Destination La Rioja : le rouge (et le vert) lui va si bien !

16 décembre 2019

Région élégante et discrète du Nord de l’Espagne, la Rioja séduit de plus en plus de golfeurs en quête d’émotions fortes, aux palais exigeants et amateurs de beauté naturelle.

 Dans «le Rouge, Histoire d’une couleur», l’historien médiéviste et médiatique Michel Pastoureau évoque ce rouge admiré des Grecs et des Romains,  symbole de puissance, de richesse et de majesté. Au Moyen Âge, il est aussi, dans le monde profane, la couleur de l’amour, de la gloire et de la beauté. Tous ces qualificatifs, la région de la Rioja en Espagne du Nord pourrait s’en prévaloir tellement cette petite communauté autonome qui partage ses frontières avec le Pays Basque, la Navarre, l’Aragon et la Castille-et-Léon, les possède à l’envi.

Aujourd’hui comme hier, le rouge est présent partout sur ce territoire, il éclabousse notre regard, surtout à l’automne lorsque les feuilles de vigne s’empourprent grâce au cépage emblématique de la région, le tempranillo, d’une grande finesse, avec son fruité inimitable et sa fraîcheur. Il faut avoir vu en septembre-octobre ce ciel chargé de cendres laissant filtrer des rayons illuminant toute la surface de la terre, le tout dans un festival de couleurs : le rouge bien sûr, l’or de la forêt, le blanc des nuages… des teintes uniques qui n’ont rien à envier à celles qu’on peut voir au Québec à la même période.

Et la couleur verte, direz-vous? Le peintre de la Nature aurait-il oublié dans sa palette d’y ajouter ce qui est à nos yeux de golfeur la teinte indispensable ? Que non ! Outre les paysages multiples qu’offre la Rioja, le golf n’a pas été oublié mais fait partie de l’offre globale et variée proposée par les responsables du tourisme qui ont bien compris l’intérêt d’associer notre sport-passion à celui du Vin. Le résultat est à la hauteur des investissements réalisés depuis plusieurs années dans ces deux domaines avec, comme point commun, le souci constant de la qualité .

Golf y vino : une offre homogène

Le mérite des responsables du tourisme est d’avoir su imaginer et créer une offre très homogène de 4 parcours d’excellent niveau, autour de Logroño, la capitale de la province, qui montrent que le golf n’est pas que balnéaire. Chacun possède ses caractéristiques propres et mérite qu’on lui consacre au moins une journée partagée entre un parcours de 18 trous et un repas au club-house avec quelques plats ou pinchos dignes des meilleures adresses spécialisées, le tout à un prix très doux, surtout si vous pouvez venir en semaine.

Golfeurs du Sud de la France mais aussi du Nord, ne ratez pas cette magnifique opportunité de découvrir une région rare, véritablement bénie des Dieux et inscrivez-la en priorité sur votre agenda .

Golf de Sojuela

Un très beau parcours de montagne (altitude moyenne 800 m) au milieu d’une forêt de pins et de chênes, à 15 km de Logroño que l’on aperçoit au loin et qui s’étend sur 475 hectares, excusez du peu ! Ce par 72 de 6 300 mètres, imaginé par Seve Ballesteros, est très spectaculaire avec des vues imprenables sur la vallée et les Monts Cantabriques. Il faut aimer combiner le swing et la marche ou alors prendre un buggy (économique) et profiter d’un sentiment total de liberté. Les fairways sont ouverts, les greens généreux, certains trous sont plus délicats que d’autres et exigent une bonne stratégie, mais on peut scorer et se faire plaisir. Attention tout de même à l’Amen Corner local : les trous n°9, par 4 de 359 m, les n°10 et 11, deux longs par 4 de 415 m et 354m difficiles à négocier. Ce serait une grosse erreur de partir dès le parcours terminé car le 19e trou, à Sojuela comme dans les autres golfs, est une véritable aubaine, notamment en semaine où vous pouvez selon le jour jouer les 18 trous et déjeuner, le tout pour 30€ (meilleur qualité/prix du monde ?), goûter à toutes sortes de «pinchos», absolument délicieux, accompagnés d’un vin de la Rioja bien sûr ou à la morue a la riojana préparée par Marta et Begonia, deux formidables gloires locales !

Pour ceux qui tomberaient amoureux de l’endroit, il faut savoir que les banques espagnoles vendent des appartements de 130 m² situés sur le parcours à des prix défiant toute concurrence… Avis aux amateurs !

Logroño Golf Club

Magnifique parcours public ouvert en 2003 où Miguel Angel Jimenez a joué 62 lors de l’Open d’Espagne il y a 10 ans. Par 72 de 6005 mètres des boules jaunes. Larges fairways et pas mal de trous pouvant être joués en régulation. Quatre trous à retenir : les 4, 6, 13 et 18.
Le 4 dont vous parlerez longtemps : il est le plus long d’Espagne avec 618 mètres. En montée, ce léger dogleg gauche reste une sorte d’Everest qui impose la modestie, un peu à la manière du 18 de Seignosse dans les Landes par exemple…  

À noter que le club a aussi un petit pitch&putt avec une belle vue sur Logroño.

Comme à Sojuela, il serait dommage de se priver de l’après-golf, vraiment ! Pour moins de 20 €, vous aurez droit aux mêmes saveurs , avec en plus une touche sud-américaine.

David Beda, le directeur, est l’âme de ce club. Ancien professionnel, il est né à Pedreña en Cantabrie, dans le village du champion qui fut son ami, Seve Ballesteros. Cet infatigable ambassadeur, d’un abord facile, s’investit beaucoup avec les professionnels du tourisme de la Région pour promouvoir l’image de La Rioja. Il saura, si vous avez la chance de le rencontrer, vous faire partager sa passion du golf et son art de vivre si cher aux Riojanos. Le club est à seulement 4 kms du centre-ville.

Izki GC

Ouvert en 1994, ce club situé à 35 km au nord de Logroño dans la province d’Alava qui jouxte la Rioja, a fêté ses 25 ans en 2019. Il propose aux visiteurs et à ses membres sur
98 hectares un parcours vierge de toute pollution visuelle ou sonore, à l’écart du monde, dans un environnement qui enthousiasma tant Seve Ballesteros, l’architecte de ce bijou qui est une étape du Challenge Tour depuis trois ans. Ce décor unique de bout du monde le rend sublime. On y trouve des espèces protégées comme le renard ou le chevreuil, des rapaces, de nombreux passereaux… Il est fort probable que vous puissiez voir un de ces animaux et les admirer entre deux trous… Trous qui sont en général larges, protégés par des bosquets de chênes et de houx, couleur rouge vif ou dorée en automne. Attention, les approches au green sont toujours stratégiques.

Le trou n°6 est peut-être le trou-signature, petit bijou de par 3 en descente, sans guère d’autre solution que de se poser sur le green, ou alors… Le trou n° 13, assez incroyable avec son double fossé qui barre le fairway à deux reprises et exige un placement absolument parfait. Une seule véritable pièce d’eau sur les 18 trous, au trou n°17, qui rend ce par 3 délicat avec toute la partie gauche à éviter. Saluez de notre part, le directeur Jon Ander… ancien champion de France avec le golf de Chantaco !

Rioja Alta GC

Ce parcours équilibré situé à 5 km de Santo Domingo de la Calzada (parador chargé d’histoire qui mérite une halte), technique et exigeant, bien entretenu, a la particularité de posséder 4 lacs artificiels et, comme les autres membres du quartet, bénéficie d’un très bel environnement de forêts de chênes centenaires. Belle vue sur les montagnes du San Lorenzo où se trouve une petite station de ski Valdezcaray. Mon partenaire de jeu avait au printemps jouer au golf le matin et skier l’après-midi, les deux sous le soleil !

Quelques trous se détachent : le n° 5, léger dogleg avec un green à double plateau ceinturé par des chênes et le n° 16, par 4 en montée qui, avec un bon drive, donne l’opportunité de scorer à condition de réussir son second coup au pitching. Une promenade bien sportive au cœur de la Rioja. Avec une petite préférence pour les 9 premiers.

Mais une véritable spécificité de Rioja Alta est le fameux «chemin de Compostelle» que les pèlerins suivent en venant du centre de Logroño. Quand ils passent devant le golf, selon
Xavi Mota, le directeur, quelques-uns d’entre eux font une halte pour partager un parcours avant de reprendre leur périple .

À table !

La Rioja est vraiment une terre d’excellence où la gastronomie se combine parfaitement avec un breuvage d’exception.

Les mets sont savoureux, viande ou poisson, le choix est vaste, notre coup de cœur allant vers la morue préparée de diverses façons, le thon de l’Atlantique ou les fameux calamars.

Côté viande, agneau rôti, porc braisé, agrémenté de légumes… sans oublier les pommes de terre au chorizo ou la fameuse tortilla ou les anchois mais là s’arrête notre sélection tellement, dans ce domaine -les pinchos- la variété se décline presque à l’infini.

Une empreinte œnologique forte

Berceau de la viticulture espagnole, chaque ville porte l’empreinte de l’œnologie et offre la possibilité de goûter aux vins espagnols, accompagnés d’amuse-bouche en tout genre.

On ne peut rater le domaine Marqués de Riscal, à Elciego. Une autre dimension, plus industrielle, avec immense parking, cafétéria, grande boutique, «cité du vin».
150 permanents y travaillent. L’hôtel, géré par Starwood, est l’œuvre de Franck Gehry, l’architecte du Guggenheim à Bilbao. Ses 43 chambres aux vues superbes et son restaurant une étoile au Michelin se réservent longtemps à l’avance. Fondé en 1858, le domaine appartient aujourd’hui à quatre familles.

Le Musée Vivanco

Si vous souhaitez visiter un musée consacré à l’histoire du Vin, c’est le musée Vivanco dans le village de Briones que vous devez choisir. Dès l’entrée, on sent qu’on va à la rencontre d’un haut lieu du Vin. Ici, tout est prétexte à symboles, avec de multiples représentations belles et originales. Cette exceptionnelle réalisation résulte tout simplement d’une passion familiale, celle d’une famille implantée sur le territoire depuis longtemps, une famille de producteurs qui a voulu étendre la culture du vin, partager sa passion. D’une richesse incroyable, dédié à la culture du vin depuis les origines, le musée rassemble sur 4 000 m² outils, engins, mais aussi objets précieux et œuvres d’art inspirées par le vin, depuis l’époque romaine jusqu’à Miro, Juan Gris, ou Picasso. Doté de 5 salles d’exposition permanente, avec une salle pour les expositions temporaires, le musée possède aussi un jardin avec une grande collection de cépages. Mais c’est depuis l’ascenseur qui remonte des chais jusqu’au restaurant qu’on peut admirer la vue sublime et panoramique du lieu.

Le Musée Bodega Ontañon à Logroño

Si le temps vous manque d’aller à Briones, vous pouvez aussi rester à Logroño et visiter la bodega Ontañon qui propose des visites et des dégustations dans une ambiance très esthétique et artistique, inspirée par la mythologie et mise en scène par le plasticien Miguel Angel Sainz. Contact : www.ontanon.es

La Hôtel Bodega  de Los Arandinos proche du golf de Sojuela

Au milieu d’une terre de vignes et de vins de grande qualité, aux couleurs rares, aux lignes courbes et douces, travaillée jusque dans ses détails, voici la fameuse Finca de Los Arandinos dans le village d’Entrena, au sud de Logroño, à proximité du golf de Sojuela. Décor contemporain et table gastronomique.

De grandes baies vitrées invitent le regard à parcourir le paysage. La montagne de Moncalvillo toute proche se dresse avec ses roches de granit, offrant des vallonnements ourlés de rangs de vigne. Vous êtes dans la salle de dégustation au cœur de la Rioja. C’est le moment de profiter du vin avec tous vos sens : visite de la cave avec dégustation des vins de la Bodega. Puis, si vous le souhaitez, dîner au restaurant avec les meilleurs produits frais de la Rioja, accompagnés de vins de la cave. Si le cœur vous en dit, il est possible de séjourner dans l’une des 14 chambres extraordinaires conçues par le célèbre styliste David Deflin et de profiter du spa avec un traitement complet Vinoterapia de 2 heures de bien-être.

Province et capitale

La Rioja, un bijou sculpté dans un écrin naturel d’exception

On est bien en Espagne et pourtant cette petite province -comunidad en castillan- n’est bordée ni par un océan ni par une mer. Une région marquée par la succession de collines, montagnes et autres paysages escarpés ou lunaires, le tout accompagné de massifs forestiers à perte de vue. Bienvenue à la Rioja, une terre sèche, regorgeant de vignobles avec l’Èbre comme fleuve principal. Nul doute que le charme vient de la douceur du climat préservé par les monts cantabriques, de cette terre essentiellement agricole alternant vignes et oliviers, de la qualité de sa table et de la gentillesse de ses habitants. On pourrait en parler des heures de ses habitants, tellement ils sont agréables à fréquenter, ont l’amour de la bonne chère et du bon vin, sont inventifs dans leur cuisine.

Capitale de la région, Logroño, située sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, est le véritable poumon de la Rioja.

La ville offre plusieurs sites culturels d’importance comme la cathédrale Santa Maria de la Redonda. Vieux ponts, vieilles rues, vieilles places, la muraille de Revellin, les églises gothiques, visiter Logroño, riche en histoire et en traditions qui se perpétuent depuis le Moyen Âge, c’est faire un retour vers le passé. Une des plus belles villes médiévales dans ce coin d’Espagne, incontournable, au point d’en faire son point d’ancrage. Elle respire le simple plaisir de la vie à travers ses bars à tapas, ses rues grouillantes, sa mixité sociale épanouie, la gentillesse croisée à la première rencontre. À ceux dont le quotidien est noirci par toutes sortes de difficultés, un passage calle Laurel (photo) ou calle San Juan sera plus efficace que toute ordonnance médicale.
Et c’est tellement bon !

Deux villages à visiter  (parmi beaucoup d’autres)

Le charme de Laguardia

Nous sommes là au cœur de la Rioja Alavesa, côté Pays basque, un des deux terroirs les plus réputés de Rioja, avec 12 000 hectares sur les 70 000 de toute l’appellation. Le vignoble est ancien, la production raisonnée. Le paysage, de montagnes et falaises, est spectaculaire. Au cœur du tableau coule l’Ebre et ses rives ombragées, surplombé de villages en pierre ocre bien resserrés autour de leur église fortifiée, frontière entre le Pays basque et la Rioja géographique.
Une halte s’impose au Centre thématique du vin Villa Lucia, à la fois cave très ancienne, incontournable musée vinicole aux installations de pointe et restaurant gastronomique.
Le cépage rouge tempranillo y est à l’honneur. Visites, dégustations, animations, ateliers cuisine sont organisés. C’est à Laguardia et ses alentours que se trouve la plus forte concentration de caves de la Rioja, dont l’emblématique Marqués de Riscal et son hôtel imaginé par le célèbre architecte américain Franck Gehry (voir ci-dessus). Quant à la ville fortifiée de Laguardia elle-même, très appréciée des touristes espagnols, elle est pleine de charme, de ruelles anciennes, de placettes ombragées, de vieux palais et d’une église très visitée, Santa Maria de los Reyes, avec un portique exceptionnel du XIVe siècle fait de pierres polychromes, remarquablement préservé. Laguardia a été élu plus beau village d’Espagne.

Briones et sa falaise

Ce village médiéval vaut vraiment le détour, bénéficiant d’une situation unique avec cette falaise surplombant l’Ebre. Les 900 habitants ont la chance d’avoir sous leurs yeux un si riche patrimoine. Les églises témoignent de l’importance du village jadis. Les Journées Médiévales, déclarées d’intérêt touristique national en 2012, ont lieu mi-juin.

 

Mais aussi les dinosaures, les randonnées, un parc naturel etc…

Tout est possible selon que vous aimez telle ou telle activité. Car la Rioja est riche d’une fascinante histoire. On peut par exemple y découvrir des traces de dinosaures ancrées dans le sol. Selon les scientifiques, La Rioja est l’un des endroits paléontologiques les plus importants au monde. Les enfants s’amuseront à être les premiers à découvrir leurs empreintes ou tenteront de marcher comme eux pour apprendre ainsi quels étaient leurs mouvements.
A 72 kilomètres de Logroño, vous trouverez la localité d’Enciso : son Centre paléontologique vous invitera à connaître en détail les 40 gisements répartis dans toute la zone. Parmi eux, celui de Valdecillo est l’un des plus simples à interpréter ; dans celui de Conargo, la qualité des ichnites donne la sensation que les dinosaures viennent à peine de passer ; celui de l’Era del Peladillo, à Igea, constitue le premier gisement d’Europe et le troisième du monde en nombre de traces.

La Rioja est aussi un lieu de passage sur le chemin de Saint-Jacques : de nombreuses églises et monastères invitent à la méditation.

Pour les amoureux de randonnées et de balades, La Rioja saura vous offrir des paysages magnifiques depuis le San Lorenzo qui culmine à 2 271 mètres d’altitude.

Pour les amoureux de la faune et de la flore, rendez-vous au Parc Naturel de la Sierra de Cebollera, situé dans les montagnes. Cet espace protégé possède une importante variété d’arbres, tels que les pins noirs et les chênes tauzins, mais aussi un grand nombre d’espèces animales comme la loutre et le renard, et des rapaces forestiers, tels que l’aigle botté.

Des suggestions pour organiser votre séjour

Pour une semaine, l’idée serait de passer 1 jour à Bilbao (lieu d’atterrissage pour les golfeurs venant du Nord) puis d’aller directement par voiture à Logroño -environ 1 h 30 de trajet très fluide- séjourner dans un des hôtels que nous vous recommandons, situés en plein centre-ville, tous proches du quartier historique et animé, passer 4 jours sur place en découvrant chaque jour un des 4 golfs de la région (tous 18 trous), une partie le matin par exemple et visite des Caves -les fameuses Bodegas- les plus réputées l’après-midi ainsi que les villages pittoresques alentour, l’expérience des bars à tapas le soir est indispensable, puis une journée consacrée soit à la découverte de la station de montagne d’Ezcaray, ou sur la trace des dinosaures ou une randonnée parmi les nombreuses possibles, enfin, retour par Pampelune pour une visite d’une journée ou, selon vos préférences, l’incroyable désert des Bardenas Reales et ses reliefs lunaires.

Pour faciliter votre choix, voici notre sélection :

– Avion : selon votre lieu de départ, vols normaux ou low-cost, arrivée à Bilbao

– Séjour à Logroño

. Hôtel Gran Via (photo) : www.hotelgranvialogrono.com. Bon rapport qualité/prix en plein coeur de la ville

. Mercure Hotel Carlton : www.hotelcarlton@pretur.com. Une autre bonne adresse dans le centre.

. Hôtel Marques de Vallejo : www.hotelmarquesdevallejo.com. Un boutique hôtel à 20 mètres de la cathédrale et des tapas.

Golf (tous à moins d’une heure de Logroño)

– Sojuela Club de Campo La Rioja : www.clubdecamposojuela.com

– Logroño Golf Club: www.golflogrono.es

-Izki Golf .Club: www.izkigolf.eus

-Rioja Alta Golf Club : www.info@golfrioja.com

Dégustation

Afin de bien s’y retrouver et de comprendre les subtilités du vin de Rioja, nous vous conseillons fortement de prendre conseil auprès d’un expert-sommelier (educador en viños en castillan).

Pour cela, il vous suffit d’écrire à : info@eleducadorenvinos.com .

Après 3 ans passés à Bordeaux et une grande connaissance des vins du monde, notre homme, qui parle un français impeccable, vous fera découvrir les meilleurs endroits pour goûter les divers cépages. Vous ne serez pas déçus.

Pour toute information concernant votre voyage golfique et touristique :

Le mieux est de s’adresser à Urko Zabala Asua de l’agence Planearte : ce Basque attentif, serviable et professionnel vous accueillera avec la plus grande gentillesse.

À noter qu’il propose un package très intéressant comprenant
3 greenfees, une visite de Bodega, trois nuits en hôtels 4* avec petit déjeuner, deux diners etc pour  430 € seulement ! Impossible à battre.

Pour réserver : contacter Urko de l’agence Planearte au +34 673 735 420 ou +34 941 100 051

www.golfinrioja.com ou www.planeartelarioja.com

Également : Oficina de Turismo de La Rioja C/ San Millán, 2526004  Logroño, La Rioja  (La Rioja) lariojaturismo@lariojaturismo.com
lariojaturismo.com/fr/communaute/larioja
Tél.:+34 941287354

 

 

 

 

Dans la même catégorie
27 janvier 2020

Torrey Pines : Marc Leishman solide vainqueur, Rahm et Rory derrière, Woods 9e

C’était la semaine des Australiens : Marc Leishman a gagné à Torrey Pines le Farmers Insurance et Lucas Herbert s’est imposé à Dubai. Leishman termine […]

26 janvier 2020

LPGA : Céline Boutier 4e en Floride, à la Suédoise Madelene Sagstrom la victoire

Céline Boutier, 26 ans, a réalisé une nouvelle performance : la jeune Parisienne qui brille sur le circuit LPGA a fait un top 5 en […]

herbert dubai
26 janvier 2020

Dubaï : l’Australien Herbert s’impose en play-off, Lorenzo-Vera dans le top 10

L’Australien Lucas Herbert a dû batailler deux trous  supplémentaires pour disposer du Sud Africain Christiaan Bezuidenhout en play-off. Idéalement placé à l’aube du dernier tour, […]

26 janvier 2020

Torrey Pines : Rahm leader, Palmer et McIlroy derrière, Woods s’accroche

Le dernier tour du Farmers Insurance Open à Torrey Pines s’annonce passionnant ce dimanche soir. Tous à vos postes (de télévision).  Jon Rahm a claqué […]

25 janvier 2020

Céline Boutier 5e à cinq coups de la tête en Floride

Six birdies pour un petit bogey et un 67 : Céline Boutier est en 5e position à -10 en Floride, à cinq coups de la […]

victor perez
25 janvier 2020

Victor Perez : « Une très bonne chance pour demain »

Retour en images sur la fantastique performance de Victor Perez à Dubaï lors du 3e tour. Le Tarbais occupe la 2e place à la veille […]

25 janvier 2020

Dubaï : Victor Perez 2e à un coup de Wu avant le dernier tour

Victor Perez a encore une fois brillé sur l’European Tour en prenant la deuxième place à l’Omega Dubai Desert avant le dernier tour : il […]

25 janvier 2020

Torrey Pines : Ryan Palmer en tête devant Snedeker, Woods, Rahm et McIlroy bataillent

À Torrey Pines, pour le Farmers Insurance, Ryan Palmer (photo PGA) a rendu une belle deuxième carte de 62 pour prendre la tête alors que […]

pepperell dubai desert classic
24 janvier 2020

Dubaï : 3 Français en embuscade derrière Eddie Pepperell

Sur un parcours moins punitif que la veille, les joueurs de l’European Tour ont signé quelques belles performances vendredi lors du 2e tour. Derrière l’Anglais […]

24 janvier 2020

Torrey Pines : Woods démarre bien, McIlroy et Rahm très bien, Cappelen et Bradley en tête

À Torrey Pines, on attendait le retour du Tigre : il a répondu présent lors du premier tour du Farmers Insurance qui se déroule cette […]

tiger stinger video
23 janvier 2020

Vidéo : Tiger vous explique son secret pour faire son fameux Stinger

Dans cette vidéo postée par son équipementier TaylorMade Tiger Woods révèle les clés pour réaliser un des coups qu’il maitrise quasi à la perfection le […]

tiger torrey pines
23 janvier 2020

Tiger Woods sur son parcours favori de Torrey Pines pour un 83e titre ?

On le sait : Tiger Woods aime ce parcours californien de Torrey Pines où se joue à partir de ce jeudi le Farmer’s Insurance. Entre 1998 […]

22 janvier 2020

Augusta : des photos étonnantes prises par Google Earth 

Jauni et dépourvu de sable dans les bunkers le parcours du Masters photographié certainement à la fin de l’été dernier parait moribond mais rassurez vous […]

22 janvier 2020

Westwood, Ryder Cup, salle de gym et eau gazeuse

Avec 10 Ryder Cup à son actif en tant que joueur et un probable futur capitanat en Italie Lee Westwood pensait en avoir fini avec […]

bee and golfers abeille golf
21 janvier 2020

Golfeurs et abeilles cohabitent à Singapour

En marge de l’Open de Singapour remporté par Matt Kuchar au Sentosa Golf Club, quelques joueurs de l’Asian Tour ont été sensiblisés aux défis environnementaux […]

20 janvier 2020

Les 100 meilleurs parcours français, selon le classement de journalistes britanniques spécialisés

Brian Ward, Jim McCaan et leurs équipes de Top100golfcourses qui dressent le classement des meilleurs golfs de chaque pays dévoilent aujourd’hui leur classement des 100 […]

martin kaymer
18 janvier 2020

Martin Kaymer bientôt de retour au sommet ?

Auteur d’un très bon tournoi à Abu Dhabi sur un parcours où il s’est imposé 3 fois par le passé – il a terminé à […]

ABU DHABI Championship desert swing
18 janvier 2020

Présentation du Desert Swing, le véritable coup d’envoi de la saison de l’European Tour

Les trois tournois de la péninsule arabique au mois de janvier marquent traditionnellement la rentrée pour les ténors du circuit européen. Cette année n’échappe pas […]

Koepka dechambeau trophees instagram
16 janvier 2020

Koepka clashe DeChambeau sur Instagram

Chambré par Bryson DeChambeau qui affirmait sur sa plateforme de jeux en réseau que Brooks Koepka n’avait pas d’abdominaux, le numéro 1 mondial a réagi […]

16 janvier 2020

Koepka déjà au point, Jacquelin et Lorenzo-Vera aux portes du top 10

7 de nos 9 représentants ont joué sous le par jeudi et se positionnent dans la première moitié du classement de l’Abu Dhabi Championship dominé […]