Challenge Tour

Tom Vaillant : « Je ne suis pas précoce, j’ai besoin de temps… »

21 juin 2023

Tom Vaillant, 21 ans, est l’un des jeunes joueurs français à suivre cette année. Pas seulement parce qu’il est devenu Champion de France Professionnel ce printemps au Golf de Bordeaux-Médoc, avec à la clé le privilège de soulever le Trophée Jean Garaïalde devant la crème des golfeurs tricolores. Pro depuis six mois seulement, il a la tête bien faite et les pieds sur terre. 

 

Interview réalisée à Cannes-Mougins par Daniel ORTELLI

Golf Planète avait planifié le rendez-vous à l’avance, il a eu lieu il y a un peu moins de quinze jours, après sa 45e place à l’Andalucia Challenge de Cadiz. Tom Vaillant a quitté le putting green de Cannes-Mougins et s’est installé à l’heure prévue dans le canapé du clubhouse où Martin Couvra était passé à la question quelques semaines plus tôt. Calme, serein, le jeune homme, trop tôt chef de famille, sait exactement ce qu’il veut réussir dans le golf, et comment il compte atteindre ses objectifs. Après vingt minutes d’entretien express, sans clichés, il est parti à la salle de gym pour continuer son programme du jour.  

Golf Planète : Quel bilan tirez-vous de vos six premiers mois en tant que golfeur professionnel ?

Tom VAILLANT : J’aurais voulu faire mieux, mais ça se fait petit à petit. J’ai gagné le Championnat de France Professionnel où il y avait tous les gars du Tour européen. C’était la plus grosse victoire de ma carrière, et c’était important de montrer que je pouvais les battre. Sur le Challenge Tour, j’ai connu un peu tout. J’ai failli gagner très vite (en Afrique du Sud), et ces derniers temps c’était un peu plus laborieux. Mais j’ai trouvé les ressources pour faire des cuts et accrocher des Top 15, Top 20. J’aurai 22 ans en décembre. Je me forme, je ne suis pas précoce. Ça va venir petit à petit.

G.P. : Quelles ont été vos principaux motifs de satisfaction ces derniers mois ?

T.V. : J’ai eu beaucoup de tours très bas (sur le Challenge Tour), j’ai joué -7 en République tchèque le dernier jour pour accrocher le Top 15, j’étais -14 après deux jours en Afrique du Sud, en tête avec trois ou quatre coups d’avance. J’ai eu une invitation au Kenya, sur le DP World Tour, et j’ai fait -7 le dernier jour pour finir 30e, donc j’ai marqué des points. J’ai fait plein de tours très aboutis, qui se sont bien goupillés.

Je suis très homogène, je n’ai pas de point fort immense, donc je travaille tout. Ce qui me manque encore, c’est un peu de temps.

G.P. : Qu’est-ce qui vous manque encore pour gagner ?

T.V. : Pas grand-chose. Je suis très homogène, je n’ai pas de point fort immense, donc je travaille tout. Ce qui me manque encore, c’est un peu de temps. Je viens de passer pro, je suis le plus jeune du Challenge Tour avec Jean Bekirian (21 ans lui aussi). Il y a beaucoup de gens qui ont des attentes autour de nous, mais il faut qu’on aille à notre rythme. Je ne suis pas précoce, je me forme, je suis de plus en plus fort, et quand ce sera le moment de gagner, je gagnerai.

G.P. : Quel est votre programme et quels sont vos objectifs pour 2024 ?

T.V. : L’Open de Bretagne, puis le Vaudreuil Challenge… Il y aura ensuite l’Italie, les Iles Britanniques, que des manches du Challenge Tour. Le but c’est d’avoir le plus tôt possible ma pleine catégorie sur le circuit européen, mais il faut aussi avoir le niveau pour gagner, pour s’imposer. Si c’est pour redescendre tout de suite, ce n’est pas la peine. Les Jeux de 2024, c’est aussi un objectif, car je suis fan de sport, mais il va falloir que j’accélère énormément car les Français jouent extrêmement bien cette année. Il n’y aura que deux Français, les deux meilleurs au classement mondial à l’heure de la sélection. Ce sera dur de rattraper Victor Perez, Antoine Rozner et Romain Langasque en jouant sur le Challenge Tour, car on n’y marque pas beaucoup de points.

Un gars comme Jordan Spieth m’inspire car son jeu de fers est très bon. Il chippe très bien, il putte très bien, ça me parle.

G.P. : Quels sont les golfeurs qui vous ont marqué ou qui vous inspirent aujourd’hui ?

T.V. : J’admire beaucoup Ballesteros et Olazabal, pour leur attitude, leur comportement sur le terrain. Ce sont des exemples typiques de champions. Et Tiger Woods pour l’énormité de sa domination. En ce moment, j’aime bien Scottie Scheffler et Max Homa, qui sont très intenses à l’entraînement, dans leur manière de faire, et qui mettent beaucoup de volume dans leur jeu. Un gars comme Jordan Spieth m’inspire car son jeu de fers est très bon. Il chippe très bien, il putte très bien, ça me parle. Car je ne tape pas à 330 mètres comme Dustin Johnson…

G.P. : Quels ont été vos principaux entraîneurs, depuis le début ?

T.V. : Il y a d’abord eu Philippe Larvaron (Ndlr, présent auprès de Romain Langasque au dernier US Open), Fred Anger, Frank Bonnef et Eric Poujeol, à Saint Donat. ‘Fifi’ me connaît depuis que je suis né, il a été mon premier coach. Avec lui c’était d’abord le jeu, le score, le parcours, pas la technique. Il m’a fait grandir de 5 à 13 ans, puis je suis entré au Pôle Espoir d’Antibes, où j’ai été suivi par Cyril Gouyon, jusqu’à 16 ans. On jouait sur tous les parcours de la région. Puis je suis passé au Pôle France, avec Matthieu Santerre (Ndlr, le coach actuel de Martin Couvra et de Romain Langasque), de 16 à 18 ans. Depuis trois ans, c’est Jean-François Lucquin qui s’occupe de moi.

Tous les ans, c’est de plus en plus dur, de plus en plus fort, à la fois plus relevé et plus homogène.

G.P. : Est-ce que la formation à la française peut faire la différence par rapport à vos rivaux étrangers ?

T.V. : Pascal Grizot (le président de la FFGolf) est un excellent joueur de golf, donc il sait ce qu’il faut faire pour former de très bons joueurs. Il faut encore débloquer des choses, ça va se faire avec le temps, mais ça performe déjà très bien dans les équipes de France. Martin Couvra est dans l’élite des amateurs français, et il y a plein de jeunes qui jouent super bien à Cannes-Mougins, qui vient de remporter la Gounouilhou, comme par exemple Nicolas Muller.

G.P. : Comment voyez-vous l’avenir du golf professionnel, avec la fusion annoncée entre le PGA Tour et le LIV Golf  ?

T.V. : Ce qui est certain, c’est qu’il y aura plus d’argent, donc ça va élever le niveau de jeu. Tant mieux. Tous les ans, c’est de plus en plus dur, de plus en plus fort, à la fois plus relevé et plus homogène. Les dix meilleurs du DP World Tour vont partir sur le PGA Tour mais dix autres vont arriver et pousser, avoir faim. Ce sera plus dur, car il y aura plus de concurrence à cause de l’accès possible au circuit US, avec l’appât du gain. Je pense qu’il y a un souci dans le classement mondial, car on ne marque pas assez de points sur le circuit européen. Je ne sais pas pourquoi, et ça ne me touche pas encore, mais une 10e place sur le DP World Tour rapporte moins qu’une 10e place sur le PGA Tour, donc c’est dur de monter dans la hiérarchie. Moi, je veux juste avoir le niveau de jeu pour gagner des tournois. Mon Majeur préféré, c’est le British Open. Pour moi, c’est le plus beau tournoi du monde, le plus beau tournoi à gagner. Mon but, c’est d’évoluer avec ces mecs-là et de jouer les quatre Majeurs tous les ans…

 

Photo : Tyrone Winfield/Sunshine Tour

Dans la même catégorie
The Open

Victor Perez de bon matin, Matthieu Pavon en milieu d’après-midi… Tous les tee times du 2e tour à Troon en heure française

Deuxième à -5 après dix-huit trous, l’Irlandais Shane Lowry, victorieux de la Claret Jug en 2019 au Royal Portrush, s’élance ce vendredi à 10h47, plus […]

CouvraEuraBOT1 Jen Hetfleisch Getty AFp
Euram Bank Open, Tour 1

Martin Couvra démarre en Autriche avec un 66

Gros premier tour au Euram Bank Open de la part de Martin Couvra qui signe une première carte de 66, à deux coups du leader […]

Shane Lowry Rory McIlroy Jonathan Bachman/Getty Images/AFP
Polémique

Shane Lowry, à la rescousse de Harry Diamond, le caddie de Rory McIlroy

Meilleur ami de Rory McIlroy, Shane Lowry en a assez d’entendre dire que Harry Diamond ne serait pas le caddie idéal pour l’actuel n°2 mondial. […]

The Open

Ian Baker-Finch, l’oublié du palmarès de The Open…

Si les trois succès de Tiger Woods à The Open (2000, 05, 06) demeurent ancrés dans la mémoire collective, on ne peut pas en dire […]

The Open

Woods, McIlroy, DeChambeau, les phrases chocs des stars avant le début du « British »

Les conférences de presse se succèdent alors que se rapproche à grands pas le début du 152e Open britannique. De Tiger Woods en passant par […]

HovlandCSCT3 Jonathan Bachman/Getty Images/AFP
Guerre des circuits

Viktor Hovland s’était renseigné pour un contrat avec le LIV Golf

Viktor Hovland a envisagé un transfert lucratif vers le LIV Golf après ses exploits à la Ryder Cup, mais il a expliqué pourquoi il ne […]

Kaulig Companies Championship

Ernie Els décroche son premier Majeur chez les seniors

Ernie Els s’est imposé le week-end dernier lors du Kaulig Companies Championship avec un tout petit coup d’avance. C’est son troisième titre sur le circuit […]

usga-riviera-country-club los angeles ©USGA
Jeux olympiques

Le Riviera Country Club, hôte des JO 2028

La Fédération internationale de golf (IGF) a confirmé que les épreuves des Jeux olympiques de Los Angeles en 2028 se dérouleront sur le Riviera Country […]

Règles

Pourquoi le drop de Robert MacIntyre était parfaitement légal, malgré la grogne sur les réseaux sociaux

Vainqueur du Genesis Scottish Open à domicile, Robert MacIntyre a été beaucoup attaqué sur les réseaux sociaux après le drop gratuit dont il a bénéficié […]

Romain Langasque Photo by Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Classement mondial

Romain Langasque décroche sa meilleure place au classement mondial et permet à la France de remonter le temps !

Grâce à sa 3e place dans l’Open d’Ecosse, obtenue au terme d’un spectaculaire dernier tour (64), ils sont désormais trois tricolores à figurer dans le […]

Harry Hall Photo by Dylan Buell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
ISCO Championship, Tour 4

L’Anglais Harry Hall remporte son premier titre sur le PGA Tour d’un chip rageur dans un play-off à 5, Saddier s’offre un top 20 !

L’Anglais de 26 ans, installé dans le Nevada, Harry Hall est le dixième nouveau vainqueur de la saison après sa spectaculaire victoire au terme d’un […]

Tournois pros

Matthieu Pavon, Victor Perez et Romain Langasque à The Open au programme de la semaine

Le gratin mondial se retrouve en Écosse pour le quatrième et dernier Majeur de la saison. Le PGA Tour et le DP World Tour proposent […]

Rouge et Or

Sergio Garcia gagne l’étape espagnole du LIV à Valderrama, son équipe Fireballs également vainqueur

Il était écrit que hier dimanche, Sergio Garcia devait gagner son premier tournoi LIV chez lui en Espagne : après la victoire de C. Alcaraz […]

Robert MacIntyre Photo by Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Gains

Combien chaque joueur a-t-il gagné au Scottish Open ?

Cette année comme l’an dernier les joueurs qualifiés pour les deux derniers tours de l’Open d’Ecosse se sont partagés un beau pactole de 9 millions […]

Genesis Scottish Open, Tour 4

A domicile, MacIntyre prend une revanche éclatante, Langasque et Perez brillent lors du dernier tour !

Robert MacIntyre a triomphé à domicile, devant son public, avec un birdie décisif sur le 72e trou qui sonne comme une revanche après sa 2e […]

Amundi Evian Championship

La faillite du top 15 mondial à Evian

Entre forfaits et méformes évidentes, les joueuses classées dans le top 15 mondial au départ de l’Amundi Evian Championship jeudi dernier sont toutes passées à […]

Ayaka Furue Franck Riboud Jacques Bungert Photo Philippe Millereau / KMSP
Majeur

Amundi Evian Championship : Combien ont-elles gagné ?

Avec un chèque de 1,2 million de dollars, Ayaka Furue engrange pour l’instant en 2024 2 444 717 dollars, soit 5 039 882 dollars en […]

Amundi Evian Championship, Tour 4

Ayaka Furue décroche son premier Majeur lors d’un finish complètement fou. Céline Boutier dans le top 40…

Leader après 36 trous, Ayaka Furue, 24 ans, remporte son premier Majeur grâce à une dernière carte sublime de 65 (-7) bouclée par trois birdies […]

Amundi Evian Championship, Tour 4

Céline Boutier : « Cela me donne envie de revenir pour gagner encore ! »

Tenante du titre, Céline Boutier a connu une semaine contrastée à Evian. Deux premiers tours solides puis un week-end plus difficile. A l’arrivée, la Française […]

Paris 2024

Nouvel épisode de la saga, Joost Luiten veut jouer les Jeux Olympiques ! Le Néerlandais a été placé sur la liste des réservistes en raison d’une erreur du comité de sélection

Le golfeur néerlandais Joost Luiten pourra-t-il représenter les Pays-Bas aux Jeux olympiques 2024 à Paris dans quelques jours ? C’est une question qui n’a toujours […]

Adrien Saddier Photo by Dylan Buell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
ISCO Championship, Tour 3

Vaillant trébuche, Saddier déboule, Coody tiendra-t-il la distance dans le Kentucky ?

A l’issue du 3e tour, l’avance du leader Pierceson Coody s’est encore réduite et l’Américain, petit-fils du vainqueur du Masters 1971, va devoir contenir les […]

Genesis Scottish Open, Tour 3

Avant le dernier tour en Écosse, Åberg devance la meute, Rozner tout près de Troon !

Le Suédois Ludvig Åberg a conservé la tête du Genesis Scottish Open au terme d’un « Moving Day » très agité, sous la pluie. Le n°4 mondial […]

Amundi Evian Championship, Tour 3

Trois candidates pour une première en Majeur à Evian

Réunies en dernière partie ce dimanche, l’Australienne Stephanie Kyriacou (-14), l’Américaine Lauren Coughlin et la Japonaise Ayaka Furue (-13 toutes les deux) vont tenter d’ouvrir […]

Genesis Scottish Open, Tour 3

Règles : une distraction qui coûte cher, très cher pour l’un des leaders du Scottish Open

Parti en 11e position lors du 3e tour du Genesis Scottish Open, le Canadien Mackenzie Hughes a démarré sa journée avec deux coups de pénalité […]

Genesis Scottish Open, Tour 3

Rozner claque un eagle qui vaut de l’or !

En pleine bagarre avec les leaders lors du 3e tour du Scottish Open, Antoine Rozner a réussi un eagle sur le trou le plus difficile […]

Amundi Evian Championship, Tour 3

Céline Boutier, ce triple au 1 qui fait très mal !

Très attendue à Evian dans ce Moving Day après deux premiers tours très solides (69 et 68), Céline Boutier s’est hélas mise hors-jeu dès le […]

Alps de Las Castillas, Tour 3

La très belle troisième place de l’amateur Nathan Legendre

Le golf tricolore continue d’impressionner cette saison sur l’Alps Tour. Après la saison record de Benjamin Kedochim et les récentes victoires de Théo Boulet, c’est […]

Amundi Evian Championship, Tour 2

Furue s’offre deux coups d’avance avant le Moving Day. Delacour rejoint Boutier ce week-end

Deux cartes de 65 (-6) permettent finalement à la Japonaise Ayaka Furue de compter à -12 (130) deux longueurs d’avance sur l’Australienne Stephanie Kyriacou et […]