Portrait

Jon Rahm, le basque rugissant

22 juin 2021
Jon Rahm Jeff Haynes/USGA

A 26 ans, Jon Rahm a remporté son premier tournoi du Grand Chelem dans un US Open qui restera dans les mémoires. La force de caractère colossale dont il a fait preuve pour aller chercher ce premier majeur est à l’image de son physique d’Hercule. L’itinéraire sans accroc de ce surdoué devrait le conduire vers d’autres triomphes…

 

Il y a plusieurs façons de remporter un premier majeur. On peut, comme Tiger Woods l’avait fait au Masters en 1997, exploser vite, très jeune à la face du monde et écraser la concurrence. On peut aussi, comme Phil Mickelson et Sergio Garcia, toujours à Augusta, attendre longtemps avant de décrocher la Une après plusieurs échecs, plusieurs regrets. On peut aussi faire du Jon Rahm.

 

Comme une évidence…

A l’image des trois champions pré cités, le talent fou du Basque a été reconnu dès son plus jeune âge et les plus grands succès lui ont été vite promis. Mais lui n’a pas gagné très tôt, ni sur le tard. A 26 ans, il s’est imposé dans cet US Open à un moment presque évident, un an après avoir été n°1 mondial, après plusieurs frémissements en Grand Chelem (7 top 10 avant ce titre).

Sa trajectoire vers les sommets aura été en tout point parfaite. Au terme d’un dimanche complètement dingue à Torrey Pines, il a conclu le tournoi façon chef-d’œuvre, par deux birdies sur ses deux derniers trous, deux putts de grand champion. La manière, le timing, tout porte à croire que Jon Rahm ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Il est le digne héritier de Seve Ballesteros, son idole à qui il a rendu un hommage appuyé.

 

 

Les Mickelson avaient tout vu

Dès ses jeunes années, Jon Rahm Rodriguez, né le 10 novembre 1994 à Barrika au Nord de l’Espagne, a cassé la baraque sur les parcours de golf.

Il fait ses études à l’Université d’Arizona et domine de ses larges épaules le circuit amateur. Deux fois récipiendaire du Prix Ben Hogan qui récompense le meilleur joueur de « college », il remporte 11 titres entre 2014 et 2016 et occupe la place de n°1 mondial amateur pendant 60 semaines. Son swing est déjà considéré comme un modèle du genre.

 

Son coach de l’époque n’est autre que Tim Mickelson, le frère de Phil. Tim prédit alors à son élève qu’il gagnera un jour un US Open. Phil parie avec l’ancien joueur Colt Knost que Rahm mettra moins d’un an à se faire une place dans le top 10 mondial lorsque l’Espagnol passe « pro » en juin 2016, juste après l’US Open remporté par Dustin Johnson où il finit meilleur amateur (23e).

En janvier 2017, Rahm enquille un putt de 18 mètres pour remporter son premier succès sur le PGA Tour au Farmers Insurance Open, déjà à Torrey Pines. Les frangins en connaissent un rayon côté golf…

 

 

 

Sportif accompli, maître zen en construction

Fan de hip hop, marié à son amour de collège Kelley Cahill (une ex lanceuse de javelot) qui vient de lui donner un premier enfant, Jon Rahm est un sportif accompli, passionné de tennis, de pelote basque, de football (il a joué au poste de gardien de but et est supporter de l’Athletic Bilbao), de kung fu… Cet art martial l’aide aussi à gérer son caractère bouillant sur les parcours. Même si sur ce plan-là, il y a encore du travail à faire…

 

Rahm a déjà cassé quelques clubs, pourri son fidèle caddie Adam Hayes, fait des mauvais choix au cœur de la bataille (on se souvient de son erreur stratégique lors du Players Championship en 2019).

 

Un cap, une péninsule

Mais la façon dont il a encaissé le coup dur de son contrôle positif à la Covid-19 alors qu’il menait de six coups le Memorial Tournament après 3 tours force le respect. Deux semaines plus tard, le voici champion du 121e US Open et redevenu n°1 mondial. Grâce à un finish étourdissant.

Alors jusqu’où peut-il aller ? Cette victoire iconique, sur le mythique parcours de Torrey Pines, obtenue au terme d’une bagarre de titans qui a impliqué Bryson DeChambeau, Rory McIlroy ou encore Brooks Koepka devrait placer sa confiance au firmament.

 

Quand on a battu en simple Tiger Woods pour sa première Ryder Cup ou battu Dustin Johnson dans un duel de cinglés au BMW Championship, la doute n’a pas vraiment sa place.

Mais le cap d’un premier majeur est toujours compliqué à franchir. Rahm a balayé d’un revers de sa large main les (rares) interrogations sur sa capacité à gagner les tournois qui comptent. D’autres viendront, c’est une certitude. Un cap de franchi ? Que dit-on, une péninsule, un océan de succès l’attend…

 

Dans la même catégorie
BMW PGA Championship Wentworth Golf Club Photo © Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Argent, règles, parcours, LIV, PGA...

Les dérives du golf au rendez-vous de Wentworth : B. Pascassio et I. Morris prennent position

Le tournoi BMW de Wentworth dans la banlieue chic de Londres aura, cette semaine, une saveur particulière. Outre le débat sportif sur le parcours d’Harry […]

SECHERESSE GOLF GREEN DEPART FAIRWAY SECHERESSE-GOLF-GREEN-DEPART SECHERESSE-GOLF-GREEN-DEPART ©Armin Weigel / dpa / AFP
Interview

Alejandro Reyes : « Une des solutions passe par le développement génétique de nouvelles graminées » (2/2)

Alors que la sécheresse sévit sur toute l’Europe et que la France du golf est touchée de plein fouet par cette situation catastrophique, la suite […]

alejandro-reyes-Lara-Arias-tas ©DR
Interview

Alejandro Reyes : « Une trentaine de golfs français nous consultent » (1/2)

Que devient Alejandro Reyes ? Le superintendant du Golf National pour la Ryder Cup 2018 est aujourd’hui un des consultants les plus demandés en matière […]

louis tellier arnaud massy la boulie
US Open 2022

Louis Tellier, le Français qui termina au pied du podium de l’US Open de 1913

Dans une chronique histoire, Philippe Palli nous avait éclairé sur l’histoire du pro Louis Tellier, le premier français à avoir remporté au début du siècle […]

Un vrai cadeau à moins de 20 euros

Fêtes des pères : offrez les Miscellanées du Golf de Georges Jeanneau !

Il est encore temps d’avoir un bonne idée de cadeau pour son papa golfeur. Pour la fête des pères, offrez lui le dernier livre de […]

PGA Tour

Le jour où… Roger Maltbie remporta en 1976 la 1ere édition du Memorial

Vainqueur de la première édition du Memorial Tournament, l’Américain Roger Maltbie n’est pas le plus illustre des champions figurant au palmarès de ce tournoi créé […]

PGA Championship Southern Hills Country Club Photo by Scott Halleran / Getty Images North America / Getty Images via AFP
PGA Championship

Southern Hills, l’endroit du PGA Championship pas si tranquille…

Le très privé Southern Hills Country Club accueille cette année le 104e PGA Championship non sans une certaine appréhension au regard de son histoire, jalonnée […]

Rich Beem Photo by ROBERTO SCHMIDT / AFP
PGA Championship

Il y a 20 ans, Rich Beem s’imposait devant Tiger Woods…

L’une des plus grandes surprises de l’histoire du PGA Championship demeure la victoire en 2002 de Rich Beem. Ce joueur obscur du PGA Tour va […]

Une saga familiale depuis 40 ans

Patrick Schmidlin : “Chez Golf Plus, le service est toujours la priorité n°1”

Cette année, Golf Plus fête ses 40 ans. Le temps pour Golf Planète de rendre hommage à la famille Schmidlin qui est à l’origine de […]

Éditions Plon

Réédition du Dictionnaire Amoureux du Golf, de André-Jean Lafaurie

S’il y a un livre que tous les golfeurs et les golfeuses doivent avoir en permanence sur leur table de chevet ou de salon, c’est […]

Une enquête Golf Planète

Construction de golfs en France (2ème partie) : quelles régions sont saturées ?

Le thème de cette deuxième partie de l’enquête de Golf Planète sur la construction des golfs en France porte sur la saturation éventuelle de certaines […]

morgan-hoffmann ©Getty/AFP
Belle histoire

Morgan Hoffmann manque le cut mais retrouve la lumière

Même s’il n’a pas franchi le cut et que la perspective de conserver un droit de jeu s’éloigne, Morgan Hoffmann a quitté Harbour Town rassuré […]

Chantilly la Forêt et Cameyrac

Direction des golfs : place aux jeunes ! Avec Théo et Damien…

Golf Planète et LeClub Golf ont eu le plaisir de faire un tour des golfs de France et à vous présenter leurs directeurs. Manière de […]

la Chronique de Philippe Palli

Jeannine Gaveau (1903-1950) : la championne française au swing pur

Gaveau ! Janine, Jeanine ou Jeannine ? Dans le registre des naissances, le prénom enregistré est : Jeannine. Alors allons-y avec cette orthographe ! Jeannine Marguerite […]

numbers augusta chiffres
The Masters

Chiffres et petites phrases à retenir du 1er tour du Masters d’Augusta

Retour en chiffres et en déclarations sur cette première journée à Augusta. Les enseignements à tirer et les réactions des joueurs à l’issue d’un premier […]

Bobby Jones AFP PHOTO/JEFF HAYNES
The Masters

Bobby Jones n’a jamais eu l’ambition de créer le Masters !

En prenant possession du terrain à Augusta en 1931, Bobby Jones n’envisageait absolument pas la création d’un tournoi, a fortiori le Masters. Mais les difficultés […]

Club House augusta national Photo by JEFF HAYNES / AFP
Masters

Pourquoi l’Augusta National a failli ne jamais exister ?

L’un des golfs les plus connus au monde n’aurait jamais dû sortir de la terre d’Augusta qui a autrefois servi de pépinière. En effet, un […]

Mark Alexander ou l’art de photographier l’âme des parcours de golf

Photographier des golfs n’est pas chose facile. Saisir un parcours dans son essence, dans sa singularité, capter son originalité et son meilleur visage nécessitent non […]

The Masters

Deux ou trois choses à savoir sur Bobby Jones et le Masters

Une chronique de Ivan Morris Bobby Jones n’a jamais révélé exactement pourquoi il s’est retiré de la compétition à l’âge de 28 ans après avoir […]

Légende

Lorena Ochoa entre au très select Hall of Fame de la LPGA

En décidant de changer ses critères d’admissions, la LPGA a annoncé l’intronisation au sein du Hall of Fame de la LPGA la Mexicaine Lorena Ochoa, […]

PGA Tour

Le Valero Texas Open a 100 ans !

Créé en 1922, le Valero Texas Open s’est toujours déroulé dans la même ville de San Antonio. Un siècle de présence qui a occasionné de […]

ENQUÊTE GOLF PLANÈTE 

Où en est la construction des golfs en France ? (1ère partie)

Où en est la construction des golfs en France ? Golf Planète inaugure une série d’articles que vous retrouverez régulièrement tout au long de cette année […]

National Golf Week

Hubert Privé, l’Ukraine et la National Golf Week…

Hubert Privé sera naturellement présent cette semaine à la National Golf Week, lui l’auteur du trophée des Trophées du Golf et l’artiste passionné dont les […]

jan-stephenson-pinup-starlette-trump-lpga
Portrait

Jan Stephenson, la 1ère pin-up du golf qui sauva le LPGA

Toutes les Paige Spiranac du golf et autres blogueuses, influenceuses, animatrices et… joueuses peuvent remercier l’Australienne Jan Stephenson qui, au milieu des années 1970, a […]

Tiger Woods Nick O'Hern Photo Scott Halleran / Getty Images North America / Getty Images via AFP
WGC Match Play

L’erreur d’inattention fatale qui coûta à Tiger Woods une seconde défaite face à l’obscur Nick O’Hern

Après 7 titres consécutifs au cours de la saison 2007, Tiger Woods fut stoppé net lors d’un 3e tour homérique perdu contre l’Australien Nick O’Hern […]

Lu Liang-huan AFP PHOTO/Paul Lakatos/UBS
Portrait

Mr. Lu, vainqueur de l’Open de France 1971, est mort

Le Taïwanais Lu Liang-huan, surnommé affectueusement « Mr. Lu » est décédé le 15 mars dernier à 85 ans. Le monde du golf l’avait découvert en 1971 […]

Hal Sutton Photo Donald Miralle / Getty Images North America / Getty Images via AFP
PGA Tour

Le jour où… Hal Sutton bat en 2000 l’imbattable Tiger Woods au Players

Tiger Woods aborde en 2000 le Players avec une confiance inébranlable qu’un revenant de 41 ans – Hal Sutton – va ébranler le temps du […]

En partenariat avec LeClub Golf

REFERENCE et EMOTION : Kempferhof et Omaha Beach, premières nouvelles récompenses LeClub Golf

LeClub Golf qui regroupe plus de 170 golfs en France (et près de 800 dans le monde !), vient de créer 2 labels qui récompensent […]