The Open 2022, Tour 4

Cameron Smith entre dans l’histoire de l’Open britannique

17 juillet 2022
Le vainqueur de The Open 2022 avec son caddie, Sam Pinfold

Malgré quatre coups de retard au départ de ce 4e tour sur le duo McIlroy-Hovland, l’Australien Cameron Smith, 28 ans, remporte le 150e The Open de l’histoire avec un score de -20 et une ultime carte sans bogey de 64 (-8). Nouveau record à St Andrews ! Il laisse à un point derrière l’Américain Cameron Young (-19), auteur d’un pourtant impressionnant 65 (-7), et Rory McIlroy, le grand perdant de la journée, qui se contente d’un 70 (-2) et d’une troisième place à -18.

 

Lionel VELLA, à St Andrews (Ecosse)

On peut donc ne pas concéder le moindre bogey lors d’un 4e tour d’un Open britannique et ne pas pour autant brandir la Claret Jug à la sortie du 18. C’est le terrible scénario que vient d’écrire Rory McIlroy ce dimanche à St Andrews. Auteur d’une carte de 70 (-2) sans erreur, le Nord-Irlandais, co-leader à -16 après 54 trous en compagnie du Norvégien Viktor Hovland, ne termine en effet que… troisième.

A -18, le Britannique est devancé par l’Américain Cameron Young, très solide avec son 65 (-7) du jour bouclé par un ébouriffant eagle sur le par 4 du 18, et par l’Australien Cameron Smith, le vainqueur de ce 150e The Open de l’histoire, impressionnant de sérénité et propriétaire d’un énorme 64 (-8) sans bogey, lui aussi. Il avait déjà joué 64 vendredi et n’avait, là aussi, pas inscrit le moindre bogey sur sa carte.

Retrouvez le classement complet

A bientôt 29 ans (le 18 août prochain), Smith décroche ici, dans le Saint des Saints, son premier tournoi du Grand Chelem. Quelques mois après avoir gagné le Players Championship sur le PGA Tour, considéré comme « le 5e Majeur ». Cet exploit – rappelons qu’il accusait quatre coups de retard après avoir rendu une difficile carte de 73 (+1) samedi – il l’a construit essentiellement sur les greens torturés de l’Old Course, en faisant preuve d’un sang-froid quasi cybernétique.

Birdie au 2 puis de nouveau birdie 5 avant de faire surtout la différence sur le retour par rapport à ses adversaires directs. Après un 4e birdie d’affilée entre le 10 et le 13, il revient à hauteur de Rory McIlroy à -18 (un seul birdie au 5 pour le vainqueur de The Open 2014 à Liverpool) puis prend l’avantage un trou plus loin à -19 avec un cinq à la suite complètement fou.

 

 

Malgré une position très dangereuse sur le par 4 du 17 à la suite d’un deuxième coup sur le côté gauche derrière le terrible bunker de green, l’endroit le plus dangereux du parcours (4,46 de moyenne), il réussit à sortir avec un par. Avant d’enfoncer le clou au 18 avec un ultime birdie et d’enregistrer dans la foulée un nouveau record, un -20 qui efface des tablettes le -19 de Tiger Woods en 2000. Plus aucun golfeur européen ne s’est imposé à St Andrews depuis Sir Nick Faldo en 1990… 

« Je me suis mis souvent en position ces dernières années en Majeurs (4e US Open 2015, 2e et 3e aux Masters 2020 et 2022), explique le nouveau « Champion golfer of the year ». Mais le faire aujourd’hui comme ça, c’était plutôt cool. Mettre la pression, continuer à faire des putts. C’était génial. »

 

 

« La différence entre hier et aujourd’hui, c’est que les putts sont tombés, poursuit-il. J’ai d’ailleurs passé un peu de temps sur le putting green hier soir. Je voulais vraiment en voir quelques-uns rentrer. Il s’est avéré que c’était la bonne chose à faire. »

« Hier, j’étais vraiment frustré par la façon dont la manche s’était déroulée. J’ai mis ça sur le compte du jeu de golf sur les links. Parfois, vous avez des jours où vous allez avoir des rebonds bizarres ici et là qui vont vous mettre dans une mauvaise position. Ce n’était pas mon jour samedi. Je ne me suis pas trop attardé sur ça et, quelque part, ce troisième tour m’a aidé aujourd’hui pour rebondir. »

 

 

Ce succès de prestige dans un lieu vraiment à part lui permet, outre les 2,5 millions de dollars réservés au vainqueur, de grimper à la deuxième place mondiale devant sa principale victime du jour – McIlroy – et derrière Scottie Scheffler, indéboulonnable n°1 mais seulement 21e ce dimanche à -9 après avoir joué 74 (+2).

Troisième au PGA Championship au mois de mai, leader après dix-huit trous ici à St Andrews, Cameron Young confirme qu’il va falloir sérieusement compter sur lui dans les prochains mois. Son 65 (-7) lui donne ainsi seul la deuxième place à -19. Pas mal pour une première dans un Open britannique.

 

 

« C’est frustrant de finir à un point derrière, juge le New-Yorkais. Mais dans l’ensemble, je pense que j’ai passé une très bonne semaine. Jouer 65, j’aurais signé tout de suite ce matin. Et puis j’étais aux premières loges pour voir Cameron jouer. C’est assez incroyable ce qu’il a fait. Preuve qu’il est bien en ce moment l’un des meilleurs golfeurs du monde. »

Pour Rory McIlroy, c’est, hélas, une nouvelle désillusion. Mais contrairement à ses précédents et nombreux sabordages en Grand Chelem, il est tombé sur meilleur que lui. En panne putter en mains, il n’a jamais réussi à régler la mire sur les greens, voyant sa balle s’immobiliser tantôt à gauche, tantôt à droite, à hauteur de trou. Mais jamais dedans. Et ce malgré des conditions de jeu optimales, le vent ayant quasiment déserté les lieux…

J’ai eu l’impression de ne pas avoir fait grand-chose de mal aujourd’hui, mais je n’ai pas fait grand-chose de bien non plus

Rory McIlroy

« Je suis évidemment déçu, souffle doucement McIlroy. J’ai eu l’impression de ne pas avoir fait grand-chose de mal aujourd’hui, mais je n’ai pas fait grand-chose de bien non plus. J’ai joué tout en contrôle. J’ai fait ce dont j’avais besoin, tout en essayant de capitaliser sur les trous les plus faciles (9, 12 et 14). Si j’avais fait les birdies là-bas, cela aurait probablement été une autre histoire. »

« J’ai été battu par un meilleur joueur cette semaine, reprend-il. -20 sur quatre tours ici, c’est impressionnant. 64, il fallait le faire. Je regretterai juste ces quelques putts qui n’ont pas voulu glisser du bon côté. Mais ça a été une bonne semaine dans l’ensemble. Je ne peux pas être trop découragé par ce qui vient de se passer. Je joue l’un de mes meilleurs golfs en ce moment (deux victoires sur le PGA Tour cette saison). A moi de continuer à frapper à la porte, elle finira bien par s’ouvrir… »

 

Les quatre vainqueurs en Majeurs ont moins de 30 ans. Première !

Cette spirale négative a entraîné également par le fond son partenaire de jeu, totalement fantomatique avec son 74 (+2) lesté par trois bogeys pour un seul birdie… Viktor Hovland signe néanmoins sa meilleure performance en onze départs en Majeur, lui qui restait jusque-là scotché à une 12e place référence (à The Open 2021). Le Scandinave prend la quatrième place à -14 (ex-aequo avec l’Anglais Tommy Fleetwood). On se console comme on peut.

Une chose est sûre, ce 150e Open britannique entre de plain pied dans le Livre des records du golf. Jamais en effet les quatre Majeurs n’avaient été remportés par des joueurs âgés de moins de 30 ans. Avec Scottie Scheffler, 25 ans au Masters, Justin Thomas, 29 ans au PGA Championship, Matthew Fitzpatrick, 27 ans à l’US Open, et Cameron Smith, 28 ans donc, c’est désormais chose faite ! 

Plus tôt dans la journée, Victor Perez, le seul français engagé cette semaine dans le dernier rendez-vous cinq étoiles de la saison, avait joué un quatrième tour sous le par en quatre jours. Un 70 (-2) qui l’envoie à l’arrivée au-delà du top 30 (34e à -7). De bon augure pour la fin de saison (après cinq échecs consécutifs en Majeur) qui se disputera pour lui sur le DP World Tour, avec en exergue un mois de septembre copieux riche en gros tournois à fortes dotations, dont l’Open de France (22-25 septembre) au Golf National.

 

Le leaderboard

 

Photo : DAVID CANNON / David Cannon Collection / Getty Images via AFP

Dans la même catégorie
Bryson DeChambeau Photo by ANDY LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Majeur

US Open : Les audiences TV en forte hausse

Le duel épique au 124e US Open à Pinehurst opposant sur les derniers trous Bryson DeChambeau à Rory McIlroy a permis une explosion des audiences […]

Jordan Spieth Photo by Harry How / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Jurisprudence Jordan Spieth

Un joueur aura désormais un délai de 15 minutes supplémentaires pour modifier sa carte après l’avoir signée

Il faudra désormais l’appeler « la règle Jordan Spieth ». Le PGA Tour a en effet modifié ses règles pour permettre à ses joueurs de corriger une […]

Fédération française de golf

Licences, écologie, sportif… Pascal Grizot fait le bilan de son premier mandat et évoque l’avenir du golf international

Le Président de la Fédération française de golf (FFG) se représente à la fin du mois de décembre pour un second mandat de quatre ans. […]

Blot Open de Bretagne

Ça va swinguer sur la côte bretonne !

Première épreuve de la saison du Challenge Tour en France, le Blot Open de Bretagne propose une inédite semaine golf et musique pour faire swinguer […]

Matériel

Dans le sac complètement fou de Bryson DeChambeau

Depuis plusieurs années, Bryson DeChambeau n’a plus de contrat avec un équipementier. Découverte de son sac pas comme les autres.   N.C. Tous les golfeurs […]

Jeux olympiques

On connaît (presque) les 60 joueurs qui disputeront les JO

L’épreuve olympique de golf, qui se déroulera sur le tracé de l’Albatros au Golf National du 1er au 4 août, devrait voir de grands noms […]

US Open

Matthieu Pavon : « C’est une expérience de dingue ! »

Quelques heures seulement après sa superbe 5e place obtenue au 124e US Open de l’histoire, Matthieu Pavon nous a accordé un entretien téléphonique. Le Français, […]

Bryson DeChambeau Logan Whitton/USGA
Classement mondial

DeChambeau de retour dans le top 10, Pavon de nouveau à son plus haut !

Grâce à sa victoire à l’US Open et sa deuxième place au PGA Championship le mois dernier, Bryson DeChambeau a fait un bond de 145 […]

Celine Boutier Photo © Glyn KIRK / AFP
Tournois pros

Delacour et Boutier au KPMG Women’s PGA Championship, Perez et Pavon au Travelers, … Tout le programme de la semaine

La planète golf nous offrira une deuxième semaine consécutive de Majeur avec le KPMG Women’s PGA Championship dans l’État de Washington. Le PGA Tour fera […]

US Open, Tour 4

Bryson DeChambeau : « C’est un rêve devenu réalité… »

En tête après un tour au Masters, battu d’un coup par Xander Schauffele au PGA Championship, Bryson DeChambeau s’est enfin imposé dans le 3e Majeur […]

Bryson DeChambeau Kathryn Riley/USGA
US Open, Tour 4

Victoire au bout du suspense de Bryson DeChambeau devant Rory McIlroy, Matthieu Pavon sur courant alternatif

Lors d’un finish irrespirable, Bryson DeChambeau, au coude à coude avec Rory McIlroy, s’est finalement imposé à -6 (274) avec une carte de 71 (+1) […]

LiliaVuMLCWin Jorge lemus / NurPhoto / AFP
Meijer LPGA Classic, Tour 4

Lilia Vu bat Lexi Thompson en play-off, Céline Boutier finit timidement

Pour son grand retour à la compétition, la numéro deux mondiale Lilia Vu remporte le Meijer LPGA Classic après trois trous de play-off face à […]

Open de la Mirabelle d'Or

Théo Boulet décroche sa première victoire à Metz !

Grâce à un birdie au 18, Théo Boulet a remporté ce dimanche l’Open de la Mirabelle d’Or. À 21 ans, il signe sa première victoire […]

Ladies Italian Open

Camille Chevalier enregistre son premier podium depuis 2019

Auteure d’un dimanche parfait en 66 (-6), Camille Chevalier s’est offerte la troisième place en Italie, à trois unités de la vainqueur Amy Taylor.   […]

Kaskada Golf Challenge, Tour 4

Hamish Brown étend la colonie Scandinave, Félix Mory premier Français

Dans une semaine de golf en République Tchèque qui ne restera pas dans les annales du golf Français, la suprématie Scandinave sur la deuxième division […]

US Open, Tour 4

Tous les tee times du quatrième tour en heure française

Outre la dernière partie avec pour la première fois depuis Jean Van de Velde en 1999 à The Open, à Carnoustie, un Français en dernière […]

Matthieu Pavon Mike Ehrmann/USGA
US Open, Tour 3

Impressionnant, Matthieu Pavon s’offre un dernier tour de Majeur en dernière partie avec Bryson DeChambeau

Hyper solide avec une carte de 69 (-1) dans ce 3e tour de l’US Open, Matthieu Pavon s’empare de la 2e place à Pinehurst avec […]

GraceKimMeijerT3 Raj Mehta
Meijer Lpga Classic, Tour 3

Grace Kim s’envole devant une accrocheuse Lexi Thompson

L’Australienne Grace Kim s’envole en tête du Meijer LPGA Classic, avec un score de -17, cinq coups de mieux qu’un groupe de cinq golfeuses emmenées […]

Matthieu Pavon Logan Whitton/USGA
US Open, Tour 3

Tous les tee times du troisième tour en heure française

Le n°1 Français s’élancera dans les dernières parties ce qui signifie qu’il faudra à nouveau veiller tard pour suivre jusqu’au bout Matthieu Pavon dans le […]

BoutierMeijerT2 Raj Mehta Getty AFp
Meijer LPGA Classic, Tour 2

Céline Boutier revient bien, Ally Ewing co-leader avec un 63

Ally Ewing et Grace Kim prennent la tête du Meijer LPGA Classic après 36 trous. Céline Boutier revient à deux coups du top 10 avec […]

US Open, Tour 2

Detry éblouit, McIlroy coince, Scheffler dérape…

Si le Belge Thomas Detry (photo) confirme sa très belle 4e place à l’USPGA il y a un mois en montant sur le podium provisoire […]

US Open, Tour 2

Un 74 (+4) insuffisant pour Victor Perez qui n’ira pas plus loin

Convoqué à 7h07 locale (13h07 en France) depuis le tee n°1, Victor Perez n’est jamais parvenu à se libérer sur un parcours de plus en […]

US Open, Tour 2

Les peines et les joies de Sepp Straka à Pinehurst

Sepp Straka a tout connu sur ses neuf premiers trous ce vendredi à Pinehurst. Un début de partie très difficile, voire injuste avec un triple […]

Meijer LPGA Classic, Tour 1

Alison Lee seule en tête, Boutier et Laisné sous le par

L’Américaine Alison Lee prend la tête du Meijer LPGA Classic après le premier tour. Céline Boutier et Agathe Laisné se contentent d’un score sous le […]

Korn Ferry Tour

Le fils de John Daly au départ d’un tournoi sur le Korn Ferry Tour la semaine prochaine

John Daly II, fils du double vainqueur en Majeur John Daly, est prêt à démarrer l’aventure chez les grands. Il va prendre son premier départ […]

Signature Event

Le PGA Tour sur le point de voter une exemption « spéciale Tiger »

Déjà très controversée parmi les joueurs du PGA Tour, la formule des tournois signatures devrait encore remuer les esprits la semaine prochaine. Le board du […]

US Open, Tour 2

Tous les tee times du deuxième tour en heure française

Victor Perez est attendu dès 13h07 depuis le tee n°1 ce vendredi à Pinehurst (Caroline du Nord) tandis que son compatriote, Matthieu Pavon, auteur d’un […]

US Open, Tour 1

Patrick Cantlay égale le record du parcours et prend les commandes après les parties du matin

Dans le dur depuis sa 3e place au RBC Heritage le 21 avril dernier, Patrick Cantlay s’est offert un superbe premier tour ce jeudi à […]