Interview

Victor Perez : « Le PGA Tour, l’objectif de tous les joueurs… »

24 janvier 2023
Victor Perez Photo by Warren Little/Getty Images) (Photo by Warren Little / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP

Après sa première victoire dans les Rolex Series, dimanche à Abu Dhabi, le héros du jour, Victor Perez, est revenu sur sa progression retardée par la pandémie de Covid-19 et sur la manière dont il a retrouvé ses sensations cet hiver.

 

Vous gagnez dès le début de la saison, alors qu’il y a la Ryder Cup en septembre. Comment se sent-on après une telle victoire ?

Je sentais que je m’étais bien préparé, en prenant le temps de travailler ce que je voulais travailler. C’est difficile et c’est rare d’y arriver, car la saison est tellement chargée, avec tellement de tournois. Ce n’est pas évident de bien s’entraîner, et il faut aussi se reposer. J’ai décidé de ne pas jouer du tout en décembre pour bien préparer la saison suivante, avec bien sûr la Ryder Cup en ligne de mire.

J’ai pris une claque (sur le PGA Tour), j’ai dû faire preuve d’humilité, mais c’est souvent comme ça dans une carrière

Quand sont arrivés les premiers signaux positifs ?

La semaine dernière (Ndlr, à la Hero Cup), j’ai pu commencer à voir où en était mon jeu, en match play, avec un partenaire pour m’aider. Guido (Migliozzi) m’a tiré d’affaire plusieurs fois. Du coup, je donnais l’impression de bien jouer, et là tout d’un coup je me retrouve tout seul. J’ai fait un bon simple contre Jordan (Smith) dimanche (Ndlr, victoire 4&2), ça m’a donné confiance, mais ce n’était qu’un round de golf. Alors arriver ici et mettre tout ensemble sur 72 trous, sur un parcours difficile, avec le vent, en n’ayant joué qu’un seul round dans des conditions plus fraîches, vendredi matin, je ne peux être que ravi de cette victoire.

Cette victoire change-t-elle vos objectifs pour la saison à venir, notamment par rapport aux dix droits de jeu à gagner sur le PGA Tour  ?

Idéalement, je pense que c’est l’objectif de tous les joueurs. Et nous avons de la chance que le DP World Tour nous donne cette opportunité. Ce sera plus facile d’aller sur le PGA Tour avec ces dix cartes à prendre en fin de saison. Et comme les Rory McIlroy et autres Jon Rahm seront qualifiés d’office, il sera possible d’obtenir une carte en étant autour de la 20e place en Europe, sans avoir besoin d’être forcément dans le top 50 mondial. Parce que si on n’a pas assez de points, il faut faire des grosses performances ou aller aux finales du Korn Ferry Tour pour avoir une chance… C’est très difficile. On peut être appelé à la dernière seconde pour jouer un tournoi. C’est un peu comme si on jouait à l’extérieur, d’une certaine manière. Nous ne sommes pas toujours les bienvenus, l’environnement est différent, et il faut prouver qu’on est capable de bien jouer dans des gros tournois.

Vous étiez un temps pressenti pour jouer le Saudi International. Pourquoi avez-vous changé votre fusil d’épaule ?

Je me suis posé la question mais mes deux objectifs de début de saison sont de décrocher une des dix cartes qui ouvrent les portes du PGA Tour et de me qualifier pour la Ryder Cup. Je voulais prendre un bon départ et j’ai réussi à le faire. La dotation est plus importante évidemment au Saudi (Asian Tour) mais je ne dois penser qu’à marquer le plus possible de points. Donc j’irai à Ras el Khaïmah après cette semaine à Dubaï. Ensuite, je ferai une pause certainement.

Les gens vivent et respirent le golf en Ecosse, ils sont toujours en train de nous soutenir, ils veulent vraiment qu’on réussisse, mais ils ne sont pas intrusifs du tout

Qu’est-ce que ça vous fait de finir premier des « Ecossais » ? Et qu’est-ce que ça vous apporte de vivre en Ecosse ?

C’est fantastique. Je vis en Ecosse depuis six ans, et la culture du golf, dans tout le Royaume-Uni, c’est quelque chose qui m’aide dans le développement de mon jeu. Les gens vivent et respirent le golf en Ecosse, ils sont toujours en train de nous soutenir, ils veulent vraiment qu’on réussisse, mais ils ne sont pas intrusifs du tout. Ici, les gens ont beaucoup de respect pour les golfeurs professionnels, et les Ecossais sont toujours contents de nous voir nous entraîner au practice, sans nous déranger.

Vous avez aussi changé de lieu de vie en passant de Dundee à Edimbourg…

Oui, on a franchi un palier (rires) ! Je vis désormais à Edimbourg et je m’entraine au Renaissance Golf Club, qui reçoit le Scottish Open. J’espère encore pour quelques années. Les conditions sont parfaites pour s’entraîner, je me sens comme chez moi avec d’autres joueurs écossais. On est très bien reçus. Ce n’est pas très loin de là où je vis maintenant et avoir la possibilité de jouer sur un parcours d’un tel niveau vous oblige à être performant. Il y a toujours du vent, ou quelque chose qui rend le parcours “challenging”.

Le golf européen est-il en train de progresser selon vous ?

Je pense que le golf européen est en très bonne forme et on l’a vu la semaine dernière à la Hero Cup. Ca me fait encore plus plaisir que mes résultats personnels. Il y a beaucoup d’Européens qui commencent à bien jouer sur le PGA Tour. Certains étaient à la Hero Cup la semaine dernière. Ils ont bien joué, et là ils retournent sur le PGA Tour. Cela nous inspire, c’est quelque chose que nous souhaitons tous faire.

Ce n’est pas réaliste de penser qu’on va rester dans le top 5 ou le top 10 mondial pendant 15 ans. C’est possible, mais ça demande beaucoup de travail

En 2019, vous étiez 29e au classement mondial, c’était une bonne année pour vous. Après il y a eu le Covid. Qu’avez-vous fait depuis et comment expliquez-vous que ça aille mieux depuis la fin de l’année dernière ?

C’était vraiment difficile pour moi parce que j’étais sur une belle série de performances, à la fin de l’année 2019 et jusqu’au début de 2020. J’ai fini 2e à Abu Dhabi en 2020 sur l’autre parcours, celui qu’on a joué la semaine dernière (Ndlr, Abu Dhabi Golf Club), et j’étais vraiment au sommet de ma forme. J’étais entré dans le top 50. Mon rêve était en train de se réaliser… Jouer le Masters, jouer les Majeurs, devant beaucoup de monde. Et tout d’un coup, d’un jour à l’autre, tout s’est arrêté. Il y a eu des morts, c’est terrible, donc il fallait arrêter, c’est certain, et des mesures ont été mises en place pour qu’on puisse jouer à nouveau.

Regrettez-vous cette première expérience sur le PGA Tour ?

Quatre mois plus tard, le PGA Tour repartait, avec des règles précises, mais pour moi c’était très difficile parce que j’ai dû m’exiler aux Etats-Unis. On ne pouvait pas s’entraîner au Royaume-Uni, pendant une longue période. Et si je regarde en arrière, il y a deux ans, ce n’était pas réaliste de penser que je pourrais obtenir des résultats en Amérique alors que je n’avais pas joué au golf pendant quatre mois, contre des gars qui s’étaient entraînés et connaissaient les parcours. C’était injouable.

Pensez-vous, avec le recul, que vous auriez dû rester en Europe ?

J’ai peut-être été un peu candide, mais je n’allais pas non plus m’arrêter complètement de jouer. Alors ok, j’ai pris une claque, j’ai dû faire preuve d’humilité, je suis revenu en Europe, mais c’est souvent comme ça dans une carrière. Il y a forcément des hauts et des bas, des bonnes années et des mauvaises années. Ce n’est pas réaliste de penser qu’on va rester dans le top 5 ou le top 10 mondial pendant 15 ans. C’est possible, mais ça demande beaucoup de travail.

 

Photo: Warren Little/Getty Images Europe via AFP

Dans la même catégorie
Hero Dubaï Desert Classic, Tour 2

Julien Brun et Victor Perez en embuscade après… 18 trous

Alors que l’organisation du tournoi a décidé que le Hero Dubaï Desert Classic s’achèverait lundi après 72 trous joués, on se bouscule en haut du […]

Hero Dubaï Desert Classic, Tour 2

On finira lundi à Dubaï…

Malgré les très nombreux retards sur le programme initial en raison des pluies abondantes qui se sont abattues sur Dubaï depuis mercredi soir, l’organisation du […]

DP World Tour

Ryan Fox, joueur de l’année 2022

Deux fois victorieux sur le DP World Tour en 2022, Ryan Fox a reçu le titre honorifique de meilleur joueur de l’année, le Seve Ballesteros […]

BrownFIOCut Sarah Stier/Getty Images/AFP
Farmers Insurance Open

L’incroyable odyssée de Scott Brown qui passe deux cuts en quatre jours

Embarqué aux Bahamas sur le Korn Ferry Tour (la deuxième division américaine), Scott Brown a finalement abandonné après avoir passé le cut lundi, pour rejoindre […]

SamRyderFIOT2 Orlando Ramirez/Getty Images/AFP
Farmers Insurance Open, Tour 2

Sam Ryder facile leader, Jon Rahm passe le cut en champion

Sam Ryder a réussi à éviter les pièges du parcours sud malgré le vent, pour signer une carte de 68 sur le plus compliqué des […]

Vidéo

Le putting de Zalatoris toujours aussi “flippant”

Blessé au dos, Will Zalatoris est de retour sur le PGA Tour après une longue interruption de 5 mois mais le longiligne américain de 26 […]

nick-faldo-jamie-weir-skysports-greg-norman-ryder-cup-liv
Guerre des circuits

Nick Faldo se lâche sur Greg Norman, les joueurs du LIV et espère une nouvelle génération en Ryder Cup

Il est l’une des références absolues du golf britannique : Sir Nick Faldo, vainqueur de six Majeurs, s’est exprimé sur Sky Sports et n’a pas […]

parcours-inonde-dubai-desert-classic dp world tour
Hero Dubaï Desert Classic, Tour 1

La pluie provoque un nouveau report des parties ce vendredi à Dubaï

Comme la veille, le DP World Tour a annoncé que la reprise du jeu interrompu jeudi par l’obscurité avait été repoussé. Les pluies qui continuent […]

Hero Dubaï Desert Classic, Tour 1

Victor Perez garde le rythme malgré un premier tour tronqué

En raison des fortes pluies qui se sont abattues sur Dubaï, le premier tour du Hero Dubaï Desert Classic, retardé de plus 6h30, n’a pas […]

Hero Dubai Desert Classic, Tour 1

La reprise du jeu à Dubaï à partir de 10h15 en France…

En raison de très fortes pluies durant la nuit de mercredi à jeudi et un parcours complètement inondé, le premier tour du Hero Dubaï Desert […]

Hero Dubaï Desert Classic, Tour 1

La pluie s’invite à Dubaï et provoque un report des départs du 1er tour

Un communiqué du DP World Tour indique que le 1er tour du Hero Dubaï Desert Classic n’allait pas se dérouler comme prévu en raison des […]

SamRyderFIOT1 Orlando Ramirez/Getty Images/AFP
Farmers Insurance Open, Tour 1

Un trio devant, Jon Rahm loin derrière

Trois hommes se dégagent en tête du Farmers Insurance Open de Torrey Pines après le premier tour, avec les Américains Sam Ryder et Brent Grant […]

Patrick Reed Photo by David Cannon/Getty Images
Guerre des Circuits

McIlroy vs Reed : la suite du « Teegate »…

On en sait plus aujourd’hui sur l’affaire du tee jeté par Patrick Reed en direction de Rory McIlroy sur le practice de Dubaï. Une vidéo […]

Rory McIlroy Photo by Warren Little / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Guerre des circuits

Rory n’est pas prêt à enterrer la hache de guerre avec Reed et Garcia !

Présent en début d’après-midi à Dubaï en conférence de presse, Rory McIlroy a été interrogé sur l’épisode de la veille au cours duquel il a […]

DP World Tour

Min Woo Lee : « Je ne sais pas pourquoi je suis dans une telle forme »

C’est l’un des joueurs en forme du moment ! Min Woo Lee a pris la 2e place (ex aequo) de l’Abu Dhabi HSBC Championship, à […]

paire harrington sergio garcia lee westwood ryder cup getty / afp
Guerre des circuits

Sergio Garcia sélectionnable en Ryder Cup, selon Keith Pelley

Sergio Garcia n’a plus joué un seul tournoi du DP World Tour depuis qu’il a quitté le BMW PGA Championship à Wentworth en septembre, après […]

rory-mcilroy-patrick-reed.jpg Andy Lyons/Getty Images/AFP
Guerre des Circuits

Rory McIlroy a ignoré Patrick Reed à Dubaï

C’est la petite affaire dont tout le monde parle après l’Abu Dhabi HSBC Championship la semaine dernière. Rory McIlroy, le numéro 1 mondial fidèle au […]

Asian Tour

Jérémy Gandon : « Commencer à gagner ma vie correctement »

Après plus de 20 heures de vol entre dimanche et lundi depuis la Thaïlande vers Dallas, là où il vit, Jérémy Gandon peut enfin souffler. […]

gareth bale ©European Tour
PGA Tour

Gareth Bale invité par le PGA Tour au Pro-Am de Pebble Beach !

Tout jeune retraité du football international, l’attaquant gallois Gareth Bale va faire sa première sortie officielle sur le PGA Tour la semaine prochaine à Pebble […]

rozner-perez-dubai-hero
Hero Dubaï Desert Classic, Tee Times

Victor Perez juste derrière Rory McIlroy avec Thomas Pieters et Min Woo Lee pour les deux premiers tours

Les Français connaissent leurs partenaires pour le premier et le deuxième tour du Rolex Series de Dubaï. Victor Perez, leader de la Race to Dubaï, […]

Paul Barjon Photo by Mike Mulholland / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Bahamas Great Abaco Classic, Tour 2

Deuxième cut manqué pour Paul Barjon aux Bahamas

Avec deux cartes de 74 (+2) et 73 (+1), Paul Barjon échoue à deux coups d’un cut fixé à +1. C’est le second échec sur […]

Guerre des circuits

Greg Norman s’en prend à Tiger Woods

Invité d’une émission de Fox News, Greg Norman s’est attaqué à Tiger Woods en expliquant qu’il n’était qu’un “porte-voix” du PGA Tour.   Alors que […]

justice Photo © KTSDESIGN/SCIENCE PHOTO LIBRARY / KTS / Science Photo Library via AFP
Guerre des circuits

Le jugement du différend entre 13 joueurs du LIV et le DP World Tour approche

Les audiences qui doivent permettre aux juges de se prononcer sur le différend qui oppose 13 joueurs du LIV Golf au DP World Tour auront […]

Jay Monahan, Keith Pelley, Photo by ROSS KINNAIRD / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Guerre des circuits

Pelley et Monahan s’excluent du vote pour l’attribution de points mondiaux au LIV

Le directeur général de DP World Tour, Keith Pelley, a révélé que lui et son homologue du PGA Tour, Jay Monahan, ne participeront pas au […]

Farmers Insurance Open

Jon Rahm numéro 1 mondial dimanche ?

Contrairement à la semaine passée, le Basque Jon Rahm aura la possibilité de monter enfin sur la plus haute marche du podium ce week-end. Mais […]

brooks koepka Ian Poulter liv golf Photo by Giorgio VIERA / AFP
Guerre des circuits

LIV golf annonce son calendrier complet

Après plusieurs semaines de suspense, la ligue rebelle des LIV Golf Invitational Series a validé son calendrier de quatorze tournois pour 2023. Huit d’entre eux […]

Collin Morikawa Photo by Andrew Redington/Getty Images
Golf de divertissement

Collin Morikawa et Adam Scott rejoignent la série TGL de Woods et McIlroy

Deux grosses pointures du golf mondial, Collin Morikawa (photo) et Adam Scott, vont participer en 2024 à la série TGL créée par Tiger Woods et […]

Lionel Alexandre Photo by Phil Inglis / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Circuits pros

Lionel Alexandre décroche sa carte pour le Legends Tour

L’Aixois Lionel Alexandre, qui soufflera ses 50 bougies le 26 mai prochain, a obtenu ses droits de jeu sur le Senior Tour Européen à l’issue […]