The Open

Antoine Rozner : « Envie de bien jouer sans pression supplémentaire »

18 juillet 2023

Pour son premier The Open en 2021, le Racingman avait franchi le cut et terminé 59e. Cette année, pour son retour en Majeur, il entend placer le curseur bien plus haut. Sans se fixer pour autant d’objectif précis.

 

Propos recueillis par Lionel VELLA à Hoylake

C’est aux abords du putting green, sous la pluie, qu’Antoine Rozner nous a donné rendez-vous. Armé d’un parapluie XXL, le Racingman a répondu à nos questions. Dans la bonne humeur. Interview.

Dans quel état d’esprit êtes-vous à quelques heures d’un 151e The Open ?

Je suis très content d’être ici. Les Majeurs, c’est toujours hyper particulier. C’était l’un de mes objectifs cette saison d’en jouer au moins un. Cela faisait deux ans que ce n’était plus le cas. Ce sont des ambiances particulières, complètement différentes. Dès le lundi, il y a 10 000 personnes pour suivre les parties d’entraînement… C’est donc unique dans notre sport. Et puis je profite beaucoup avec mes entraîneurs et mes proches, qui sont là avec moi.

Que pouvez-vous nous dire sur ce parcours du Royal Liverpool Golf Club ?

Il faut être beaucoup plus précis que sur les autres links que j’ai pu jouer… Il y a des mises en jeu où il faut être vraiment très précis. Les roughs sont assez pénalisants malgré tout. Je dirais que c’est assez irrégulier. Il y a des endroits où il est plus léger qu’ailleurs. Il faudra un peu plus de réussite à ce niveau. Evidemment, il faudra éviter les bunkers car c’est un point de pénalité quasi assuré. Les greens sont bons. Ils sont assez plats. Donc, je pense que si on arrive à se mettre en position, pas en se mettant forcément trop proche, il y a moyen de rentrer des putts.

J’ai envie de bien performer dans des gros tournois. J’en joue très peu dans l’année, malheureusement.

Peut-on évoquer avec vous ce fameux par 3 du 17 qui fait clairement polémique ?

Je l’ai joué hier (lundi). C’est particulier en effet. Il y a une zone toute petite pour poser la balle. La pénalité quand on loupe cette zone est énorme. On prend un dévers de plus de vingt mètres vers la droite. Si on est court, c’est pareil, on revient dans un bunker vingt mètres en bas. A gauche, ça va à peu près mais le chip n’est pas évident. Et si t’es long, c’est pareil. Il y a donc cette petite zone de dix mètres carrés, avec un coup de 130 mètres à réaliser avec du vent droite-gauche toute la semaine. Il faudra jouer un petit fer 8… Non, ça va être du sport !

Est-ce la semaine la plus importante de votre saison ?

Non, je vois plus ça comme une semaine bonus. Je fais une bonne saison, tout se passe plutôt bien dans mon année. J’ai envie de bien performer dans des gros tournois. J’en joue très peu dans l’année, malheureusement. On a quatre Rolex Series dans l’année (et un cinquième pour la finale). Des très gros tournois de ce calibre, je n’en ai pas beaucoup. Je ne me mets pas plus de pression que ça, en prenant cette semaine comme une autre. Même si c’est particulier. Il y a forcément cette envie de bien jouer mais sans pression supplémentaire.

Le meilleur à la fin de la semaine sera celui qui aura su garder la tête froide le plus longtemps possible.

On se fixe malgré tout un objectif ?

Non, je ne me suis pas fixé d’objectif particulier. Je n’y ai pas vraiment pensé. J’ai beaucoup d’envie, ça c’est sûr, j’ai envie de faire un résultat. Cela peut être n’importe quoi. Cela peut être la victoire, cela peut être un top 10. Si je suis dans une moins bonne semaine, ça peut être de faire le cut.

Affronter des links, cela vous plait ?

Oui, j’aime bien. Il faut être rigoureux, hyper stratégique avec ses cibles. Ne pas rater du mauvais côté. Souvent, on se rend compte qu’on est mieux à trente mètres de la cible qu’à cinq mètres mais en bas d’une pente. Il faut maitriser les trajectoires, les hauteurs de balle… Il faut savoir tout faire. Il faut s’attendre à ce que cela soit dur. Il faut s’attendre à avoir un mauvais rebond et voir sa balle finir dans un bunker. Il faut s’attendre à avoir un mauvais lie dans un rough. Il faut être prêt à tout. Il faudra tout accepter. Le meilleur à la fin de la semaine sera celui qui aura su garder la tête froide le plus longtemps possible.

C’est du lourd ce qu’il fait. Pour moi, il y a Tiger Woods, Phil Mickelson et Rory. Il est du même niveau que ces deux-là.

Savez-vous que c’est un peu un petit coin de France ici ?

Ah bon ? Pourquoi ?

Arnaud Massy a gagné ici l’Open britannique en 1907…

Je savais qu’il avait gagné le British mais je ne savais pas que c’était ici. Arnaud, envoie-nous tes bonnes ondes (rires).

Est-ce motivant de savoir qu’il n’y a qu’un seul français à avoir remporté un Majeur de golf ?

Je pense que c’était un sport totalement différent de celui que nous pratiquons aujourd’hui. Il n’y a pas trop d’analogie à faire. Cela fait plaisir de savoir qu’un Français a bien joué ici. Mais c’était un sport et un métier différent à cette époque.

Comment analysez-vous la trajectoire d’un Rory McIlroy qui n’a plus gagné le moindre tournoi Majeur depuis presque dix ans ?

Franchement, même s’il n’arrive pas à gagner en Majeur, il est hors-norme ce joueur ! Il ne gagne pas mais il ne fait que des tops 5. Cela veut dire qu’il a un jeu exceptionnel. C’est d’une régularité monstrueuse. Gagner, pas gagner, cela ne dépend pas toujours que de lui. Quand on voit Robert MacIntyre la semaine passée qui avait une main et quatre doigts sur le trophée… Malheureusement pour lui, Rory est arrivé. Je pense qu’il n’a pas grand-chose à changer. Il est monstrueux. C’est tellement stratosphérique ce qu’il produit qu’il n’y a pas de raison que ça ne paye pas cette semaine… On est obligé d’être fan de Rory. Il a une image, un charisme énorme. Il frappe la balle comme très peu de joueurs sur le circuit. C’est du lourd ce qu’il fait. Pour moi, il y a Tiger Woods, Phil Mickelson et Rory. Il est du même niveau que ces deux-là.

 

Photo : Octavio Passos / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP

Dans la même catégorie
Terre Blanche Ladies Open, Tour 3

Sara Brentcheneff, 16 ans, deuxième à Terre Blanche

L’amateure Sara Brentcheneff a frôlé la victoire ce dimanche à Terre Blanche. La Suédoise Anna Magnusson s’est emparée de la mise grâce à une belle […]

Météo

Pas de vent, du soleil… Ça va envoyer du lourd aujourd’hui à Augusta

Les rescapés du cut vendredi espéraient enfin vivre une telle journée ! Du soleil, de la chaleur et, surtout, pas de vent. De quoi s’en […]

Tour 4

Le top 5 des enjeux pour Matthieu Pavon avant la dernière journée à Augusta

Matthieu Pavon aborde le dernier tour du Masters à une excellente 16e place. Pour sa première participation, il pourrait battre quelques records en cas de […]

Tee times

Matthieu Pavon avec Sepp Straka pour un dernier tour qui promet…

Matthieu Pavon, pour son premier Masters, aura partagé ses quatre tours avec trois membres de la dernière équipe européenne de Ryder Cup à Rome. L’Anglais […]

Tour 3

Scheffler prend une toute petite option. Pavon en quête d’un historique top 10

Ultra grand favori de ce Masters 2024, Scottie Scheffler confirme son statut en prenant seul à -7 (209) les commandes du tournoi avant le dernier […]

Tour 3

Matthieu Pavon : « J’aimerais juste finir ce tournoi sous le par… »

Auteur d’une carte de 74 (+2), Matthieu Pavon recule à la 16e place du Masters. A +1 (217), le Français n’est qu’à deux coups du […]

Tour 3

Le top 5 des coups du 3e jour à Augusta

La troisième journée du Masters a été un véritable « Moving Day » avec de nombreux changements de leadership mais aussi, à l’image de Scottie Scheffler et […]

Tour 3

Rory McIlroy et Jon Rahm, en panne sèche

Deux des nombreux favoris à la victoire cette semaine à Augusta n’ont plus aucune chance de l’emporter avant même le dernier tour ce dimanche. Rory […]

Dotation

Combien vont-ils gagner ?

Combien va gagner le vainqueur du Masters ? Le tournoi est doté au total de 20 millions de dollars. Découvrez la répartition des gains pour […]

Tour 3

Danny Willett, l’improbable vainqueur en 2016, est dans le coup pour la gagne

Opéré de l’épaule juste après le BMW PGA Championship à la mi-septembre 2023, son absence devait osciller entre 12 et 18 mois. Présent cette semaine […]

Météo

Le vent va encore souffler ce samedi à Augusta…

Si on ne renouera pas avec les cadences infernales de la veille, le vent sera une fois encore une clé importante de ce Moving Day […]

Tour 2

Le vent les a rendus fous : Viktor Hovland manque 10 cm !

Les rafales de vent qui ont balayé l’Augusta National toute la journée de vendredi ont eu parfois raison des nerfs des champions, à l’image de […]

Tour 2

Le top 5 des coups du 2e jour à Augusta

La deuxième journée du Masters s’est jouée dans des conditions dantesques, avec un vent violent. Les champions ont souffert à Augusta, mais certains ont quand […]

Tee times

Pavon en très belle compagnie ! Les parties du 3e tour à ne pas manquer

Un petit air de Ryder Cup Europe flottera au-dessus de la paire Ludvig Åberg-Matthieu Pavon ce samedi Augusta. Le Suédois et le Français sont associés […]

Tour 2

Jeu de massacre à Augusta. Homa, DeChambeau et Scheffler résistent. Pavon aussi…

Le 2e tour du Masters 2024 s’est achevé quasiment à la tombée de la nuit. Dans des conditions de jeu très difficiles en raison d’un […]

Tour 2

Tiger Woods, un nouveau cut pour entrer dans l’histoire du Masters

Après avoir joué 73 (+1) ce vendredi matin, Tiger Woods a enchaîné avec un bon 72 (par) malgré des conditions de jeu rendues difficiles par […]

Zone mixte

Matthieu Pavon : « Je m’aligne toujours pour gagner le tournoi… »

Malgré un vent omniprésent et tourbillonnant ce vendredi à Augusta, Matthieu Pavon, après un 70 (-2) bouclé dans la matinée, a signé une carte de […]

Open PGA de Mont-de-Marsan

Augustin Holé s’impose à Mont-de-Marsan

Auteur d’un excellent 65 (-6) ce vendredi, Augustin Holé a remporté l’Open PGA de Mont-de-Marsan en play-off face à Pep Angles Ros et Théo Boulet. […]

Tour 1

Jordan Spieth se saborde avec un quadruple bogey

Quadruple bogey… Jordan Spieth a commis un quadruple bogey sur le trou n°15 de son premier tour du Masters. Une mésaventure qui rappelle celle qu’il […]

Masters champion Scottie Scheffler ©The Masters
Tour 1

Le top 5 des coups du jour à Augusta

La pluie, puis le vent… La météo de la première journée du Masters n’a pas facilité la tâche des champions, mais ils ont quand même […]

Tour 1

Matthieu Pavon réussit son entrée au Masters avec un très solide 70 (-2) !

Pour ses débuts dans l’antre de l’Augusta National, Matthieu Pavon s’en sort très bien puisqu’il signe ce vendredi matin un excellent 70 (-2) avec trois […]

Tour 1

DeChambeau leader provisoire, Scheffler juste derrière, Pavon au contact… avant la nuit

Comme redouté, le premier tour du Masters 2024 n’a pu aller à son terme, stoppé par la tombée de la nuit. Bryson DeChambeau est un […]

Tour 1

Bryson DeChambeau frappe très fort d’entrée…

Convoqué en partie 5 à 11h18 (17h18 en France), Bryson DeChambeau a tout simplement signé sa meilleure carte au Masters en huit participations. Un 65 […]

Bad luck

Tiger Woods va-t-il résister à la pluie et au vent ?

Présent cette semaine à Augusta pour son 26e Masters, Tiger Woods ne bénéficie pas du meilleur draw possible, rendu un peu plus compliqué encore avec […]

Premier tour

Le jeu retardé à Augusta en raison de la pluie. Coup d’envoi prévu à 10h30 locale (16h30 en France)

Les fortes précipitations qui s’abattent depuis le milieu de la nuit sur Augusta obligent l’organisation du 88e Masters de l’histoire à reporter les départs du […]

Présentation

Vers un duel Scheffler-McIlroy ?

La lutte tant attendue entre les deux grands favoris de ce Masters 2024 s’annonce épique. Réussiront-ils à confirmer leur statut alors qu’une bonne demi-douzaine de […]

Cadeau empoisonné

Le Par 3 Contest pour Rickie Fowler, Matthieu Pavon se contente d’un +4 (31)

Avec un score total de 22 (-5), Rickie Fowler décroche la victoire dans le très champêtre concours de par 3. Il devance de deux coups […]

Pluie et orages

La météo s’annonce chaotique ce jeudi pour le premier tour à Augusta

Le premier tour de cette 88e édition du Masters sera fortement perturbé par les éléments. Pluie, orages et vent sont attendus dès la matinée. Pas […]