US Open

Les enjeux de l’US Open

16 septembre 2020
2020 U.S. Open woods thomas
(USGA/Simon Bruty)

Ce jeudi débute le deuxième majeur de la saison. Outre la présence exceptionnelle de quatre Français, plusieurs points ont retenu notre attention.

 

Inarrêtable DJ?

Personne actuellement ne joue mieux au golf que Dustin Johnson. Quelqu’un peut-il se mettre en travers de la route qui doit mener l’Américain à un deuxième titre majeur ?

Favori des bookmakers pour remporter l’US Open 2020, DJ devrait forcément jouer un rôle dimanche. Il ne faut cependant pas négliger l’impact psychologique que la sévérité du parcours de Winged Foot peut avoir sur les joueurs. Quelques mises en jeu égarées et l’addition peut rapidement devenir salée. Après avoir vu son compte en banque se gonfler de 15 millions de dollars suite à sa victoire en FedExCup, Johnson va devoir retrouver l’appétit nécessaire pour se battre lorsque les premières difficultés ne manqueront pas de se présenter. Et puis il devra aussi gérer ses échecs passés en majeur s’il mène une nouvelle fois après trois tours…

 

Papa Rory est-il un homme neuf ?

En manque de résultats depuis le début de la reprise, Rory McIlroy n’est clairement pas au niveau qui devrait être le sien. Un seul top 10 en neuf tournois, obtenu lors de sa dernière sortie au Tour Championship, c’est peu. C’était son premier tournoi depuis que sa femme a donné naissance à son premier enfant. 

Rory est-il en mesure d’inverser la tendance sur un parcours aussi exigeant que celui de l’US Open ? Beaucoup pense que la paternité a permis à Danny Willet de s’imposer au Masters en 2016. Depuis qu’il est papa, Thomas Pieters paraît mieux armé pour combattre son tempérament instable. Le Belge a récemment expliqué que lorsqu’il manque un putt, désormais il pense à sa fille et sourit au lieu de s’énerver.

Qui sait si la fille de Rory n’est pas exactement ce dont il avait besoin pour mettre fin à sa disette en majeur ? Le premier tour de McIlroy devrait nous apporter dès jeudi un élément de réponse.

 

2020 U.S. Open rory mcilroy

(USGA/Robert Beck)

Le compte à rebours lancé pour Tiger

Indépendamment de ses récents résultats, tantôt décevants, tantôt époustouflants, Tiger Woods sera toujours au centre de l’attention lorsqu’il se présentera au départ d’un tournoi majeur, avec le record de Jack Nicklaus en ligne de mire.

Vainqueur à 15 reprises en Grand Chelem, Woods devra lui aussi se défaire des pièges de Winged Foot. Si Tiger joue ses deuxièmes coups depuis le rough impitoyable du parcours new-yorkais, il va au devant de gros problèmes, d’autant plus que son putting semble l’abandonner chaque semaine un peu plus. Quoiqu’il en soit, impossible de sous estimer l’expérience de Woods. Winged Foot est un parcours où la stratégie est un élément clé. N’oublions pas que le maître tacticien compte trois titres dans l’US Open.

 

La puissance de Bryson DeChambeau peut-elle lui être utile ?

Bryson DeChambeau n’a pas fait tous ses efforts pendant le confinement simplement pour faire les gros titres des journaux. Son but est désormais de remporter les plus grands tournois en s’appuyant sur sa puissance phénoménale.

Winged Foot est un parcours extrêmement long. Un par 70 de 6770 mètres qui oblige les joueurs à taper le driver à de nombreuses reprises. Tout dépendra du scénario, mais comme le rough semble très épais et particulièrement punitif, toucher les fairways sera certainement l’une des clés pour viser la victoire finale.

« Jouer un fer 4 depuis le milieu du fairway est plus facile que de jouer un fer 7 du rough parce qu’il est impossible d’envoyer un fer 7 sur le green depuis les hautes herbes, » a expliqué le tenant du titre Gary Woodland.

DeChambeau sera-t-il assez sage pour privilégier la précision sur ses mises en jeu ? Ou pense-t-il que sa stratégie qui consiste à taper le plus fort possible pour se laisser le 2e coup le plus court possible va fonctionner ?

 

Les jeunes au pouvoir ?

Les récents résultats nous ont prouvé que comme dans d’autres sports, la valeur au golf n’attend plus le nombre des années. Les vainqueurs sont de plus en plus jeunes, l’expérience en majeur parait moins essentielle que par le passé. Collin Morikawa est le meilleur exemple de cette tendance. Il l’a prouvé lors du PGA Championship en août lorsqu’il a soulevé le Wanamaker Trophy à 23 ans, pour sa deuxième apparition en majeur. A 21 ans Matthew Wolff a également terminé dans le top cinq au TPC Harding Park pour sa première participation à un tournoi du Grand Chelem.

L’absence de spectateurs est probablement bénéfique aux nerfs de ces jeunes joueurs stars. Le fait de ne pas avoir à faire face aux invectives ou aux encouragements en provenance des tribunes a sans doute aidé Morikawa, peu habitué à ce type de pression.

Alors, votre pronostic ? A Golf Planète, il nous semble que Morikawa a une chance de remporter un deuxième tournoi majeur consécutif notamment en raison de l’extrême solidité de sa frappe de balle. 

 

Viktor Hovland est également un excellent driver et a terminé meilleur amateur à l’US Open l’an passé à Pebble Beach. Si on se fie à son bon résultat au PGA Championship, Wolff entre aussi dans l’équation jeune, tout comme les vainqueurs sur le PGA Tour et coéquipiers de Presidents Cup, Sungjae Im et Joaquin Niemann, tous deux nés en 1998.

 

2020 U.S. Open jon rahm

(USGA/Darren Carroll)

Au tour de Rahm ?

Jon Rahm est actuellement le meilleur joueur du monde sans victoire en majeur – une distinction dont le joueur de 25 ans souhaite se défaire. 

« Sur la base des deux tournois que j’ai gagnés cette année, je peux dire que je suis prêt », a confié Rahm avant d’ajouter : « J’ai toujours pensé que l’US Open se dispute sur des parcours sur lesquels je peux gagner. »

Rahm n’a quasiment pas de défaut. Il s’illustre dans tous les compartiments du jeu. Puissance et précision depuis le départ et toucher au petit jeu. Sans parler du putting grâce auquel il a remporté le Memorial  Tournament et le BMW Championship – les deux tests les plus difficiles de la saison 2019-20.

Mis à part Morikawa, Rahm touche plus de fairways que les autres joueurs de l’élite mondiale. Il possède également le meilleur petit jeu parmi les favoris. Si l’Espagnol parvient à garder son sang-froid pendant quatre tours, il sera en mesure de s’imposer dimanche et décrocher le premier des nombreux trophées en majeur qui lui sont promis.

 

Dans la même catégorie
23 septembre 2020 | Nouveau golf

Payne’s Valley : le bijou public de Tiger Woods

Tous les observateurs et experts américains du golf sont d’accord : le parcours public Payne’s Valley dessiné par Tiger Woods dans le Missouri, à la […]

irish open Galgorm Spa & Golf Resort, Ballymena, Northern Ireland
23 septembre 2020 | European Tour

9 Français en Irlande du Nord

Ils sont neuf à avoir fait le déplacement en Irlande du Nord sur le parcours du Galgorm Spa & Golf Resort à Ballymena.    Du […]

barjon us open
23 septembre 2020 | US Open

Paul Barjon fait le bilan

Joint par téléphone, le Français est revenu sur sa performance à Winged Foot dans l’US Open. Avant de prendre le départ du prochain tournoi du […]

23 septembre 2020 | USA

Vidéo polémique encore avec Patrick Reed : a-t-il essayé d’améliorer son lie à l’US Open ??

Des internautes américains ont remarqué – et un commentateur également – que Patrick Reed aurait peut-être amélioré son lie à l’US Open. À vous de […]

22 septembre 2020 | OWGR

Classement mondial : Bryson DeChambeau 5e, Romain Langasque dans le top 100

Le changement majeur, cette semaine, dans le classement mondial est l’arrivée de Bryson DeChambeau dans le top 5 mondial. Il relègue le vainqueur du précédent […]

21 septembre 2020 | Gains

Combien ont gagné les joueurs de l’US Open 2020 ?

Voici le tableau des gains, en dollars, du top 10 de l’US Open 2020. Avec son chèque ramassé à Winged Foot, DeChambeau devient le 87e […]

21 septembre 2020 | US OPEN 2020

Vidéo : les 67 coups de DeChambeau ce dimanche pour la victoire

Voici la vidéo qui nous offre les 67 coups de golf de Bryson DeChambeau ce dimanche à Winged Foot : une régularité, une précision, une […]

> Lire aussi : DeChambeau, trop puissant
2020 U.S. Open rory mcilroy
21 septembre 2020 | US Open, Réactions

Rory abasourdi par la stratégie de DeChambeau

En arrivant à Winged Foot, Rory McIlroy n’imaginait pas une seule seconde que la tactique de DeChambeau qui consiste à agresser le parcours d’un US […]

> Lire aussi : DeChambeau, trop puissant
21 septembre 2020 | US OPEN 2020

Incroyable : les 6 putts de Danny Lee sur le 18 du 3e tour

Du jamais vu ! Il a fallu ce terrible parcours de Winged Foot pour assister à une noyade épouvantable de la part du Néo-Zélandais né […]

21 septembre 2020 | TOURISME

Covid, golf et tourisme : la Thaïlande comme exemple

Si l’on parle de la crise liée au Covid, la Thaïlande a été jugée comme un pays à moindre risque – voire à très peu […]

2020 U.S. Open Bryson DeChambeau
21 septembre 2020 | Dans le sac de DeChambeau

La victoire et la manière

On a coutume de dire que seule la victoire compte mais avec DeChambeau la manière a également son importance. Sa stratégie ultra offensive, son insupportable […]

> Lire aussi : DeChambeau, trop puissant
2020 U.S. Open Bryson DeChambeau
21 septembre 2020 | DeChambeau XXL

Le résumé vidéo du 4e tour de l’US Open

  Tous les coups de Bryson DeChambeau dans le dernier tour   Les plus beaux coups du 4e tour de l’US Open  

> Lire aussi : DeChambeau, trop puissant
2020 U.S. Open Bryson DeChambeau
21 septembre 2020 | US Open

DeChambeau, trop puissant

En remportant à 27 ans l’US Open, son premier majeur, Bryson DeChambeau secoue le monde du golf. Son approche du jeu « scientifique », basée sur une […]

20 septembre 2020 | MATÉRIEL

Scotty Cameron rend hommage à Justin Thomas et sort le Phantom X5.5

Scotty Cameron vient de sortir un nouveau modèle qui rend hommage à Justin Thomas, le Phantom X5.5. Ce modèle limité est identique à celui dont […]

20 septembre 2020 | EIGCA

95% des architectes européens de golf pensent qu’il faut prendre des mesures concernant les distances

Les architectes de golf sont réunis en Europe dans une association représentative et dynamique : le European Institute of Golf Course Architects (EIGCA). L’institution basée […]

20 septembre 2020 | EUROPEAN TOUR

Open du Portugal : premier titre européen pour le sudaf Garrick Higgo, 21 ans, Julien Brun 11e

Garrick Higgo est né en Afrique du Sud et n’a que 21 ans. Il est gaucher et a gagné dimanche son premier titre sur le […]

20 septembre 2020 | TECHNIQUE / CONSEILS DE PRO

Vidéo pro : comment mieux driver ? avec Simon Camirand, notre pro PGA canadien

Cette semaine, notre ami pro PGA au Canada, Simon Camirand, nous apprend à mieux performer au driver. Place au cours avec l’accent de nos cousins […]

cantlay video bad break malchance
20 septembre 2020 | Vidéo

La malchance de Cantlay

Sur un chip anodin au 15 de Winged Foot samedi Patrick Cantlay a été victime d’une déveine assez incroyable. Après avoir heurté le drapeau sa […]

2020 U.S. Open romain langasque
20 septembre 2020 | US Open

Les départs du 4e tour, Langasque joue à 15h50

Le dernier tour du 120e US Open est à suivre sur Golf+ à partir de 19h, heure française. Romain Langasque partagera la partie de Lucas […]

2020 U.S. Open Patrick Reed
20 septembre 2020 | US Open, Tour 3

Le calvaire de Reed

Lorsque vendredi la moyenne de score a augmenté de plus de 2,5  coups, Patrick Reed n’était pas spécialement surpris de se retrouver en tête.  »J’aime […]