Logo Ryder Cup 2021 Samedi 25 septembre 2021 : les lives

19:27 Faux-pas interdit pour l’Europe dos au mur !

Menée 9-3, l’Europe ne peut plus se permettre la moindre erreur. Cette fois Padraig Harrington a reconduit le seul duo capable de faire plier les Américains en double, les Espagnols Sergio Garcia et Jon Rahm

Mais, on peut encore s’interroger en s’attardant notamment sur la composition de la première paire avec Hatton, pas au mieux en foursomes ce matin et Lowry, rookie mal épaulé par McIlroy la veille. Ils seront opposés à Tony Finau et Harris English nets vainqueurs vendredi après-midi de la paire McIlroy-Lowry.

Rahm et Garcia vont retrouver Koepka qui sera cette fois flanqué de Jordan Spieth, un binôme inédit.

Après un match nul arraché vendredi en fin d’après-midi, Fleetwood et Hovland retournent au feu mais vont devoir sortir le grand jeu face aux “birdies machines” DeChambeau et Scheffler.

 

2e chance pour Poulter et McIlroy

Enfin la paire DJ/Morikawa qui fonctionne à plein régime est cette fois lancée en 4 Balles dans un match qui semble déséquilibré face au duo britannique McIlroy/Poulter.

Auteurs de piètres performances depuis le début de cette 43e Ryder Cup, les deux hommes n’ont pas existé en foursomes (5&3) vendredi matin et nous doivent une revanche.

 

18:53 Neuvième point des Américains grâce à Cantlay-Schauffele

Victoire 2&1 de Cantlay-Schauffele face aux Anglais Westwood-Fitzpatrick. Neuvième point pour les Etats-Unis. Jamais depuis l’arrivée des joueurs continentaux en 1979 il n’y avait eu un tel écart à l’issue de la 3e session de doubles ! 

18:49 Victoire de Thomas-Spieth

Un mauvais coup de Wiesberger sur le fairway du 18 et s’en est fini de la paire Wiesberger-Hovland, battue 2up. Huitième point pour les USA. 

18:38 Sursis pour Westwood-Fitzpatrick au 15

Joli birdie (le 3e de la partie pour les Anglais) de Lee Westwood au 15 qui permet à son duo de revenir 2 down au départ du 17. Rien n’est encore fini, même si les affaires européennes sont clairement très mal engagées dans cette 3e session de doubles… 

18:34 Hovland-Wiesberger toujours en vie

Les Européens reviennent 1 down au 17 après une succession de mauvais coups des Américains Thomas et Spieth. Dormie, ils vont devoir aller au 18 et conserver leur point d’avance… 

18:25 Victoire de Johnson-Morikawa

Second succès en deux jours pour la paire Johnson-Morikawa en foursomes. Les Américains s’imposent 2&1 face aux Anglais Casey-Hatton. Septième point pour les Américains ! 

18:17 Johnson-Morikawa dormie au départ du 17

2up au départ du 17, le duo Johnson-Morikawa ne peut plus perdre leur match. Et la mise en jeu de Morikawa sur le 17 laisse penser que l’affaire va même s’arrêter sur ce par 3… 

18:11 Victoire de la paire Garcia-Rahm

Nouvelle victoire en foursomes de la paire Sergio Garcia-Jon Rahm sur le par 3 du 17. Les Européens l’emportent 3&1 sur la paire Koepka-Berger et offrent un troisième point à l’Europe. 27,5 points en Ryder Cup pour Garcia ! Incroyable. 

 

18:03 Hovland se loupe sur le 15. 1up pour Thomas-Spieth

Nouvelle erreur de Viktor Hovland sur le green du 15 qui manque la cible et permet aux Américains Thomas-Spieth de passer 1up à trois trous de la fin… 

18:00 Le coup génial de Garcia au 16 et les Espagnols passent 2up

Après une mise en jeu parfaite de Jon Rahm, Sergio Garcia a sorti un coup de bois 3 d’anthologie sur le par 5 du 16, offrant quasiment un eagle donné. Les Espagnols remportent ce trou et passent 2up après deux mauvais coups des Américains Koepka et Berger. Les Européens sont assurés de prendre au moins un demi-point dans ce match 1. 

 

17:38 L’eagle incroyable de Casey au 14

Fantastique coup de Paul Casey au 14 qui, dans un petit rough après une mise en jeu très moyenne de Hatton, trouve la cible. Eagle ! Les Anglais reviennent 1 down. Scénario improbable il y a encore une heure ! 

 

17:25 Hatton-Casey comblent une partie du retard

Deuxième point gagné en trois trous pour la paire anglaise qui revient désormais à 2 down. Un vrai petit miracle pour le moment tant les Britanniques n’ont guère offert de garantie depuis le début de la matinée (un seul birdie réussi en 13 trous). 

17:18 Cantlay enfonce le clou au 10

Auteur d’un incroyable putt au 9 pour prendre l’avantage sur le duo Westwood-Fitzpatrcik, Patrick Cantlay enchaîne sur le 10 avec un nouveau putt victorieux. Dans ce match 4, les Américains sont désormais 2 up (en deux trous). 

17:07 Trou donné des Américains Thomas-Spieth sur le 11

Empêtrés dans un bunker de green, Thomas et Spieth ne parviennent pas à s’en sortir et donne le point à Wiesberger-Hovland, qui repassent 1up. 

17:02 Koepka offre un 2up aux Européens dans le match 1

Un très discret Brooks Koepka offre le trou n°13 aux Espagnols Garcia-Rahm sur le green du 13 sur un putt de deux mètres manqué. 2 down pour l’équipe US ! 

16:53 Wiesberger tient la baraque dans le match 3 mais cela ne suffit pas

L’ancien vainqueur de l’Open de France en 2015 confirme qu’il est l’un des hommes vraiment en forme dans cette équipe européenne (avec les deux Espagnols). Témoin d’un putt manqué de Viktor Hovland sur le 9 pour ramener les Américains Thomas-Spieth 1 down, l’Autrichien vient de claquer une superbe approche sur le 10. Insuffisant toutefois car son coéquipier manque la cible pour l’égalité après un putt de plus de six mètres de Spieth. Square dans ce match 3 ! 

16:48 La paire Garcia-Rahm pour la première fois devant au départ du 13

Rapidement menés 3 down après trois trous, la paire espagnole Sergio Garcia-Jon Rahm reprend les commandes de ce match 1 avec un excellent Sergio Garcia qui offre le 1up sur un superbe birdie après une mise en jeu magique de Jon Rahm. C’est le quatrième birdie pour les Européens (4 aussi pour les Américains Koepka-Berger). 

16:33 Quelle ficelle de Schauffele au 7 !

Menés 1 down par les Anglais Westwood-Fitzpatrick, Xander Schauffele et Patrick Cantlay reviennent square grâce à une magnifique ficelle du médaillé d’or olympique à Tokyo. Cette paire ne lâche strictement rien ! 

 

16:18 Cela se complique pour la paire Casey-Hatton

Succession de mauvais coups côté européen dans cette partie 2. Mise en jeu dans le rough en contrebas du fairway de Hatton sur le par 4 du 8, balle quasiment dans le lac Michigan dans la foulée pour Casey, gratte de Hatton dans le fringe du green et trou finalement donné aux Américains. Double-bogey pour les Anglais. 4 down. Aïe, aïe, aïe… 

16:15 Garcia in, Wiesberger out

Splendide chip-in de Sergio Garcia aux abords du green du 9 qui permet aux Espagnols de revenir square avant d’attaquer la partie retour du Straits Course. Sur le green du 7, Bernd Wiesberger, pourtant excellent depuis le début de cette session de foursomes, ne peut éviter le bogey sur le par 3 du 7, Thomas ayant réussi un incroyable par longue distance ! 

 

16:10 Fitzpatrick offre l’avantage dans le match 4

Après une fantastique approche de Lee Westwood sur le par 5 du 5, Matthew Fitzpatrick transforme l’essai et permet à son binôme de passer 1up. Le bleu revient petit à petit sur le leaderboard ! 

15:58 Garcia ramène l’Europe 1down

La partie n°1 entre Koepka/Berger et Rahm/Garcia n’atteint pas des sommets. Les deux équipes ont partagé le trou n°7 avec un bogey. Mais Sergio rentre 4 mètres pour le par au trou n°8 pour revenir 1 down. C’est un match que l’on devine crucial pour l’Europe.

15:42 Spieth coule aussi… mais sauve le trou

Comme Jon Rahm, Jordan Spieth expédie son coup de bois sur le trou n°5 dans l’obstacle d’eau. Voilà qui fait les affaires du duo Wiesberger/Hovland. Le seul match qui allume du bleu pour le moment. Sauf que… JT joue son 4e coup à 150 mètres et se met à 3m… Par sauvé par Spieth !

15:09 Rahm encore dans l’eau au trou n°5…

Comme lors de la première session de vendredi, Jon Rahm expédie son coup de bois 3 plein bassin 💦 sur le par 5 du trou n°5 après un bon drive de Garcia. Les conséquences pourraient être bien plus embêtantes pour le duo espagnol déjà mené 2down par Koepka/Berger.

14:35 Trois trous joués, trois trous gagnés par les USA

Cette troisième session est bien mal engagé pour l’Europe. Koepka/Berger commencent par deux birdies et mènent 2up face à Rahm et Garcia. Dustin Johnson se met donné sur le trou n°1 sur son 2e coup. Birdie et 1up USA face aux Anglais Casey et Hatton.

Sur le tee n°1, Padraig Harrington est en grande discussion avec son vice-capitaine Martin Kaymer, mais les Bleus se font tout simplement corriger…

14:19 Birdie de Berger et 1up pour les USA

Un drive plein fairway, un coup de sandwedge joliment distillé par Koepka, un putt de 3 mètres de Berger, et les USA signent un birdie dès le premier trou. 1up USA. Pas le départ rêvé pour l’Europe…

14:08 C’est parti pour le 1er match !

Début de la deuxième journée de cette 43e Ryder Cup avec le premier foursome opposant les Américains Brooks Koepka/Daniel Berger face aux Européens Espagnols Jon Rahm/Sergio Garcia. Trou n°1 : Berger est plein fairway, Garcia est dans le bunker.

13:57 Ambiance bouillante à 5 minutes du départ

Le public américain est chaud à quelques minutes du début de la deuxième session des foursomes. Et vous ?

13:42 Trois victoires consécutives pour l’Europe

L’Europe a réussi à deux reprises à gagner trois fois de suite la Ryder Cup. La première série comprend les éditions 2002, 04 et 06. La seconde correspond à la période allant de 2010 à 2014 (avec en exergue le Miracle de Medinah en 2012 dans l’Illinois).

Les Américains, eux, ont fait beaucoup plus fort. Ils ont ainsi aligné sept succès de rang entre 1935 et 1955 (avec, certes, l’interruption du jeu en raison de la Seconde Guerre mondiale) puis entre 1971 et 1983. Ils ont même gardé treize fois de suite la Coupe bien au chaud entre 1959 et 1983, grâce notamment à ce match nul en 1969 (16-16) obtenu au Royal Birkdale (Angleterre). On rappelle que le tenant du titre, en cas de nul, conserve le trophée.  

13:17 En direct vidéo du practice

Le compte officiel Twitter de la Ryder Cup propose le practice en direct vidéo ici. Dans la pénombre on aperçoit Sergio Garcia réaliser quelques chips à l’heure d’écrire ces lignes. Le match numéro 1 débute dans moins d’une heure !

13:12 Le flop Rory, le top DJ

Notre confrère américain Sports Illustrated a classé la performance des 24 joueurs de Ryder Cup à l’issue de la première journée. Sans surprise, Rory McIlroy figure au dernier rang, juste derrière Ian Pouler. Les huit derniers sont Européens… Déchaîné en quatre balles et galvanisant pour le public, Tony Finau est tout en haut du classement, devant Jon Rahm et Dustin Johnson.

Golf Planète voit plutôt DJ comme le meilleur de cette première journée : après tout il a gagné deux points, Finau un seul… Quant à la queue du classement, difficile de ne pas abonder dans le sens de Sports Illustrated…

Notre podium
1. Dustin Johnson
2. Jon Rahm
3. Xander Schauffele

Nos flops
22. Paul Casey
23. Ian Poulter
24. Rory McIlroy

12:24 Les plus larges victoires de l’histoire en Foursomes

Côté européen, le record est détenu par les paires Rivero-Canizares et Woosnam-Langer, respectivement en 1985 et en 1993. Score sans appel : 7&5. Les victimes US s’appellent Tom Kite-Calvin Peete (85) et Paul Azinger-Payne Stewart (93). Pour les Etats-Unis, trois binômes l’ont emporté sèchement 7&6. En 1979, Kite et Irwin (face à Brown-Smyth) ; en 1991, O’Meara et Azinger (face à Faldo-Gilford) ; en 2012, Bradley et Mickelson (face à Donald-Westwood). 

12:20 Un samedi ensoleillé !

Le soleil se lève doucement sur Whistling Straits. Une fois encore, il sera au rendez-vous pour accompagner les joueurs. Un vent un peu plus fort que vendredi matin est annoncé pour la deuxième session de foursomes. Ca commence dans moins de deux heures !

11:31 Sergio Garcia, l’homme des records

Plus jeune joueur de l’histoire, Europe et USA confondus, à avoir disputé une Ryder Cup (à 19 ans et 256 jours en 1999), Sergio Garcia, aujourd’hui âgé de 41 ans, a rejoint ce vendredi 24 septembre 2021 l’Anglais Sir Nick Faldo en tête des matches gagnés : 23. En l’emportant en Foursomes (avec Jon Rahm), il a aussi poussé le record de points gagnés en Ryder Cup à 26,5. Il en était déjà le recordman à l’issue de la Ryder Cup 2018 au Golf National (25,5).

Avec 12,5 points pris en Foursomes, il dépasse aussi désormais l’Allemand Bernhard Langer (co-détenteur avec 11,5 pts avant cette 43e Ryder Cup). Il accentue aussi son avance dans les Foursomes gagnés : 11, devant Lee Westwood (9). Avec 42 matches joués après son foursomes de vendredi, l’Espagnol n’est plus qu’à quatre longueurs de Sir Nick Faldo (46), et à trois de Lee Westwood (45).

Son bilan en Ryder Cup avant les Foursomes de samedi matin à Whistling Straits s’établit donc ainsi : 23 victoires (11 en foursomes, 8 en fourballs, 4 en simples), 12 défaites (4 en foursomes, 4 en fourballs, 4 en simples), 7 nuls (3 en foursomes, 3 en fourballs, 1 en simples). 

10:47 L’Europe devant dans les sessions de doubles depuis 1979

Non, vous ne rêvez pas. Malgré le piètre spectacle offert ce vendredi dans les deux premières sessions de doubles (victoire à chaque fois des Américains par le même score, 3-1), l’Europe est devant en termes de points gagnés depuis l’arrivée des joueurs continentaux en 1979. Ainsi, avant le début de cette 43e Ryder Cup à Whistling Straits (Wisconsin), le camp européen menait avec 90,5 points engrangés en foursomes contre 77,5 pour les Etats-Unis. En fourballs, l’écart était quasi identique : 91 points côté Vieux Continent contre 77 points pour le Nouveau Monde. La tendance s’inverse juste pour les simples où les Etats-Unis demeurent toujours devant avec 129,5 points contre 122,5. 

9:35 Rory sur le banc, une première

Pour la première fois de sa carrière en Ryder Cup, Rory McIlroy sera donc sur le banc des remplaçants, ce matin à Whistling Straits. Le Nord-Irlandais avait joué 26 matchs en succession depuis sa première sélection en 2010. A dire vrai, après la fessée en foursome 5&3 reçue avec Ian Poulter, on pensait que Harrington le mettrait au repos dès le vendredi après-midi. Le 4&3 encaissé par Rory en quatre balles avec Shane Lowry a poussé le capitaine européen à prendre une décision logique.

C’est un leader, il reste un leader”, a commenté Harrington après la piètre performance de son joueur.

Sans doute « Paddy » tentera-t-il de relancer Rory avec les quatre balles de samedi après-midi. Avec qui ? On ne voit guère que Garcia pour réussir à sortir l’ex n°1 mondial de sa torpeur. Mais on risque de voir son duo avec Poulter remis au goût du jour. Il va bien falloir aussi remettre le « Postman » dans le coup.

9:11 6-2, un avantage record

Depuis que les joueurs continentaux ont rejoint les Britanniques pour former l’équipe européenne en 1979, jamais les Etats-Unis n’avaient compté un avantage aussi large après la première journée. En 1979 justement, l’avantage des USA était de 5,5 à 2,5.

Leur succès américain le plus large ? 23,5 à 8,5 en 1967. Face à l’équipe continentale ? 18,5 à 9,5 en 1981. On n’en est pas encore là, mais…

8:50 Foursomes du samedi : nos pronostics

Les quatre affiches des foursomes de ce samedi vont-elles permettre à l’Europe de refaire une partie de son retard ? Voici nos prévisions. Pas très optimistes…

Brooks Koepka/Daniel Berger vs Jon Rahm/Sergio Garcia
Pronostic Europe 2&1

Le duo espagnol, qui a décroché l’unique victoire bleue lors de la première journée, est logiquement reconduit. Le duo ibérique avait réussi une performance de haut vol qu’il sera peut-être difficile de rééditer, compte tenu de la qualité exceptionnelle du grand jeu de Garcia et du putting de Rahm vendredi matin. Et puis le n°1 mondial est peut-être un peu fatigué après son quatre balles étouffant aux côtés de Tyrrell Hatton.

Mais le duo américain, vainqueur des pâles anglais Westwood et Fitzpatrick, n’est sans doute pas le plus costaud de l’équipe de Steve Stricker. C’est en tout cas un point crucial pour le team Harrington, pour redonner de l’élan à l’Europe…

Collin Morikawa/Dustin Johnson vs Paul Casey/Tyrrell Hatton
Pronostic USA 2&1

DJ a sans doute été le joueur américain le plus performant lors de la première journée. Son putter est en feu, son wedging acéré. Morikawa, c’est l’assurance tout risque dans le grand jeu.

Paul Casey a perdu ses deux premiers matchs assez nettement avec deux autres partenaires. Il retrouve son compatriote Hatton avec qui il avait fait équipe en quatre balles au Golf National. En foursome, on a du mal à envisager une belle performance des Anglais qui vont souffrir d’un manque de longueur au drive.

Justin Thomas/Jordan Spieth vs Viktor Hovland/Bernd Wiesberger
Pronostic USA 3&2

Thomas et Spieth ont certes perdu face aux Espagnols dans le match inaugural, mais ils avaient plutôt bien joué, sauf sur les greens. La paire européenne ressemble à du « bricolage ». Hovland va jouer avec un troisième partenaire différent après Casey et Fleetwood. Pas facile pour un « rookie ».

On a l’impression que la méforme de McIlroy et de Poulter, notamment, oblige la capitaine bleu à improviser…

Patrick Cantlay/Xander Schauffle vs Lee Westwood/Matt Fitzpatrick
Pronostic USA 5&4

Là encore, on voit mal comment le duo choisi par Steve Stricker pourrait être inquiété. Cantlay et Schauffele, c’est peut-être le meilleur foursome américain sur le papier. Les deux hommes s’apprécient, ils ne ratent pas un coup, ils excellent sur les greens… Quant aux Anglais, ils sont en méforme l’un et l’autre. Cela pourrait tourner vite. On peut le craindre en tout cas…

8:46 Garcia retrouve Rahm, Rory et Poulter écartés

Déçu par les performances de ses leaders, Padraig Harrington a décidé de se passer des services de ses deux compatriotes Rory McIlroy et Shane Lowry.

Les Anglais Ian Poulter et Tommy Fleetwood sont aussi mis à l’écart pour la session de Foursomes du samedi matin qui pourrait s’avérer décisive pour la suite de la compétition.

Si Harrington a rebattu les cartes dans l’équipe européenne pour tenter de trouver la bonne formule, Stricker a reconduit ses 4 paires de Foursomes de la veille.

Jordan Spieth retrouve Justin Thomas et les deux amis seront opposés au duo de rookies Bernd Wiesberger, Viktor Hovland. Ça promet une belle joute !

On surveillera aussi le match de Koepka/Berger vainqueurs de leur premier match vendredi matin mais qui devront cette fois essayer de prendre le dessus sur la doublette espagnole Rahm/Garcia !

Hatton et surtout Casey seront attendus au tournant face à la redoutable paire Johnson/Morikawa.

Enfin Lee Westwood et Matt Fitzpatrick qui n’a toujours pas marqué le moindre point en Ryder Cup, devront se défaire  du duo Schauffele/Cantlay faciles vainqueurs de McIlroy/Poulter vendredi. La tache encore compliquée !