Tour 4

De main de Maître ! Jon Rahm s’impose au Masters d’Augusta

10 avril 2023
jon-rahm-masters-augusta-champion-veste-verte ©AFP/Getty

C’est le jour du 66e anniversaire de Severiano Ballesteros, décédé le 7 mai 2011, et 40 ans après le deuxième succès de son illustre aîné à Augusta, que Jon Rahm a remporté dimanche le 87e Masters. Et c’est avec le talent qu’on lui connait, sans jamais s’affoler que le Basque a patiemment construit son triomphe. Son score total de -12 (276) et sa dernière carte de 69 (-3) lui ont permis de devancer de quatre points les Américains Phil Mickelson et Brooks Koepka, membres du LIV Golf. Cette sixième victoire de l’Espagnol depuis le mois d’octobre, tous Tours confondus, est évidemment la plus belle ! 

 

Lionel VELLA, envoyé spécial à Augusta

A son 7e Masters, Jon Rahm touche au but. Après avoir fini quatre fois dans le top 10 entre 2018 et 2021, l’Espagnol de 28 ans décroche la victoire grâce à un dernier tour sans la moindre faille, bien aidé il faut le reconnaître par un Brooks Koepka totalement transparent, incapable de lancer la machine. Celle qui lui avait pourtant permis de rester en tête pendant trois tours depuis jeudi.

Pour la petite histoire, on retiendra qu’il est le premier joueur du Masters depuis 1934 à concéder un double-bogey sur son premier trou du jeudi (4 putts !) et à enfiler malgré tout la veste verte le dimanche.

Pour les annales, on se souviendra surtout qu’il est le quatrième espagnol à l’emporter après Severiano Ballesteros en 1980 et 1983, José Maria Olazabal en 1994 et 1999 et Sergio Garcia en 2017.

Un succès attendu – il était l’un des grands favoris à la victoire avec Rory McIlroy – qui lui permet de récupérer le fauteuil de n°1 mondial puisque Scottie Scheffler n’a pu faire mieux qu’une dixième place à -4.  

 

 

Ce triomphe achevé avec une ultime carte de 69 (-3) et un score final de -12 (276) est aussi un joli pied de nez au désir de Greg Norman, le patron du LIV Golf, de voir l’un des siens l’emporter sur le green du 18 entouré par ses comparses partis sur le circuit des rebelles. Une prochaine fois peut-être. Mais pas cette année ! 

L’un des plus farouches adversaires, avec Rory McIlroy, du Tour dissident créé en 2022 et soutenu à coups de millions de dollars par le Fonds d’investissement public d’Arabie saoudite, Rahm s’est dressé en ultime rempart des velléités affichées par Mickelson, Reed et donc Koepka. Comme un symbole.

 

 

Koep’ cale

Deuxième à deux longueurs derrière l’Américain à l’entame de ce dernier tour démarré à 12h30 locale (18h30 en France), le Basque, déjà vainqueur en Majeur à l’US Open 2021, a rapidement mis la main sur ce duel qui n’en a pas été un finalement.

Premier birdie au 3 pendant que son adversaire enchaine les erreurs à un rythme soutenu : bogey aux trous 4 et 6. Grâce à un deuxième birdie au 8, Rahm se retrouve avec deux points d’avance sur le Floridien. Un écart qui se creuse même encore après un quatrième bogey de Koepka au 12.

La suite se résume à une gestion de ce petit matelas de points, savamment entretenue par Rahm qui en profite, malgré un bogey au 9 (chip – 2 putts) – sa seule erreur du jour – pour claquer deux nouveaux birdies au 13 puis au 14 alors que son concurrent oscille entre le bon (birdie 13, 15 et 16) et le moins bon (bogey 12 et 14).

-12 contre -9 puis -12 contre -8 après un sixième bogey de Koepka au 17, totalement dans les cordes… N’en jetez plus, la coupe est pleine pour le quadruple vainqueur en Majeurs, auteur de sa plus mauvaise journée cette semaine. La plus importante aussi…

« J’ai l’impression d’avoir bien frappé la balle, résume Brooks Koepka dans un soupir. J’ai fait un mauvais coup de départ sur le 1 mais j’ai eu de la chance. Il y a eu aussi cette mauvaise mise en jeu au 8, qui est un trou à birdie. Et c’est là je pense que l’élan s’est coupé. Au 8 et au 9. C’est ce que j’ai ressenti ! »

 

 

Mickelson sort de sa boite

Il égale toutefois sa meilleure performance à Augusta (2e en 2019, l’année du sacre de Woods) et rejoint donc son acolyte du LIV Phil Mickelson, 52 ans, totalement métamorphosé avec son énorme 65 (-7) du jour fort de huit birdies pour un seul bogey.

C’est tout simplement la meilleure carte du gaucher depuis son premier tour en… 1996. Sa meilleure carte également dans un 4e tour à Augusta, lui qui avait décidé de ne pas faire le déplacement en Géorgie l’an passé suite à la révélation de propos injurieux vis-à-vis du régime saoudien. 

Resté étrangement muet lors du Dîner des Champions après avoir refusé de participer aux conférences de presse d’avant tournoi, le triple vainqueur du Masters était certainement animé d’un désir de revanche clubs en main. 

Au moment de commenter sa prestation le quinquagénaire était, semble-t-il, à nouveau apaisé.

« Jouer comme je l’ai fait et frapper les coups que j’ai frappés, c’est tellement amusant quelque part, a-t-il soufflé au recording. Je suis reconnaissant de faire partie de ce tournoi et d’être ici en compétition et de bien jouer. Cela signifie beaucoup pour moi. Je pense que c’est formidable pour ce tournoi d’avoir tous les meilleurs joueurs du monde. En tant qu’ancien champion, pouvoir encore en faire partie, cela signifie beaucoup. Nous sommes tous reconnaissants de pouvoir jouer et concourir ici. »

 

 

Encore 20e à -1 au départ de ce 4e tour, Jordan Spieth, vainqueur en 2015, s’offre grâce à un solide 66 (-6) une très belle 4e place – son 6e top 5 en 10 Masters – en compagnie d’un autre joueur du LIV Golf, Patrick Reed, lauréat de la veste verte 2018, et de Russell Henley.

« Quand on est si loin (au leaderboard), il faut que tout se passe bien, analyse le Texan. C’était serré, mais j’aurais dû faire beaucoup mieux lors de ces trois premiers tours. J’ai fait énormément d’erreurs mentales. Être aussi proche maintenant, c’est bien, mais cela me frustre aussi presque plus parce que j’ai fait des erreurs que je ne fais pas normalement ici, et c’était plus des erreurs de décision qu’autre chose. »

 

Theegala magique

Ce 4e tour dominé par Jon Rahm restera aussi celui du rookie Sahith Theegala, auteur d’une ultime carte de 67 (-5). L’Américain de 24 ans s’est notamment distingué en réussissant un birdie d’anthologie sur le par 3 du 16, rééditant quasiment à l’identique le chip-in historique de Tiger Woods l’année de sa victoire en 2005.

 

 

En prenant la 9e place finale, il valide d’ores et déjà sa présence pour l’édition 2024 du Masters (comme Russell Henley), les douze premiers et ex aequo étant qualifiés d’office.  

« Oh, mon Dieu ce coup, assène-t-il les yeux grands ouverts. Vous auriez dû voir le nombre de personnes qui m’ont dit : « faites-le pour Tiger, faites le chip-in de Tiger… » J’étais dans zone boueuse, une zone occupée par les spectateurs. J’ai hâte de voir ça en replay à la TV car je ne sais pas ce que j’ai fait au juste. Je ne sais même pas l’angle que la balle a pris. Mon but premier était de bien toucher la balle et de me retrouver sur le green… Je pense que mon chip avait un peu plus de vitesse que celui de Tiger… »

C’est aussi ça la magie du Masters !

 

Le leaderboard

Ils ont manqué le cut

 

©AFP/Getty

Dans la même catégorie
HSBC Women's World Championship, Tour 1

Céline Boutier et Perrine Delacour au-dessus du par à Singapour

Céline Boutier (photo) et Perrine Delacour ont lancé leur semaine à Singapour avec deux cartes respectives de 73 (+1) et 74 (+2). 30e et 36e […]

Interview

Rory McIlroy répond à Talor Gooch et évoque une possible fin de carrière anticipée !

Invité à s’exprimer sur l’épisode “Talor Gooch” qui estime qu’une éventuelle victoire de McIlroy au Masters en avril devra comporter un astérisque en l’absence de […]

Solheim Cup 2024

Nordqvist, Davies, Martens et Reid nommées vice-capitaines par Suzann Pettersen

Quelques jours après l’officialisation des adjointes de la capitaine américaine, Stacy Lewis, c’est au tour de la Norvégienne Suzann Pettersen (photo) de dévoiler son staff. […]

The Open

Un amateur sud-africain de 27 ans décroche son ticket pour Troon

Altin Van der Merwe, 27 ans, victorieux le week-end passé à Leopard Creek de l’Africa Amateur Championship, valide son ticket pour le 152e The Open […]

Talor Gooch PGA Tour
Majeurs

Talor Gooch ironise sur l’éventuel Grand Chelem de Rory McIlroy à Augusta (et se prend une volée de bois vert)

Vainqueur de la saison 2023 dans le classement individuel du LIV Golf, l’Américain Talor Gooch, certainement déçu de ne pas avoir été invité au prochain […]

Cognizant Classic

Matthieu Pavon associé à deux pointures du golf mondial pour les deux premiers tours du Cognizant Classic

Le numéro 1 français et leader de la FedEx Cup Matthieu Pavon fait son retour sur les fairways du PGA Tour à Palm Beach Gardens, […]

Full_Swing_Saison_2 netflix
Media

La bande annonce de Full Swing promet une saison 2 très alléchante !

Les fans de golf et de série télé n’ont plus que quelques jours à patienter pour découvrir sur la plateforme de streaming Netflix la nouvelle […]

Tiger Woods Jon Rahm Photo by Michael Owens / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Interview

Jon Rahm littéralement ignoré par Tiger Woods depuis son départ sur le LIV

Le départ surprise sur le circuit dissident de Jon Rahm début décembre a été accueilli froidement par l’ex-numéro 1 mondial, Tiger Woods, comme l’a révélé […]

pavon-boutier-saddier-masters-lpga ©AFP/GETTY
PGA Tour

Matthieu Pavon avec Adrien Saddier au Masters et peut-être bientôt en double avec Céline Boutier…

De retour cette semaine sur le PGA Tour après trois semaines de repos, Matthieu Pavon disputera du 11 au 14 avril son premier Masters. Il […]

Pro Golf Tour

Mathieu Decottignies-Lafon battu en play-off à Antalya

Co-leader du Golf Mad Championship à Antalya (Turquie), Mathieu Decottignies-Lafon a dû se résoudre à affronter en play-off le Belge James Mayer de Beco après […]

Guerre des Circuits

Le LIV officialise le retour d’Anthony Kim avec une vidéo hollywoodienne

Postée sur le compte officiel de Greg Norman, la vidéo du retour d’Anthony Kim fait le tour des réseaux sociaux depuis le début de la […]

Matthieu Pavon Kevin C. Cox/Getty Images/AFP
Classement mondial

Matthieu Pavon gagne une place sans jouer. Victor Perez recule encore…

De retour à la compétition après trois semaines de repos, Matthieu Pavon (photo) occupe cette semaine la 26e place mondiale. 52e au Mexico Open, Victor […]

Règles

Pourquoi Sami Välimäki n’a pas obtenu le dégagement gratuit accordé à un autre joueur jeudi ?

Quelques minutes après la victoire de Jake Knapp face à Sami Välimäki, un point de règle intriguant a fait surface questionnant la raison pour laquelle […]

Tournois pros

Matthieu Pavon de retour aux affaires sur le PGA Tour… Tout le programme de la semaine !

Matthieu Pavon, Victor Perez et Paul Barjon lancent le « Florida Swing » à Palm Beach Gardens. Dix Français sont engagés sur le DP World Tour au […]

Jake Knapp Photo by Hector Vivas/Getty Images
Mexico Open, Tour 4

Dans la douleur, Jake Knapp décroche son premier titre sur le PGA Tour !

Parti avec une confortable avance de quatre coups mais lâché par son grand jeu, c’est au mental et en faisant preuve d’une belle résilience que […]

Asian Tour

Carlos Ortiz devant Oosthuizen et Niemann à Oman. Sébastien Gros n’avait pas passé le cut

Après David Puig, vainqueur le 18 février en Malaisie pour l’ouverture de la saison 2024 sur l’Asian Tour, c’est un autre représentant du LIV Golf […]

Jeong weon Ko Photo by JOHANNES SIMON / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Magical Kenya Open, Tour 4

Van Driel à la pointe du putter, Ko finit en trombe !

Grâce notamment à des putts longue distance, le Néerlandais Darius Van Driel a remporté son premier titre sur le DP World Tour. Un dernier tour […]

NMB Championship

Björn Åkesson abrège les débats, top 5 pour Martin Couvra

Trois tours auront suffit pour décerner le trophée du NMB Championship au Suédois Björn Åkesson. Sans avoir disputé le quatrième tour, annulé en raison du […]

Honda LPGA Thailand, Tour 4

Patty Tavatanakit s’offre un impressionnant doublé

Victorieuse il y a une semaine sur le Ladies European Tour (LET) au Aramco Saudi Ladies International, Patty Tavatanakit récidive, cette fois sur le LPGA […]

Matt Wallace & caddie Photo by Kevin C. Cox / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Préparation mentale

Matt Wallace et sa technique de sioux (qui fonctionne) pour se tromper lui-même

Dans son interview d’après deuxième tour, l’Anglais Matt Wallace a expliqué comment lui et son caddie opéraient pour réussir à entamer le tournoi dans le […]

Jake Knapp Photo by Orlando Ramirez / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Mexico Open, Tour 3

L’ancien “videur de boite” Jake Knapp accélère, Martin Trainer se replace

Triple vainqueur sur le PGA Tour Canada et très en vue depuis quelques semaines, Jake Knapp a pris seul la tête du Mexico Open. Il […]

NMB Championship, Tour 3

A peine lancés, les leaders interrompus par la nuit

Les conditions dantesques à la pointe sud de l’Afrique ont largement perturbé le bon déroulement du troisième tour du NMB Championship. Le vent ayant repoussé […]

Trophée Hassan-II & Coupe Lalla Meryem

L’Argentin Ricardo Gonzalez et l’Anglaise Bronte Law triomphent à Rabat

Après le Canadien Stephen Ames l’an dernier, c’est un Argentin qui a remporté cette année le Trophée Hassan-II, dorénavant étape du PGA Tour Champions depuis […]

Coupe Lalla Meryem, Tour 3

Pauline Roussin-Bouchard, 2e à Rabat derrière Bronte Law : « J’ai retrouvé mon golf ! »

Une bombe que personne n’avait prévue ! L’Anglaise Bronte Law, 28 ans, a rendu une dernière carte de 64 pour s’emparer de la 27e Coupe […]

Manuel Elvira
Magical Kenya Open, Tour 3

Van Driel et M. Elvira en tête au Kenya, les Français loin du compte

L’Espagnol Manuel Elvira (photo) et le Néerlandais Darius Van Driel sont les leaders du Magical Kenya Open après trois tours. Les Français sont loin, hors […]

Honda LPGA Thailand, Tour 3

Patty Tavatanakit prend une option. Céline Boutier contre-attaque

Co-leader vendredi soir à Pattaya, Patty Tavatanakit prend désormais seule les commandes du Honda LPGA Thailand. Auteure d’un solide 66 (-6), la Thaïlandaise compte à […]

Vidéo

Quand Ronald Rugumayo entre dans l’Histoire du golf

2 901e joueur mondial, Ronald Rugumayo est entré dans l’histoire du golf ce vendredi 23 février au Magical Kenya Open en devenant le premier Ougandais […]

Tony Finau Photo by Hector Vivas / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Mexico Open, Tour 2

Ça passe pour Victor Perez, pas pour Paul Barjon. Tony Finau en approche

Deux des trois représentants français présents à Puerto Villarta disputeront les deux derniers tours de l’Open du Mexique dont le tenant du titre, Tony Finau, […]