Ryder Cup

Les 12 joueurs américains de Ryder Cup passés au crible

4 septembre 2023
Team USA RYDER CUP Photo by Patrick Smith/Getty Images

Découvrez la présentation détaillée des 12 joueurs américains conduits par leur capitaine Zach Johnson. Les USA espèrent s’imposer sur le sol européen pour la première fois depuis 30 ans.

 

Sam Burns (wild-card)

27 ans
Première participation
Classement mondial : 20e (au 4 septembre 2023)

Forces

Capable de scorer bas et d’enquiller beaucoup de birdies, le débutant en Ryder Cup est aussi un excellent joueur de match play. La preuve puisqu’il a remporté les championnats du monde cette année. Excellent au driving et au putting, il est aussi un athlète accompli.

Faiblesses

Il n’est pas toujours très précis fers en main. Burns a terminé la saison 2023 sur le PGA Tour au 166e rang sur la proximité des attaques de drapeaux dans ce secteur.

En double avec…

Décisif lors de la victoire des USA dans la Ryder Cup junior 2014, Sam Burns y avait côtoyé un certain Scottie Scheffler, devenu un ami proche au fil des ans. Leur association sonne comme une évidence. Dans les deux formats de jeu.

 


Patrick Cantlay

31 ans
Deuxième participation
Trois victoires, un nul (3,5 points)
Classement mondial : 5e (au 4 septembre 2023)

Forces

Solide du tee au green, le placide Californien semble inébranlable sous la pression, notamment autour des greens. Sa lenteur de jeu peu être agaçante, mais il a tout d’un grand joueur de match play. Il a terminé 3e du stroke gained général sur le PGA Tour en 2023. Un roc.

Faiblesses

Il n’est pas toujours très à l’aise dans les bunkers (129e des « sand saves » cette saison). Et il n’a pas gagné de trophée en 2023. Mais le reste est tellement solide, partout…

 

En double avec…

Encore un « pairing » évident pour Zach Johnson, celui qu’il va constituer avec son ami Xander Schauffele. En foursomes notamment, ces deux-là ont fait des merveilles en Presidents Cup et lors de leur première Ryder Cup.

 


Wyndham Clark

WyndhamClarkUSOpenWin Andrew Redington/Getty Images/AFP

29 ans
Première participation
Classement mondial : 10e (au 4 septembre 2023)

Forces

Ultra puissant, il arrive vers sa première Ryder Cup en pleine confiance après son triomphe à l’US Open et un total de sept « top 10 » sur le PGA Tour cette saison. Ses distances sont impressionnantes, mais c’est aussi un excellent putter.

Faiblesses

Son chipping n’est peut-être pas le fleuron de son jeu et il manque pas mal de mise en jeu (143e au nombre de fairways touchés cette saison). Et le joueur de Denver manque forcément d’expérience.

En double avec…

Son idole de jeunesse a fait la même fac que lui, celle d’Oklahoma State. Clark a oublié son admiration et a dompté Rickie Fowler lors du dernier US Open. On verrait bien ces deux-là associés en quatre balles.

 


Brooks Koepka (wild-card)

32 ans
Quatrième participation
Six victoires, cinq défaites, un nul (6,5 points)
Classement mondial : 15e (au 4 septembre 2023)

Forces

Le colosse au genou fragile est revenu au premier plan cette année dans les tournois qu’il aime tant, les Majeurs, avec sa victoire au PGA Championship et sa 2e place au Masters. Sous pression, il semble inébranlable, ou presque.  Son grand jeu est en acier, son putting est en titane.

Faiblesses

Son physique de bodybuilder est finalement son seul véritable talon d’Achille. Ses sérieuses blessures au genou notamment lui ont fait perdre sa confiance en 2022 et il a choisi de partir sur le LIV. Le manque de compétitivité sur ce « circuit » peut être aussi un handicap pour Koepka, mais on en doute un peu…

En double avec…

Il peut jouer avec tout le monde et semble avoir conservé d’excellentes relations avec l’ensemble de l’équipe même s’il ne côtoie plus ses compatriotes sur le PGA Tour. On peut l’imaginer changer de partenaire entre les deux formules de jeu et évoluer avec des « rookies ». Un quatre balles avec Max Homa ? Un foursome avec Brian Harman ? Tout est possible.

 


Rickie Fowler (wild-card)

Rickie Fowler

34 ans
Cinquième participation
Trois victoires, sept défaites, cinq nuls (5,5 points)
Classement mondial : 26e (au 4 septembre 2023)

Forces

De nouveau vainqueur sur le PGA Tour après une longue traversée du désert, Rickie Fowler a retrouvé son putting et son brio cette année. Il est même passé près de triompher enfin en majeur mais il a coincé lors du dernier tour de l’US Open. Joueur agressif, il peut faire beaucoup de birdies et il aime jouer pour son pays.

Faiblesses

Son grand jeu est parfois irrégulier. Les cartes sans bogey sont assez rares chez Rickie. Il n’a pas non plus de bonnes « stats » en Ryder Cup, notamment en foursomes. Accessoirement, il est aussi le moins bien classé au WGR de l’équipe des USA (26e).

En double avec…

On l’a dit plus haut, on le verrait bien avec Wyndham Clark. Zach Johnson pourrait aussi être tenté de l’aligner avec Jordan Spieth en quatre balles.

 


Brian Harman

36 ans
Première participation
Classement mondial : 9e (au 4 septembre 2023)

Forces

Le petit gaucher au putting de velours a surpris tout le monde en s’adjugeant la Claret Jug à Liverpool. Mais ce succès majeur révèle le caractère bien trempé du Géorgien surnommé « le Boucher » en raison de sa passion pour la chasse. Accrocheur, il compense son manque de puissance par un petit jeu à toute épreuve.

Faiblesses

Jouer en Ryder Cup pour la première fois, à 36 ans, sera un grand moment pour Harman, mais aussi, peut-être, la pression sera-t-elle plus grande que lors de sa marche triomphale à The Open. Ce n’est pas tant le public hostile qui pourrait le déstabiliser (il l’était déjà à Liverpool), mais davantage l’émotion de jouer pour son pays.

En double avec…

Ses amis sur le circuit sont des joueurs absents de « Team USA » (Kevin Kisner, Russell Henley, Kris Kirk, Harris English) ou… dans l’autre camp (Sepp Straka). On peut donc s’attendre à tout. Pourquoi pas un double avec Rickie Fowler qu’il a côtoyé en Walker Cup. Un foursome paraît le plus probable.

 


Max Homa

32 ans
Première participation
Classement mondial : 7e (au 4 septembre 2023)

Forces

Le « nice guy » du PGA Tour va faire ses débuts en Ryder Cup mais cette première sonne comme une évidence. Cette saison, il compte deux victoires et onze « top 10 » ! Mr régularité avait réussi avec brio sa première Presidents Cup (4 matchs, 4 victoires). Avec son calme à toute épreuve, son rythme de folie et sa frappe de balle épurée, il semble taillé pour l’événement.

Faiblesses

Une faiblesse ? On cherche, on cherche… Peut-être ses performances globales sur les par 5 où il figure assez loin sur le PGA Tour. C’est peu on vous l’accorde.

En double avec…

Ses deux partenaires de Presidents Cup Tony Finau et Billy Horschel ne seront pas à Rome. On le verrait bien jouer avec Brooks Koepka en quatre balles. Et avec Collin Morikawa en foursomes. Ce duo-là risque de ne pas rater un coup…

 


Collin Morikawa (wild-card)

MorikawaTOCT3 Andy Lyons/Getty Images/AFP

26 ans
Deuxième participation
Trois victoires, un nul (3,5 points)
Classement mondial : 19e (au 4 septembre 2023)

Forces

Double vainqueur en majeur, Collin Morikawa est considéré comme une machine à prendre les greens en régulation. Sa frappe de balles et sa sûreté font l’admiration de tous ses pairs. Il n’a pas gagné en 2023 mais il a obtenu dix « top 25 ». Sa wild-card est logique, d’autant plus qu’il avait fait un carton à Whistling Straits lors de sa première sélection il y a deux ans.

Faiblesses

Son putting peut être parfois inconsistant. Il n’est pas non plus surpuissant au driving. Mais tellement précis…


En double avec…

On l’a dit, un duo en foursomes avec Max Homa nous paraît presque naturel. Il avait gagné ses 3 doubles il y a deux ans avec Dustin Johnson. Le Californien d’origine japonaise est à l’aise avec des partenaires au tempérament décontracté…

 


Xander Schauffele

SchauffeleUSOpenT1 David Cannon/Getty Images

29 ans
Deuxième participation
Trois victoires, une défaite (3,5 points)
Classement mondial : 6e (au 4 septembre 2023)

Forces

Une machine à scorer : Xander Schauffele ne gagne pas si souvent, mais il ne manque aucun cut ou presque et enchaîne les top 20 comme des perles. Son swing de velours est son assurance tout risque. Sur les distances intermédiaires, il est aussi redoutable putter en main.

Faiblesses

Son tempérament n’est pas ultra offensif, c’est peut-être pour cela qu’il la joue souvent placé, rarement gagnant. Bon il est le champion olympique en titre quand même…

En double avec…

Patrick Cantlay. A 100%.

 


Scottie Scheffler

SchefflerPlayersT4 Sam Greenwood/Getty Images/AFP

27 ans
Deuxième participation
Deux victoires, un nul (2,5 points)
Classement mondial : 1er (au 4 septembre 2023)

Forces

Il le meilleur joueur du monde. Son étrange jeu de jambes au moment du backswing ne l’empêche pas d’être le plus fort du tee au green. En dehors du putting, il est en tête de toutes les statistiques de « stroke gained ». Et il gagne souvent, y compris dans le grands rendez-vous, comme lors du Masters 2022.

Faiblesses

Son putting est sa seule véritable faille. Il peut être parfois erratique. On a du mal à croire qu’il ne va disputer que sa deuxième Ryder Cup tellement le n°1 mondial fait partie des murs…

En double avec…

Sam Burns donc. En quatre balles cette paire peut faire des étincelles. Encore un « pairing » qui sonne comme une évidence pour Zach Johnson.

 


Jordan Spieth (wild-card)

SpiethSOT1 Andy Lyons/Getty Images/AFP

30 ans
Cinquième participation
Huit victoires, sept défaites, trois nuls (9,5 points)
Classement mondial : 12e (au 4 septembre 2023)

Forces

Un putting de folie, un petit jeu de magicien, Jordan Spieth est le roi des « recoveries » et des miracles autour des greens. Il est aussi assez coutumier des coups de pouce du destin. C’est aussi un champion qui sait transmettre sa passion à un collectif.  Il a l’expérience, l’amour du maillot. Un équipier en or.

Faiblesses

Au driving, il peut en mettre un peu partout quand il n’est pas en rythme.

En double avec…

Son grand ami Justin Thomas devrait l’accompagner en foursomes. En quatre balles, il est possible de le voir aux côtés de Rickie Fowler.

 


Justin Thomas (wild-card)

Jordan Spieth et Justin Thomas Photo by Rob Carr / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

30 ans
Troisième participation
Six victoires, deux défaites, un nul (6,5 points)
Classement mondial : 25e (au 4 septembre 2023)

Forces

Double vainqueur du PGA Championship, JT est un déjà un poids lourd de l’histoire du golf. Attaquant né, passionné de son sport, il est aussi un équipier de rêve en rencontres par équipes. De la Walker Cup à la Presidents Cup jusqu’à la Ryder Cup, il a toujours brillé sous le maillot rouge.

Faiblesses

Sa saison 2023 est très décevante. Son jeu a été très inconstant, il a même rendu des cartes au-delà de 80 cette année. Zach  Johnson l’a choisi davantage pour l’enthousiasme qu’il apporte dans l’équipe que pour la solidité de son jeu…

En double avec…

Evidemment avec Jordan Spieth. On parierait plutôt sur la formule des foursomes, mais les parties d’entraînement permettront sans doute au capitaine de scruter de près l’état du jeu de JT.

 


Le staff

Capitaine : Zach Johnson
Vice-capitaines : Stewart Cink, Fred Couples, Jim Furyk, Davis Love III

Dans la même catégorie
The Open, Tour 4

Matthieu Pavon s’est élancé au sec et vent de trois-quarts face pour son 4e tour

Matthieu Pavon est parti à 8h45 ce dimanche matin à Troon (9h45 en France) pour son dernier tour de l’Open britannique en compagnie du Sud-Coréen […]

Shane Lowry ANDY BUCHANAN / AFP)
The Open, Tour 3

Shane Lowry remonté contre le R&A coupable d’avoir rendu le parcours trop dur samedi

La mine déconfite, le leader après 36 trous, Shane Lowry, a tenté d’expliquer son 77 du 3e tour. Pour l’Irlandais, la façon dont les organisateurs […]

Adrien Saddier Andy Lyons/Getty Images/AFP
Barracuda Championship, Tour 3

Adrien Saddier tout près du top 10

Seul Français qualifié pour les deux derniers tours du Barracuda Championship à Lake Tahoe, Adrien Saddier a profité de la journée de samedi pour opérer […]

Dana Open, Tour 3

La Thaïlandaise Chanettee Wannasaen prend une sérieuse option…

Déjà leader à -11 après 36 trous, Chanettee Wannasaen a fait un pas supplémentaire vers une seconde victoire sur le LPGA. A -16, la Thaïlandaise […]

The Open, Tour 4

Matthieu Pavon en matinée, les prétendants à la victoire en début d’après midi … Tous les tee times du dernier tour de The Open en heure française…

Dans le très dur samedi avec une carte de 77 (+6), Matthieu Pavon va s’élancer ce dimanche à 9h45 avec le Sud-Coréen Jeunghun Wang. Leader […]

The Open, Tour 3

Un trou en un historique, un record vieux de 42 ans dans le viseur des Américains et contact rétabli entre Woods et Mickelson sont dans le récap’ du 3e tour de The Open à Troon

Retour en images, en stats et en déclas sur cette troisième journée humide de l’Open britannique. La météo a encore joué les premiers rôles à […]

The Open, Tour 3

Le résistant Billy Horschel en tête après une journée en enfer à Troon, une meute à ses trousses !

Dans une fin de journée dantesque, sous le déluge et dans la tempête de vent, l’Américain Billy Horschel, souvent malheureux en Majeur et plus encore […]

Dutch Ladies Open, Tour 2

Perrine Delacour bien placée, Kim Métraux s’envole

La Suissesse Kim Métraux a pris une belle avance à l’aube du dernier tour. Perrine Delacour jouera sa chance pour un deuxième titre cette saison. […]

MoryEBOT3 Aurélien Meunier Getty AFP
Euram Bank Open, Tour 3

Félix Mory s’invite à la fête aux côtés du solide Martin Couvra

Après la carte de 63 de Julien Sale vendredi, c’est au tour de Félix Mory de s’illustrer à l’Euram Bank Open en signant un énorme […]

The Open, Tour 3

Sous le déluge, Matthieu Pavon a cédé, Russell Henley a impressionné

Peu aidé par des conditions dantesques dans le final, Matthieu Pavon a concédé beaucoup de terrain lors du 3e tour de l’Open britannique. Pour la […]

The Open, Tour 3

En fâcheuse position, le gaucher Robert MacIntyre sauve le par en swinguant en droitier

Il n’est pas encore aussi efficace que le joueur des années 1970, Mac O’Grady, mais le gaucher Robert MacIntyre est parvenu à sauver un par […]

Jeux olympiques 2024

Des photos pas vraiment “glam” choisies par le Comité Olympique pour les participants au tournoi de golf

La liste des joueurs, avec leur photo, défendant les couleurs de leur pays dans quelques jours au Golf National pour les Jeux olympiques a été […]

The Open, Tour 3

Sungjae Im et d’autres profitent d’une météo clémente pour se replacer au British

Les joueurs qui se sont élancés tôt ce samedi matin ont bénéficié de conditions de jeu idéales pour bien scorer. Le Sud-Coréen Sungjae Im, l’Indien […]

The Open, Tour 3

C’est parti pour le « Moving Day » à Troon, la pluie annoncée pour Matthieu Pavon et les leaders

Le 3e tour du 152e Open britannique s’est élancé ce samedi à Troon. La météo, qui a joué un rôle essentiel lors des deux premiers […]

Lowry regles troon ©AFP/GETTY
Règles

Pourquoi Shane Lowry a été obligé de jouer sa balle retrouvée par un spectateur vendredi au 11 ?

C’est l’une des règles les plus importantes du jeu de golf et vendredi elle a contraint l’Irlandais Shane Lowry à se confronter à un coup […]

Adrien Saddier Photo Isaiah Vazquez / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Barracuda Championship, Tour 2

Adrien Saddier seul rescapé à Lake Tahoe

Des sept tricolores présents à Lake Tahoe, seul Adrien Saddier est parvenu à se qualifier pour le week-end. Déjà à son avantage la semaine dernière […]

Dana Open, Tour 2

Linn Grant vise le doublé. Agathe Laisné stoppe enfin l’hémorragie…

Si la Thaïlandaise Chanetee Wannasaen trône seule en tête à -11, la Suédoise Linn Grant (photo), tenante du titre, n’est qu’à une longueur derrière. Auteure […]

The Open

Matthieu Pavon en début d’après-midi, deux parties de poids lourds made in america… Tous les tee times du 3e tour à Troon en heure française

Comme lors des deux premiers tours, Matthieu Pavon jouera le « Moving Day » de l’Open britannique en compagnie de l’Américain Russell Henley. La dernière partie est […]

The Open, Tour 2

Rose à la poursuite de Lowry, le cut fatal à McIlroy, Åberg, Fleetwood et DeChambeau !

La deuxième journée de l’Open britannique a été dantesque. Le vent a presque tout emporté sur son passage dans l’après-midi. Un énorme Justin Rose a […]

Shane Lowry Photo by Warren Little/Getty Images/AFP
The Open, Tour 2

Lowry furieux, les “pot” bunkers impitoyables, le caddie de Scheffler malade et la revanche des quinquas sont dans le récap’ du 2e tour de The Open à Troon

Retour en images, en stats et en déclas sur cette incroyable deuxième journée de l’Open britannique au terme de laquelle pas moins d’une dizaine de […]

The Open, Tour 2

Matthieu Pavon, épatant dans le vent, dans le Top 20 du British : « J’ai tenu la barre »

Dans la tempête de vent, Matthieu Pavon a réussi une performance XXL en arrachant un score de 72 qui lui permet de franchir le cut […]

Dutch Ladies Open, Tour 1

Camille Chevalier une nouvelle fois dans le bon wagon

Aux Pays-Bas, Camille Chevalier s’est positionnée dans le top 5 en ouverture du tournoi. Agathe Sauzon, Perrine Delacour et Nastasia Nadaud suivent de près.   […]

SaleEBOT2 Aurélien Meunier Getty AFP
Euram Bank Open, Tour 2

Julien Sale explose le parcours pour rejoindre Martin Couvra dans le top 10

Auteur d’un exceptionnel deuxième tour de l’Euram Bank Open avec une carte de 63, Julien Sale rejoint dans le top 10 Martin Couvra, qui signe […]

Tiger Woods Photo by Stuart Kerr/R&A/R&A via Getty Images
The Open, Tour 2

Tiger Woods dernier de cordée

Éliminé sans gloire du 152e The Open, Tiger Woods a donné raison à ceux qui pensent que l’heure est venue pour l’ex-numéro 1 mondial, âgé […]

The Open, Tour 2

A mi-journée, Shane Lowry maître du vent à Troon

Les parties du matin ont pu profiter d’un vent plus clément à Troon en ce début de deuxième tour. A une longueur de Daniel Brown, […]

The Open, Tour 2

En difficulté avec son putting, Victor Perez devrait manquer le cut à Troon

Malgré des conditions de jeu relativement clémentes ce vendredi matin à Troon, Victor Perez a dû se contenter d’une carte de 75 (+4) qui l’éloigne […]

Vidéo

Pathétique, le commentateur du LIV, David Feherty, clashe le golf français en parlant de l’abandon de Langasque

Difficile de ne pas trouver complètement stupide la remarque de David Feherty, l’ancien joueur nord-irlandais devenu consultant et parti sur le LIV après avoir cédé […]

The Open, Tour 2

Pas de pluie, mais du gros vent annoncé : un nouveau jeu de massacre à Troon pour le 2e tour ?

Le vent sud-ouest qui a mis les joueurs au supplice jeudi sera de retour pour le 2e tour. Dès les premières heures et notamment pour […]