TRIBUNE LIBRE

Pollution sonore sur les golfs : décibels ou qualité, faut-il choisir ?

6 septembre 2020

Suite à la parution de notre dossier « Golf et Environnement », un des fidèles amis de Golf Planète, M. Henri Bataille, nous a envoyé une tribune que nous vous proposons de lire aujourd’hui. Elle a trait à une pollution que nous aurions oubliée : la pollution sonore qui peut parfois régner sur nos golfs.

Prenez votre temps pour lire cette tribune vécue et bien écrite ! Nous y reviendrons la semaine prochaine en donnant la parole aux premières personnes intéressées par ce dossier : les intendants de parcours. En attendant, bon golf à tous !

Bien entendu, tous nos amis fidèles de Golf Planète peuvent nous faire parvenir leurs réactions à cette tribune libre.


7 heures du mat, je monte le son


Aujourd’hui, j’ai décidé de me lever tôt pour profiter pleinement du parcours de golf.  Je me réjouis déjà d’avoir un parcours vierge, pour moi tout seul, cela va être fabuleux.  Départ à 7 heures du matin.

La magnificence du site, l’étendue, le calme, tout va vraiment être parfait…. Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.  Sérénité, tranquillité.  Tout va être paisible, jouer au golf, c’est être en osmose avec la nature ; on est d’accord ?

Je suis sur le tee du 1 et déjà, l’équipe des jardiniers a tondu le départ à ras, je les vois s’éloigner sur leur engin ronflant.  Il faut que vous sachiez que notre parcours est superbement entretenu par une équipe de jardiniers dévoués, enthousiastes et consciencieux.  Nous avons l’un des parcours de France les plus manucurés.  Pour preuve, déjà, sur le green du 18 – proche du départ du 1 -, un jardinier s’affaire avec un coupe-bordure pour fignoler les bords de green et de bunker.  Attention, pas votre taille-bordure électrique lambda de chez Jardiland ou Truffaut. Non, du vrai matos, du sonnant. Donc, je me concentre pour mon drive, car 90 décibels à moins de 50 mètres, il faut quand-même s’accrocher. 


90 décibels à gérer


 

Golf course maintenance equipment, greens mower

Attention, je drive maintenant ; je prends garde à l’immense tondeuse au milieu du fairway, les jardiniers ont la priorité, et attention ! ils ne portent pas de casque anti-balles de golf mais bien des casques acoustiques.  Le danger, ce n’est pas les golfeurs, mais bien le bruit. 
Cette tondeuse à fairways a l’air d’une petite merveille de technologie, achetée certainement à grand coût par le club.  La Ferrari de la tonte, et à quel prix ? Cher, au prix de plus de 85 décibels à gérer.

On arrive au green, je me commence à me dire que j’aurais pu emporter mes boules Quiès, parce voilà que tout cela recommence.  Maintenant c’est la tondeuse à green.  Même topo, 80 ou 90 décibels en pleine volée, casque anti-bruit pour le personnel de terrain.

On passe au départ du 2, la tondeuse à départ nous a vraiment fait un vrai tapis : c’est presque aussi bien qu’un green… Elle s’en va maintenant vrombir vers les autres trous.

J’avance avec les tondeuses, le trou numéro deux, le trois. Tiens, je vois qu’on passe aussi la tonitruante souffleuse à rosée en plus de la tondeuse à green.

Voilà maintenant les ratisseuses à bunker qui entrent en action. Au cas où vous ne le saviez pas, non, on ne ratisse pas les bunkers à la main, il y a des machines à moteur thermique pour faire cela.

Je me sens un petit peu comme un chef d’état ou un acteur en tournage, avec ce cortège de véhicules autour de moi. Mais non, dans ce cas-ci, ce n’est pas le service de sécurité rapproché : ce sont les ouvriers de parcours en décibels rapprochés !


Gestion des heures et machines électriques


Close-up picture of man trimming fresh grass using brush cutter outdoors

Je commence quand-même à me poser quelques questions : pourquoi ne pas travailler dans le sens opposé à la progression du golfeur et commencer par les trous où il n’y a pas de golfeurs ? Autre question : à l’heure des voitures électriques, ne pourrait-on pas se tourner vers un matériel de maintenance de golf électrique et silencieux : cela serait quand-même mieux pour tout le monde, les ouvriers de terrain et les golfeurs !  Cela doit être possible !

Cela fait maintenant 9 trous que j’ai mon essaim de décibels avec moi. Ils me quittent enfin.

Un peu de calme, quoique au loin, j’entends les débroussailleuses qui nettoient les fourrés.  Un mal nécessaire oui, il faut gérer la végétation, mais pour trouver mon havre de paix, je commence à me dire que j’aurais intérêt à jouer plus tard dans la journée, quand les ouvriers de terrain sont partis.  En plus, avec l’automne qui arrive, les feuilles vont commencer à tomber des arbres et en corollaire, le ballet des souffleuses qui déplacent les feuilles d’un endroit à l’autre, à grand bruit, pas vraiment mon idée d’une matinée au calme.  A quand les souffleuses silencieuses, la libération du golfeur sensible au bruit ?  Le bruit et le golf, « une équation environnementale» (comme on dit doctement) difficile à résoudre  – me semble-t-il. 

Je passe au quatorze, je suis devant « la ferme », c’est ainsi que l’on appelle ici le local de maintenance du matériel.  On répare, on s’affaire avec les engins, on fait tourner les moteurs.

16, 17, 18: calme plat, mais où est ma suite présidentielle ? Heureusement, c’est l’heure de la pause des jardiniers.


Un mal nécessaire ?


Retour au club-house, je rencontre Paul, c’est le technicien vidéo chargé de la « com » du club, je vous le disais que notre club a les moyens de ses ambitions.  Notre club est engagé à fond sur une « gestion raisonnée », le phytosanitaire, la préservation de l’eau, la biodiversité…..On appelle cela « une démarche écoresponsable » et c’est très bien.  Notre club s’enorgueillit d’ailleurs de s’être vu décerné tous les blasons et médailles environnementales possibles et imaginables.  Par contre, qu’en est-il du « défi environnemental » par rapport au bruit et à la pollution sonore ?  Des mots qui sonnent bien mais vides de solution ?  Le bruit au golf…une pollution oubliée – ou tabou ? – qui n’intéresse personne ou pour laquelle personne ne souhaite se remuer ?
Un mal nécessaire à accepter ?

Bonjour Paul, qu’est-ce qui vous emmène aujourd’hui ?  Paul me dit qu’il a tourné un documentaire sur la qualité et la variété de la biodiversité du parcours.  – Ah oui, et pour la faune ? Paul me dit qu’il a fait des vidéos de lapins et de quelques canards.  Mais où sont les biches et les chevreuils qui figurent sur les photos du site internet du club ? Paul ne les a pas trouvés.  On se demande pourquoi …

Maintenant, il est temps que je rentre chez moi, au calme, pour me reposer de mon parcours de golf…

Henri  Bataille

Photos Adobe Stock

Dans la même catégorie
2020 U.S. Open Bryson DeChambeau
21 septembre 2020 | US Open

DeChambeau, trop puissant

En remportant à 27 ans l’US Open, son premier majeur, Bryson DeChambeau secoue le monde du golf. Son approche du jeu « scientifique », basée sur une […]

20 septembre 2020 | US Open, Tour 3

Wolff, un jeune loup aux commandes

Déchaîné, le jeune Matthew Wolff, 21 ans, a pris seul la tête de l’US Open à l’issue du troisième tour qu’il a joué en 65, […]

19 septembre 2020 | Alps Tour

Matteo Manassero de nouveau vainqueur… sur l’Alps Tour

L’ex prodige italien a renoué avec le succès sur l’Alps Tour après sept ans de disparition du haut des leaderboards. Vous vous souvenez de Matteo […]

18 septembre 2020 | US Open, Tour 2

Reed en tête, Langasque dans le cut

Après les parties du vendredi, Patrick Reed est leader à -4. Balayé par le vent, Winged Foot a fait craquer quelques ténors. Côté français seul […]

15 septembre 2020 | PGA Tour

Dustin Johnson joueur de l’année sur le PGA Tour

Le PGA Tour a désigné Dustin Johnson comme joueur de l’année 2020, tandis que Scottie Scheffler a été nommé « rookie de l’année ». Vainqueur de la […]

13 septembre 2020 | US Open, Présentation

Winged Foot, le vieux cauchemar de Mickelson

De jeudi à dimanche se disputera le 120e US Open sur le redouté parcours de Winged Foot, à Mamaroneck, dans l’état de New York. Un […]

distance-distorsion-ou-illusion
7 septembre 2020 | Statistiques PGA Tour

La question de l’année ! Gain de puissance = gain de performance ?

Depuis le début de la reprise et notamment en raison des distances extrêmes atteintes par Bryson DeChambeau, les observateurs se préoccupent à nouveau de l’évolution […]

grizot elections ffgolf 2020 entretien exclusif
6 septembre 2020 | Présidence de la ffgolf

Exclusif : Pascal Grizot nous dévoile ses 3 objectifs, son équipe, ses espoirs

Sauf événement imprévu, à la fin de l’année, Pascal Grizot, 58 ans, sera le nouveau président de la Fédération Française de Golf. Il est la […]

RORY BABY DAD PAPA BEBE
3 septembre 2020 | Carnet Rose

Rory annonce la naissance de sa petite fille

A la veille du Tour Championship Rory McIlroy a annoncé sur les réseaux sociaux la naissance de son premier enfant une petite fille prénommée Poppy […]

29 août 2020 | Exploit sportif

Iron Golfer ou l’histoire d’un golfeur extrême qui grimpe trois montagnes et joue trois parcours en moins de 24 h !

Luke Willet est non seulement un PGA pro qui enseigne chez lui en Angleterre mais il est surtout connu pour ses performances sportives extrêmes qui […]

SOPHIA POPOV LPGA EXEMPTION
28 août 2020 | LPGA

La mauvaise surprise de la vainqueur surprise de The Women’s Open

Quand le conte de fées tourne au cauchemar… C’est un peu fort mais c’est un immense sentiment d’injustice qu’a dû ressentir Sophia Popov en découvrant […]

28 août 2020 | European Tour, Handa UK Championship, Tour 2

Hébert seul deuxième après deux tours

Après deux tours, Benjamin Hébert est seul derrière le Sud-Africain Justin Walters en haut du leaderboard au Belfry, où la pluie est encore présente. Romain […]

jason day tiger woods dos à dos
27 août 2020 | Dos à dos

Jason Day demande des conseils à Woods…. pour ses problèmes de dos

La douleur au dos dont souffre depuis plusieurs mois l’Australien l’a poussée à en discuter avec Tiger Woods afin d’en savoir plus sur la façon […]

> Lire aussi : Dos au mur !
27 août 2020 | 50 ans et toutes ses dents !

Triomphe facile de Mickelson pour sa première apparition sur le Champions Tour

Échappé dès le premier tour, Mickelson n’a vu personne contester son leadership pour sa première apparition sur le Champions Tour. Le jeune quinquagénaire qui n’était […]

bmw championship woods bubble fedexcup
26 août 2020 | FedEx Playoffs Niveau 2

Dos au mur !

Cinq joueurs de renoms, à commencer par Tiger Woods, sont dans l’obligation de signer un gros résultat cette semaine pour espérer se qualifier pour le […]

Rory McIlroy, le doute
26 août 2020 | PGA Tour

Rory McIlroy, une crise passagère

Depuis la reprise sur le PGA Tour, les résultats de Rory McIlroy sont décevants compte tenu de son rang. Le Nord-Irlandais est en panne de […]

Paramour McFee arbitres montage
24 août 2020 | European Tour

Paramor-McFee, deux légendes de l’arbitrage à la retraite

Deux légendes de l’arbitrage du circuit européen, John Paramor et Andy McFee, vont partir à la retraite le 11 octobre à l’issue du BMW PGA […]

24 août 2020 | BUSINESS

120 000 produits de golf contrefaits saisis en Chine

En collaboration avec la police chinoise, un raid mené à la demande des industries de matériel de golf rassemblées au sein du Working Golf Group […]

24 août 2020 | RANKING

Romain Langasque entre dans le top 100 mondial

Deux changements importants dans le classement mondial ce lundi matin après les victoires du we : Dustin Jonhson redevient numéro 1 mondial devant les anciens […]

24 août 2020 | ENQUÊTE GOLF PLANÈTE

Golf et Environnement (reprise). 3ème partie : des parcours exemplaires

Après le constat qui constituait la première partie du dossier, puis la recherche de solutions pour améliorer la pratique, voici maintenant le dernier volet de […]