UNE TRIBUNE DE IVAN MORRIS

La technologie a rendu le jeu trop facile pour les meilleurs pros : limitons le vol de la balle !

2 novembre 2020

Dérouté par ce qui s’est passé à l’US Open, et juste avant le Masters, notre ami irlandais Ivan Morris nous invite aujourd’hui à réfléchir sur l’impact de la technologie sur l’évolution du golf professionnel et les conséquences à attendre si le R&A et l’USGA ne réagissent pas rapidement.

Ivan Morris, écrivain et chroniqueur de golf, sait de quoi il parle : il a un handicap à un chiffre depuis 60 ans !

Vos réactions sont les bienvenues…

 


Mon cauchemar : le green du 1 à Augusta touché au drive !


En ce moment, mon cauchemar récurrent met en scène le nouveau champion de l’US Open, Bryson DeChambeau, debout sur le premier tee d’Augusta, agitant vigoureusement son tout nouveau pilote Cobra 48 pouces et atteignant le bord avant du green d’un coup puissant avant de rentrer un putt de 12 mètres pour eagle. C’est une pensée dérangeante pour le sommeil, une pensée qui reste toutefois dans les limites du possible.

L’ironie est que le récent gagnant du dernier Majeur n’est en aucun cas un bucheron hors de contrôle et musclé. Oui, il est aussi fort qu’un bœuf et balance fort (on se demande combien de temps il pourra continuer sans se blesser !) mais, tout ce qu’il fait est soigneusement planifié dans la mesure où il l’écrit à l’avance dans le cahier qu’il consulte constamment pendant le jeu.

Il semble que le seul moyen d’arrêter Bryson soit de le mettre sur un parcours criblé de doglegs impossibles à raccourcir. En l’occurrence, Augusta est fait pour des frappes longues stratégiques, un jeu d’approche de précision et un putting précis et mortel. Bob Jones et Alister MacKenzie ont conçu Augusta National pour offrir de faibles scores à un jeu offensif méticuleusement précis. Leur philosophie et leur approche combinées visaient à la conception suivante du golf : un terrain de golf qui n’offre pas la possibilité de scores bas a quelque chose qui cloche. L’essence du golf est l’aventure et le secret de l’aventure est la variété.

Pour l’USGA, tenter de «mettre à l’épreuve» un parcours de golf est une abomination sans joie. Le sentiment de réussite quand on parvient à réaliser un joli coup de récupération osé est le coup le plus amusant au golf : il permet au golfeur d’utiliser tous ses talents. Des parcours plus petits, des greens plus petits, plus de doglegs obligeront les golfeurs à devenir plus précis. Les frappeurs peuvent prendre tous les risques qu’ils aiment, mais approcher des greens qui seraient des cibles plus petites et mieux défendues les ferait réfléchir davantage.


Fairways étroits et roughs épais : pas suffisant…


L’attitude de l’USGA a poussé la création de parcours de golf ennuyeux où jouer directement au milieu de fairways plus étroits que les greens est considéré comme le seul moyen. DeChambeau a délibérément fait éclater cette théorie en mille morceaux.
Je dis : laissez-les jouer et taper fort : mais plus ils s’éloigneront de la ligne idéale, plus le prochain coup devrait être difficile. Le sens juste de l’aventure qui consiste à essayer de compenser un coup raté devrait être extrêmement risqué et difficile, mais possible. Le par ne devrait pas être pertinent.

Pour un homme « normal », on peut dire que les meilleurs pros frappent la balle trop loin. Le jeu d’aujourd’hui est devenu beaucoup trop facile pour eux dans la mesure où tout terrain de golf comme le merveilleux et ancien parcours de Winged Foot doit être trompé pour empêcher les pros de le déchirer. Le trou 9, par 5 de 516 mètres de long, droit comme une flèche, plat comme une crêpe, en est un parfait exemple : lors du dernier tour de l’US Open, De Chambeau a balancé un drive de 342 mètres… dépassé par son compagnon de jeu Matthew Wolff de 11 mètres et par Dustin Johnson dont le drive a atteint 382 mètres ! De tels exploits signifiaient un deuxième coup de fer 9 ou de wedge sur un par 5 de 516 mètres !. Pas étonnant qu’il y ait eu un paquet d’eagles enregistrés lors du tournoi !

L’USGA et R&A ont eu raison de commander un rapport sur l’impact des longues frappes plus tôt cette année. Le rapport a conclu que « les progrès de la distance au drive menaçaient de saper le principe fondamental du golf qui est l’utilisation d’un large éventail de compétences pour réussir ».


Attention danger : audience télé en baisse


Ce qui devrait être plus inquiétant pour le golf professionnel (ce n’est pas pertinent en ce qui concerne le golf de club amateur «sans rapport»), c’est que les tactiques sans précédent employées par DeChambeau ont été vues par «la plus petite audience jamais enregistrée» à la télévision pour un Majeur. Ce n’est pas une surprise : je ne compte plus le nombre de golfeurs passionnés et réguliers qui ne regardent plus le golf pro à la télé, «trop ennuyeux, trop lent, sans suspense». Un tristement célèbre passionné de golf comme moi ne se soucie même plus de regarder les derniers tours des tournois à la télé. Ne parlons pas des trois premiers jours de tournoi ! Que penseront de cela les entreprises qui sponsorisent le golf si la tendance devait se poursuivre ?
Le golf professionnel serait très stupide de ne pas tenir compte des signes avant-coureurs clairs selon lesquels il devient «ennuyeux et peu commercialisable». J’espère que l’US Open 2020 s’avérera un virage raté  dans l’évolution d’un jeu vieux de 600 ans.

Il est effrayant d’ailleurs que les entraîneurs de golf du monde entier disent aux enfants que pour gagner un tournoi important, ils devraient apprendre à frapper la balle à 350 mètres et plus, à se focaliser sur les chiffres et les statistiques et à intégrer la stratégie de golf de la même manière que DeChambeau.
Sans changement à venir, aucun golf de moins de 8 000 mètres ne pourra accueillir les champions du futur. Qui va les construire et les financer? La meilleure façon de perturber les données sans recourir à la supercherie que nous avons vue à Winged Foot est un énorme problème pour les responsables du golf mondial. La solution est évidemment, pour moi, un retour en arrière avec une vitesse de la balle plus maitrisée et plus lente.


S’amuser avec des amis à un prix raisonnable


Avant que les Majeurs de l’année prochaine ne commencent, c’est peut-être la dernière occasion de s’attaquer à ce problème qui peut nous échapper. Winged Foot a démontré au-delà de tout argument que les fairways étroits et les hautes herbes dans les roughs sont incapables de mettre seuls en question les défis posés par la puissance au drive. Où est l’approche stratégique que requiert le jeu ?

Bryson ne doit pas s’inquiéter. Les frappes longues sont relatives et il a déjà les compétences, la force, l’intelligence et l’application pour faire face à tout ce que le R&A et l’USGA décideront finalement. C’est la raison pour laquelle les deux QG devraient simplement continuer à travailler et faire reculer la technologie une fois pour toutes. Sinon il n’y aura plus très bientôt de parcours appropriés pour ces longs frappeurs.

La grande majorité des golfeurs ont des ambitions modestes. Beaucoup de golfeurs amateurs n’ont jamais assisté à un tournoi de golf professionnel. Qu’ils sachent qu’il existe encore des liens entre le sport loisir et le sport professionnel : leurs avantages sont liés ! Il convient de permettre aux associations professionnelles de golf de trouver la bonne direction future du sport que nous aimons. N’écoutez pas non plus les fabricants et les propriétaires de magasins de golf : ils ne se sont jamais aussi bien portés ! À l’ère de la pandémie, les ventes au détail sont en plein essor, mais les moteurs «gonflés» ne sont qu’une petite partie de celui-ci. Les gants, les balles, les vêtements, les accessoires, les ensembles de fers, les putters et les cales se vendent bien et le panier moyen dépasse généralement les 500 €.

Le golf et l ‘«industrie du golf» sont des choses différentes. Aux yeux des industriels , les golfeurs existent pour être exploités au nième degré à chaque occasion. Faire de gros profits exigés par des actionnaires qui ne se soucient que de leurs propres résultats est le nom de leur jeu, pendant « s’amuser et faire de l’exercice social  » est l’objectif de la vaste majorité des golfeurs (90%). Or, le plaisir s’épuise lorsqu’un terrain de golf est trop long et qu’il faut plus de 5 heures pour terminer 18 trous.

L’industrie du golf promeut l’idée que le golf doit se développer et continuer à développer de nouvelles technologies pour assurer sa survie à long terme. Mais les traditionalistes comme nous qui ont joué au golf toute leur vie n’ont aucun souci à ce que le jeu reste exactement le même et demeure un passe-temps agréable. Surtout, ils veulent qu’il soit abordable : pas avec des drivers à plus de 500 € et des abonnements annuels à plus de 2000 €.

Et enfin, permettez-moi de souligner (à nouveau) que la seule raison pour laquelle je veux voir la balle voler moins (pour les golfeurs d’élite) est que nous ne pouvons pas continuer à élargir les terrains de golf. C’est trop cher et insoutenable. C’est le cœur et l’âme de la question de mon point de vue.

Ivan Morris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la même catégorie
golf en france

Contraintes administratives et environnementales : «  Il faut 10 ans pour construire un golf »

Au cours des diverses enquêtes que nous avons menées tout au long de cette année, la thématique environnementale paraît bien la plus délicate à gérer. […]

Règles

Les premières règles de 1744 : c’était plus simple avant… en apparence !

Les 24 règles du golf soumises aujourd’hui à plusieurs alinéas et commentaires divers, en font le quasi concurrent de notre Code civil… Edictées en 1744, […]

surfrequentation-parcours-membres-cotisation Photo by MATT KING / GETTY IMAGES ASIAPAC / Getty Images via AFP
Vie de clubs

La surfréquentation des membres de golf bientôt à l’origine d’une évolution du système de cotisation ?

Voici un débat qui anime de plus en plus de discussions dans tous les golfs, principalement dans les structures associatives : certains directeurs estiment qu’il […]

Règles

Vous avez dit stymie ?

Définitivement disparu en 1952, le stymie faisait partie intégrante du jeu de golf depuis que les premières règles furent édictées. Pendant près de deux siècles, […]

Organogreen : une nouvelle approche face au défi environnemental des golfs

Les golfeurs ignorent le plus souvent cette nouvelle réalité environnementale… Et pourtant, il faudra bien s’adapter rapidement : les golfs vont devoir repenser leurs pratiques […]

BMW PGA Championship Wentworth Golf Club Photo © Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Argent, règles, parcours, LIV, PGA...

Les dérives du golf au rendez-vous de Wentworth : B. Pascassio et I. Morris prennent position

Le tournoi BMW de Wentworth dans la banlieue chic de Londres aura, cette semaine, une saveur particulière. Outre le débat sportif sur le parcours d’Harry […]

SECHERESSE GOLF GREEN DEPART FAIRWAY SECHERESSE-GOLF-GREEN-DEPART SECHERESSE-GOLF-GREEN-DEPART ©Armin Weigel / dpa / AFP
Interview

Alejandro Reyes : « Une des solutions passe par le développement génétique de nouvelles graminées » (2/2)

Alors que la sécheresse sévit sur toute l’Europe et que la France du golf est touchée de plein fouet par cette situation catastrophique, la suite […]

alejandro-reyes-Lara-Arias-tas ©DR
Interview

Alejandro Reyes : « Une trentaine de golfs français nous consultent » (1/2)

Que devient Alejandro Reyes ? Le superintendant du Golf National pour la Ryder Cup 2018 est aujourd’hui un des consultants les plus demandés en matière […]

louis tellier arnaud massy la boulie
US Open 2022

Louis Tellier, le Français qui termina au pied du podium de l’US Open de 1913

Dans une chronique histoire, Philippe Palli nous avait éclairé sur l’histoire du pro Louis Tellier, le premier français à avoir remporté au début du siècle […]

Un vrai cadeau à moins de 20 euros

Fêtes des pères : offrez les Miscellanées du Golf de Georges Jeanneau !

Il est encore temps d’avoir un bonne idée de cadeau pour son papa golfeur. Pour la fête des pères, offrez lui le dernier livre de […]

PGA Tour

Le jour où… Roger Maltbie remporta en 1976 la 1ere édition du Memorial

Vainqueur de la première édition du Memorial Tournament, l’Américain Roger Maltbie n’est pas le plus illustre des champions figurant au palmarès de ce tournoi créé […]

PGA Championship Southern Hills Country Club Photo by Scott Halleran / Getty Images North America / Getty Images via AFP
PGA Championship

Southern Hills, l’endroit du PGA Championship pas si tranquille…

Le très privé Southern Hills Country Club accueille cette année le 104e PGA Championship non sans une certaine appréhension au regard de son histoire, jalonnée […]

Rich Beem Photo by ROBERTO SCHMIDT / AFP
PGA Championship

Il y a 20 ans, Rich Beem s’imposait devant Tiger Woods…

L’une des plus grandes surprises de l’histoire du PGA Championship demeure la victoire en 2002 de Rich Beem. Ce joueur obscur du PGA Tour va […]

Une saga familiale depuis 40 ans

Patrick Schmidlin : “Chez Golf Plus, le service est toujours la priorité n°1”

Cette année, Golf Plus fête ses 40 ans. Le temps pour Golf Planète de rendre hommage à la famille Schmidlin qui est à l’origine de […]

Éditions Plon

Réédition du Dictionnaire Amoureux du Golf, de André-Jean Lafaurie

S’il y a un livre que tous les golfeurs et les golfeuses doivent avoir en permanence sur leur table de chevet ou de salon, c’est […]

Une enquête Golf Planète

Construction de golfs en France (2ème partie) : quelles régions sont saturées ?

Le thème de cette deuxième partie de l’enquête de Golf Planète sur la construction des golfs en France porte sur la saturation éventuelle de certaines […]

morgan-hoffmann ©Getty/AFP
Belle histoire

Morgan Hoffmann manque le cut mais retrouve la lumière

Même s’il n’a pas franchi le cut et que la perspective de conserver un droit de jeu s’éloigne, Morgan Hoffmann a quitté Harbour Town rassuré […]

Chantilly la Forêt et Cameyrac

Direction des golfs : place aux jeunes ! Avec Théo et Damien…

Golf Planète et LeClub Golf ont eu le plaisir de faire un tour des golfs de France et à vous présenter leurs directeurs. Manière de […]

la Chronique de Philippe Palli

Jeannine Gaveau (1903-1950) : la championne française au swing pur

Gaveau ! Janine, Jeanine ou Jeannine ? Dans le registre des naissances, le prénom enregistré est : Jeannine. Alors allons-y avec cette orthographe ! Jeannine Marguerite […]

numbers augusta chiffres
The Masters

Chiffres et petites phrases à retenir du 1er tour du Masters d’Augusta

Retour en chiffres et en déclarations sur cette première journée à Augusta. Les enseignements à tirer et les réactions des joueurs à l’issue d’un premier […]

Bobby Jones AFP PHOTO/JEFF HAYNES
The Masters

Bobby Jones n’a jamais eu l’ambition de créer le Masters !

En prenant possession du terrain à Augusta en 1931, Bobby Jones n’envisageait absolument pas la création d’un tournoi, a fortiori le Masters. Mais les difficultés […]

Club House augusta national Photo by JEFF HAYNES / AFP
Masters

Pourquoi l’Augusta National a failli ne jamais exister ?

L’un des golfs les plus connus au monde n’aurait jamais dû sortir de la terre d’Augusta qui a autrefois servi de pépinière. En effet, un […]

Mark Alexander ou l’art de photographier l’âme des parcours de golf

Photographier des golfs n’est pas chose facile. Saisir un parcours dans son essence, dans sa singularité, capter son originalité et son meilleur visage nécessitent non […]

The Masters

Deux ou trois choses à savoir sur Bobby Jones et le Masters

Une chronique de Ivan Morris Bobby Jones n’a jamais révélé exactement pourquoi il s’est retiré de la compétition à l’âge de 28 ans après avoir […]

Légende

Lorena Ochoa entre au très select Hall of Fame de la LPGA

En décidant de changer ses critères d’admissions, la LPGA a annoncé l’intronisation au sein du Hall of Fame de la LPGA la Mexicaine Lorena Ochoa, […]

PGA Tour

Le Valero Texas Open a 100 ans !

Créé en 1922, le Valero Texas Open s’est toujours déroulé dans la même ville de San Antonio. Un siècle de présence qui a occasionné de […]

ENQUÊTE GOLF PLANÈTE 

Où en est la construction des golfs en France ? (1ère partie)

Où en est la construction des golfs en France ? Golf Planète inaugure une série d’articles que vous retrouverez régulièrement tout au long de cette année […]

National Golf Week

Hubert Privé, l’Ukraine et la National Golf Week…

Hubert Privé sera naturellement présent cette semaine à la National Golf Week, lui l’auteur du trophée des Trophées du Golf et l’artiste passionné dont les […]