Exclusif

L’album photos du Masters 2020

16 novembre 2020
(Photo by Jamie Squire/Getty Images)

En cette année de crise sanitaire, l’édition 2020 du Masters restera marquée par les couleurs d’automne d’Augusta, l’absence de spectateurs, un parcours différent, la marche en avant du numéro 1 mondial, Dustin Johnson, qui a reçu sa veste verte d’un Tiger Woods fatigué mais toujours battant et enfin, par un premier tournoi encourageant pour notre seul représentant, Victor Perez.

Golf Planète a sélectionné les meilleurs photos souvenirs à garder en mémoire. 


Dustin Johnson, du début à la fin

Dustin Johnson est numéro 1 mondial. Il vient de conquérir son deuxième titre Majeur, après avoir terminé 2e l’an dernier derrière Tiger à Augusta. Il aura mené cette édition du début à la fin. (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

 


DJ, la force tranquille

Dustin a fait merveille dans tous les domaines. Mais comment ne pas signaler la régularité de ses drives. Puissance maitrisée rime avec fairways touchés chez DJ. Le métronome dégage une telle impression de force tranquille avec ses émotions canalisées. Le voilà installé durablement au sommet de la hiérarchie mondiale. (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

 


Paulina, la compagne toujours présente

 Dustin Johnson of the United States kisses fiancée Paulina Gretzky (Photo by Jamie Squire/Getty Images)

Paulina Gretzky, fille du plus célèbre hockeyeur canadien, est la compagne de Dustin Johnson. La mère de leurs deux garçons Tatum et River ne l’a pas quitté de la semaine. Le golf est un jeu de famille : le frère de Dustin, Austin porte le sac et s’est écroulé en larmes sur le green du 18.(Photo by Jamie Squire/Getty Images)

 


La première veste verte

La messe est dite. Allez en paix ! (Photo by Rob Carr/Getty Images)

 


Tiger Woods, l’émotion jusqu’au bout

WOods tiger (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

Tiger Woods, tenant du titre, s’est battu pour obtenir une 6e veste verte. En vain. Ses nombreux fans ont souffert avec lui lorsque les tourments du jeu lui ont coûté un septuple bogey, 10 au 12. Toujours digne acceptant la sentence sans le moindre signe d’agacement, il a réagi en immense champion qu’il est avec 5 birdies en 6 trous retrouvant même le sourire au moment de quitter la scène. Respect, champion ! (Photo by Jamie Squire/Getty Images)

 


Cameron Smith et Sungjae Im, les ultimes adversaires

L’Australien et le Coréen ont bataillé tout le dimanche pour contrer DJ. Sans résultat, le numéro 1 mondial était trop fort. Ils terminent 2es ex aequo à 5 points du leader (-15). (Photo by Jamie Squire et Patrick Smith/Getty Images).

 


Sans spectateurs, Augusta a laissé la place au silence et au jeu

Un commissaire seul spectateur. Où sont les foules d’antan qui réservaient leurs tickets des années à l’avance ? (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

 

Une balade inhabituelle dans ce calme historique d’Augusta vidée de ses célèbres “patrons”. (Photo by Jamie Squire/Getty Images)

 


DeChambeau a fait pschitt

Bryson DeChambeau s’est perdu à de nombreuses reprises au milieu des beaux arbres d’Augusta. Les couleurs d’automne n’ont pas réussi au Docteur Bison qui avait fait le pari malheureux d’agresser le parcours. L’addition salée lui fera-t-elle changer de stratégie dans 5 mois ? Pas sûr (Photo by Jamie Squire/Getty Images)

 


Victor Perez, initiation Majeure

Initiation majeure pour Victor qui découvrait Augusta : il a passé le cut et a réussi son objectif. Humilité, sagesse et espoir. De quoi se baisser respectueusement devant le drapeau du Masters. (Photo by Jamie Squire/Getty Images).

 


Rahm rame et revient

Jon Rahm était un des favoris. L’Espagnol n’a pas tenu ses promesses, malgré des rebonds qui lui font accrocher la 7e place auprès de Koepka…. Sa fougue, sa jeunesse et son talent lui offriront bientôt un Majeur. Pari tenu. (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

 


Justin Thomas, une palette complète de coups talentueux

Justin n’a pas gagné mais a toujours déployé ses talents qui le feront gagner un deuxième Majeur bientôt. Il termine seul 4e. (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

 


Rory le maudit se perd encore à Augusta avant de terminer fort

Rory McIlroy qui n’a réussi qu’une 4e place au Masters (2015) ne sait pas comment sortir de la nuit où le plonge le parcours d’Augusta. Comme maudit. Toujours un tour qui le contrarie. En 2011, c’était le dernier. En 2020 ce fut le premier. Il termine fort: encore un top 5. (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

 


Fleetwood en attente

Tommy Fleetwood n’a pas encore gagné de Majeur. C’est mineur, vous dira-t-il. Fleetwood n’a que 29 ans. Ce héros de la Ryder Cup a le temps. Keep cool, dude !(Photo by Patrick Smith/Getty Images).

 


Ancer, un Mexicain qui balance

Sur le Sarazen Bridge, Abrahma Ancer marche à contre-courant des officiels mais dans le sens de l’histoire. Dommage qu’il ait raté son dernier tour ! Il aura gagné en expérience et reviendra bientôt plus fort. (Photo by Patrick Smith/Getty Images)

 


Phil et Amy, l’amour plus fort que la défaite

Phil Mickelson, 50 ans, s’éloigne d’un nouveau rêve mais rit à la vie grâce à sa femme Amy. (Photo by Jamie Squire/Getty Images).

 


Kevin Na vu de haut

Les vues aériennes nous ont permis de découvrir un magnifique Augusta aux couleurs d’automne. Mises en valeur par de grands champions. (Photo by Patrick Smith/Getty Images).

 


Langer, l’autre star de ce 84e Masters

Première fois qu’un joueur de plus de 63 ans franchissait le cut. Gageons que Bernhard battra encore ce record plusieurs fois ! On adoré le voir jouer son dernier tour avec DeChambeau … qu’il a battu d’un coup au total ! (Photo by Patrick Smith/Getty Images).

 


Fred Couples, le champion cool qui fait partie des meubles…

Impossible d’imaginer un Masters sans la démarche débonnaire de Fred Couples et son swing d’école. Que les dieux du golf nous le garde longtemps ! (Photo by Patrick Smith/Getty Images).

 


Gary Player et Jack Nicklaus swinguent sous la pluie

À 85 ans et 80 ans,  Gary Player et Jack Nicklaus ont ouvert le bal du Masters 2020. Respect et admiration aux légendes vivantes qui swinguent encore si bien ! (Photo by Rob Carr/Getty Images).

 


Reverra t-on un jour les azalées et les rhododendrons en fleur ?

Quel spectacle bizarre de découvrir ce fameux n°12, le par 3 de l’Amen Corner, sans fleurs multicolores ! L’arène mythique d’Augusta National sans les clameurs des spectateurs… Rendez-vous dans 5 mois ! (Photo by Jamie Squire/Getty Images)

Dans la même catégorie
Linxea Open ffgolf 3e Tour

Rozner en patron incontesté

Antoine Rozner a facilement montré qu’il était bien le meilleur ce samedi lors du Linxea Open disputé sur l’Albatros. Le Parisien a été le seul […]

Dimension Data Ladies Chall

Emie Peronnin passe proche de la victoire

La Française Emie Peronnin a manqué d’un petit coup le play-off pour disputer la victoire. C’est la Norvégienne Marianne Skarpnord qui a remporté cette avant-dernière […]

Jeong weon Ko
Dimension Data Pro-Am, 3e tour

Jeong weon Ko recule au leaderboard…

Flamboyant vendredi avec un magnifique 62 (-10) sans erreur, Jeong weon Ko a quelque peu coincé dans ce Moving day à George (Afrique du Sud). […]

Garrick Higgo
Canary Islands Championship, 3e tour

Higgo vise un doublé aux Canaries. Sciot-Siegrist solide 7e

Vainqueur il y a quinze jours à Las Palmas au Gran Canaria Lopesan Open avec un score total éblouissant de -25, Garrick Higgo (photo) a […]

Honda LPGA Thailand, 3e Tour

Patty Tavatanakit a toujours l’avantage, Céline Boutier recule au classement

Comme souvent, le moving day a bien redistribué les cartes. Si Patty Tavatanakit reste au sommet du classement ce samedi en Thaïlande, le dernier tour […]

Justin Thomas Photo Cliff Hawkins / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Autorisés par la PGA

Justin Thomas s’oppose aux télémètres

La PGA America a décidé d’autoriser les télémètres pour ses championnats à l’instar du PGA Championship dans 10 jours. Le numéro 2 mondial, Justin Thomas, […]

lev grinberg us open
US Open

À 13 ans, il décroche son ticket pour la finale des qualifications de l’US Open !

Lev Grinberg n’a que 13 ans mais ce jeune joueur ne s’est pas laissé impressionner par les 6315 mètres du parcours d’Orange Tree Golf Club […]

bryson dechambeau
Aller-Retour

Persuadé d’avoir manqué le cut à Charlotte DeChambeau est rentré à Dallas !

Après avoir signé sa carte de 74 vendredi Bryson DeChambeau était convaincu de manquer le cut du Wells Fargo Championship à Charlotte. Son score de […]

rory mcilroy
Wells Fargo Championship, Tour 2

Mickelson dévisse, McIlroy se replace

Trois joueurs mènent le tournoi à la veille du week-end mais ne possèdent qu’un coup d’avance sur une meute de poursuivants dans laquelle se trouve […]

barjon korn ferry tour
Simmons Bank Open, Tour 2

Paul Barjon s’arrête là

Près d’une semaine après sa fabuleuse victoire en Alabama le Français Paul Barjon a manqué le cut vendredi à College Grove et ne sera pas […]

Robin Sciot-Siegrist
Canary Islands Championship, 2e tour

Adri Arnaus leader à -14. Sciot-Siegrist et Stalter dans le top 15

A la recherche d’un premier succès sur le Tour européen, l’Espagnol Adri Arnaus, 26 ans, mène à mi-parcours le Canary Islands Championship. A -14 (128), […]

Linxea Open ffgolf 2e Tour

Rozner seul en tête au National

Dans des conditions bien plus évidentes que la veille, Antoine Rozner s’est installé en tête de ce Linxea Open. Mais il y aura du suspens […]

Dimension Data Pro-Am, 2e tour

Jeong weon Ko de nouveau flamboyant avec un énorme 62 (-10)

Alors que le deuxième tour du Dimension Data Pro-Am a été stoppé par le manque de visibilité, Jeong weon Ko a une fois encore délivré […]

tavatanakit lpga
Honda LPGA Thailand, 2e Tour

Patty Tavatanakit seule en tête, Céline Boutier dans le top 20

La Thaïlandaise Patty Tavatanakit a pris seule les commandes ce vendredi du Honda LPGA Thailand après deux tours. Céline Boutier a confirmé sa bonne première […]