Architecture

Bonnes et moins bonnes, les évolutions du parcours d’Augusta National au cours du temps

3 avril 2023
augusta-national-golf-club-masters-course-parcours.jpg Photo by Gregory Shamus/Getty Images

Exemple typique du parkland à l’américaine, Augusta a pourtant été conçu en hommage aux… links ! Considéré comme un must architectural, il est le résultat de changements constants, la plupart mineurs, opérés au cours des décennies par une multitude d’architectes, de champions et même d’un président omnipotent qui fut à l’origine de la pire transformation du célèbre parcours. 

 

Par Sébastien Brochu

Pour de nombreux golfeurs, le parcours de golf est considéré comme une oeuvre immobile créée par un seul homme. Or même les plus célèbres ont subi l’évolution du temps et du jeu – le Old Course de Saint Andrews en tête – et il est devenu bien difficile d’attribuer la seule paternité d’un tracé à son créateur. Le fameux parcours de l’Augusta National, théâtre du Masters depuis 1934, n’échappe pas à la règle. Il en est l’une des illustrations les… moins flagrantes, le tracé restant inchangé à environ 90 %.

 

C’était mieux avant ?

La forêt de pins, les massifs de fleurs, le sable blanc des bunkers et les greens manucurés d’Augusta font partie de ses signatures mythiques au point qu’elles donnent l’impression d’avoir toujours été présentes. Pourtant, à son ouverture en 1933, peu d’arbres entouraient les trous, les fairways étaient beaucoup plus larges, le rough était absent, le sable normal et pas si omniprésent, les greens différents. On ne sait si en voyant le résultat d’aujourd’hui, l’architecte Alister MacKenzie se retournerait dans sa tombe, qu’il a hélas trop vite rejointe en 1934, mais son ouvrage a bien changé de l’intérieur !

 

Les Azalées et les Rhododendrons ©Masters

 

Des changements actés par Bobby Jones

L’oeuvre n’a d’ailleurs pas attendu l’épreuve du temps puisque l’aller et le retour furent rapidement inversés afin que les trous qui formeront plus tard l’Amen Corner, ne soient pas victimes du possible gel matinal qui pouvait ralentir les premières parties. 
Au cours des années successives, les aménagements étaient plutôt considérés comme des finitions, sous l’oeil de l’autre créateur, le légendaire Bobby Jones. A l’issue des premières éditions du Masters, Jones a tenu compte des avis de plusieurs champions tout en constatant leur facilité à scorer sur certains trous. Il a initié ainsi la principale démarche du club, celle de tenir tête aux exploits des meilleurs golfeurs qu’ils soient aidés par leur talent ou par la technologie de leur matériel.

 

Gagner, gagner et encore gagner en distance

Depuis sa création jusqu’à maintenant, le club s’est lancé dans une vaste course à la distance des trous incarnée notamment par l’architecte Tom Fazio qui, face à l’émergence des longs frappeurs tels que Tiger Woods, n’a cessé de faire reculer les départs depuis le début des années 2000. Et, à coups de rachats de terrain, cette tendance ne semble pas prête de s’achever comme l’indiquent les derniers changements en date, tels le par 5 du 13 rallongé de 32 mètres.

 

 

La révolution des bunkers

Autre évolution majeure : les bunkers. Si leur aspect blanc immaculé ne date que du milieu des années 1950, ils ont surtout été déplacés, bouchés ou rajoutés. Depuis l’origine, leur nombre a carrément doublé ! Imaginez le green du 7 sans ses bunkers qui le protège… c’était le cas à son ouverture. Au fur et à mesure des années, les contours ont aussi été simplifiés par rapport à l’extravagance des premiers dessins de MacKenzie. Cela est essentiellement dû aux changements de graminées et surtout aux transformations des greens, la plupart agrandis pour laisser davantage de possibilités aux emplacements de drapeau.

 

La pire erreur architecturale d’Augusta

Le nombre de spectateurs étant de plus en plus croissant, plusieurs modifications ont été apporté au cours des décennies afin de leur apporter plus de confort et de visibilité. Ce souci a conduit parfois à des erreurs qui ont été réparées à l’image de celle concernant le green du 8, L’associé de Jones et premier président du club, l’homme d’affaires Clifford Roberts, qui faisait la loi dans la prestigieuse enceinte, en fut à l’origine. En 1956, il se sent pousser des ailes d’architecte en rasant les deux monticules qui cernaient le green dont les gorges ainsi soutenues, avaient fière allure. Fort séduisant, le green était surnommé le « Jane Russell », du nom de l’actrice alors célèbre pour sa poitrine.

 

 

Tout pour le public

Bien que très puritain, Roberts ne l’a pas modifié pour cette raison. Il souhaitait tout simplement que les spectateurs puissent mieux voir les champions putter sur un green surélevé, pourtant démuni de tout attribut. Mis sur le fait accompli, Bobby Jones entra dans une colère noire, et face à la polémique naissante, Roberts fit placer lors du Masters 1957 une pancarte stipulant que le green était provisoirement en travaux… Ce ne sont pas les bunkers, rajoutés de part et d’autre par Georges Cobb la même année, qui allaient réparer la bavure. Il a fallu attendre 1979, deux ans après le suicide de Roberts, pour que le champion Byron Nelson fasse appel à ses souvenirs et redessine lui-même les monticules, avec le concours de l’architecte Joseph Finger, pour redonner au 8 son esprit d’antan.

 

 

Ah, ce plan d’eau au 16 !

Fort heureusement, d’autres architectes tels que Robert Trent Jones Sr ont amélioré le parcours. Après le Seconde Guerre mondiale, Bobby Jones l’invita à travailler sur certaines modifications dont la plus célèbre demeure aussi la plus spectaculaire à ce jour : la construction d’un plan d’eau sur le fameux par 3 du 16 où les victoires se jouent ou se déjouent parfois. En effet, ce par 3 avait un autre green situé plus à gauche et défendu par une simple rivière. Une autre trahison à l’esprit de MacKenzie qui, cette fois, a permis au parcours d’entrer encore davantage dans la légende.

 

Le plan du 16 permet « d’amuser la galerie » les jours d’entrainement avec un concours de ricochets. ©Masters

Dans la même catégorie
Portrait

Jean-Marie Casella, un directeur de golfs d’exception(s)

Directeur de certains des plus prestigieux golfs français, Jean-Marie Casella a quitté récemment ses fonctions à Terre Blanche Hôtel Spa Golf Resort. Le natif du […]

Futur du golf

Les instances à l’origine d’une initiative pour faire avancer la recherche dans le domaine des gazons de golf

La Fondation Scandinave pour la Recherche sur le Gazon et l’Environnement (STERF), le R&A et la United States Golf Association (USGA) ont lancé l’International Turfgrass […]

Roland Machenaud
Les adieux de Roland Machenaud aux lecteurs

Au revoir et merci !

Une chronique de Roland Machenaud   Il y a cinq ans, dans mon bureau de Biarritz et après une carrière professionnelle de journaliste et de […]

Amundi Evian Championship

Au bonheur des Dames

Trente membres du Ladies European Tour, ont entamé l’Amundi Evian Championship, pleines d’espoir à divers titres. Le gagner, bien sûr, accumuler les points pour être […]

Tees genrés

Vers la fin des départs rouge Femmes ?

Golf Planète a publié, voici un mois, un article annonçant la fin possible des tees de départ selon les sexes en Grande-Bretagne. Les réactions nous […]

Achat/Vente d’un golf

Comment évaluer le prix d’un golf ?

Dans le cadre de l’enquête de Golf Planète sur l’achat et la vente de golfs en France, nous avons rencontré François Gaudry, un expert de […]

France, Var, Saint Cyr sur Mer, Golf Fregate Photo by MOIRENC Camille / hemis.fr / hemis.fr / Hemis via AFP
Sécheresse

Golf vandalisé : des soi-disant militants écologistes s’attaquent à un golf du Var

C’est en arrivant à l’aube samedi matin que la direction du golf situé à Saint-Cyr, dans le Var, a découvert les actes de vandalisme dont […]

secheresse greens Photo by ARMIN WEIGEL / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP
Enquête Golf Planète (3e et dernière partie)

Arroser les golfs : énorme contraste selon les pays

Dans ce troisième volet qui clôture notre enquête,  force est de constater que si certaines expérimentations ont commencé en France il y a quelques années […]

Comment pallier le manque d’eau qui s’annonce pour continuer d’arroser les golfs ?

Utilisation de l’eau : « La Fédération est au service des clubs pour trouver la solution »

Le deuxième volet de notre enquête sur le recyclage des eaux usées traitées pour l’irrigation des golfs donne la part belle aux institutions en contact […]

eaux usées, arrosage, Sprinklers, secheresse Harry How/Getty Images/AFP
Recyclage des eaux usées traitées (REUSE)

Comment pallier le manque d’eau qui s’annonce pour continuer d’arroser les golfs ? (1ère partie)

D’une part, l’eau est de plus en plus rare et les nappes phréatiques se vident*. Et d’autre part, les anticyclones subtropicaux remontent au nord avec […]

Débat parlementaire

Loi sur l’artificialisation des sols : menace ou opportunité pour le développement du golf en France ?

Voici une loi qui, bâtie sur les meilleures intentions du monde, pourrait avoir des effets négatifs dans plusieurs secteurs, dont le golf, dans les années […]

golf sante dame 103 golfeuse passion
Initiative universitaire avec le R&A

Golf sur ordonnance en Écosse : une expérience aux résultats attendus

Voici une initiative révélée par un magazine britannique qui va réjouir les défenseurs d’une politique de sport sur ordonnance, comme l’ont déjà proposé de nombreux […]

fairway-nommé-desir-pierre-michel-bonnot
La chronique de Philippe Hermann

Parlons rough !

Être actif ou inactif, that is the question quand le week-end se fait maussade sur le golf lémanique. Reste le ski pour les fanas et […]

Portrait

Garry Harvey, profession graveur d’éternité

Chaque année, en toute fin du British Open, ses mains sont vues par des millions de téléspectateurs. Garry Harvey grave le nom du vainqueur sur […]

golfer-miss-putt-green-illustration Photo by Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
La chronique de Philippe Hermann

Mémoire éléphantesque

Le bon golfeur doit être adroit, souple, résistant, calme et bien doté entre les oreilles pour se remémorer ses parcours au détail près.   Au […]

golf en france

Contraintes administratives et environnementales : «  Il faut 10 ans pour construire un golf »

Au cours des diverses enquêtes que nous avons menées tout au long de cette année, la thématique environnementale paraît bien la plus délicate à gérer. […]

Règles

Les premières règles de 1744 : c’était plus simple avant… en apparence !

Les 24 règles du golf soumises aujourd’hui à plusieurs alinéas et commentaires divers, en font le quasi concurrent de notre Code civil… Edictées en 1744, […]

surfrequentation-parcours-membres-cotisation Photo by MATT KING / GETTY IMAGES ASIAPAC / Getty Images via AFP
Vie de clubs

La surfréquentation des membres de golf bientôt à l’origine d’une évolution du système de cotisation ?

Voici un débat qui anime de plus en plus de discussions dans tous les golfs, principalement dans les structures associatives : certains directeurs estiment qu’il […]

Règles

Vous avez dit stymie ?

Définitivement disparu en 1952, le stymie faisait partie intégrante du jeu de golf depuis que les premières règles furent édictées. Pendant près de deux siècles, […]

Organogreen : une nouvelle approche face au défi environnemental des golfs

Les golfeurs ignorent le plus souvent cette nouvelle réalité environnementale… Et pourtant, il faudra bien s’adapter rapidement : les golfs vont devoir repenser leurs pratiques […]

BMW PGA Championship Wentworth Golf Club Photo © Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Argent, règles, parcours, LIV, PGA...

Les dérives du golf au rendez-vous de Wentworth : B. Pascassio et I. Morris prennent position

Le tournoi BMW de Wentworth dans la banlieue chic de Londres aura, cette semaine, une saveur particulière. Outre le débat sportif sur le parcours d’Harry […]

SECHERESSE GOLF GREEN DEPART FAIRWAY SECHERESSE-GOLF-GREEN-DEPART SECHERESSE-GOLF-GREEN-DEPART ©Armin Weigel / dpa / AFP
Interview

Alejandro Reyes : « Une des solutions passe par le développement génétique de nouvelles graminées » (2/2)

Alors que la sécheresse sévit sur toute l’Europe et que la France du golf est touchée de plein fouet par cette situation catastrophique, la suite […]

alejandro-reyes-Lara-Arias-tas ©DR
Interview

Alejandro Reyes : « Une trentaine de golfs français nous consultent » (1/2)

Que devient Alejandro Reyes ? Le superintendant du Golf National pour la Ryder Cup 2018 est aujourd’hui un des consultants les plus demandés en matière […]

louis tellier arnaud massy la boulie
US Open 2022

Louis Tellier, le Français qui termina au pied du podium de l’US Open de 1913

Dans une chronique histoire, Philippe Palli nous avait éclairé sur l’histoire du pro Louis Tellier, le premier français à avoir remporté au début du siècle […]

Un vrai cadeau à moins de 20 euros

Fêtes des pères : offrez les Miscellanées du Golf de Georges Jeanneau !

Il est encore temps d’avoir un bonne idée de cadeau pour son papa golfeur. Pour la fête des pères, offrez lui le dernier livre de […]

PGA Tour

Le jour où… Roger Maltbie remporta en 1976 la 1ere édition du Memorial

Vainqueur de la première édition du Memorial Tournament, l’Américain Roger Maltbie n’est pas le plus illustre des champions figurant au palmarès de ce tournoi créé […]

PGA Championship Southern Hills Country Club Photo by Scott Halleran / Getty Images North America / Getty Images via AFP
PGA Championship

Southern Hills, l’endroit du PGA Championship pas si tranquille…

Le très privé Southern Hills Country Club accueille cette année le 104e PGA Championship non sans une certaine appréhension au regard de son histoire, jalonnée […]

Rich Beem Photo by ROBERTO SCHMIDT / AFP
PGA Championship

Il y a 20 ans, Rich Beem s’imposait devant Tiger Woods…

L’une des plus grandes surprises de l’histoire du PGA Championship demeure la victoire en 2002 de Rich Beem. Ce joueur obscur du PGA Tour va […]