TOURISME

Golf en Irlande : suivez Ivan Morris le long de la Côte Sauvage !

3 mai 2020

Ivan Morris est une légende vivante du golf irlandais : voilà plus de 50 ans qu’il possède un handicap à 1 chiffre (record mondial ?) et qu’il partage sa double passion, celle du golf et de son pays, avec les lecteurs de ses livres et de ses chroniques dans différents journaux. Très actif aussi sur Facebook où vous pouvez le rencontrer.

Parmi ses ouvrages : Only Golf Spoken Here (2000), The Life of O’Reilly (2002), The Doonbeg Ghosts (2006), Life as a Way of Golf (2012), Ireland’s Best 9-holes Courses (2015), 125-Years of Golf at Ballybunion (2018), A History of Women’s Golf in Ireland (2018).

Membre des prestigieux clubs de Limerick, Lahinch, Ballybunion et Doonbeg, il vit à Limerick avec sa femme Anne qui est aussi une grande golfeuse. Ivan parle aussi un français remarquable qui témoigne de son amour pour notre pays.

Par amitié, Ivan a accepté d’écrire pour Golf Planète une balade irlandaise, sa balade irlandaise, le long de la côte sauvage de l’Irlande.

Un chemin à (re)découvrir et à garder dans sa tête pour une prochaine échappée.
Merci Ivan.

 


Irlande : Le long de la Côte Sauvage d’Irlande

par Ivan Morris

Un décor grandiose où le golf – mais pas que – a le beau rôle…

Du « petit » 9 trous de charme, beaucoup moins visible et pas forcément facile jusqu’au prestigieux 18 trous, l’éventail des opportunités est large. Let’s go pour une orgie de golfs à travers une sélection de parcours qui ne vous diront peut-être rien et qui, pourtant, ont chacun beaucoup d’attraits, le tout au milieu d’une nature préservée !

La plus longue route côtière au monde

Les 2 500 km de la côte sauvage irlandaise à l’ouest de l’île – désignée sous le nom de « Wild Atlantic Way » – sont considérés comme la plus longue route côtière au monde.

Par bonheur, on y trouve à la fois des parcours de golf parmi les plus célèbres et d’autres beaucoup moins connus mais tout aussi intéressants. Depuis des siècles, on vient ici.

Anciennement, c’était pour s’attaquer aux Vikings, voler les pirates et piller les mercenaires de Cromwell, ce personnage de l’histoire anglaise si controversé, pour ne citer que lui. Avec des armes beaucoup moins amicales que des clubs de golf, d’où un accueil peu agréable des autochtones pourtant d’un naturel ouvert.

Aujourd’hui, tout a changé. En débarquant à Ringaskiddy dans le Comté de Cork avec le « Pont Aven » de la compagnie Brittany Ferry, les passagers à bord ne se doutent peut-être pas qu’il franchissent les portes du paradis du golf : beaucoup de golfs bien sûr mais aussi nombre d’itinéraires de balades ou d’invitations à la pratique de sports nautiques, notamment le surf, la pêche…

 

Old Head Links

Commençons notre périple par un lieu spectaculaire situé à moins de 40 kms du port. Son nom ? Old Head Links, qui offre une vue spectaculaire et domine l’océan Atlantique. Inoubliable. À côté, Kinsale, capitale gastronomique de l’Irlande avec ses fruits de mer réputés.

 

La formidable étape de Waterville

Plus à l’ouest, voici le Cork Golf Club de Little Island, l’un des plus vieux parcours d’Irlande, fondé en 1888 mais redessiné en 1927 par le Dr Alister Mackenzie, l’homme qui a conçu Augusta National et Cypress Point. Situés le long de l’estuaire Lee, les trous de bord de mer sont tout à fait remarquables.

La beauté sauvage du comté de Kerry est bien connue. À Templenoe, près de Kenmare, le parcours du Ring of Kerry a lui aussi l’extrême avantage de côtoyer la plage. Marche vallonnée et sportive : recours au buggy possible bien entendu…

Puis vient la formidable étape de Waterville : avec sa statue en l’honneur de Charlie Chaplin sur la rue principale. Chaplin y passa en effet de multiples vacances en famille (avec sa nombreuse progéniture comme on sait), séjournant au Butler Arms Hotel.

Tout golfeur qui se respecte se doit d’avoir foulé le parcours de Waterville Links : début presque tranquille mais qui monte crescendo jusqu’au fameux trou n°17 (connu sous le nom de Mulcahy’s Peak). Le genre de trou qui mérite à lui seul qu’on traverse un océan.

 

Tralee by Palmer

Dooks Golf Club à Glenbeigh a été réalisé par le Scottish Black Watch Regiment en 1889, parcours avec de la patine, pittoresque et intéressant…

Et voilà qu’on approche de la presqu’île de Dingle dont une des particularités est d’accueillir le parcours situé le plus à l’ouest d’Europe, à Ballyferriter, connu sous le nom de Ceann Sibeal (Sybil’s Head). Conçu par feu Christy O’Connor Junior, il a des airs de St. Andrew’s…

En vous rendant au golf, arrêtez-vous quelques instants au monastère du VIème siècle qui a la particularité d’accueillir en son sein un Institut de Langues : idéal pour mieux connaître la langue irlandaise et tout ce que ce pays doit à la gente féminine.

A Dingle, dans ce lieu si charmant, furent tournées des scènes du film primé par l’Academy Award, « La fille de Ryan », avec la plage pour décor, juste à côté du parcours de Tralee, un autre bijou conçu par Arnold Palmer ; pas loin de là, ne manquez pas si vous avez le temps, de jouer le magnifique parcours de 9 trous de Castlegregory.

À ne rater sous aucun prétexte

Dans votre boite à souvenirs, conservez une place pour les deux légendaires 18 trous de Ballybunion : à ne rater sous aucun prétexte si votre portefeuille vous le permet bien sûr…

 

Ballybunion

Ils ont permis de mieux faire connaître le village de Lahinch – souvent appelé le « St. Andrews of Ireland » – même si le surf séduit également beaucoup.

Ne vous inquiétez pas, vous ne partirez pas de votre hôtel ou maison d’hôte sans que le propriétaire des lieux ne vous prodigue au petit déjeuner quelques précieux conseils, que vous l’ayez demandé ou non !

 

Lahinch

 

Échappée au nord

Plus au nord à Galway, laissez-vous assez de temps pour admirer dans le Comté de North Clare, les falaises de Moher, les orchidées exotiques du Burren et les grottes vieilles de 6 000 ans.

Le Galway Bay Golf Club, contrairement à d’autres dont nous venons de parler, est de construction plus récente mais conserve ce côté pittoresque avec sa vue incroyable sur l’océan.

Encore plus au nord, d’autres parties vous attendent, que ce soit à Connemara, Westport, Carne, ou encore Enniscrone, Strandhill et Rosses Point (avec le réputé County Sligo Golf Club) : mais prudence, vaut mieux réserver à l’avance ! A choisir, on peut dire que Carne offre quelques-unes des dunes les plus hautes du golf irlandais. Attention aux balles égarées…

Une heure et demie plus au nord se trouve Enniscrone, où le malheureux général français Humbert livra en 1798 une bataille pour le compte de forces rebelles et la perdit.

 

Pine Island

Donegal Golf Club (connu localement sous le nom de Murvagh), Nairn et Portnoo, Rosapenna et Ballyliffin (hôte de l’Irish Open en 2018) sont tous des terrains de golf qui savent se défendre. Rosapenna abrite un complexe de 63 trous, avec un dessin original de Old Tom Morris construit en 1893.

Plus tard, il fut modifié par James Braid et Harry Vardon. Existe-t-il ailleurs un autre terrain de golf qui puisse revendiquer un tel pedigree ? Je n’en suis pas sûr…

Le nouveau terrain de golf de Rosapenna, Sandy Hills, a la réputation légitime d’être le plus difficile en Irlande.

Il y a quelques années, Nick Faldo a tenté en vain d’acheter un autre complexe de 36 trous à Ballyliffin, situé à côté de Malin Head, le promontoire le plus au nord de l’île d’Irlande, parce qu’il le considérait comme « le parcours de golf le plus naturel que j’aie jamais pratiqué. Je suis étonné par la qualité, la force et l’immensité du terrain. » Il n’avait pas tort !

 

89 parcours de 9 trous à découvrir

La vie en société ayant beaucoup évolué au cours des dernières décennies, les vacances en famille exigent souvent de partager son temps et on peut comprendre qu’une partie de golf sur une demi-journée si l’on tient compte du transport, des 18 trous, d’un pot au bar, voire d’un repas, soit remplacée par un parcours de 9 trous en début de matinée, plus rapide et moins cher, et surtout qui permet de pratiquer également d’autres activités comme les randonnées et Dieu sait s’il y en a …

Il n’est donc pas étonnant que les parcours de 9 trous soient très populaires en Irlande et considérés comme une solution de rechange, un recours pour les golfeurs en manque de temps.

Il existe 85 parcours de 9 trous licenciés à la Fédération irlandaise, la majorité d’entre eux proposant des green-fees plus qu’abordables pour les visiteurs.

Certains des meilleurs parcours de 9 trous d’Irlande sont situés le long du Wild Atlantic Way, la célèbre Côte Sauvage. Connemara Isles dans le Comté de Galway est l’un des plus étonnants avec des trous serpentant le long de trois îles séparées, dans un cadre à couper le souffle. Les trous ne sont peut-être pas très longs mais requièrent une extrême précision. Et quel que soit votre score à l’arrivée, le feu de tourbe dans le petit club-house au toit de chaume vous fera vite oublier vos déconvenues éventuelles…

Après avoir joué à Connemara Isles, vous aurez le choix entre continuer le long de la N59 à Mulranny et Achill ou faire un détour à l’intérieur des terres pour jouer à Castlerea (au milieu d’un parc en pente douce, et qui fut autrefois le lieu de résidence du dernier Haut Roi d’Irlande, Rory O’Conor. Ballyhaunis est également un excellent parcours, bien entretenu, très varié et assez « challenging ».

Ross à Killarney, au milieu du plus beau champ de courses d’Irlande, peut se targuer d’avoir son propre « Amen Corner » façon Augusta. Toujours à Killarney, le parcours de Castlerosse certes ne bénéficie pas de l’aura des autres golfs de l’endroit qui sont comme chacun sait de renommée mondiale et pourtant sa topographie similaire et ses paysages spectaculaires ne manquent pas d’attraits…

 

Le mariage de Rory et le papa de Padraigh

Ashford Castle

Dans le Comté de Mayo, vous croiserez un magnifique château – celui d’Ashford à Cong – longeant un lac et dont l’entrée se fait en traversant des allées d’arbres centenaires. Preuve de sa réputation, Ashford Castle a servi de cadre au mariage de Rory McIlroy en 2017.

Le lauréat du prix Nobel de littérature, George Bernard Shaw, lui, était un visiteur assidu de Glengarriff dont il appréciait l’ambiance calme et tranquille. Tout comme Maureen O’Hara, la célèbre actrice américano-irlandaise, partenaire favorite de John Wayne, qui résidait à côté du fairway du trou n°4, joueuse de talent qui fut d’ailleurs Présidente du Club durant de nombreuses années.

À Berehaven, plus loin, le long de la péninsule de Beara à West Cork, se trouve la maison de famille du père de Padraig Harrington. Les trois finishing holes en bordure d’eau du parcours pourraient d’ailleurs très bien figurer en bonne place sur l’un des fameux terrains de jeu de la péninsule de Monterey en Californie.

 

Doonbeg

Spanish Point (non loin de la propriété luxueuse de Donald Trump) à Doonbeg dans le Comté ouest de Clare, tire son nom des épaves de l’Armada espagnole au 16e siècle, désignée comme « l’Invincible Armada » et pourtant décimée par les troupes anglaises. Vous aurez besoin de précision dans vos approches pour réussir un bon score sur ce terrain pittoresque.

La route accidentée, avec de multiples virages, ne s’achève qu’à l’arrivée à Mulranny à côté de Clew Bay dans le comté de Mayo. Le golf de 18 trous est là, naguère très populaire, malheureusement la mer cruelle a emporté la moitié des trous lors d’une violente tempête hivernale. Ce qui reste est pourtant délicieusement naturel et simple. Pas de trou rectiligne ou plat, ça monte et descend, avec de nombreux coups aveugles, des fairways et des greens d’un vert saisissant au printemps, merveilleusement roulants, et, chose amusante, clôturés pour empêcher les moutons de causer des dégâts. Il n’y a qu’à ouvrir pour y pénétrer et… putter !

 

Autre originalité, celle qu’on trouve à Otway, à 13 km au nord de Rathmullan dans le Comté de Donegal : Les Irlandais disent en plaisantant : « c’est comme jouer au golf dans une boîte à chaussures ». Pour dire que l’endroit paraît pour le moins incongru… 

Il vous faudra vous frayer un chemin et éviter quelques gallinacés en pénétrant dans la cour de ferme accédant au petit parking et au non moins petit clubhouse. Curieuse impression que celle de vous introduire presque par effraction chez quelqu’un. Mais oui, on est bien sur un golf, l’agriculteur- propriétaire est le seul gardien des lieux et sa femme encaisse les green fees !

 

Cruit Island est le plus au nord de tous les parcours de cette Côte Sauvage (on imagine presque toucher l’Islande dans ce paysage indomptable se prolongeant aussi loin dans l’Atlantique Nord)

Soyez heureux si une belle journée d’été vous attend à Cruit (prononcer ‘critch’), endroit sauvage, mais où il est toutefois imprudent de s’y rendre sans vêtement de pluie… Les habitants vous le diront : « Vous devez payer pour le privilège d’être au milieu de ces magnifiques paysages ! »

 

Il est prudent de réserver

Vous l’avez compris, j’espère ! Même le golfeur le plus pointu, le plus aguerri, le plus accro, trouvera son compte dans cette longue traversée de la côte ouest irlandaise. Pouvoir jouer deux 9 trous de qualité par exemple dans une seule journée est une sensation très agréable…

À votre retour, en tant que père de famille, vous aurez tellement de choses à raconter à vos enfants qu’ils voudront eux aussi « y goûter ». Et c’est comme ça que le virus du golf s’incruste, pour le plus grand bonheur de beaucoup.

Côté pratique, si vous ne disposez pas d’un temps infini pour votre séjour, pourquoi ne pas trouver un point d’ancrage et rayonner dans une zone de 100 km, soyez tranquille, vous aurez de quoi faire comme on dit familièrement… et vous ne vous ennuierez pas.

Le golf étant une activité largement répandue en Irlande comme on sait, avec de nombreuses compétitions locales, il est prudent de réserver à l’avance, surtout dans les clubs de prestige, très fréquentés malgré tout.

 

Des futurs Rory au County Sligo GC

Demandez donc à la compagnie « Brittany Ferries » parfaitement compétente en la matière, d’organiser votre programme.

Un dernier point : il serait vraiment dommage de se limiter à un seul spot aussi beau soit-il, si on souhaite découvrir toutes les facettes de cette Côte Sauvage qui recèle, vous l’avez compris, de nombreux trésors cachés…

Bienvenue ! Welcome ! Céad Míle Fáilte !

Texte : Ivan Morris
Photos : Roland Machenaud / OT Irlande
Traduction : Roland et Denis Machenaud

Retrouvez toute l’Irlande sur : www.ireland.com/fr

 

 

 

Dans la même catégorie
La plus grande et la plus ancienne compétition amateur

Derniers jours pour s’inscrire à la 121e Biarritz Cup (11-18 juillet)

Tous les ans au mois de juillet à Biarritz, le Golf du Phare accueille la plus importante et la plus ancienne des épreuves françaises réservée […]

Golf, vin et fiesta !

Partez dans la Rioja avec Golfy !

Du 28 juin au 2 juillet, partez à la découverte d’une région extraordinaire, autour de la ville de Logroño, aux confins de La Rioja et […]

Une récompense Golf World

Quinta do Lago, meilleur golf resort du Portugal

Quinta do Lago, le célèbre golf resort du Portugal, vient d’être nommé numéro 1 du Portugal par nos confrères britanniques de Golf World dans leur […]

kiawah island visite guidée
PGA Championship 2021

Kiawah Island : Une île entre le ciel et l’eau

A Charleston, dans le sud profond américain, la guerre de Sécession a laissé sa marque. Au Kiawah Island Resort voisin, c’est le golf qui fait […]

PINE VALLEY PHILIPPE HERMANN
La chronique de Philippe Hermann

Dames admises à Pine Valley. Enfin…

 Invariablement classé meilleur parcours au monde, le très privé Pine Valley Golf Club ne comptait aucun membre féminin depuis cent ans. Tout change.   Dernier […]

Tourisme

Les Golfs Collection de Golfy : 19 en France, 8 en Espagne et 4 en Italie

Sur les 170 golfs Golfy, la sélection parcours signatures de son réseau unique réunit 31 golfs en France, Espagne et Italie aussi divers qu’exceptionnels : près […]

Le sud-ouest à l'honneur

Concours national « Best Golfer’s Choice 2021 » LeClub Golf

L’idée est bonne et a séduit les internautes : ils ont été 25 000 à poster des « like » pour désigner le meilleur golf de France parmi les […]

Resort de luxe en Angleterre

Stoke Park acheté par un milliardaire indien

Non loin de l’aéroport londonien de Heathrow, le domaine de Stoke Park créé en 1908 et possédant un golf signé Harry Colt vient d’être acheté […]

castiglion del bosco
Destination d'exception

Sublime escapade Toscane

Pays hôte de la prochaine Ryder Cup organisée sur le sol européen, l’Italie est à l’honneur. Elle regorge de beaux parcours mais celui que nous […]

75 équipes attendues

Envie de soleil ? Embarquez pour le Messinia ProAm fin novembre en Grèce

La date de la cinquième édition du Messinia Pro-Am au Costa Navarino en Grèce est confirmée : le tournoi se déroulera du 24 au 27 […]

Destination LeClub Golf

Golf, vin, gastronomie : 4 haltes en Alsace, Bourgogne, Champagne et Bordelais

Le golfeur le sait parfaitement : son plaisir provient non seulement de fouler les fairways et de faire quelques pars et birdies mais aussi de […]

Compétitions amateurs

ProAm et tournois à venir : voici les premières annonces (Lac Léman, Biarritz, Médoc…)

Golf Planète, toujours optimiste et bienveillant, a le plaisir de vous offrir un peu de soleil et d’espoir en vous donnant rendez-vous lors des prochains […]

L'Isle Adam, Crécy GC, Château de Cély, Marseille Borely, Toulouse Téoula

LeClub Golf vous présente ses golfs signatures français (3e partie)

À l’occasion de la sortie de son nouveau site internet, LeClub Golf lance une série d’articles sur ses golfs signatures en partenariat avec Golf Planète. […]

Destination golf

Ligurie : golf, luxe et charme sur la Riviera italienne

À un peu plus de 100 kilomètres de la frontière française, sur la même cote méditerranéenne qui lui octroie l’appellation de Riviera, voici la Ligurie […]