Partenariat

Michel Rivière, un des premiers sponsors de Victor Perez, nous parle du champion, de golf et de son entreprise

7 novembre 2020

Victor Perez va accomplir un rêve cette semaine : fouler le parcours d’Augusta, les clubs à la main, et jouer un Masters pour la première fois.
Si le champion français a pu arriver au plus haut niveau du golf mondial, il le doit évidemment à son talent et à son travail mais aussi à ses partenaires qui l’ont aidé à franchir les nombreux obstacles de la vie d’un champion, et notamment les obstacles financiers. Parmi les partenaires de Victor, Golf Planète a parlé avec un de ses tout premiers sponsors, rencontré il y a bien longtemps dans leur sud-ouest de la France. Il s’agit de Michel Rivière, un passionné aussi bien de golf que d’entreprise : ses usines de production sont implantées à Castelnaudary  et Bollène Mondragon et ses bureaux à Toulouse et aux USA en Floride. Maison Rivière est une société agro-alimentaire qui prépare des conserves de plats cuisinés de terroir, des légumes cuisinés, des condiments et des purées d’aromates traditionnels et bio. Ces produits sont vendus aussi bien dans les réseaux de distribution que sur internet.
Michel Rivière nous a raconté sa rencontre avec Victor, son amour du golf et ses projets pour 2021.


Le plus bel objectif est celui que l’on n’a jamais atteint


Golf Planète : Cette semaine se déroule le Masters 2020 auquel participe le meilleur joueur français actuel, Victor Perez. Vous avez été un des premiers à croire au talent de Victor et à l’accompagner en le parrainant. Avant de parler de lui, dites-nous votre rapport au golf ? D’où est venue cette passion ? 

Michel Rivière : Pour moi, le golf est effectivement une passion comme l’est également la direction d’entreprise. Et je souris toujours en disant qu’il s’agit d’un côté de baisser son handicap et de l’autre, d’augmenter son chiffre d’affaires ! L’envie d’entreprendre et de progresser est au-dessus de toutes mes passions : et le plus bel objectif est celui qu’on a jamais atteint !

En fait, j’ai découvert le golf tard après avoir joué au tennis, juste avant mes 30 ans et de prendre les commandes du commerce créé à Castelnaudary par mon père… qui du coup, s’est mis au golf.

J’avais besoin de détente au milieu de mes défis professionnels. J’ai pris mes premières leçons avec le regretté Pierre Dufour au golf de Chiberta au Pays basque.

 

Ces deux passions ne sont pas antinomiques comme parfois entendu. Au contraire même ! D’abord parce que dans les deux cas, c’est la recherche de l’excellence, l’humilité et la détermination qui sont fondamentales et d’autre part, parce que le progrès passe aussi par la recherche et l’innovation. Maison Rivière fabrique des plats cuisinés, des conserves, des condiments gastronomiques Premium ce qui exige toutes les qualités citées pour réussir.

Pour en revenir au golf, je suis fier d’avoir auprès de moi mon fils Valentin, 26 ans,  qui vient d’intégrer l’entreprise après des études universitaires aux États-Unis et une participation au circuit professionnel européen.  Golf et Maison Rivière sont étroitement liés. Les trois générations Rivière jouent ensemble, mon père continuant à taper la balle blanche à 86 ans !

 


Victor était un gamin sérieux


Golf Planète : Comment avez-vous connu Victor ? Pourquoi avoir choisi de sponsoriser un golfeur ?

Michel Rivière : Avec Victor, nos racines régionales du sud-ouest sont très proches.
Je l’ai vu s’entrainer, tout gamin, au golf de Palmola, le fief toulousain de Dominique Barquez.
Son attitude était sérieuse et sa prestance remarquable. Il avait déjà une attitude professionnelle quand  il participait aux différents championnats où j’accompagnais mon fils plus jeune ainsi que leurs copains Enzo Perez et Paul Elissalde.
J’ai retrouvé Victor à Biarritz où l’entrainait Mike Magher. C’est mon fils Valentin qui m’a suggéré de le sponsoriser il y a trois ans quand sa carrière débutait et qu’il en avait besoin. J’ai été un de ses tout premiers sponsors. Je l’ai parfois suivi, comme l’an dernier en Turquie où il a fait deuxième derrière Tyrell Hatton. 

Aujourd’hui, nous avons décidé d’aider un autre jeune champion que nous apprécions, Augustin Holé, qui joue sur l’Alps Tour. Il est sérieux et persévérant, comme nous !

GP : Quels sont les leçons que vous retenez de cette période au niveau de résultat personnel et professionnel ? La gastronomie et le golf ont-ils des points communs ?

Michel Rivière : Ma décision a été bénéfique d’abord à Victor qui a pu ainsi lancer sa carrière pro. Pour Maison Rivière, les retombées existent en termes d’image mais sont difficiles à être quantifiées. Surtout en France où le golf reste confidentiel. Nous sommes aussi implantés aux États-Unis et là, ce type de sponsoring peut avoir des portées beaucoup plus importantes.

Malgré tout, golf et gastronomie sont synonymes de convivialité, de plaisir, de beau et de bon, de régularité, de performance… Des notions qui correspondent à nos ambitions.


Qualité, régularité, innovation


GP : Quels sont les objectifs 2021 de la Maison Rivière ?

Michel Rivière : Je voudrais d’abord dire qu’en termes business, cette période démontre une fois de plus que la conserve par sa stérilisation rassure le consommateur.  Et j’ajouterais qu’elle nous oblige à être  plus réactif par rapport au mode de consommation. Riviere est porté par une recherche permanente de perfection, de qualité, d’innovation et par une vision de long terme associées à un sens des responsabilités dans tous les actes de l‘entreprise.

Dans une économie incertaine, nous demeurons vigilants et concentrés sur nos objectifs de progrès 

Nos objectifs sont simples : tripler notre chiffre d’affaires d’ici cinq ans et devenir le numéro 1 Premium dans la conserve. Avec un effort spécial sur le bio et le végétarien. J’ai confiance en notre marque AromaOne que nous développons en tant que purée d’aromates. 

Sur ce dernier point, nous voulons répondre aux attentes très fortes des consommateurs telles que le bio, le végétal, la qualité produits et l’engagement donné à leurs actes d’achat. Ainsi, nous allons apporter des nouveautés à notre offre actuelle et continuer à produire 100% de nos recettes dans nos ateliers de production, avec un travail de recettes « clean label » et une démarche RSE grandissante.  

Un projet phare est d’ailleurs en cours de développement, pour un lancement prévu dans quelques mois. Les marchés sont européens et internationaux. Les USA sont évidemment le marché le plus porteur.

Enfin soulignons que nous continuerons à produire 100% de nos recettes dans nos différents ateliers français.


Maison Rivière en quelques chiffres


 

Nom de l’entreprise : Maison Rivière

Dates : commerce créé en 1956 puis développement industriel à partir de 1989

Responsable : Michel Rivière

Activités et CA : Plats cuisinés, conserves, condiments, légumes traditionnels et bio. 35 M€

Siège et bureaux : Toulouse, Castelnaudary, Bollène Mondragon.

Marchés : Europe, International

Distribution : dans tous les réseaux de distribution ainsi que sur Internet (www.comptoirgastronomique.com)

 

 

Dans la même catégorie
La chronique de Philippe P. Hermann

L’art d’oublier des magiciens

Avez-vous vu jouer Phil Mickelson au PGA Championship à Kiawah Island ? Transparent depuis des mois il a ressorti de son sac des coups qu’on […]

Seve Ballesteros, 10 ans déjà...

Mon pèlerinage à Pedreña, une chronique de Ivan Morris

Notre ami irlandais Ivan Morris, un des plus grands spécialistes du golf – avec un handicap à un chiffre depuis 60 ans : qui dit […]

Hommage du Royal et Ancient

Seve Ballesteros, mort il y a 10 ans, toujours présent dans le cœur des golfeurs…

Le 7 mai 2011, Seve Ballesteros disparaissait à l’âge de 54 ans, vaincu par un cancer du cerveau diagnostiqué deux ans auparavant. Le R&A vient […]

tom weiskopf architecte golf
La chronique de Philippe Hermann

Tom Weiskopf, grand talent tout en discrétion

195 centimètres sous la toise, Thomas Daniel Weiskopf est, sans aucun doute, le plus grand architecte du golf contemporain… Quant à ses parcours, nombre d’entre […]

Seve Ballesteros Photo Harry How / Getty Images North America / Getty Images via AFP
La Chronique de Philippe Hermann

Le plein de Seve

Vendredi 9 avril, le Masters se rappellera que Seve Ballesteros est né ce jour-là, il y a 64 ans. Cette année, le souvenir est teinté […]

HISTOIRE DU GOLF FRANÇAIS, par Philippe Palli

Henri de Noailles, duc de Mouchy, président de la Fédération Française de Golf (1923-1940 et 1945-1946)

Après avoir présenté le rôle fondamental joué par Pierre Deschamps lors de la naissance du golf en France, Golf Planète vous propose de partir à […]

Histoire du golf français, par Philippe Palli

Yves Botcazou (1881-1953) : l’incroyable histoire du pro manchot de La Boulie

 » Il faudrait avoir quatre bras pour pouvoir faire quelque chose de bien  » avait lancé un jour Arnaud Massy. Sur la Lune certainement ! […]

reed getty SIMON BAKER / AFP / Getty
Chronique de Philippe Hermann

Patrick Reed, plus naïf que tricheur ?

Courte leçon de choses… Déplacer sa balle ne serait-ce d’un millimètre au golf, sans le dire, et c’est la honte. Rapporté au quotidien de chacun […]

Une chronique de Philippe Palli

Histoire (2ème partie) : Pierre Deschamps, le père du golf français

Golf Planète vous présente la deuxième et dernière partie de l’article que Philippe Palli a consacré à Pierre Deschamps, le père du golf français. Il […]

La voix du golf

Repose en paix, Peter Alliss ! par Ivan Morris

Je ne pardonnerai jamais au R&A d’avoir mis fin à son accord annuel avec la BBC pour diffuser une couverture télévisée en direct de The […]

GOLF ART

Hubert Privé : expositions itinérantes dans les golfs régionaux et projets toujours fous !

Hubert Privé est cet artiste passionné de golf dont les oeuvres formidables célèbrent avec talent, humour et beauté son amour toujours en fusion pour ce […]

ENTRETIEN

Para-Golf : Vincent Helly, nouveau champion de France, nous parle de golf et d’autisme

Vainqueur du Pas de Calais Handigolf 2020, Vincent HELLY, 25 ans, atteint de troubles autistiques, est le nouveau Champion de France Para-Golf 2020. Golf Planète […]

ENTRETIEN

Christian Ledan nous livre ses souvenirs, ses projets, ses leçons de vie au moment de son départ de Canal+

Christian Ledan quitte Canal+ pour prendre sa retraite professionnelle. Autant le dire tout de suite, il va manquer comme des centaines de témoignages, lui rendant […]

HISTOIRE ET PHOTOS

Le Che, Fidel et le golf : révolution, sport et humour

Deux actualités nous ont plongés dans nos dossiers d’histoire pour tout savoir sur le rapport que le révolutionnaire cubain Che Guevara entretenait avec le golf. […]