USA contre Europe : le dilemme des jeunes champions entre deux continents

4 septembre 2019 par Roland Machenaud

Tom Lewis est un jeune champion de golf, né il y a 28 ans en Angleterre qui vit aujourd’hui entre les États-Unis et l’Europe. Avec des choix qui ne sont pas faciles à résoudre : McIlroy lui-même a hésité longtemps avant de décider l’an dernier de se fixer principalement aux USA, ce qui lui a réussi.

Mais quand on est jeune et qu’on a envie de réussir, que faire ?

Le cas de Tom Lewis est intéressant à cet égard : le jeune anglais est doué – Faldo l’avait remarqué il y a longtemps-. Tom a déjà quatre victoires à son actif, trois en Europe et une aux États-Unis.

Il y a peu, il a fait le choix de faire un saut aux États-Unis et cela lui a porté chance. Il vient de gagner sur le Korn Ferry Championship au Victoria National, avec cinq coups d’avance sur son poursuivant. Première fois qu’il se présentait à ce tremplin du PGA. Ce circuit américain dont il rêve depuis qu’il est gosse. Avec cette victoire, il suffit qu’il se présente au prochain tournoi et il est qualifié d’office. Facile ! Oui, mais voilà…. Il a envie de retrouver aussi le Tour Européen : il est actuellement 48e de la Race to Dubai, notamment après sa 11e place à l’Open. Et il reste neuf tournois à jouer avant les play-offs. Il s’était promis d’être dans les 30 premiers de la Race to Dubai. Une sorte de revanche sur ce tour dont il avait perdu la carte en 2017. C’est pour ca qu’il était reparti en Europe pour le Czech Masters… avant de repartir sur le Korn Ferry. 

Et aujourd’hui à Miami, il attend le coup de fil de ses agents de IMG pour savoir ce qu’il doit faire. USA ou Europe ? On ne fera pas le bilan carbone, financier et nerveux de ces hésitations compréhensibles.

Comme a conclu lui-même Tom Lewis : quand on hésite entre les deux solutions, il faut avoir conscience que c’est déjà une chance énorme d’être dans cette situation !

Dans la même catégorie
23 septembre 2019

Dans le sac de Nelly Korda

Voici le contenu du sac de Nelly Korda, gagnante du Lacoste Ladies Open de France. Driver : Callaway Great Big Bertha Epic, 10.5° Bois 3 […]

23 septembre 2019

Dans le sac de Danny Willett

Voici le contenu du sac de Danny Willett, vainqueur du BMW PGA Championship. Driver : Callaway Rogue, 10.5˚ Shaft : Mitsubishi Rayon Diamana W-Series 60X […]

23 septembre 2019

A Belle-Ile la bien nommée, escale de rêve au Castel Clara : Séjour Golf et Hôtel-Thalasso

Belle-Ile-en-mer, c’est la plus grande des îles bretonnes, un rocher au large de la Bretagne, à 45 minutes en bateau de Quiberon. La majesté grandiose […]

22 septembre 2019

BMW PGA Championship : Danny Willett intouchable

Danny Willett a écrasé la concurrence ce dimanche à Wentworth et remporte le BMW PGA Championship avec trois coups d’avance. L’Espagnol Jon Rahm termine second. […]

22 septembre 2019

Lacoste Ladies Open de France : Nelly Korda comme un crocodile, Céline Boutier 2e

L’image était évidente : Nelly Korda, 21 ans, 10e joueuse mondiale, n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires au Lacoste Ladies Open de France qui […]

22 septembre 2019

BMW PGA Championship : un albatros et une nouvelle BMW i8 pour Ross Fisher

Le tournoi n’est pas encore terminé, mais Ross Fisher a déjà gagné le gros lot au BMW Championship. Arrivé en avion à Wentworth, il repartira […]

22 septembre 2019

PGA : première victoire pour le Colombien Sebastián Muñoz

Sebastián Muñoz, originaire de Colombie, a enquillé un putt de 5 mètres sur le dernier trou ce dimanche pour forcer le sud-Coréen Sungjae Im à […]

22 septembre 2019

GP enquête. « Golf et Environnement ». 2e partie : propositions de solutions

2e partie : Propositions de solutions Un dossier réalisé par Denis Machenaud Après le constat de la situation parfois alarmante en 2019 en France et […]

22 septembre 2019

Snedeker et son putter : une love story qui dure depuis 13 ans

Depuis qu’il est membre du PGA Tour, Brandt Snedeker a remporté environ 38 millions de dollars, sans compter le bonus de 10 millions qu’il a […]

21 septembre 2019

BMW PGA : Willett et Rahm ne se quittent plus (-15), Langasque et Hébert 32es à -3

Deux trous avant la fin, on a cru que Rahm allait s’échapper. Et puis, rien de tout cela ! Est ce le public acquis à […]