Masters 2021

Brooks Koepka va jouer avec un genou endommagé

7 avril 2021
Brooks Koepka

Opéré il y a tout juste trois semaines au genou droit, l’ancien n°1 mondial, présent cette semaine à Augusta, a avoué qu’il n’était toujours pas guéri. Pourra-t-il défendre normalement ses chances dans cette 85e édition ? Cela semble bien mal engagé…

 

Passé sur le billard il y a tout juste trois semaines afin de soigner une luxation et une lésion ligamentaire au genou droit, Brooks Koepka a révélé en début de semaine qu’il n’était toujours pas guéri. « Il y a comme une sorte de renfort interne qu’ils ont placé juste à côté où se trouve une vis, a expliqué le Floridien, quatre fois vainqueur en Majeurs entre 2017 et 2019. Enfin, je ne sais même pas si c’est une vis… En tout cas, c’est probablement la partie la plus sensible du genou, à savoir la rotule… Ils ont dû placer ce renfort car ce n’est toujours pas guéri… »

 

Genou gauche plié, genou droit raide

Durant les parties d’entraînement lundi et mardi, on a ainsi vu l’ancien n°1 mondial en position indélicate sur les lectures de greens, un genou gauche normalement plié alors que la jambe droite demeure raide et positionnée de côté. On voit mal comment l’Américain pourrait ainsi tenir quatre tours dans cet état, sachant que l’Augusta National Golf Club est tout sauf plat…

 

Voir ici le Tweet

 

« C’est assez douloureux, admet-il. Ce renfort a été placé dans une zone sensible, ça va donc tirer. Et ça va faire mal… Quand je suis à la maison, je regarde combien de temps je peux rester debout tout en m’assurant de contrôler si le genou ne gonfle pas trop. Hier (lundi), ça a un peu gonflé, mais on ne peut rien y faire… Je ne peux pas me pencher, je ne peux pas exercer trop de mouvements sur mon genou. En position couchée, je ne peux le plier qu’à 90 degrés, et c’est à peu près tout. Cela ne va pas être simple… »

 

Aucun cut manqué au Masters

Attendu ce jeudi sur le tee n°1 à 10h06 locale (16h06 en France) en compagnie de Bubba Watson, double vainqueur du Masters en 2012 et 2014, et du Norvégien Viktor Hovland, Koepka n’a jamais manqué le moindre cut à Augusta en cinq départs.

11e en 2017, il avait pris la 2e place en 2019 (absent en 2018, déjà sur blessure) et finit 7e en 2020 avec notamment quatre cartes sous le par. En vingt tours joués, il n’a posté que cinq cartes au-dessus du par. La dernière le vendredi lors de l’édition 2017… Son pire résultat reste pour le moment une 33e place (en 2015), pour ses débuts ici en Géorgie.

Dans la même catégorie
12 avril 2021 | TOURNOIS PROS

Demandez le programme de la semaine !

Il faudra vite se remettre des émotions du Masters puisqu’une grosse semaine golf s’annonce où l’on pourra suivre de nombreux Français sur 3 continents différents […]

12 avril 2021 | Avec PGA France

Un tournoi FFGolf début mai à la place de l’Open de France ?

Si le calendrier du golf professionnel est encore fragilisé par les mesures contre la crise sanitaire à l’instar de l’Open de France annulé la semaine […]

12 avril 2021 | Après sa victoire au Cap

Manon Gidali : « Mon objectif est de gagner encore en Afsud avant de reprendre le LET »

Pour Golf Planète, la Française Manon Gidali est revenue  sur son premier succès professionnel cette semaine au Cap en Afrique du Sud. La golfeuse de […]

Hideki Matsuyama Photo by Mike Ehrmann / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
12 avril 2021 | Masters, le bilan

10 stats à retenir du Masters 2021

Dix statistiques clés ou instructives à retenir de ce Masters 2021, illustrées en vidéo. Où l’on parle d’histoire, de précision, de puissance, de fleur du […]

Hideki Matsuyama Photo Jared C. Tilton / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)
12 avril 2021 | Masters, 4e tour

Impérial Matsuyama

Hideki Matsuyama, leader avec quatre coups d’avance à l’attaque du dernier tour, remporte ce 85e Masters de l’histoire avec un score final de 278 (-10) […]

horschel catastrophe masters 13
11 avril 2021 | Masters, 4e tour

Horschel, le 13 du malheur

Le trou n°13 est maudit pour Billy Horschel… Après ses mésaventures du samedi, il a remis ça ce dimanche à Augusta. Cette fois son coup […]

11 avril 2021 | Masters, 4e tour

10 choses à savoir sur Matsuyama

Vous connaissez mal le vainqueur du Masters 2021 ? Ces infos vous aideront à vous faire une meilleure idée sur la personnalité et le « background » […]

MASTERS AUGUSTA pin flag Andrew Redington/Getty Images/AFP (Photo by Andrew Redington / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
11 avril 2021 | Masters 2021

Petites infos et autres stats qu’il faut retenir du 3e Tour !

 Connaissez-vous bien Augusta ? Samedi? un trou en particulier a donné du fil à retordre aux joueurs du Masters ! Outre le Z, initiale de […]

departs 4e tour augusta
11 avril 2021 | Masters 2021

Les horaires de départ du 4e tour en Heure Française

Même avec 4 coups d’avance Matsuyama va devoir contenir les assauts de ses 4 poursuivants les plus proches pour tenter de devenir le premier japonais […]

Hideki Matsuyama
11 avril 2021 | Masters, 3e tour

Matsuyama s’offre quatre points d’avance avant le dernier tour

Malgré une interruption de jeu d’une heure vingt en raison des orages, ce 3e tour du Masters 2021 est allé à son terme. Il permet […]

horschel-13-masters
10 avril 2021 | Masters, 3e tour

Horschel, la glissade puis le miracle

Billy Horschel a fait le spectacle sur le trou n°13 lors du 3e tour du Masters. Le vainqueur du WGC match play a joué brillamment […]

numbers augusta chiffres
10 avril 2021 | Masters 2021

Stats et infos du 2e tour du Masters

Les probabilités de victoire des joueurs du top 10 aux chances de victoire des distancés au classement en passant par l’élimination pas si rare du […]

10 avril 2021 | Masters 2021

Les départs du 3e tour en heure française

Comme un symbole, deux sujets de la Reine ouvriront le bal à 15h40. Paul Casey et Ian Poulter, installés depuis de nombreuses années aux Etats-Unis, […]

9 avril 2021 | Masters, 2e tour

Rose, le monde à ses trousses

Leader jeudi soir avec quatre coups d’avance, l’Anglais Justin Rose conserve la tête du Masters à l’issue du deuxième tour. Mais la meute s’est rapprochée… […]