PGA Tour

Paul Barjon : « Excité à l’idée de repartir à l’action ! »

12 janvier 2022
Paul Barjon Photo by Steve DYKES / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Le Français du PGA Tour est de retour après presque deux mois sans compétition. Gonflé à bloc, Paul Barjon est entre jeudi et dimanche dans les îles Hawaï avant trois semaines intenses en Californie. Et il entend ne pas y faire de la figuration. Interview.

 

Propos recueillis par Lionel VELLA

Après une 42e place au Fortinet Championship (19 septembre) et un top 40 (39e) au Sanderson Farms (3 octobre), le Néo-Calédonien installé à Fort Worth (Texas) n’est pas parvenu à franchir le cut à Houston (12 novembre) ni au RSM Classic (19 novembre). Conscient que l’année 2022 sera cruciale dans l’optique de conserver sa carte, il a redoublé d’efforts durant la trêve pour corriger certains points faibles dans son jeu…

Dans quel état d’esprit êtes-vous avant de vous élancer sur ce Sony Open qui marque le début de l’année calendaire sur le PGA Tour ?

Je me sens très bien. Je suis arrivé ici (à Honolulu) dimanche soir, en provenance de Californie où je me suis entraîné sur les parcours qui vont accueillir la semaine prochaine l’American Express (à La Quinta). On a fait des petites reconnaissances avec un temps superbe à Palm Springs, avant de retrouver un temps aussi idéal à Hawaï, avec un parcours en très bon état. Le jeu est bon. Bref, je suis excité à l’idée de repartir à l’action.

Connaissiez-vous déjà ce parcours du Waialae Country Club d’Honolulu ?

Non, je le découvre pour la première fois. C’est un bon parcours, assez étroit. Il y a apparemment un peu plus de rough que les années précédentes. Cela reste donc un bon test. Les conditions météo, notamment le vent, sont des facteurs importants ici. On n’annonce pas de tempête pour l’instant. On va voir si la météo tient parole (rires).

J’ai fait le plein en termes de condition physique pour pouvoir enchaîner les semaines.

Paul Barjon

Au son de votre voix, on vous sent détendu et serein…

Je suis prêt à démarrer, oui. Cela fait presque deux mois qu’on attend ça. On est vraiment excité de reprendre la saison. Cela va être top.

Justement, depuis votre dernier tournoi joué à Seaside (Georgie), qu’avez-vous fait exactement ?

La semaine entre Noël et le Jour de l’An, je n’ai pas fait grand-chose. Il y a eu aussi du très beau temps à la maison. Mais sinon, j’ai fait le plein en termes de condition physique pour pouvoir enchaîner les semaines. Et puis comme je l’ai dit, j’ai beaucoup joué la semaine passée en Californie, afin d’être prêt pour cette reprise.

Je n’ai pas vraiment un objectif de performance mais je vais plutôt continuer à bosser dur, et me donner une chance durant le week-end pour essayer d’en planter un.

Paul Barjon

Quel va être votre programme après le Sony Open ?

Je vais donc jouer l’American Express (20-23 janvier), le Farmers Insurance à San Diego (26-29 janvier) et Pebble Beach (3-6 février). Je vais par conséquent enchaîner un peu plus qu’en début de saison (4 tournois entre le 16 septembre et le 19 novembre). C’est assez excitant d’essayer de performer sur quatre semaines consécutives et se mettre ainsi dans le rythme.

Quel objectif allez-vous vous fixer durant ces quatre semaines ?

Je n’ai pas vraiment un objectif de performance mais je vais plutôt continuer à bosser dur, et me donner une chance durant le week-end pour essayer d’en planter un. Jouer intelligemment pendant quatre tours, se tenir à ça et ensuite on verra si le dimanche après-midi on est dans le coup pour faire le mieux possible.

Si vous deviez faire un mini-bilan de votre début de saison sur le PGA Tour, vous qui venez du Korn Ferry Tour, quel serait-il ?

Il y a eu quand même pas mal d’erreurs, notamment sur les deux derniers tournois, avec quelques double-bogeys qui m’ont pénalisé. Il y a eu aussi, heureusement, pas mal de birdies… Le driving a été également assez moyen. C’est là-dessus que j’ai d’ailleurs travaillé durant la trêve. L’objectif est de limiter au maximum la casse sur les mauvais trous.  

 

Photo : Steve DYKES / GETTY IMAGES NORTH AMERICA 

Dans la même catégorie
barjon swafford SAM GREENWOOD / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
The American Express, Tour 4

Hudson Swafford renverse tout sur son passage, top 10 pour Paul Barjon

En tête de The American Express après 54 trous, Paul Barjon n’est finalement pas parvenu à décrocher la première victoire d’un Français sur le PGA […]

pauline roussin-bouchard ©LPGA
Circuits pros

Les grands débuts de Pauline Roussin-Bouchard sur le LPGA au programme de la semaine

Après un magnifique week-end de golf pour les tricolores tous azimuts, cette nouvelle semaine s’annonce tout aussi excitante avec notamment les débuts sur le LPGA […]

Alexander Levy Pascal Grizot Photo by Matthew Lewis / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Circuits pros

Pascal Grizot a vibré avec les Français ce week-end !

Le président de la fédération française de golf Pascal Grizot n’a rien manqué des bonnes performances des représentants du golf hexagonal ce week-end. Même si […]

Danielle Kang Win ToC Julio Aguilar/Getty Images via AFP
Tournament of Champions, tour 4

Danielle Kang s’impose en championne, Céline Boutier 4e

Danielle Kang remporte le Hilton Grand Vacations Tournament of Champions avec une confortable avance sur la Canadienne Brooke Henderson. Nelly Korda a craqué et termine […]

Louis Tellier ©Collection Philippe Pali
PGA Tour

Pourquoi Paul Barjon n’aurait peut-être pas été le 1er Français à s’imposer sur le circuit principal américain ?

Le PGA Tour est officiellement créé en 1968. Mais le circuit américain était déjà constitué depuis bien longtemps sous d’autres appellations. Un passage en revue […]

Abu Dhabi HSBC Championship, Tour 4

La victoire pour Thomas Pieters. Dubuisson dans le top 4

A 29 ans, Thomas Pieters remporte sa plus belle victoire sur le Tour européen. Avec un score total de -10 (278) et seulement un bogey […]

Tyrrell Hatton Photo by Andrew Redington/Getty Images
DP World Tour, Abu Dhabi Championship

Pas certain de revenir sur le Yas Links, Tyrrell Hatton aimerait larguer une bombe sur le green du 18

Tyrrell Hatton n’est pas du genre à faire dans la demi-mesure alors quand on lui a demandé son avis sur le parcours du Yas Links […]

Paul Barjon Photo by Meg Oliphant / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Circuits pros

Quels tournois pour Paul Barjon en cas de victoire sur le PGA Tour ?

Outre le bond au classement de la FedEx Cup 2022 la victoire sur le PGA Tour ouvre les portes de multiples grands tournois et éclaircit […]

SMBC Singapore Open

Le Thaïlandais Kaewkanjana l’emporte et valide son ticket pour St Andrews

A 23 ans, le Thaïlandais Sadom Kaewkanjana remporte le SMBC Singapore, dernier tournoi de la saison 2020-21-22 de l’Asian Tour, avec un score total de […]

Paul Barjon Steph Chambers / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
The American Express, Tour 3

En tête de l’American Express, Paul Barjon est à 18 trous de l’exploit !

Auteur d’un troisième tour exceptionnel, Paul Barjon a pris les commandes du tournoi en compagnie de Lee Hodges mais les deux hommes, en quête d’un […]

PGA Tour, American Express, Tour 3, Réaction

Paul Barjon : «Avoir une chance de gagner sur les 9 derniers !»

L’analyse tout en justesse du Français Paul Barjon en tête après 3 tours à La Quinta en route vers un exploit historique pour le golf […]

Insolite

La victoire de Barjon aurait pu rapporter gros à ce parieur

Ce dimanche, Paul Barjon s’est élancé en tête du dernier tour de l’American Express et aurait pu créer la sensation en devenant le premier Français […]

paul barjon video ©pga tour
Vidéo

Les meilleurs coups de Paul Barjon lors du 3e tour de The American Express

Une petite compilation des plus beaux coups de Paul Barjon sur le Stadium Course du PGA West à La Quinta en Californie où le Français […]

Luke Donald Padraig Harrington Photo by Andrew Redington / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Ryder Cup 2023

Luke Donald nouveau favori pour être le capitaine de l’équipe européenne de Ryder Cup

Nommé d’ici la fin de ce mois le successeur de Padraig Harrington pourrait bien être l’ancien numéro 1 mondial Luke Donald âgé de 44 ans. […]