Masters 2021

Victor Perez : « Mon score ne reflète pas mon niveau de jeu… »

9 avril 2021
PEREZ-MASTERS-INTERVIEW

Le 29e joueur mondial affichait une déception toute naturelle en analysant ses deux tours à Augusta cette semaine qui ne lui permettent pas de franchir le cut.

 

46e en novembre dernier avec notamment deux cartes sous le par, Victor Perez espérait forcément mieux lors de cette 85e édition du Masters, bien plus ardue que la précédente, disputée dans des conditions plus clémentes que celles rencontrées lors de ces deux premiers tours cette semaine.

« Je suis forcément déçu, explique-t-il à nos confrères de Canal + après avoir joué 78 (+6) et 73 (+1). Le score ne reflète pas mon niveau de jeu. Dans l’ensemble, j’ai été bien dans la balle. J’ai peut-être eu un peu de mal à trouver le bon rythme sur les greens. Je n’ai pas réussi non plus à tirer profit de mes bons coups, j’ai eu du mal à me placer au drapeau avec mes fers. C’est donc compliqué. Mais cela fait aussi partie du métier. »

« Oui, il y a de la frustration. Mais cela fait aussi partie du Masters d’avoir un parcours hyper exigeant sur lequel il faut être précis. Beaucoup plus encore ce vendredi qu’hier. C’était à mon sens beaucoup plus scorable aujourd’hui. Ils ont rendu les greens un peu plus souples, avec des drapeaux un peu plus accessibles… »

Ce n’est pas un déficit de l’avoir joué durant quatre tours l’an dernier mais c’est vrai que j’ai peut-être beaucoup plus appris cette semaine qu’en novembre…

« Novembre, c’était peut-être le revers de la médaille. Le parcours était plus souple. J’avais une grosse marge d’erreur sur certains trous. Là, c’est le Masters que les gens ont l’habitude de voir, de connaître et de jouer. Après, ce n’est pas un déficit de l’avoir joué durant quatre tours l’an dernier mais c’est vrai que j’ai peut-être beaucoup plus appris cette semaine qu’en novembre… Ici, le feeling sur les greens doit encore être amélioré en ce qui me concerne. J’ai tendance à être un peu trop méthodique, trop mécanique. Je dois amener cette vitesse, être plus artiste quelque part. Je dois progresser ici aux Etats-Unis où les greens sont plus rapides avec plus de pentes… »

La preuve à la lecture de ses stats. Dans ce deuxième tour, le Français a été très efficace dans ses mises en jeu (85 % fairways touchés). Son putting aussi a été plus solide (1,56 par trou contre 1,83 la veille) alors que ses attaques de greens demeurent dans une bonne moyenne : 61 %. Ce Masters met en tout cas fin à une belle campagne qui lui aura permis de jouer deux WGC, d’avoir pris la 9e place du Players Championship avant ce Masters bien plus compliqué qu’en novembre…

Il faut retenir le fait que j’ai énormément progressé dans mon jeu. Sur les parcours aux Etats-Unis, je me sens plus à l’aise maintenant…

« Il ne faut jamais perdre de vue l’ensemble des choses, l’ensemble de ces tournois que j’ai joués, prévient-il. C’est très positif. Et il faut surtout retenir ça… Le golf est fait comme ça. Si je ne rentre pas ce putt au Players (pour continuer le week-end), je rate le cut. Et le WGC-Match Play n’est probablement pas ce qu’il est, le Masters n’est pas ce qu’il est non plus. A chaud comme ça, on aurait tendance à voir le verre à moitié vide. Ce sport nous remet toujours en question. Mais ça reste très positif. J’ai marqué beaucoup de points mondiaux. Il faut retenir le fait que j’ai énormément progressé dans mon jeu. Sur les parcours aux Etats-Unis, je me sens plus à l’aise maintenant… »

 

Revoir son calendrier après le report de l’Open de France

Avec le report de l’Open de France à une date ultérieure que Victor Perez comptait jouer, le Tarbais va devoir établir un nouveau calendrier. Tout en soufflant un peu…

« L’objectif est maintenant de se reposer. Je vais prendre un peu de recul, trois-quatre jours, sortir un peu du golf. J’ai eu deux mois hyper intenses, fait de tournois ou d’entraînements. Je vais faire une mise au point dans mon jeu mais aussi au niveau mental et créer ainsi un plan pour la suite du calendrier. Le report de l’Open de France est à ce titre dommage. Il était quinze jours avant l’USPGA. Cela m’aurait permis de me mettre en jambes sur un parcours que je connais bien. C’était une bonne montée en puissance avant de jouer les Majeurs de mai et juin. On est tous déçus que ce soit annulé en France. »

© Getty Images – AFP

Dans la même catégorie
Lee Westwood
Ryder Cup

S’il est intronisé capitaine, voilà ce que ferait Lee Westwood

Dans la short list pour succéder à Padraig Harrington en tant que capitaine de l’équipe européenne de Ryder Cup 2023 programmée à Rome (Italie), Lee […]

Ryder Cup
Faites vos jeux !

Quelle équipe européenne à la Ryder Cup 2023 et avec quel capitaine ?

L’édition américaine de la Ryder Cup 2021 vient de se terminer que déjà les observateurs scrutent l’horizon pour deviner l’équipe européenne qui pourrait être alignée […]

westwood twitter jamie weir
Ryder Cup 2021

Lee Westwood prochain capitaine de Ryder Cup ? L’Anglais n’est pas convaincu

Avec désormais 11 Ryder Cup à son actif, Lee Westwood est tout désigné pour succéder à Padraig Harrington à la tête de la sélection européenne […]

Tiger Woods Captain Steve Stricker Photo by SAM GREENWOOD / Getty Images via AFP
Ryder Cup 2021

Victoire US en Ryder Cup, les félicitations de Tiger Woods

Toujours convalescent après son terrible accident de voiture survenu en février dernier à Los Angeles, le Tigre a néanmoins chaleureusement félicité le groupe américain emmené […]

brooks koepka - bryson dechambeau fin brouille ryder cup
Ryder Cup 2021

Video : Koepka DeChambeau, la fin de la brouille ?

Et si la victoire des Américains en Ryder Cup avait eu le mérite de mettre fin à la brouille entre Brooks Koepka et Bryson DeChambeau […]

ryder-victoire-usa-team-trophy-triump
Ryder Cup 2021

Historique et écrasante victoire des USA dans la 43e Ryder Cup

Il n’y a pas eu de miracle, de la même façon qu’il n’y a pas eu de match. L’armada américaine a littéralement écrasé une bien […]

Rory McIlroy ©WARREN LITTLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
Ryder Cup 2021

McIlroy : « Je m’en veux de ne pas avoir davantage aidé l’équipe… »

Les larmes de Rory McIlroy (photo) malgré sa belle victoire sur Xander Schauffele, l’hommage de Steve Stricker rendu à ses joueurs, l’avenir doré de l’équipe […]

Walmart NW Arkansas Championship Presented by P&G

Nasa Hataoka double la mise, Céline Boutier 34e

La Japonaise Nasa Hataoka a remporté son second tournoi de la saison. Céline Boutier et Perrine Delacour terminent avec des cartes sous le par dans […]

Dustin Johnson Andrew Redington/Getty Images/AFP
Ryder Cup 2021

Le carnet de notes de la Ryder Cup : Johnson au top !

On a noté les 24 acteurs de cette 43e Ryder Cup. Forcément, les Américains sont les premiers de la classe et les Européens, notamment les […]

Victor Perez Darren Carroll/USGA
Tournois pros

Victor Perez en Écosse pour défendre son titre au programme de la semaine

Après la folle semaine de la Ryder Cup, le golf mondial reprend son rythme habituel. Paul Barjon sera à suivre dans le Mississippi alors que […]

Ryder Cup 2021

Les 12 simples c’est parti ! Duel sulfureux entre DeChambeau et Garcia !

Rory McIlroy s’élancera le premier face à Xander Schauffele à 18h04 heure française. Il sera suivi par Shane Lowry opposé à Patrick Cantlay mais c’est […]

Frederic Lacroix Photo by Octavio Passos / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Open de Portugal at Royal Obidos, 4e tour

Tout près de la victoire, Frédéric Lacroix termine seul deuxième

Leader au club-house à l’issue d’un dernier tour de feu bouclé en 65 (-7), Frédéric Lacroix (photo) prend finalement la deuxième place à Obidos derrière […]

Celine Boutier Kevin C. Cox/Getty Images/AFP
Walmart NW Arkansas Championship Presented by P&G

Ça passe pour Céline Boutier et Perrine Delacour

Si Céline Herbin est passée à la trappe, Céline Boutier (photo) et Perrine Delacour tenteront de grappiller des positions ce dimanche. En haut du classement, […]

Jon Rahm Stacy Revere/Getty Images/AFP
Ryder Cup 2021

Jon Rahm : «Tout est possible en golf, j’ai envie de croire que tout va s’arranger»

Interrogé après sa 3e victoire en double avec Sergio Garcia le numéro 1 mondial et leader naturel de l’équipe européenne Jon Rahm continue d’y croire […]