Achat/Vente d’un golf

Comment évaluer le prix d’un golf ?

26 juin 2023

Dans le cadre de l’enquête de Golf Planète sur l’achat et la vente de golfs en France, nous avons rencontré François Gaudry, un expert de la question à qui nous avons proposé une tribune sur le thème : « Comment évaluer le prix d’un golf ? ».

François Gaudry, 55 ans, dont le cabinet Atome Conseil est installé près de Nevers, a gentiment accepté notre proposition. Nous l’en remercions.

Voilà sa contribution à ce dossier toujours en cours.   RdM

« La problématique est la discordance entre prix attendu par le vendeur et l’offre des acheteurs »

Après une période de 10 ans à m’occuper de cession de petites PME au sein de mon cabinet d’accompagnement et de conseil ATOME CONSEIL, je me suis retrouvé par pur hasard en 2015, chargé de vendre un golf 18 trous en Bourgogne.

Depuis, j’ai eu à connaître d’une vingtaine de dossiers en cession qui n’ont souvent pas abouti ou qui ont abouti très loin des modalités de vente initiale.

La problématique principale que je rencontre dans le cadre de la vente d’un domaine golfique est la discordance parfois très importante entre le prix attendu par le vendeur et ce que peuvent en offrir les acquéreurs.

Parfois du simple au triple voire davantage.

Il est évident que dans ces conditions aucune transmission n’est possible et que toutes les parties perdent leur temps. Les acquéreurs le comprennent plus vite que les vendeurs et laissent tomber le dossier même si celui-ci représentait un réel intérêt pour eux.

 


L’estimation doit être réfléchie 


Trop souvent je vois des cédants fixer un prix de vente de façon totalement arbitraire, sans même savoir ce qu’ils vendent exactement. Ainsi, il n’est pas rare que les vendeurs fassent une confusion entre la vente des actifs et la vente de titres sociaux.

Il est aussi rarement tenu compte de la vétusté des installations qui se comptabilisent par le mécanisme des amortissements. Sur ce point, j’ai pu voir un vendeur espérer un prix supérieur à l’actif brut immobilisé, qui je le rappelle correspond à la valeur d’achat HT des actifs (neuf ou occasion).

J’ai vu aussi une diminution du prix par le vendeur de plusieurs millions, des années après la première mise en vente et après que le dossier ait été transmis à une vingtaine d’acquéreurs potentiels. Ceci est tout sauf sérieux et non seulement cela fait fuir les acquéreurs, mais décrédibilise totalement le vendeur dans le cadre des futures négociations.

Le vendeur doit en fait être ouvert, à l’écoute des autres et prendre avec parcimonie la position des conseils qui ont un intérêt financier récurrent dans l’affaire et qui ne sont pas forcément objectifs.

 


L’estimation n’est pas uniforme


La fixation d’un prix dans le cadre de la vente d’une propriété golfique n’est pas une chose aisée car elle regroupe de nombreux éléments différents.

Tout d’abord une activité commerciale avec un chiffre d’affaires et un résultat, lui-même subdivisé en plusieurs branches que sont les activités golfiques en elle-même, un bar, un restaurant, du matériel et du mobilier d’exploitation, des véhicules, parfois une activité d’hébergement, des biens immobiliers, une surface foncière ou encore une surface constructible avec des règles spécifiques d’urbanisme.

Il faut examiner tous ces éléments séparément pour leur dégager une valeur propre pour ensuite faire ressortir une valeur globale. Cette valeur mathématique, à défaut d’être nécessairement la valeur de marché, constituera néanmoins une base solide dans la fixation du prix et le vendeur pourra s’y référer au cours des négociations.

 


L’estimation doit être comprise et acceptée par le vendeur


Le souhait du vendeur d’obtenir un prix élevé est compréhensible et s’explique par le fait qu’il existe un facteur émotionnel dû à la paternité qu’il a sur son affaire (lorsque c’est lui qui l’a créée).

Le vendeur considère en effet qu’après avoir construit le golf de toute pièces, l’avoir amélioré sur de nombreux points, y avoir consacré́ un temps considérable, les efforts doivent nécessairement être récompensés au moment de la vente. Mais la localisation, la structure du personnel, le niveau de chiffre d’affaires et les résultats enregistrés peuvent venir contredire ce souhait.

Cette approche n’est en tout état de cause pas rationnelle car elle se heurtera forcément à l’analyse des acquéreurs, dont l’objectif est d’acheter le bien au meilleur ou au bon prix mais pas de le survaloriser. Dans toute vente d’entreprise, l’acquéreur vérifiera en priorité avec son expert- comptable notamment que l’affaire est finançable, c’est-à-dire qu’avec une mise de fonds d’usage, l’emprunt d’acquisition pourra être remboursé par les résultats futurs d’exploitation.

Si cela n’est pas le cas, l’acquéreur considèrera que le risque est trop élevé et ne se positionnera pas.

Je fais une parenthèse ici sur un certain type d’acquéreur pour qui le prix n’est pas l’élément primordial (même s’il reste important) mais davantage la raison pour laquelle le domaine sera exploité. C’est le cas par exemple du milliardaire qui achète un domaine golfique pour le privatiser et y jouer avec ses amis et contacts. Dans ce cas, le golf doit être facilement accessible.

Ce cas de figure est extrêmement rare et concerne une poignée de golf dans le monde chaque année.


En guise de conclusion


Lorsqu’un vendeur a pris sa décision, la vente de son domaine golfique ne doit pas s’improviser. Il est nécessaire de tenir une comptabilité strictement à jour, d’identifier les points positifs et négatifs de l’exploitation et de préparer un dossier aussi complet et transparent que possible destiné aux acquéreurs. (le nombre de licences prises au club c’est bien, mais celui des abonnés avec le détail c’est mieux !).

Si vous masquez des informations importantes, les acquéreurs s’en apercevront un jour ou l’autre et la confiance sera rompue.

Le prix de mis en vente doit aussi être mûrement réfléchi pour éviter un délai trop long entre la mise en vente et sa réalisation. N’oubliez pas que peu d’acquéreur achètent cash et que le dossier passera de toutes façons entre les mains d’un établissement financier.

François GAUDRY

Cabinet ATOME CONSEIL
Tel. : 03 58 12 99 36 ; mob. 06 99 37 58 27
Site internet : www.gestion-conseil.fr
Email : fgaudry@gestion-conseil.fr

 

Photos Atome Conseil :

·       Photos : Golf Albret (47) : opération de vente

·       Golf de St Junien : opération d ‘évaluation

 

Dans la même catégorie
La Reserve Golf Links

Mauritius Open : le parcours Oosthuizen/Matkovich en vedette

Avant de débuter ce jeudi l’AfrAsia Bank Mauritius Open à Bel Ombre, Louis Oosthuizen ne pouvait rêver de meilleure entrée en matière : l’immense champion […]

SoFiCenter LuckiestGolfer
Un circuit du TGL déjà en miettes ?

Le toit de la future enceinte du TGL s’effondre à moins de deux mois du début de ce nouveau circuit indoor !

Annoncé en grande pompe par Tiger Woods et Rory McIlroy, le circuit indoor du TGL subit son premier coup d’arrêt avec l’effondrement du toit de […]

96 structures, 100 000 golfeurs

Economie : le golf génère 1 620 emplois et 147 Millions de CA en Nouvelle-Aquitaine

La Ligue de golf Nouvelle-Aquitaine basée à Bordeaux vient de publier une étude économique intéressante destinée à mieux identifier la réalité de ce sport dans […]

Wimereux, Saint-Malo et Saint-Maxime

Trois golfs nous expliquent comment ils se préparent à la saison estivale

Beaucoup de golfs se préparent à une saison estivale qui débute en juin : membres et golfeurs de passage vont venir jouer sur des parcours qui, […]

Pascal Grizot,Photo by Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP
Environnement

Gestion raisonnée de l’eau : la ffgolf en première ligne !

Alors que l’été va bientôt débuter et qu’une canicule est annoncée dans plusieurs régions, le président de la Fédération française de golf, Pascal Grizot, publie […]

Des chiffres étonnants

Topgolf, la très bonne affaire de Callaway !

A la lecture des comptes trimestriels de Callaway qui viennent d’être publiés, on serait presque tenté de dire : l’avenir du golf, c’est le practice […]

Heritage Golf Club

Premières images spectaculaires du parcours de Louis Oosthuizen à l’ile Maurice

C’est une ouverture de golf des plus attendues de cette année. Il s’agit du parcours que signe à l’Ile Maurice Louis Oosthuizen, en partenariat avec […]

Formation futurs champions

Whales Biarritz Academy : première promotion, bilan avec PJ Cassagne et appui de J. Garaialde

Au Pays basque, la Whales Biarritz Academy sort sa première promotion de jeunes golfeurs qui se destinent au plus haut niveau national et international. Ces […]

Au cœur du Pays de Dole (Jura)

Best Golfer’s Choice : Le golf Bluegreen Val d’Amour champion 2023

Comme chaque année depuis le premier confinement, LeClub Golf organise le Best Golfer’s Choice qui récompense le golf le plus populaire du réseau dans sa […]

Avec le Bassin de l'eau Adour/Garonne

Pascal Grizot veut accélérer les actions engagées en faveur d’une meilleure utilisation de l’eau dans les golfs

L’eau et son utilisation publique ou privée font aujourd’hui l’objet d’une prise de conscience : politiques et médias ont largement abordé ce sujet ces derniers […]

secheresse greens Photo by ARMIN WEIGEL / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP
Enquête Golf Planète (3e et dernière partie)

Arroser les golfs : énorme contraste selon les pays

Dans ce troisième volet qui clôture notre enquête,  force est de constater que si certaines expérimentations ont commencé en France il y a quelques années […]

Chronique Ivan Morris

Cher Bubba, voici pourquoi il faut accepter de faire évoluer la balle de golf

Notre ami irlandais Ivan Morris, journaliste et écrivain de golf, un des meilleurs spécialistes au monde de notre sport préféré, consacre sa chronique de ce […]

LeClub Golf

David Lanta, nouveau directeur du golf de la Bretesche : « Filiation, formation, ambition »

En partenariat avec LeClub Golf, nous avons le plaisir de poursuivre notre galerie de portraits de ceux et celles qui font le golf en France. […]

Comment pallier le manque d’eau qui s’annonce pour continuer d’arroser les golfs ?

Utilisation de l’eau : « La Fédération est au service des clubs pour trouver la solution »

Le deuxième volet de notre enquête sur le recyclage des eaux usées traitées pour l’irrigation des golfs donne la part belle aux institutions en contact […]

eaux usées, arrosage, Sprinklers, secheresse Harry How/Getty Images/AFP
Recyclage des eaux usées traitées (REUSE)

Comment pallier le manque d’eau qui s’annonce pour continuer d’arroser les golfs ? (1ère partie)

D’une part, l’eau est de plus en plus rare et les nappes phréatiques se vident*. Et d’autre part, les anticyclones subtropicaux remontent au nord avec […]

Débat parlementaire

Loi sur l’artificialisation des sols : menace ou opportunité pour le développement du golf en France ?

Voici une loi qui, bâtie sur les meilleures intentions du monde, pourrait avoir des effets négatifs dans plusieurs secteurs, dont le golf, dans les années […]

2e édition du "Grand Live"

Pascal Grizot de nouveau face aux médias du golf !

Comme l’an passé Pascal Grizot, le président de la Fédération française de golf (FFG), viendra défendre son bilan face aux médias français du golf. Un […]

Ryder Cup 2023

Découverte du Marco Simone Golf & Country Club, hôte de la Ryder Cup 2023

Attendue comme le plus grand moment golfique de l’année 2023, la Ryder Cup se déroulera en Italie au cœur de l’automne (29 septembre – 1er […]

Terre Blanche Golf

Un nouveau directeur au Terre Blanche Golf

Après une douzaine d’années à la tête du Terre Blanche Golf, Jean-Marie Casella a cédé sa place de Directeur à Lionel Gardes-Bus en 2023. L’ancien […]

Groupe Loisirs Solutions :  « Voilà pourquoi nous achetons des golfs en France »

Dans  le cadre de son enquête sur l’achat et la vente de golfs en France, Golf Planète a rencontré les nouveaux propriétaires du golf de […]

Construction de golfs : les USA en plein développement dynamique

Dans une enquête approfondie, Golf Planète a consacré plusieurs articles en 2022 sur le développement du golf en France et sur la construction de parcours. […]

Justice : Jack Nicklaus peut-il encore signer de son nom les parcours qu’il réalise ?

Il est possible qu’à l’avenir, Jack Nicklaus ne puisse plus signer les parcours qu’il réalise ! L’histoire est longue et n’est pas encore terminée, même si […]

JBGAdidas Getty AFP
Coaching

Jean-Baptiste Gonnet nouveau coach au Old Course de Cannes-Mandelieu

Membre du DP World Tour pendant une dizaine d’années et auteur d’un incroyable retour en 2019 après deux ans d’enseignement, Jean-Baptiste Gonnet rejoint les équipes […]

L'érosion en question

Centre d’Ilbarritz : un plan ambitieux à l’étude suite aux menaces d’érosion

Entre Biarritz et Bidart, le centre international d’entrainement d’Ilbarritz possède le plus beau panorama du Pays basque. Un site exceptionnel entre ciel, mer, montagne … […]

Olivier Dhonte : « Voilà pourquoi j’ai acheté un golf en France »

Dans le cadre de son enquête sur l’achat et la vente de golfs en France, Golf Planète a rencontré le nouveau propriétaire du golf d’Albret […]

surfrequentation-parcours-membres-cotisation Photo by MATT KING / GETTY IMAGES ASIAPAC / Getty Images via AFP
Vie de clubs

La surfréquentation des membres de golf bientôt à l’origine d’une évolution du système de cotisation ?

Voici un débat qui anime de plus en plus de discussions dans tous les golfs, principalement dans les structures associatives : certains directeurs estiment qu’il […]

Organogreen : une nouvelle approche face au défi environnemental des golfs

Les golfeurs ignorent le plus souvent cette nouvelle réalité environnementale… Et pourtant, il faudra bien s’adapter rapidement : les golfs vont devoir repenser leurs pratiques […]

Signature

Jack Nicklaus choisit l’Écosse pour son premier projet résidentiel en Europe

Jack Nicklaus a choisi l’Écosse pour construire son premier Resort de Golf, avec un parcours Signature et un ensemble résidentiel autour du château historique d’Ury […]