PGA Championship, Tour 4

Koepka, le cinquième élément

21 mai 2023

En remportant le PGA Championship d’une main de fer, Brooks Koepka s’est offert le cinquième titre du Grand Chelem de sa carrière, peut-être le plus inattendu et le plus marquant, lui qui a émigré sur le LIV Golf après avoir connu une grave blessure au genou . Le colosse de Floride, longtemps impressionnant en Majeur, est de retour au premier plan. Le Norvégien Viktor Hovland lui a tenu la dragée haute jusqu’à deux trous de la fin. Victor Perez, lui, termine à une excellent 12e place !

 

Koepka-Hovland, duel au soleil

Oubliées les conditions dantesques de la veille, ce 4e tour a offert un festival de birdies. Des greens réceptifs, une absence totale de vent, des champions à l’attaque, ce fut une dernière journée à grand spectacle à Rochester (New York), à l’image de ces deux plantés de drapeau dès le trou n°2 des deux leaders Brooks Koepka et Viktor Hovland. Des coups de fléchette !

 

Malheureusement, le Norvégien a manqué son petit putt pour le birdie. Koepka l’a transformé et à de nouveau punaisé le drapeau au trou n°3.

 

Avec un troisième birdie de suite au trou n°4, une avance de trois coups et une confiance au firmament, Koepka semblait lancé comme un obus vers la victoire. Mais un birdie de Hovland sur le trou n°5 a réduit l’écart à deux coups.

 

 

Le suspense a totalement été relancé après un drive dans l’eau de Koepka au trou n°6, synonyme de bogey. Très vite, la course vers le Wanamaker Trophy a paru se décider entre les deux hommes, d’autant que le Canadien Corey Conners, au contact samedi soir, a vite décroché dans ce dernier tour.

Scottie Scheffler a bien tenté un rapproché à quelques trous de la fin, mais Koepka et Hovland ne lui ont pas vraiment laissé la porte ouverte. Le birdie du Norvégien sur le trou 13 et le par autoritaire sauvé par l’Américain sur ce même trou ont montré que les deux champions avaient des nerfs d’acier.

 

Sans parler de leurs deux birdies au 14. Facile pour Koepka qui a carrément drivé ce par 4…

 

Le tournant est intervenu au trou n°16, lorsque Hovland, en position délicate, a topé son 2e coup joué dans le bunker de fairway, exactement comme Corey Conners la veille. Pendant ce temps, Koepka, venu du rough, s’est mis donné pour son 7e birdie du jour. Quatre coups d’avance au lieu d’un seul à deux trous de la fin : sa victoire était scellée.

Un bogey au 17 n’y a rien changé. Tandis que Hovland terminait son tournoi par un birdie pour in extremis partager la 2e place avec Scheffler, Koepka achevait son tournoi par un par tranquille. Il a serré le poing, longuement étreint son caddie Ricky Elliott… Les larmes n’étaient pas loin. Cette victoire signifie tant pour lui.

Retrouvez le classement final complet

Gloire, chute, renaissance : l’odyssée de Brooks

Plus que tout article, interview, décision, l’image qui résume le désarroi qu’a connu Brooks Koepka il y a encore quelques mois se trouve dans la série NetFlix « Full Swing« . L’épisode qui lui est consacré le montrait déprimé dans sa villa de luxe, le regard perdu quand sa femme l’interrogeait sur sa garde-robe ou quand le journaliste le questionnait sur le vainqueur du Masters 2022, Scottie Scheffler.

Brooks Koepka, c’était pourtant Mr confiance avant qu’une grave blessure au genou ne le plonge dans les affres du doute et des cuts manqués. Vainqueur de quatre Majeurs en trois ans entre 2017 et 2019, agrémentés de deux secondes places et deux autre top 10, il était le joueur dominant dans les grands rendez-vous. Avant que son genou ne se disloque. Avant qu’il ne choisisse, plus tard, le circuit sans valeur sportive du LIV Golf et ses montagnes de dollars (peut-être sous la pression de son entourage), lui qui était si fier de son palmarès sportif.

 

Moral retrouvé…

Le natif de West Palm Beach (Floride) l’a reconnu, il n’aurait peut-être pas fait ce choix sans cette blessure, ses doutes, ce recul brutal dans la hiérarchie. Petit à petit, Koepka s’est reconstruit un moral sur les larges fairways du circuit saoudien mais surtout en retrouvant complètement son intégrité physique. Au Masters déjà, il avait mené le tournoi pendant trois tours, avant de craquer face à la pression de Jon Rahm. C’était peut-être encore un peu tôt pour un « come back » fracassant.

Le PGA Championship, son épreuve préférée qu’il remporte pour la 3e fois à seulement 33 ans (et 5 top 5 en 9 participations), était finalement le terrain de jeu idéal pour affirmer son grand retour à la face du golf mondial.

 

Désormais parmi les légendes

Brooks entre d’ailleurs dans un cercle très fermé qui dit tout de sa performance : seulement six joueurs avant lui avait remporté au moins cinq titres du Grand Chelem avant leurs 34 ans. Tiger Woods, Jack Nicklaus, Severiano Ballesteros, Tom Watson, Gary Player et Arnold Palmer, que des noms légendaires…

Koepka est le 13e homme à atteindre ce « cinquième élément » majeur, dans l’ère moderne du jeu (depuis 1945). Il va chasser désormais Phil Mickelson et Nick Faldo et leurs six trophées. Le vent de l’histoire est de nouveau de son côté….

 

Block, le « slam dunk » pour conclure une semaine de rêve !

Acclamé par le public dès le tee n°1, Michael Block, le professionnel de la PGA of America devenu le héros du tournoi, a terminé au 15e rang du tournoi avec des coups qui ont encore enthousiasmé le public et un sourire communicatif et une décontraction rafraîchissante.

 

C’est au trou n°15 que le conte de fées a atteint son paroxysme. Le head Pro de l’Arroyo Trabuco Golf Club à Mission Viejo, au sud de la Californie, a tout simplement réussi un trou en un sous forme de « slam dunk » ! La foule est devenue hystérique face à l’exploit de cet enseignant. Et dans son club, ses fans ont exulté devant leur écran.

 

 

 

« Blockie » donc, son surnom, a encore sauvé un par improbable au 18 pour assurer sa qualification pour le PGA Championship 2024. Accessoirement, il va encaisser le plus beau chèque de sa carrière. Un peu plus de 300 000 dollars… Mais surtout, il s’est offert des souvenirs pour la vie !

 

McIlroy, la quête se poursuit

Son partenaire du jour, Rory McIlroy, l’a évidemment congratulé après cet « ace ». Le Nord-Irlandais a alterné le très bon (un birdie donné au 1) et le moins bon. Il n’a jamais été en course pour la victoire mais il décroche un « top 10 » de plus en Grand Chelem.

Sa quête personnelle vers un 5e Majeur se poursuit. Celle de Koepka est atteinte… Peut-être pourra-t-il s’en inspirer.

Perez, la (presque très) belle affaire

Le départ canon de Victor Perez a fait vibrer tout le golf français ! Avec quatre birdies d’affilée entre le trou n°2 et n°5, le Tarbais, déchaîné, s’est propulsé à la 4e place du tournoi.

 

 

La suite de son parcours a été plus délicate, avec des bogeys sur les trous n°8 et n°9, corrigés par des birdies au 9 et au 16. Mais dans une journée où les scores ont été très bas, il a commis un double bogey très coûteux au trou n°17. Dommage, le « top 10 » n’était pas loin.

Malgré tout, sa 12e place va lui rapporter gros. Il est assuré de jouer le PGA Championship 2024 et le prochain US Open. Victor se rapproche aussi d’une carte à temps plein sur le PGA Tour l’an prochain. Surtout, le Français va se replacer au classement de la Ryder Cup en très bonne position…

 

Rahm, la semaine à oublier

Le n°1 mondial ne gardera pas un grand souvenir de cette semaine à Rochester. Jon Rahm a conclu son difficile tournoi par un 71 sans relief. L’Espagnol termine à +8 total, à la 50e place. L’autre mauvaise nouvelle pour lui, c’est qu’il va perdre sa place de n°1 mondial, eu égard à la 2e place de Scottie Scheffler qui avait besoin d’un podium pour reprendre le sceptre mondial.

« Rahmbo » aura sûrement envie de se battre pour reprendre le flambeau dans les semaines à venir. On en salive à l’avance…

 

Le leaderboard

Photo :  Michael Reaves / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Dans la même catégorie
Asian Tour

Carlos Ortiz devant Oosthuizen et Niemann à Oman. Sébastien Gros n’avait pas passé le cut

Après David Puig, vainqueur le 18 février en Malaisie pour l’ouverture de la saison 2024 sur l’Asian Tour, c’est un autre représentant du LIV Golf […]

Jeong weon Ko Photo by JOHANNES SIMON / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Magical Kenya Open, Tour 4

Van Driel à la pointe du putter, Ko finit en trombe !

Grâce notamment à des putts longue distance, le Néerlandais Darius Van Driel a remporté son premier titre sur le DP World Tour. Un dernier tour […]

NMB Championship

Björn Åkesson abrège les débats, top 5 pour Martin Couvra

Trois tours auront suffit pour décerner le trophée du NMB Championship au Suédois Björn Åkesson. Sans avoir disputé le quatrième tour, annulé en raison du […]

Honda LPGA Thailand, Tour 4

Patty Tavatanakit s’offre un impressionnant doublé

Victorieuse il y a une semaine sur le Ladies European Tour (LET) au Aramco Saudi Ladies International, Patty Tavatanakit récidive, cette fois sur le LPGA […]

Matt Wallace & caddie Photo by Kevin C. Cox / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Préparation mentale

Matt Wallace et sa technique de sioux (qui fonctionne) pour se tromper lui-même

Dans son interview d’après deuxième tour, l’Anglais Matt Wallace a expliqué comment lui et son caddie opéraient pour réussir à entamer le tournoi dans le […]

Jake Knapp Photo by Orlando Ramirez / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Mexico Open, Tour 3

L’ancien “videur de boite” Jake Knapp accélère, Martin Trainer se replace

Triple vainqueur sur le PGA Tour Canada et très en vue depuis quelques semaines, Jake Knapp a pris seul la tête du Mexico Open. Il […]

NMB Championship, Tour 3

A peine lancés, les leaders interrompus par la nuit

Les conditions dantesques à la pointe sud de l’Afrique ont largement perturbé le bon déroulement du troisième tour du NMB Championship. Le vent ayant repoussé […]

Trophée Hassan-II & Coupe Lalla Meryem

L’Argentin Ricardo Gonzalez et l’Anglaise Bronte Law triomphent à Rabat

Après le Canadien Stephen Ames l’an dernier, c’est un Argentin qui a remporté cette année le Trophée Hassan-II, dorénavant étape du PGA Tour Champions depuis […]

Coupe Lalla Meryem, Tour 3

Pauline Roussin-Bouchard, 2e à Rabat derrière Bronte Law : « J’ai retrouvé mon golf ! »

Une bombe que personne n’avait prévue ! L’Anglaise Bronte Law, 28 ans, a rendu une dernière carte de 64 pour s’emparer de la 27e Coupe […]

Manuel Elvira
Magical Kenya Open, Tour 3

Van Driel et M. Elvira en tête au Kenya, les Français loin du compte

L’Espagnol Manuel Elvira (photo) et le Néerlandais Darius Van Driel sont les leaders du Magical Kenya Open après trois tours. Les Français sont loin, hors […]

Honda LPGA Thailand, Tour 3

Patty Tavatanakit prend une option. Céline Boutier contre-attaque

Co-leader vendredi soir à Pattaya, Patty Tavatanakit prend désormais seule les commandes du Honda LPGA Thailand. Auteure d’un solide 66 (-6), la Thaïlandaise compte à […]

Vidéo

Quand Ronald Rugumayo entre dans l’Histoire du golf

2 901e joueur mondial, Ronald Rugumayo est entré dans l’histoire du golf ce vendredi 23 février au Magical Kenya Open en devenant le premier Ougandais […]

Tony Finau Photo by Hector Vivas / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Mexico Open, Tour 2

Ça passe pour Victor Perez, pas pour Paul Barjon. Tony Finau en approche

Deux des trois représentants français présents à Puerto Villarta disputeront les deux derniers tours de l’Open du Mexique dont le tenant du titre, Tony Finau, […]

NMB Championship, Tour 2

Dans le vent, Martin Couvra maintient le cap mais cède la tête

Le vent a rebattu toutes les cartes de scores en ce deuxième tour du NMB Championship. Parti en boulet de canon la veille, Martin Couvra […]

Coupe Lalla Meryem, Tour 2

Pauline Roussin-Bouchard à la poursuite de Maria Fassi à Rabat

Malgré un parcours aller sous la pluie et un double-bogey initial, Pauline Roussin-Bouchard a réussi une superbe deuxième journée pour bondir au deuxième rang après […]

Sebastien Gros Photo by Joosep Martinson/Getty Images
Asian Tour

Sébastien Gros échoue d’un coup seulement à Oman

Invité par les organisateurs du premier International Series (2 millions de dollars de dotation) de la saison sur l’Asian Tour, le Français Sébastien Gros termine […]

Magical Kenya Open, Tour 2

Syme, Pulkkanen et Van Driel en tête, Lacroix s’accroche

Après 36 trous, le leaderboard est très resserré au Magical Kenya Open. Trois hommes occupent la tête à Nairobi : l’Ecossais Connor Syme, le Finlandais […]

Honda LPGA Thailand, Tour 2

Patty Tavatanakit, co-leader sur ses terres. Delacour et Boutier tentent de résister

Victorieuse le week-end passé sur le Ladies European Tour (LET) en Arabie saoudite, Patty Tavatanakit s’empare des commandes du Honda LPGA Thailand avec un second […]

Charlie Woods Photo by Cliff Hawkins / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
PGA Tour

Plombé par un octuple bogey, Charlie Woods très loin du compte aux préqualifs du Cognizant Classic

Les espoirs de Charlie Woods de prendre part au Cognizant Classic sur le PGA Tour la semaine prochaine se sont envolés ce jeudi au Lost […]

Victor Perez Photo by Hector Vivas / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Mexico Open, Tour 1

Erik Van Rooyen en fusion au Mexique, Victor Perez sous le par

Etincelant sur ses neuf premiers trous bouclés en 29, le Sud-Africain à la moustache de Magnum, Erik Van Rooyen, s’est installé en tête du Mexico […]

PRB00 GP
Coupe Lalla Meryem, Tour 1

Pauline Roussin-Bouchard débute bien derrière l’intenable Maria Fassi

La Mexicaine Maria Fassi a atomisé le parcours bleu du Royal Golf Dar Es Salam avec une carte de 65. Pauline Roussin-Bouchard débute bien sa […]

NMB Championship, Tour 1

Martin Couvra explose le parcours et prend les commandes

Fantastique entame de tournoi signée Martin Couvra pour le compte du NMB Championship, en Afrique du Sud. Le Français de 21 ans a rendu sa […]

Alps Tour

Bénéficiant d’une invitation, Aymeric Laussot s’impose en Egypte

Aymeric Laussot, 23 ans, débloque son compteur sur l’Alps Tour. En ouverture de la saison, le Français remporte le Ein Bay Open 2024 avec un […]

Pro Golf Tour

Arthur Michaux, sur le podium à Antalya

Si la victoire est revenue à l’Allemand Michael Hirmer devant le Belge Yente Van Doren, Arthur Michaux accroche la troisième place ex aequo du Golf […]

Magical Kenya Open, Tour 1

Départ canon de Frédéric Lacroix à Nairobi, Van Driel leader

Frédéric Lacroix avait pris provisoirement les commandes du Magical Kenya Open jeudi matin, grâce notamment à neuf premiers trous époustouflants. Il s’est ainsi offert un […]

Perrine Delacour Photo Philippe Millereau / KMSP
Honda LPGA Thailand, Tour 1

Une Taïwanaise en tête à Pattaya. Delacour et Boutier distancées…

Grâce à un très solide 64 (-8) sous le soleil de Thaïlande, Peiyun Chien, 113e mondiale, prend les commandes du tournoi de reprise du LPGA […]

0PRBLMC GP
Interview - Lalla Meryem Cup

Pauline Roussin-Bouchard : « À la recherche d’un déclic ! »

Présente à la 27e Lalla Meryem Cup qui débute ce jeudi, pour jouer une saison complète sur le LET après deux ans sur le LPGA, […]

Tiger Woods Charlie Woods Photo by Mike Mulholland / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
PGA Tour

Charlie Woods au départ des qualifications d’un tournoi du PGA Tour

Charlie prend la relève ! Une semaine après l’abandon de Tiger Woods pour son retour sur le PGA Tour, le circuit américain vient d’annoncer que […]