Décryptage

On a suivi les neuf trous de reconnaissance de Matthieu Pavon…

9 avril 2024

Après les neuf trous de l’aller lundi, Matthieu Pavon a enchainé ce mardi avec les neuf trous du retour de l’Augusta National. Suivi par toute sa famille ainsi que son ami, Adrien Saddier, le Français a délivré un jeu d’une très grande qualité. De bon augure avant le grand saut jeudi.

 

Lionel VELLA, à Augusta

Présent sur le practice range dès 7h45 locale (13h45 en France), Matthieu Pavon a lancé son échauffement en présence évidemment de l’Anglais Mark Sherwood, son caddie, et de son coach, le Sud-Africain Jamie Gough. Du long jeu au programme avant de se diriger sur le tee du 10 pour neuf trous de reconnaissance. Départ à 8h27 précise. En solo !

Sous le regard attentif de sa mère, Béatrice, de son père, Michel, de ses deux frères, Martin et Raphaël, de son ami du Tour européen, Adrien Saddier, invité par le Bordelais et arrivé ce dimanche à Augusta, et de son physio, Jérémy Da Silva, Matthieu Pavon a rapidement pris la mesure du par 72 de l’Augusta National en envoyant un véritable missile sur le fairway du 10, atterrissant à environ 100 mètres du green ! Rien de tel pour se mettre en jambe. Et en confiance sur la partie du parcours la plus redoutable, celle de l’Amen Corner notamment (enchaînement trous 11, 12 et 13).

 

Mark Sherwood, 3e au Masters 2012 avec Peter Hanson

Un coup de fer tout aussi précis et voilà sa balle qui vient mourir à moins de deux mètres de la cible. Le birdie semble donné mais la pente droite-gauche, plutôt prononcée, en décide autrement… Avertissement sans frais sur l’un des trous les plus compliqués de ce tracé long de 6 908 mètres cette année.

Plusieurs balles sont jouées sur le green en visant les emplacements des futurs trous prévus durant le tournoi. Quelques chips aussi au cas où on ne toucherait pas le green en deux… Le Français et son caddie discutent constamment. Mark Sherwood connait bien les lieux. Il avait été sur le sac du Suédois Peter Hanson lors du Masters 2012 remporté en play-off par Bubba Watson.

 

« 100 balles que tu rates le green » 

Premier constat. L’actuel 25e joueur mondial est assez efficace sur ses mises en jeu. Fairway de nouveau touché au 11, mais aussi au 14, au 15, au 17 et au 18… Son coup de fer 9 au 12 est accueilli par les clameurs du public. Sa balle vient mourir tout près du trou. « Oh my god » s’écrie une spectatrice, clairement sous le charme. Birdie à la sortie. Matthieu Pavon s’essaie à chaque fois à des sorties de bunker, des chips plus ou moins proches de la cible. Trois voire quatre balles sont à chaque fois jouées…

Joueur de fade (balle gauche-droite), le Français envoie ses deux premiers drives sous les arbres au 13, un par 5 se jouant en… draw. La troisième tentative est la bonne. « 100 balles que tu rates le green » lui assène Adrien Saddier, malicieux, quand le vainqueur à Torrey Pines en janvier dernier sur le PGA Tour se met à l’adresse sur sa première balle arrivée sous les arbres. Sourire complice de Pavon. Il se contente d’un coup de recentrage.

 

©DR

 

Sous un ciel gris mais sans pluie, toute la famille se prend en photo en face du green du 13 pendant que le joueur s’exerce une fois encore à des chips autour du green. C’est sûrement dans ce secteur de jeu que la victoire s’écrira. Ou pas.

« T’as une fenêtre, là » souffle, une fois encore tout sourire, Adrien Saddier en direction de son ami sur sa seconde mise en jeu au 14. Il se contente de jouer la première, pleine piste une fois encore. Sur ce par 4 avec un drapeau situé en entrée de green avec une pente ô combien menaçante, Matthieu Pavon prend le temps de chiper quelques balles dans cette zone clairement dangereuse. Les deux essais finissent au pied du mât.

 

Ricochets sur la pièce d’eau du 16…

Son deuxième coup de fer sur le par 5 du 15 termine à un peu plus de trois mètres du drapeau, placé à droite du green, non loin d’un généreux bunker. Position d’eagle. On tente aussi de le prendre en régulation. Une balle finit dans l’eau. C’est sur ce trou que le duo Pavon-Sherwood prend vraiment le temps de décrypter les nombreux pièges qui peuvent se dresser sur leur route. C’est aussi là que la différence peut se faire un dimanche de Masters.

Au 16, ce fameux par 3 où Tiger Woods avait écrit l’histoire en 2005, Matthieu Pavon touche le green à sa deuxième tentative. Le public, déjà très nombreux, l’oblige à procéder à quelques coups « spectacle » en ricochant sa balle sur la pièce d’eau frontale avant que celle-ci ne vienne mourir sur le green. Trois balles, trois échecs ! Mark Sherwood relève lui aussi le défi. Sa tentative ne verra jamais la pièce d’eau, ni le green…

Est-ce qu’il battra mon record de 2005 ? Il a bien plus d’armes que moi dans son sac. Pour moi, il peut faire un top 10. Il est prêt.

Thomas Levet

Outre ses mises en jeu, on l’a dit, très efficaces, les coups de fer du Français font régulièrement mouche. Comme encore sur le 17 où sa balle termine sa course à moins de deux mètres du trou. Du grand art. S’en suit encore une longue séance de chipping sur un des trous les plus difficiles du parcours (moyenne de 4,256, le 4e trou le plus dur de l’édition 2023).

Idem ou presque sur le 18 où après une nouvelle mise en jeu (en fade celle-ci) parfaite, ses attaques de green ont connu des fortunes diverses. Sur l’une de ses approches, la balle épouse à merveille le green et la pente la ramène à quelques centimètres du trou. 10h39 locale (16h39 en France). Fin de la reconnaissance. Un dernier mot à son caddie, la remontée vers le club-house ultra sécurisé se fait en compagnie de toute sa famille. Un mot avec son agent, Rob Jarvis, et Matthieu Pavon s’éclipse. Sans livrer son analyse aux médias français présents cette semaine à Augusta. Demain, peut-être… 

« On a rejoué ensemble tous les deux le lendemain ou surlendemain, je ne sais plus, quand il était venu découvrir le parcours avec Shane Lowry, nous signale Thomas Levet, présent dans les parages en tant que consultant pour le groupe Canal+. Afin qu’il se fasse un plan de jeu encore plus précis, qu’il prenne les bonnes décisions sur des zones où les choix sont multiples. J’aime beaucoup la façon dont travaille Matthieu. C’est simple et efficace. Est-ce qu’il battra mon record de 2005 (Ndlr, 13e, meilleur résultat d’un Français au Masters depuis 1934) ? Il a bien plus d’armes que moi dans son sac. Pour moi, il peut faire un top 10. Il est prêt. J’ai même rêvé qu’il gagnait le Masters. Il a tout ce qu’il faut pour y parvenir en tout cas… »

 

Photo : Maddie Meyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Dans la même catégorie
Kaulig Companies Championship

Ernie Els décroche son premier Majeur chez les seniors

Ernie Els s’est imposé ce week-end lors du Kaulig Companies Championship avec un tout petit coup d’avance. C’est son troisième titre sur le circuit senior […]

usga-riviera-country-club los angeles ©USGA
Jeux olympiques

Le Riviera Country Club, hôte des JO 2028

La Fédération internationale de golf a confirmé que les épreuves des Jeux Olympiques de Los Angeles en 2028 se dérouleront sur le Riviera Country Club […]

Règles

Pourquoi le drop de Robert MacIntyre était parfaitement légal, malgré la grogne sur les réseaux sociaux

Vainqueur du Genesis Scottish Open à domicile, Robert MacIntyre a été beaucoup attaqué sur les réseaux sociaux après le drop gratuit dont il a bénéficié […]

Romain Langasque Photo by Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Classement mondial

Romain Langasque décroche sa meilleure place au classement mondial et permet à la France de remonter le temps !

Grâce à sa 3e place dans l’Open d’Ecosse, obtenue au terme d’un spectaculaire dernier tour (64), ils sont désormais trois tricolores à figurer dans le […]

Harry Hall Photo by Dylan Buell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
ISCO Championship, Tour 4

L’Anglais Harry Hall remporte son premier titre sur le PGA Tour d’un chip rageur dans un play-off à 5, Saddier s’offre un top 20 !

L’Anglais de 26 ans, installé dans le Nevada, Harry Hall est le dixième nouveau vainqueur de la saison après sa spectaculaire victoire au terme d’un […]

Tournois pros

Matthieu Pavon, Victor Perez et Romain Langasque à The Open au programme de la semaine

Le gratin mondial se retrouve en Écosse pour le quatrième et dernier Majeur de la saison. Le PGA Tour et le DP World Tour proposent […]

Rouge et Or

Sergio Garcia gagne l’étape espagnole du LIV à Valderrama, son équipe Fireballs également vainqueur

Il était écrit que hier dimanche, Sergio Garcia devait gagner son premier tournoi LIV chez lui en Espagne : après la victoire de C. Alcaraz […]

Robert MacIntyre Photo by Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Gains

Combien chaque joueur a-t-il gagné au Scottish Open ?

Cette année comme l’an dernier les joueurs qualifiés pour les deux derniers tours de l’Open d’Ecosse se sont partagés un beau pactole de 9 millions […]

Genesis Scottish Open, Tour 4

A domicile, MacIntyre prend une revanche éclatante, Langasque et Perez brillent lors du dernier tour !

Robert MacIntyre a triomphé à domicile, devant son public, avec un birdie décisif sur le 72e trou qui sonne comme une revanche après sa 2e […]

Amundi Evian Championship

La faillite du top 15 mondial à Evian

Entre forfaits et méformes évidentes, les joueuses classées dans le top 15 mondial au départ de l’Amundi Evian Championship jeudi dernier sont toutes passées à […]

Ayaka Furue Franck Riboud Jacques Bungert Photo Philippe Millereau / KMSP
Majeur

Amundi Evian Championship : Combien ont-elles gagné ?

Avec un chèque de 1,2 million de dollars, Ayaka Furue engrange pour l’instant en 2024 2 444 717 dollars, soit 5 039 882 dollars en […]

Amundi Evian Championship, Tour 4

Ayaka Furue décroche son premier Majeur lors d’un finish complètement fou. Céline Boutier dans le top 40…

Leader après 36 trous, Ayaka Furue, 24 ans, remporte son premier Majeur grâce à une dernière carte sublime de 65 (-7) bouclée par trois birdies […]

Amundi Evian Championship, Tour 4

Céline Boutier : « Cela me donne envie de revenir pour gagner encore ! »

Tenante du titre, Céline Boutier a connu une semaine contrastée à Evian. Deux premiers tours solides puis un week-end plus difficile. A l’arrivée, la Française […]

Paris 2024

Nouvel épisode de la saga, Joost Luiten veut jouer les Jeux Olympiques ! Le Néerlandais a été placé sur la liste des réservistes en raison d’une erreur du comité de sélection

Le golfeur néerlandais Joost Luiten pourra-t-il représenter les Pays-Bas aux Jeux olympiques 2024 à Paris dans quelques jours ? C’est une question qui n’a toujours […]

Adrien Saddier Photo by Dylan Buell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
ISCO Championship, Tour 3

Vaillant trébuche, Saddier déboule, Coody tiendra-t-il la distance dans le Kentucky ?

A l’issue du 3e tour, l’avance du leader Pierceson Coody s’est encore réduite et l’Américain, petit-fils du vainqueur du Masters 1971, va devoir contenir les […]

Genesis Scottish Open, Tour 3

Avant le dernier tour en Écosse, Åberg devance la meute, Rozner tout près de Troon !

Le Suédois Ludvig Åberg a conservé la tête du Genesis Scottish Open au terme d’un « Moving Day » très agité, sous la pluie. Le n°4 mondial […]

Amundi Evian Championship, Tour 3

Trois candidates pour une première en Majeur à Evian

Réunies en dernière partie ce dimanche, l’Australienne Stephanie Kyriacou (-14), l’Américaine Lauren Coughlin et la Japonaise Ayaka Furue (-13 toutes les deux) vont tenter d’ouvrir […]

Genesis Scottish Open, Tour 3

Règles : une distraction qui coûte cher, très cher pour l’un des leaders du Scottish Open

Parti en 11e position lors du 3e tour du Genesis Scottish Open, le Canadien Mackenzie Hughes a démarré sa journée avec deux coups de pénalité […]

Genesis Scottish Open, Tour 3

Rozner claque un eagle qui vaut de l’or !

En pleine bagarre avec les leaders lors du 3e tour du Scottish Open, Antoine Rozner a réussi un eagle sur le trou le plus difficile […]

Amundi Evian Championship, Tour 3

Céline Boutier, ce triple au 1 qui fait très mal !

Très attendue à Evian dans ce Moving Day après deux premiers tours très solides (69 et 68), Céline Boutier s’est hélas mise hors-jeu dès le […]

Alps de Las Castillas, Tour 3

La très belle troisième place de l’amateur Nathan Legendre

Le golf tricolore continue d’impressionner cette saison sur l’Alps Tour. Après la saison record de Benjamin Kedochim et les récentes victoires de Théo Boulet, c’est […]

Amundi Evian Championship, Tour 2

Furue s’offre deux coups d’avance avant le Moving Day. Delacour rejoint Boutier ce week-end

Deux cartes de 65 (-6) permettent finalement à la Japonaise Ayaka Furue de compter à -12 (130) deux longueurs d’avance sur l’Australienne Stephanie Kyriacou et […]

Antoine Rozner Photo by Harry How/Getty Images
Scottish Open, réaction

Déterminé, Antoine Rozner s’attend à souffrir mais le jeu en vaut la chandelle !

Antoine Rozner s’élancera ce samedi en dernière partie aux côtés de Ludvig Åberg dans le 3e tour de l’Open d’Ecosse au Renaissance Golf Club. De […]

Tom Vaillant Photo by ANDY LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
ISCO Championship, Tour 2

Pierceson Coody toujours aux commandes, Tom Vaillant réduit l’écart

Encore auteur d’une très belle journée, le Cannois Tom Vaillant a réduit l’écart avec le leader américain Pierceson Coody, désormais talonné par le jeune Belge […]

Rory McIlroy Photo by David Cannon/Getty Images
Genesis Scottish Open, Tour 2

McIlroy à la poursuite d’Åberg et de Rozner, Coussaud excellent 11e

Ce vendredi, les parties de l’après-midi n’ont pas permis aux « chasseurs » de rattraper Ludvig Åberg, le leader matinal, ni même son second, Antoine Rozner. Ces […]

Amundi Evian Championship, Tour 2

Le 2e tour stoppé par les orages et reporté à samedi matin…

Les prévisions météorologiques alarmantes tout au long de la journée de vendredi ont fini par se confirmer. Le jeu sur l’Evian Resort Golf Club a […]

Amundi Evian Championship, Tour 2

Céline Boutier, le plan de marche est pour l’instant respecté

Ses deux cartes très solides de 69 et 68 permettent à Céline Boutier, la tenante du titre, de conserver l’espoir de réaliser un inédit doublé […]

Genesis Scottish Open, Tour 2

Ludvig Åberg aux commandes à North Berwick, Antoine Rozner est tout près…

Dans des conditions de jeu clémentes comme la veille, Ludvig Åberg s’est emparé de la tête du Genesis Scottish Open au terme d’une démonstration de […]