Parole d'Experts

Golf, chevilles et entroses

26 novembre 2021
Golf - Chevilles - Chestam

Au golf, les chevilles sont très sollicitées et, de ce fait, les entorses de la cheville font partie des blessures fréquentes chez les golfeuses et les golfeurs, en particulier chez les amateurs. Face à ce problème qui peut gâcher le plaisir de jouer pendant plusieurs semaines, la prévention est une fois de plus la réponse sans doute la plus simple et la plus adéquate.

 

Les causes

La pratique du golf met vos chevilles à forte contribution à plusieurs niveaux différents.

En premier lieu lors de la marche sur un parcours. Les fairways sont, par nature, des étendues d’herbes où le sol n’est pas parfaitement plan ce qui, à l’évidence, sollicite vos chevilles. De plus, lors de cette marche, soit vous portez un sac, soit vous devez manœuvrer un chariot et, dans les deux cas, cela peut aussi vous déstabiliser et provoquer un « faux » pas.

Par ailleurs, il arrive que nos balles se nichent dans des endroits qui nous obligent à jouer dans des positions peu confortables pour nos pieds, avec des angles inhabituels. Là encore, les chevilles sont fortement sollicitées par la forme et/ou la déclivité du sol, et le swing à exécuter ajoute à la difficulté de tenir l’équilibre de la posture.

Enfin, le swing par lui-même est une cause de lésion de la cheville. Il suffit de voir comment se placent le pied et la cheville du côté dominant (à gauche pour les droitiers et inversement pour les gauchers). La position du pied en fin de mouvement est le plus souvent largement en appui sur le bord externe de la chaussure. Un geste asynchrone ou moins bien maîtrisé, un mauvais transfert du poids et les quelques degrés de plus d’inversion encaissés risquent de provoquer une entorse.

Pour mémoire, l’inversion est le mouvement qui amène la plante de pied à regarder vers l’intérieur. Ce mouvement étire naturellement les ligaments externes de la cheville qui sont les plus souvent lésés en cas d’entorse.

Les swings répétés, avec une fréquence importante, comme par exemple au practice, peuvent d’ailleurs être sources de micro-lésions.

 

Les micro-lésions répétées

Si les entorses de la cheville sont fréquentes au golf, elles ne sont pas toutes graves et spectaculaires. Le problème peut être plus insidieux. En effet, les conditions de jeu et le swing par lui-même, peuvent provoquer une répétition de micro-traumatismes qui passent le plus souvent inaperçus. Ces micro- lésions créent progressivement une fragilité, sur une ou plusieurs

articulations de la cheville, qui pourra un jour céder sur un geste très banal, y compris en dehors d’un parcours (escalier, bord de trottoir, etc.). Elles peuvent aussi entraîner une sensation d’instabilité ou encore des douleurs, plus ou moins chroniques.

 

La prévention

Éviter de se blesser est toujours préférable au meilleur des traitements. C’est une évidence qui devrait aussi prévaloir au golf.

Il est donc nécessaire d’échauffer ses chevilles d’abord avant de mettre ses chaussures, et après. Par exemple, sans les chaussures et en position assise, il est intéressant de masser un peu ses pieds et ses chevilles, puis de les faire bouger et de les étirer en tous sens. Puis debout, monter plusieurs fois sur les pointes de pieds, d’abord lentement et en accélérant le rythme. Faire quelques pas en marchant successivement sur les bords externe et interne des pieds, puis sur les talons.

Vous pourrez répéter ses exercices, chaussures aux pieds.

 

La récupération

Pensez aussi à laisser un peu de temps entre chaque balle au practice pour donner à votre corps le temps de récupérer. Marchez un peu, faites quelques mouvements toutes les quatre ou cinq balles. Le temps de récupération n’est jamais du temps perdu.

 

Vos chaussures

Une paire de chaussures mal adaptées est parfois en cause dans la survenue d’une lésion de cheville. Hormis la présence de crampons pour assurer une bonne tenue de la chaussure au sol, au moins deux critères sont à vérifier pour éviter les problèmes.

D’abord le drop de vos chaussures. Pour rappel, le drop correspond à l’angle formé par la ligne joignant le point le plus bas de la semelle (avant-pied) au point le plus haut (talon) et l’horizontal. Plus cet angle est important, c’est-à- dire plus le talon est surélevé par rapport à la semelle, et plus le le drop est important.

Le drop influence l’intensité de la sollicitation de vos chevilles et s’ajoute à la déclivité du terrain, à la manière dont vous gérez votre transfert de poids ou encore à votre position au moment du finish.

Autre paramètre à surveiller, la hauteur de la tige de la chaussure. La tige est la partie arrière et latérale qui vient entourer votre talon. Une tige basse

facilitera l’amplitude de mouvements de la cheville et du pied mais sera moins stabilisante et protectrice.

 

Et si malgré tout…

Si, malgré tout, vous êtes victime d’une entorse ou si vous voyez une personne dans cette situation sur un parcours (ou ailleurs), il est bon de respecter un protocole simple mais efficace : le G.R.E.C.C.

  • Glace : Appliquer au plus tôt une poche de glaçons sur la cheville lésée en prenant la précaution d’interposer un linge humide entre la glace et la peau. A laisser en place de manière continue environ 30 minutes pour diminuer l’inflammation locale ;

  • Repos : Il est essentiel d’arrêter tout de suite la partie ou l’entraînement. Inutile de jouer au héros et de dire que cela va passer… Vous pourriez bien gâcher votre saison ;

  • Elévation : Allongé au repos, mettre la jambe en surclive, c’est-à-dire le pied un peu plus haut que la hanche. Cela limitera l’œdème ;

  • Contention : Immobiliser la cheville avec une attelle et éviter l’appui du pied au sol. L’utilisation de béquilles est indispensable et il serait bien qu’il y en ait une paire à portée de main au club house.

Consulter : Un avis médical est toujours indispensable. Le plus souvent une radio sera prescrite pour apprécier l’étendue du problème et éliminer de possibles lésions associées, comme une fracture par exemple.

 

Rééducation

Dans tous les cas, il est important de prendre très au sérieux la rééducation d’une cheville blessée. Il faudra savoir prendre le temps nécessaire et ce travail demande beaucoup d’attention de la part du professionnel de santé pour permettre une réadaptation vraiment optimum.

Un bilan podologique pourra être envisagé.

 

Pour anticiper

Chestam met à votre disposition des vidéos d’entraînement de vos chevilles et de votre proprioception. Un excellent moyen d’éviter, autant que possible, ce genre de soucis.

 

Philippe Chéoux | Kinésithérapeute & Ostéopathe DO Chestam.com

Philippe Chéoux | Kinésithérapeute & Ostéopathe DO

chestam.com

 

Mots-clés :
Parole d'Experts
Dans la même catégorie
Le conseil de notre pro PGA canadien

Voici comment développer votre puissance au golf !

Les lecteurs de Golf Planète aiment les rubriques techniques de notre ami pro canadien Simon Camirand que nous publions depuis trois ans. Et les sollicitent… […]

Coaching avec Simon Camirand

Technique : Comment placer les mains sur le club au golf ?

Tout commence peut-être là : bien tenir son club de golf. Notre pro PGA canadien, très apprécié des fidèles de Golf Planète, nous apprend cette […]

putting wellputt big tilt cixous
Paroles d'Experts

Tendance linéaire ou courbe ? Déterminez votre système préférentiel pour mieux vous entrainer

Grâce à l’expert putting Jean-Pierre Cixous et à sa plateforme Big Tilt de Wellputt définissez votre système de lecture et de visée sur les greens. […]

Conseil de notre pro Florian Cettour Meunier

Profitez de l’hiver pour progresser au golf !

Cette période hivernale permet de faire une pause dans votre saison golfique. Les compétitions étant terminées et les conditions de jeu moins favorables sont l’occasion de […]

Le conseil technique d’Adrien

Pourquoi jouer des hybrides ?

Dans un sac de golf, on trouve généralement des hybrides. Aussi bien chez les amateurs que chez les professionnels. À quoi servent-ils ? comment les choisir […]

Simon Camirand, pro PGA

Travaillez 3 aspects fondamentaux du golf en un seul exercice !

Notre ami Simon Camirand, pro PGA au Canada, très apprécié des lecteurs de Golf Planète, vous donne une astuce pour travailler trois aspects fondamentaux du […]

woods putting rory cixous
Technique, Parole d'Experts

Les différentes sources de mouvements au putting

Afin de vous aider à trouver la source de mouvement qui convient le mieux à votre style de putting et celle avec laquelle vous êtes […]

Parole d'Experts

Golf et Yoga

Pour performer dans un sport, il est souvent nécessaire d’en pratiquer au moins un autre afin de trouver une complémentarité et un équilibre. Le Yoga […]

Simon Camirand Pro PGA

Coaching : oubliez les techniques compliquées et faites cet exercice super simple !

Voici comment utiliser vos mains pour vous assurer un contact parfait au golf : cette semaine, c’est le conseil de notre ami canadien, Simon Camirand, […]

Mental : savoir accepter pour ne pas renoncer

Une chronique de Florian Cettour-Meunier Au golf, la notion d’acceptation est parfois difficile à appliquer après un coup égaré ou suite à une partie décevante, […]

cixous posture putting
Technique, Parole d'Experts

Avoir la bonne posture au putting

L’expert putting Jean-Pierre Cixous nous livre sa bonne méthode pour bien se positionner devant la balle avec le putter. Angle des poignets, flexion des bras, […]

GP - Article hanches
Parole d'Experts

Faites swinguer vos hanches !

Le golf est un des sports de lancer les plus complexes qui soit et parmi les plus fascinants d’un point de vue biomécanique. La simple […]

Parole d'Experts

« J’ai pris un cours avec un(e) autre pro et rien ne va plus »…

Vous êtes très nombreuses et nombreux à avoir vécu cette situation en changeant de Club, après un stage ou de retour d’un voyage au cours […]

Vidéo

Coaching avec Simon Camirand : comment bien assurer le transfert de poids ?

Voici une façon super simple de comprendre comment, au golf, venir s’appuyer sur votre jambe avant !  C’est notre pro PGA canadien, Simon Camirand, qui […]