The Masters

Jon Rahm : « Seve était avec moi. Il m’a aidé à gagner ! »

10 avril 2023

Le vainqueur de la 87e édition du Masters a rendu en conférence de presse un hommage vibrant à Severiano Ballesteros, qui aurait eu 66 ans ce 9 avril 2023. S’il joue aujourd’hui au golf au plus haut niveau, il le doit à ce golfeur unique, premier européen à s’imposer à Augusta. C’était en 1980.

 

Lionel VELLA, envoyé spécial à Augusta

Après être tombé dans les bras de sa femme, présente à la sortie du green du 18, et embrassé ses deux jeunes enfants, Jon Rahm a reçu l’accolade très appuyée et ô combien émouvante de José Maria Olazabal, double détenteur de la veste verte. En ce jour du dimanche de Pâques, il était difficile pour le golf espagnol, désormais riche de quatre vainqueurs différents du Masters, de ne pas avoir une pensée pour le grand Seve Ballesteros

40 ans après la deuxième victoire de Severiano Ballesteros et le jour de son anniversaire, vous devenez le quatrième Espagnol à remporter la veste verte. Qu’est-ce que vous ressentez ?
C’est difficile à expliquer. Évidemment, on rêve tous de vivre des choses comme ça quand on est golfeur. Vous essayez d’imaginer ce qui pourrait vous arriver. Quand j’ai frappé ce troisième coup sur le green du 18, j’ai été envahi par l’émotion. Je n’aurais jamais cru que j’allais pleurer en remportant un tournoi de golf. Cela signifie beaucoup pour moi mais aussi pour le golf espagnol. C’est le 10e Majeur remporté par l’Espagne. Je suis le quatrième joueur à remporter le Masters. C’est mon deuxième succès en Majeur. C’est donc assez incroyable.

Pour jouer comme je l’ai fait dans ce dernier tour, il y a en effet beaucoup de fierté. Je n’ai concédé qu’un bogey dans des conditions de jeu difficiles

On vous sent très fier…
Oui, c’est vrai. Je le suis. Pour jouer comme je l’ai fait dans ce dernier tour, il y a en effet beaucoup de fierté. Je n’ai concédé qu’un bogey dans des conditions de jeu difficiles. Donc, ce n’est pas rien. Cette victoire, c’était pour Seve. Il était avec moi aujourd’hui. Il m’a aidé à gagner.

A quel moment dans ce dernier tour avez-vous eu l’impression que le tournoi allait tourner en votre faveur alors que vous accusiez deux points de retard sur Brooks Koepka au tee n°1 ?
Il y a eu différents moments clés. Ce birdie au 8 par exemple. Ce bogey totalement inattendu aussi au 9. Je voulais m’assurer de ne pas me mettre dans une position délicate sur les trous difficiles du 10, 11 et 12. Il n’y a donc pas eu un moment en particulier mais plusieurs passages importants. Mais si je devais en choisir un, ce serait ce birdie au 13…

L’enchaînement des trous 10, 11 et 12 a été très difficile aussi. J’avais peut-être l’air calme, mais j’étais très très nerveux à ce moment-là

Vous entrez dans l’histoire puisque vous êtes le premier golfeur européen à remporter à la fois l’US Open et le Masters…
(Incrédule) Ah bon ? J’ai du mal à le croire. J’ai beaucoup de mal à l’expliquer. Surtout quand on connait les nombreux grands joueurs qui m’ont précédé. Etre le premier à faire quelque chose comme ça, c’est un sentiment très spécial. Je ne sais pas quoi dire. Je me disais que je n’allais plus jamais gagner un tournoi Majeur à moins que ce ne soit à Torrey Pines (Ndlr, site de l’US Open 2021). Je ne peux m’empêcher de ressentir autre chose que de la gratitude à ce moment précis.

José Maria Olazabal a déclaré qu’il était très fier de votre sérénité, votre calme et votre sang-froid durant ce 4e tour. Qu’en pensez-vous ?
(Amusé) Ce qui se passe à l’extérieur n’est pas toujours le reflet de l’intérieur. Oui, j’étais calme. Je n’ai jamais vraiment eu l’impression que quelque chose était hors de contrôle. Mais de toute évidence, il y a quand même de la tension. Ce bogey au 9 n’est pas arrivé au bon moment. L’enchaînement des trous 10, 11 et 12 a été très difficile aussi. Encore une fois, j’avais l’air peut-être calme, mais j’étais très très nerveux à ce moment-là. En revanche, je n’ai jamais paniqué. Je me sentais à l’aise avec mon jeu et j’avais un plan à exécuter. Et je m’y suis tenu.

Même quand j’ai fait ce bogey au 9, le soutien était assez incroyable. J’ai continué à entendre : « Seve ! Seve ! Seve ! Fais-le pour Seve ! » J’ai entendu ça sur tous les trous du retour

Beaucoup d’observateurs vous décrive comme un guerrier sur un parcours de golf. Vous validez ?
(Il sourit) Je ne sais pas. C’est peut-être un peu lié à ma détermination. Vous savez, on fait preuve de beaucoup d’efforts pour essayer de battre les meilleurs joueurs du monde. Alors peut-être que ce niveau d’intensité et cette détermination sont ce que vous voyez et c’est pourquoi vous me voyez comme un guerrier. Je ne serais pas capable de me regarder dans un miroir si je ne faisais pas de mon mieux à chaque fois. Donc, ça vient peut-être de là…

Avez-vous senti que le public était derrière vous aujourd’hui ?
Pas tout au long de la journée, non, parce qu’évidemment, au début, il y avait beaucoup d’options. Brooks (Koepka) était en tête et les gens qui le soutenait se sont fait entendre. Mais je pense que c’est au moment de mon birdie au 8, quand j’ai pris un peu d’avance, que les choses ont un peu tourné en ma faveur. Même quand j’ai fait ce bogey au 9, le soutien était assez incroyable. J’ai continué à entendre : « Seve ! Seve ! Seve ! Fais-le pour Seve ! » J’ai entendu ça sur tous les trous du retour. Ce n’était pas évident à contrôler en termes d’émotion. C’était d’ailleurs peut-être la chose la plus difficile à gérer.

 

Photo : Masters Images

Dans la même catégorie
0PRBLMC GP
Interview - Lalla Meryem Cup

Pauline Roussin-Bouchard : « À la recherche d’un déclic ! »

Présente à la 27e Lalla Meryem Cup qui débute jeudi, pour jouer une saison complète sur le LET après deux ans sur le LPGA, Pauline […]

Tiger Woods Charlie Woods Photo by Mike Mulholland / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
PGA Tour

Charlie Woods au départ des qualifications d’un tournoi du PGA Tour

Charlie prend la relève ! Une semaine après l’abandon de Tiger Woods pour son retour sur le PGA Tour, le circuit américain vient d’annoncer que […]

Joaquin Niemann ©pga tour
The Masters

Olesen, Niemann et Hisatsune invités à jouer le Masters

Trois joueurs internationaux se sont vu décerner une invitation pour disputer l’édition 2024 du Masters, alors qu’ils ne sont pas qualifiés. Le Danois Thorbjørn Olesen, […]

Club House augusta national Photo by JEFF HAYNES / AFP
Augusta National

Masters : le par 5 du 2 devient le trou le plus long du parcours

Dans une politique de rénovation de certains trous de l’Augusta National Golf Club entreprise depuis 2022, le tee de départ du trou n°2 (par 5) […]

Stacy-Lewis-solheim cup Photo by Stuart Franklin/Getty Images/afp
Solheim Cup 2024

Pressel, Stanford, Creamer et Lincicome nommées vice-capitaines par Stacy Lewis

Stacy Lewis, la capitaine américaine de Solheim Cup, a sélectionné Morgan Pressel, Angela Stanford, Paula Creamer et Brittany Lincicome comme vice-capitaines pour la prochaine édition […]

Come-back

Sergio Garcia annonce son intention de revenir sur le DP World Tour pour jouer la Ryder Cup 2025

Dans un entretien accordé à Rick Shiels (The Rick Shiels Golf Show) au mois de novembre mais rendu public que cette semaine, Sergio Garcia déclare […]

0_H9HassanII Golf Planète
Trophée Hassan-II

Les champions et les championnes de retour au Trophée Hassan-II et à la Coupe Lalla Meryem

La 48e édition du Trophée Hassan-II marque la présence des meilleurs golfeurs de plus de cinquante ans du circuit américain du PGA Tour Champions, pour […]

CabreraandCaddy Golf Planète
Trophée Hassan-II

Angel Cabrera : « Je devrais normalement jouer le Masters »

Angel Cabrera, 54 ans, est à Rabat où il se prépare à jouer le Trophée Hassan-II pour le compte du PGA Tour Champions. L’Argentin, qui […]

Règles

Quand les règles jouent sur les mots. La balle d’Hideki Matsuyama bouge, le Japonais pas sanctionné

Les images en gros plan de la balle d’Hideki Matsuyama bougeant à plusieurs reprises lorsque celui-ci adresse la balle sur un chip au trou numéro […]

0HerbinCLM Golf Planète
Interview - Lalla Meryem Cup

Céline Herbin : « Je vais enfin découvrir le parcours bleu de Dar es Salam »

Arrivée lundi après-midi à Rabat après une nuit dans l’avion en provenance d’Arabie saoudite, l’expérimentée Céline Herbin s’apprête à découvrir le parcours bleu de Dar […]

DP World Tour

Le Korea Championship décalé d’avril à… fin octobre

Pour l’instant toujours prévu du 18 au 21 avril dans le calendrier du DP World Tour, le Korea Championship va être décalé à la fin […]

Challenge Tour

Andoni Etchenique : « Un combat avec soi-même »

Le jeune Basque de 25 ans, originaire de Saint-Pée-sur-Nivelle (64), disputera cette semaine sa deuxième épreuve de la saison sur le Challenge Tour. Il avait […]

Gains

Combien chaque joueur a-t-il gagné au Genesis Invitational ?

Grâce à son succès dans le très richement doté 3e Signature Event de la saison, Hideki Matsuyama a enregistré dimanche son plus gros gain en […]

Classement mondial

Matthieu Pavon perd une place au classement mondial, Matsuyama fait son retour dans le top 20

Pas de grands bouleversements dans le top 10 mondial puisque Rory McIlroy ne profite pas du 3e Signature Event de la saison pour réduire l’écart […]

Tiger Woods Ross Kinnaird/Getty Images/AFP
PGA Tour

Abandons à répétition : quel avenir pour Tiger Woods ?

Pour la troisième fois depuis son retour après son accident de voiture, Tiger Woods a dû se résoudre à abandonner au cours d’un tournoi. Cette […]

PerezNoRC Stuart Franklin Getty AFP
Tournois pros

Trois Français sur le PGA Tour, Céline Boutier en Thaïlande… Tout le programme de la semaine

Toujours sans Matthieu Pavon, au repos, mais avec Victor Perez, Paul Barjon et Martin Trainer, le PGA Tour effectue une escale au Mexique. Le DP […]

Hideki Matsuyama Photo by Michael Owens / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
The Genesis Invitational, Tour 4

Matsuyama, la charge héroïque !

On attendait Patrick Cantlay, leader lors des trois premiers tours, ou Xander Schauffele, ou Will Zalatoris. C’est finalement le revenant Hideki Matsuyama, auteur d’une charge […]

Dimension Data Pro-Am, Tour 4

Grande première pour David Ravetto !

Dimanche de première pour le clan français en Afrique du Sud ! David Ravetto, 26 ans, s’offre le tout premier tournoi professionnel de sa carrière […]

Guerre des circuits

« Une ‘Champions league’ qui réunirait les 80 meilleurs joueurs du monde », le nouvel ordre mondial imaginé par McIlroy

Interrogé sur l’avenir du golf mondial lors du Genesis Invitational, Rory McIlroy a fait part de ses idées pour le futur du golf, lorsque la […]

tavatanakit lpga
Aramco Saudi Ladies International, Tour 4

Patty Tavatanakit, trois ans plus tard

A 24 ans, la Thaïlandaise Patty Tavatanakit remporte le deuxième titre de sa jeune carrière sur un tour principal. Cette fois, c’est l’Aramco Saudi Ladies […]

malaysian-open-qualifiers puig @randa
The Open, Qualifications

3 nouveaux qualifiés pour The Open à Troon !

Dans le premiei tournoi de l’Asian Tour disputé en Malaisie, trois joueurs en ont profité pour décrocher leur billet pour le 4e Majeur de la […]

PATRICK CANTLAY ©PGA Tour
The Genesis Invitational, Tour 3

Cantlay toujours en maîtrise à Riviera mais…

Patrick Cantlay a vu son avance de cinq coups réduite à deux unités avant le dernier tour à Pacific Palisades. Ses deux compatriotes Xander Schauffele […]

RavettoDunhillT1 Warren Little / Getty / AFP)
Dimension Data Pro-Am, Tour 3

Ravetto touche au but, Hébert et Pineau dans le top 3

Trois Français à la lutte pour le titre. Le troisième tour du Dimension Data Pro-Am en Afrique du Sud a confirmé les très belles dispositions […]

BarjonKFT623 Sean M. Haffey/Getty Images/AFP
PGA Tour, Open du Mexique

Trois Français au départ du Mexico Open à Puerto Vallarta

La liste des joueurs retenus pour disputer le 8e tournoi de la saison la semaine prochaine à Puerto Vallarta a été officialisée ce vendredi et […]

Jordan Spieth Photo by Harry How / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Règles

Pourquoi Jordan Spieth a-t-il été disqualifié du Genesis Invitational ?

Une infraction bien connue, commise le plus souvent par inattention, et qui aurait pu lui valoir une sanction moins sévère si cela n’avait pas été […]

The Genesis Invitational, Tour 2

Cantlay s’échappe avec cinq coups d’avance à Pacific Palisades

Déchaîné avec son jeu de fers et son putter, Patrick Cantlay s’est octroyé cinq coups d’avance à l’issue du 2e tour du Genesis Invitational. La […]

The Genesis Invitational, Tour 2

Malade, Tiger Woods abandonne

Victime de symptômes grippaux, Tiger Woods a dû se résoudre à abandonner après quelques trous lors du 2e tour du Genesis Invitational. Sa rentrée est […]

Dimension Data Pro-Am, Tour 2

David Ravetto prend le pouvoir. Pierre Pineau à deux coups derrière…

Quinzième jeudi soir à cinq longueurs du leader, Bryce Easton, David Ravetto (photo) s’empare à -10 (134) des commandes du tournoi grâce à un très […]