ces deux dernières saisons, manquant inexplicablement et plus qu’à l’accoutumé de petits putts, “Rors” a encore fait passer des frissons à ses fervents supporters au moment de conclure.

Après avoir bien négocié les deux premières étapes du fameux “green mile”, le terrible finish de Quail Hollow (pars aux trous n°16 et n°17), McIlroy a expédié son bois 3 tout près de l’obstacle d’eau sur son 72e trou.

Il a alors opté pour un drop plutôt que de jouer un coup de recentrage risqué dans une position inconfortable pour “assurer” un bogey suffisant. Un choix payant.

 

 

J’ai trouvé le temps long…

«Ça faisait longtemps, en tout cas j’ai trouvé le temps long… Ma vie a changé depuis ma dernière victoire, je suis devenu papa. C’est incroyable, cet endroit est vraiment l’un de mes préférés au monde. Je remercie la foule qui m’a porté toute la journée», s’est ému le vainqueur.

 

Majeurs et Ryder en ligne de mire

Ce retour au premier plan tombe à pic : dans deux semaines, Rory va retrouver à l’occasion du PGA Championship un autre parcours qu’il affectionne, Kiawah Island, où il avait remporté son 2e majeur en 2012.

Le capitaine européen Padraig Harrington se réjouit sûrement de l’issue de ce Wells Fargo Championship 2021, le monde du golf aussi !

 

DeChambeau un aller-retour payant 

Outre le retour au premier plan de McIlroy on retiendra que les deux derniers tours de Bryson DeChambeau (68,68) permettent à l’Américain de récupérer la place de numéro 1 à la FedexCup. 

Lui qui pensait avoir manqué le cut, et qui a été contrait de revenir en express en Caroline du Nord après être rentré à Dallas, a réussi à tirer profit du week-end.

 

Le résumé vidéo 

 

Le leaderboard final

leaderboard pga tour wells fargo tour 4 -2

leaderboard pga tour wells fargo tour 4 -2

©PGA Tour

Dans la même catégorie
Plaque Tiger
US Open 2008

L’exploit de Tiger Woods immortalisé à Torrey Pines

En convalescence chez lui en Floride suite à son terrible accident de la route en février à Los Angeles, Tiger Woods, absent cette semaine à […]

poulter balle
US Open 2021

Un rough injuste ?

Ian Poulter a posté une vidéo qui en dit long sur la difficulté du rough qui attend les joueurs à Torrey Pines. La balle de […]

2021 U.S. Open rory mcilroy Chris Keane/USGA
US Open 2021

Le détachement selon Rory McIlroy

Décidé à changer d’approche mentale en compétition, Rory McIlroy espère mettre fin à sa disette en majeur et pourquoi pas dès cette semaine à l’US […]

Bryson DeChambeau Sam Greenwood/Getty Images/AFP
Règlement

Les carnets de green bientôt interdits par le PGA Tour ?

Selon nos confrères de GolfWeek le PGA Tour serait sur le point d’interdire aux joueurs l’utilisation de carnets de green après que le comité des […]

Frederic Lacroix Photo Octavio Passos / Getty Images via AFP
Challenge de España, 2e tour

Frédéric Lacroix à un coup de la tête après le deuxième tour

Pour ce second tournoi consécutif à Cadix, le Français Frédéric Lacroix est très bien placé après les deux premiers tours. Il pointe à seulement 1 […]

johnson rory spieth schauffele ©USGA
US Open 2021

Rory, Jordan, Xander et DJ, nos 4 points d’interrogation avant l’US Open

En manque de résultats ou de repères, mais chacun dans leur style et avec leurs armes, Jordan Spieth, Xander Schauffele, Dustin Johnson et Rory McIlroy […]

dechambeau kopeka ©USGA
US Open 2021

L’USGA a demandé à DeChambeau s’il accepterait de jouer avec Koepka…

Avant de publier la liste des départs des deux premiers tours de l’US Open, l’USGA a pris contact avec Bryson DeChambeau et son agent pour […]

Paul Barjon
US Open 2021

Barjon avec Ishikawa, Perez avec MacIntyre et Wallace

Paul Barjon (photo) s’élancera du 10 jeudi à 8h13 (17h13 en France) avec l’Américain Sam Ryder et le Japonais Ryo Ishikawa. Victor Perez, convoqué au […]

US Open 2021

Perez et Barjon en reconnaissance avec les frères Molinari

Paul Barjon et Victor Perez (photo), les deux Français engagés dans cette 121e édition de l’US Open, s’élanceront à 8h57 locale (17h57 en France) du […]

phil mickelson Robert Beck/USGA
US Open 2021

Phil Mickelson a tout prévu mais peut-il le faire ?

Victorieux le mois dernier du PGA Championship à Kiawah Island à l’âge de 51 ans, Phil Mickelson rêve de s’imposer chez lui, à Torrey Pines, […]

The Open Flag
The Open 2021

Malgré le variant indien, le British 2021 accueillera du public

Quelques heures après la décision du gouvernement anglais de repousser d’un mois la levée des restrictions liées au Covid-19, le Royal & Ancient entend rassurer […]

european tour qualifications pq ©getty/afp
European Tour

Les cartes européennes annulées une nouvelle fois en 2021

Comme l’an passé, les différentes épreuves de qualification menant à la finale des cartes européennes (PQ3) organisées par le Tour Européen depuis 1976 ne pourront […]

Tiger Woods
US Open 2021

Woods-Mediate, le play-off entré dans l’histoire

En cas d’égalité après soixante-douze trous, un play-off sur dix-huit trous le lundi était encore au programme de l’US Open à la fin des années […]

LPGA Mediheal Championship, 4e Tour

Matilda Castren s’impose, Céline Boutier brille !

L’étonnante Finlandaise Matilda Castren, auteur d’une dernière journée parfaite a remporté dimanche son premier tournoi du LGPA. Grâce à un exceptionnel 64 Céline Boutier s’est […]