Denis Lalanne : le bon genre de Brooks Koepka

20 mai 2019

Le PGA Championship 2019 vu par Denis Lalanne

Denis Lalanne au golf de Biarritz devant la statue d’Arnaud Massy

Tout s’est passé sur les quatre tours de l’USPGA comme si Brooks Koepka devait s’exaucer d’un Masters qui n’aurait jamais dû lui échapper. Même départ canon, record du parcours en 63, mais pas de frivolité cette fois, pas de cadeau à une concurrence éparpillée par ses soins tout autant que par un parcours assassin.

On a connu naguère des championnats de l’USPGA rendus invivables par une chaleur infernale au cœur de l’été du Middle West. Je pense à Jack Nicklaus dégoulinant qui implorait en vain la grâce de pouvoir jouer en bermuda. Mais jouer en mai, par mauvais temps d’hiver, ne fut pas le cadeau espéré sur ces chemins de guerre de Bethpage Black, où Tiger Woods en particulier ne risquait pas de retrouver la miraculeuse opportunité qui s’était offerte sur les vertes avenues d’Augusta National.

Gatsby le Magnifique

Koepka lui-même, après 36 trous avalés en 128 coups – autre record – fut d’abord mis à l’épreuve lors d’un troisième tour qui devait fatalement ramasser les cassés, les brisés, les consumés à petit feu, cependant prévenus par une pancarte bien vue au départ et signifiant en clair : « Parcours interdit aux petites natures ». Mais il était dit que sur cette péninsule new-yorkaise de Long Island, chasse gardée des enfants gâtés des Roaring Twenties et du Jazz Age, nous aurions la plus juste idée d’un autre héros fitzgeraldien, un autre Gatsby le Magnifique, et c’est donc Koepka du même nom. Une superbe bête de golf. Nous lui trouvons le coffre, la « caisse » de Nicklaus jeune, quand il pesait son quintal et se coiffait en brosse. En apparence, ce n’est pas la même férocité que le Golden Bear, mais ce n’est pas plus mal. Nous aimons voir flotter un sourire de chic type sur le visage de l’homme au-dessus du lot. Nous aimerons aussi le voir se débattre dans la besogne de Monsieur Tout le monde.

Oui, disions-nous, Brooks Koepka en personne a dû lâcher du lest lors de ce terrible « moving day » : trois bogeys en chemin, pour rentrer seulement dans le par 70, autant dire un événement ! Mais ce n’était que le mince reflet d’une capitulation affichée sur tout le champ de jeu, la meilleure carte du jour étant le 67 de Jazz Janewattananond, cet épatant freluquet de Bangkok passé pro à l’âge de 14 ans et soudain pointant là à la deuxième place exaequo, à 7 coups de Koepka, par la grâce d’un putting bordé de médailles. Et ce n’était surtout que le mince reflet de ce qui attendait notre large favori dans un dernier tour « de muerte ».

Une ultime partie Brooks/Dustin

Dommage seulement que l’ultime partie n’ait pas réuni Brooks Koepka et Dustin Johnson, les deux hommes qui avaient fini à un coup de Tiger Woods à Augusta et l’avaient encore en travers de la gorge. Nous aurions peut-être revécu là les inoubliables Nicklaus-Watson d’antan. Au lieu de quoi le tirage confia à Koepka comme dernier compagnon de jeu un Harold Warner venu de nulle part et bientôt renvoyé « nul par » avec un 81 à la clé. Il fallut donc s’attacher à un duel à distance entre les deux plus belles cylindrées du moment, lâchées dans des rafales glaciales de 50 km-heure.

Avec sept coups de retard, Dustin Johnson partait de trop loin, mais sa charge fut réellement digne d’un n°1 mondial. En cette affaire strictement américaine, il arriva que le public new-yorkais prît parti pour «D.J. », son allure impayable de personnage de Sergio Leone, avec tête mise à prix. Peut-être l’autre avait-il trop bon genre ! Toujours est-il que l’assaut fut un régal du genre. C’est si vrai que notre grand cow-boy revint à un coup de Koepka à la suite d’un énorme coup de mou de celui-ci, quatre bogeys consécutifs entre le 11 et le 14, redescendant ainsi à 9 sous le par. Deux parties devant lui, D.J. pointait à moins 8 au départ du 16., le stress comme d’habitude semblant glisser sur lui comme la pluie sur le plumage des canards. Comble de l’émotion. Tout les autres sur les rotules. Tous déglingués dans les maudites rafales. Plus que six joueurs sous le par !

MLV, qualifié de dernière minute, reviendra plus fort

C’est alors que Dijé à son tour prit le vent dans la gueule, lâchant deux bogeys mortels au 16 et au 17. Koepka, blême, les pupilles dilatées, put se présenter avec deux coups d’avance au départ du 72 ème trou. Son coup de driver, salement ensablé sur la gauche, fit encore sauter le cœur de tous. Jean van de Velde, à son micro de commentateur, était bien l’homme de la situation. Il en connaissait un autre qui avait perdu gros sur le dernier trou d’un majeur. Par bonheur, ce ne fut pas le cas de Koepka, qui engrangea un par plein de sagesse. Il gagnait avec un douloureux 74, DJ pour sa part ramenant un 69, personne n’ayant mieux que le 68 d’un certain Gary Woodland par ce dimanche cauchemardesque.

C’est dire le prix faramineux du 69 ramené le matin par notre Michael Lorenzo-Vera. Véritable bond de géant, de la 50 ème à la 16 ème place du classement final, avec une seule carte au-dessus du par, son 75 du troisième tour, à l’issue duquel il déclarait : « Je suis cuit ». Or, pour finir, il avait trouvé la clé de Bethpage Black, qui est de driver le fair-way le plus souvent possible, faute de quoi vous n’en finissez pas de bouffer du rough. C’est fameux, ce qu’il est en train de nous offrir, le gamin biarrot que nous avons vu grandir, conduit par sa maman au practice du Phare ou de Chiberta. Songez qu’il a fait mieux ici que tous ceux, hormis Mac Ilroy, de l’équipe européenne de Ryder Cup, les Molinari, Fleetwood, Rose, Rahm, Poulter et compagnie. A 34 ans, il s’affirme comme le plus raisonnable des nôtres. Il sait qu’il lui faut prendre du coffre. Mais il reviendra sûrement de Long Island plus fort qu’il s’y était rendu, qualifié de dernière minute.

Denis Lalanne

Dans la même catégorie
Paris 2024

Qui sont les 60 qualifiées pour les Jeux olympiques ?

Le KPMG Women’s PGA Championship a marqué la fin des sélections pour l’épreuve olympique qui se déroulera du 7 au 10 août au Golf National.   […]

Monday Qualifier

Après trois bières, il se qualifie en play-off pour son premier tournoi sur le PGA Tour

Nick Bienz a remporté son ticket pour son premier tournoi du PGA Tour après un interminable play-off. L’Américain avait bu tranquillement trois bières pensant éviter […]

Rory McIlroy Photo by Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Abu Dhabi HSBC Championship

Rory McIlroy confirme sa présence aux play-offs du DP World Tour

En « convalescence » depuis sa 2e place à Pinehurst (Caroline du Nord) lors du dernier US Open remporté par Bryson DeChambeau, Rory McIlroy a annoncé qu’il […]

KPMG Women's PGA Championship

Céline Boutier : « Contente de ma semaine »

19e au KPMG Women’s PGA Championship, Céline Boutier était satisfaite de sa semaine au Sahalee Country Club. De bon augure à quelques semaines de l’Amundi […]

Classement mondial

Scottie Scheffler écrase tous les records. Matthieu Pavon perd une place (21e)

Vainqueur du Travelers Championship, son 4e Signature Event de la saison sur le PGA Tour, Scottie Scheffler bétonne sa place de n°1 mondial. En six […]

Ladies European Tour

Nastasia Nadaud : « Jouer sur le LPGA et y performer : c’est l’objectif »

À tout juste 19 ans, Nastasia Nadaud dispute sa seconde saison sur le Ladies European Tour où elle occupe la 24e place du général. La […]

Paul Barjon Photo © Alex Slitz / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Tournois pros

Barjon et Trainer sur le PGA Tour, le LPGA en double et le DP World Tour en Italie … Tout le programme de la semaine

La semaine sera très chargée puisque ça jouera sur tous les circuits. Le PGA Tour et le LPGA seront dans le Michigan. Le DP World […]

KPMG Women's PGA Championship, Tour 4

Amy Yang, la persévérance récompensée

Après 75 Majeurs disputés sans victoire, la Sud-Coréenne Amy Yang a obtenu la plus belle des récompenses, à 34 ans, en remportant enfin un tournoi […]

PGA Tour

Scène de chaos : des manifestants perturbent la fin du Travelers Championship

La fin du tournoi du Travelers Championship a été perturbée par l’intrusion de militants écologiques qui ont tenté de saccager le green du trou n°18 […]

Travelers Championship, Tour 4

Et à la fin, c’est Scottie Scheffler qui gagne

L’implacable domination de Scottie Scheffler reprend de plus belle pour le tout dernier tournoi signature de la saison, le Travelers Championship. Dans un dimanche de […]

KLM Open, Tour 4

Victoire et qualification à The Open pour Guido Migliozzi après un play-off à trois

Parti en play-off à -11 (273) en compagnie du Suédois Marcus Kinhult et de l’Anglais Joe Dean, Guido Migliozzi s’est finalement imposé à la 2e […]

Blot Open de Bretagne, Tour 4

John Parry s’impose en play-off, Benjamin Hébert arrache le top 15

L’Anglais John Parry remporte le Blot Open de Bretagne en battant après un trou de play-off le Suédois Per Längfors. Benjamin Hébert arrache le top […]

Tipsport Czech Ladies Open

Marta Martin titrée, Pauline Roussin-Bouchard finit bien

Grâce à une exceptionnelle dernière carte de 63 (-9), Marta Martin a décroché son premier titre sur le Ladies European Tour. Pauline Roussin-Bouchard (photo) a […]

The Open

Les Sud-Coréens Kim et Song valident leur ticket pour Troon

Les Sud-Coréens Minkyu Kim et Younghan Song se sont qualifiés pour le 152e The Open de l’histoire programmé au Royal Troon (18-21 juillet) en prenant […]

Amateur

Le Danois Jacob Skov Olesen terrasse l’Anglais Dominic Clemons en finale du British amateur

A 25 ans, Jacob Skov Olesen, étudiant de l’Université de l’Arkansas, a remporté ce samedi 22 juin en Irlande le British Open amateur en battant […]

AmyYangCGTCT4 Michael Reaves / getty / AFP
KPMG Women's PGA Championship, Tour 3

Amy Yang prend l’option, Céline Boutier sort du top 10

L’étau s’est encore un petit peu plus resserré autour d’une petite dizaine de joueuses en capacité de pouvoir soulever le trophée du troisième tournoi Majeur […]

Matthieu Pavon Photo by Stuart Franklin/Getty Images
Travelers Championship, Tour 3

Comme Young, Matthieu Pavon s’enflamme, Tom Kim tient bon en tête

Au bout du bout de la dernière lueur du jour, le troisième tour du Travelers Championship s’est conclu avec le Sud-Coréen Tom Kim toujours en […]

Travelers Championship

La performance rare de Cameron Young pour entrer dans l’histoire du PGA Tour

Le Travelers Championship vient à nouveau de nous offrir, avec la performance incroyable de Cameron Young, l’une des plus belles parties de golf de l’histoire […]

KLM Open, Tour 3

Mikko Korhonen, chassé par de nombreux prétendants à Amsterdam

Auteur d’une carte de 70 (-1) ce samedi à Amsterdam, Mikko Korhonen conserve néanmoins les commandes du KLM Open après 54 trous. A -11 (202), […]

ParryOdBT3 Aurélien Meunier / Getty / AFP
Blot Open de Bretagne, Tour 3

John Parry en patron, Benjamin Hébert s’accroche au top 10

L’Anglais John Parry, meilleur joueur au classement de la Road to Mallorca présent cette semaine, prend logiquement la tête du Blot Open de Bretagne avant […]

Santander Golf Tour – Avila

Une amateure rentre dans l’histoire du LETAS avec trois victoires consécutives

Au Santander Golf Tour – Avila, la jeune Allemande Helen Briem a remporté un troisième tournoi consécutif sur le LETAS. La Française Ariane Klotz suit […]

DP World Tour

Vidéo : Quand un index 18 bat les pros au KLM Open…

Le par 3 du trou n°11 de l’International Course d’Amsterdam, hôte cette semaine du KLM Open, offre la possibilité à des joueurs amateurs de battre […]

KPMG Women's PGA Championship, Tour 2

La surprise Schmelzel, Boutier dans le coup, Korda explose !

Sensation au deuxième tour du KPMG Women’s PGA Championship avec la sortie de route de la grandissime favorite Nelly Korda, qui a explosé sur le […]

Travelers Championship, Tour 2

Énorme réaction de Matthieu Pavon, Tom Kim sur sa lancée

Le deuxième tour du Travelers Championship est venu confirmer la tendance entrevue la veille. Cette semaine sera placée sous le signe de l’offensive avec des […]

BenHebertOdBT2 Aurélien Meunier / Getty / AFP
Blot Open de Bretagne, Tour 2

Benjamin Hébert reste dans le coup derrière les Scandinaves

Björn Åkesson a atomisé le parcours de Pléneuf-Val-André avec une carte de 62 pour se propulser en tête du Blot Open de Bretagne après 36 […]

KLM Open, Tour 2

Mikko Korhonen garde le rythme. Vaillant, Ravetto et Lorenzo-Vera passent le cut

Co-leader avec l’Italien Matteo Manassero jeudi soir, Mikko Korhonen (photo), 43 ans, s’empare seul de la tête du KLM Open à Amsterdam. Le Finlandais, de […]

Paris 2024

Wyndham Clark estime que les Jeux olympiques sont plus importants que la Ryder Cup

Le vainqueur de l’US Open 2023 a surpris son monde en affirmant que les Jeux olympiques étaient plus importants que la Ryder Cup dans la […]

KPMG Women’s PGA Championship, Tour 1

Céline Boutier : « Il faut être assez conservatrice »

Sur le parcours du Sahalee Country Club à l’esprit européen, Céline Boutier (4e) est parfaitement rentrée dans le KPMG Women’s PGA Championship avec sa carte […]