Une chronique de Ivan Morris

Golfeurs seniors et avancées technologiques : comment faire face ??

30 janvier 2022

Le progrès technique a aussi touché le monde du golf : les performances développées par nos champions toutes semaines sur les circuits professionnels en sont une parfaite illustration.

Et nous simples amateurs, que retenir de cet apport que les équipementiers mettent en avant dans leurs publicités et dans leurs discours. D’autant plus quand l’âge nous oblige à encore plus de modestie…

Ivan Morris, notre chroniqueur irlandais – marié à une Française ! -, handicap à un chiffre depuis 60 ans et écrivain, nous livre son expérience et son avis. Avec une conclusion : le sac de golf parfait n’existera jamais. Alors, prenez votre pied en jouant avec vos amis et ne bataillez plus à chercher un Graal impossible….

 


Moi joueur passionné de clubs en hickory…


Une chronique d’Ivan Morris

 

En tant que joueur passionné des anciens clubs en hickory, je suis horrifié au souvenir de ce que j’ai infligé à ce type de clubs lorsque mon grand-père Michael a déployé tous ses efforts pour m’inciter à jouer au golf. Cela s’est passé durant l’été 1961 et j’avoue avoir cassé plusieurs clubs dès ma première semaine d’initiation !

Comment pouvais-je savoir que des bois issus arbres n’ayant pas été naturellement traités étaient désespérément très fragiles ? Ces clubs en hickory ont fini à la poubelle : pour être exact, j’ai conservé les têtes qui sont toujours opérationnelles 60 ans plus tard, avec des nouveaux shafts bien sûr.

Mon premier ensemble de clubs à manche en acier a coûté 10 livres irlandaises au total et comprenait un brassie sans nom, une sorte de bois 2 dans le jargon d’aujourd’hui, avec un manche si rigide et si lourd qu’il serait classé X-500 aujourd’hui. Il me servit de bois de fairway jusqu’à son remplacement par un Spalding Robert T. Jones, bois 4 doté d’une tête rouge peinte de couleurs vives et arborant un insert en os noir et blanc fantaisie.

Mes premiers fers furent un 3 et un 4 (noir avec de la rouille First Flights) accompagnés d’un 5, d’un 7 et d’un 9 (Cary Middlecoff, je crois). Je n’avais pas de wedges mais un putter Golden Goose aux pouvoirs divins qui a fait des merveilles sur les greens. Cette étrange collection m’a propulsé à 10 de handicap … en 10 mois.

J’ai économisé avec parcimonie et au début de l’été 1963, j’ai acheté un set de fers Dunlop Peter Thomson : chacun coutant  4 livres16 shillings et 3 pence : une véritable fortune ! J’ai choisi de compléter mon set insolite en achetant un fer 2 et un sand wedge. J’ai appris tout seul à jouer une variété de coups avec ce fer 2 semblable à celui qu’utilisa Seve à Pedreña lors de son initiation sur la plage, à l’abri de tous les regards.

Les fers Thomson et les bois Jones m’ont amené à 2 de handicap (probablement l’équivalent de +2 aujourd’hui) et un an plus tard, ils ont voyagé avec moi quand j’ai rejoint l’université de Floride en 1965 grâce à une bourse.
En Amérique, je suis passé à des clubs Wilson. Au cours des 15 années suivantes, j’ai joué à zéro ou 1 avec les derniers clubs Wilson, chaque nouvelle année jusqu’au début des années 1980.

Au fur et à mesure que je vieillissais et que mon jeu commençait à décliner, j’ai paniqué à l’idée de devenir un collectionneur de clubs. Je changeais régulièrement d’équipements suite à des caprices parfaitement illogique et je justifiais ainsi mes folies à ma sainte épouse: « Jouer au golf m’évite plein d’ennuis. Je ne cours pas les filles, je ne fais pas des paris sur les chevaux, je ne fume pas et je ne bois pas. Tout le monde a droit à un vice ! ».  
À mon avis, les clubs de golf ont toujours été des outils sans attaches sentimentales. Chaque fois que mon jeu connaissait des problèmes, je changeais de club !

 


Les fabricants ne se soucient que des longs frappeurs


Maintenant que je viens de dépasser les 75 ans et que j’ai perdu 30 kms/h de vitesse de swing, mes baisses de forme sont naturellement plus fréquentes. Et je suis plus que jamais en panique parce que je n’aurais jamais pensé que les fabricants de clubs et de balles auraient rendu le jeu aussi difficile pour les golfeurs âgés tout en le rendant plus facile pour les jeunes rats fréquentant les salles de gym !
Peu importe à quel vitesse je frappe la balle, elle n’ira pas très loin de toute façon : 200 mètres si elle roule bien et si j’ai de la chance). Les gars avec qui je joue me dépassent généralement de 60 mètres. Si l’on est incapable de balancer le club à plus de 160 kms/h et de générer suffisamment de rotation à l’impact pour lancer la balle en l’air, la balle d’aujourd’hui ne volera pas.
Plus je joue avec des clubs et des balles actuels, plus je réalise que les fabricants ne se soucient que des longs frappeurs. La distance est leur seule préoccupation !

Ce n’est pas parce qu’une balle est plus « soft » » qu’elle tourne davantage. Ce n’est pas parce qu’elle est aussi dure qu’un rocher qu’elle vole moins. Ce qui va la propulser dans l’air, c’est la combinaison de la vitesse d’impact, de la précision de la frappe et de la configuration aérodynamique de ses alvéoles.

Pour compliquer encore les choses, un frappeur de balle précis (comme moi !) transfère 90 % de son poids sur son pied gauche avant de tourner la face du club vers la terre et de frapper square à l’impact : ceci n’est pas propice à favoriser les balles hautes. Avec une remarque : garder son poids sur son pied droit pour aider la balle à s’élever dans l’air est la meilleure recette garantissant un désastre !


Le golf n’est pas un jeu parfait


Les choix disponibles ont leurs partisans et leurs détracteurs. Le golf n’est pas un jeu parfait… et je ne suis pas parfait. Jouer avec une balle destinée à obtenir de la distance et il sera plus difficile de la contrôler autour des greens. Jouer avec une balle qui s’avère de grande qualité autour des greens et elle vous décevra quand elle sera sur le tee.

La balle Titleist Pro-V1 qui a été développée par des scientifiques de la NASA au début des années 2000 a révolutionné le monde du golf. Le golf était autrefois un jeu plutôt d’homme mature basé sur l’agilité et la compétence. Aujourd’hui, c’est un jeu de pouvoir plus dédié aux jeunes. À l’ère du spatial, il y a peu de joie dans la technologie pour les personnes âgées. Changer d’équipement n’a jamais été une garantie de succès.

En écrivant cet article, mon intention initiale était d’inclure une fiche technique à partir de mes différents usages de clubs et de balles. Mais j’ai réalisé que ce serait inutile. Le golf est un jeu individuel. Nous devons tous nous faire notre propre opinion à partir de nos propres expériences, en tirant les leçons de nos erreurs.
L’objectif d’un golfeur reste de se faire plaisir en pratiquant son sport favori. Essayer d’être heureux en se promenant, en disant des choses sensées ou non avec ses partenaires, en frappant quelques bons coups et en sachant quel jour on est.
Voilà ce que je devrais rechercher dans mes dernières années de pratique, en oubliant de m’entrainer à essayer 280 mètres au drive ou à réaliser tel ou tel coup impossible. Tout ça, c’est du passé !

Et puis, il faut se rendre à l’évidence : le sac de golf parfait n’existe pas et n’existera jamais.

Ivan Morris

 

 

Mots-clés :
Ivan Morris
Dans la même catégorie
BMW PGA Championship Wentworth Golf Club Photo © Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
Argent, règles, parcours, LIV, PGA...

Les dérives du golf au rendez-vous de Wentworth : B. Pascassio et I. Morris prennent position

Le tournoi BMW de Wentworth dans la banlieue chic de Londres aura, cette semaine, une saveur particulière. Outre le débat sportif sur le parcours d’Harry […]

SECHERESSE GOLF GREEN DEPART FAIRWAY SECHERESSE-GOLF-GREEN-DEPART SECHERESSE-GOLF-GREEN-DEPART ©Armin Weigel / dpa / AFP
Interview

Alejandro Reyes : « Une des solutions passe par le développement génétique de nouvelles graminées » (2/2)

Alors que la sécheresse sévit sur toute l’Europe et que la France du golf est touchée de plein fouet par cette situation catastrophique, la suite […]

alejandro-reyes-Lara-Arias-tas ©DR
Interview

Alejandro Reyes : « Une trentaine de golfs français nous consultent » (1/2)

Que devient Alejandro Reyes ? Le superintendant du Golf National pour la Ryder Cup 2018 est aujourd’hui un des consultants les plus demandés en matière […]

louis tellier arnaud massy la boulie
US Open 2022

Louis Tellier, le Français qui termina au pied du podium de l’US Open de 1913

Dans une chronique histoire, Philippe Palli nous avait éclairé sur l’histoire du pro Louis Tellier, le premier français à avoir remporté au début du siècle […]

Un vrai cadeau à moins de 20 euros

Fêtes des pères : offrez les Miscellanées du Golf de Georges Jeanneau !

Il est encore temps d’avoir un bonne idée de cadeau pour son papa golfeur. Pour la fête des pères, offrez lui le dernier livre de […]

PGA Tour

Le jour où… Roger Maltbie remporta en 1976 la 1ere édition du Memorial

Vainqueur de la première édition du Memorial Tournament, l’Américain Roger Maltbie n’est pas le plus illustre des champions figurant au palmarès de ce tournoi créé […]

PGA Championship Southern Hills Country Club Photo by Scott Halleran / Getty Images North America / Getty Images via AFP
PGA Championship

Southern Hills, l’endroit du PGA Championship pas si tranquille…

Le très privé Southern Hills Country Club accueille cette année le 104e PGA Championship non sans une certaine appréhension au regard de son histoire, jalonnée […]

Rich Beem Photo by ROBERTO SCHMIDT / AFP
PGA Championship

Il y a 20 ans, Rich Beem s’imposait devant Tiger Woods…

L’une des plus grandes surprises de l’histoire du PGA Championship demeure la victoire en 2002 de Rich Beem. Ce joueur obscur du PGA Tour va […]

Une saga familiale depuis 40 ans

Patrick Schmidlin : “Chez Golf Plus, le service est toujours la priorité n°1”

Cette année, Golf Plus fête ses 40 ans. Le temps pour Golf Planète de rendre hommage à la famille Schmidlin qui est à l’origine de […]

Éditions Plon

Réédition du Dictionnaire Amoureux du Golf, de André-Jean Lafaurie

S’il y a un livre que tous les golfeurs et les golfeuses doivent avoir en permanence sur leur table de chevet ou de salon, c’est […]

Une enquête Golf Planète

Construction de golfs en France (2ème partie) : quelles régions sont saturées ?

Le thème de cette deuxième partie de l’enquête de Golf Planète sur la construction des golfs en France porte sur la saturation éventuelle de certaines […]

morgan-hoffmann ©Getty/AFP
Belle histoire

Morgan Hoffmann manque le cut mais retrouve la lumière

Même s’il n’a pas franchi le cut et que la perspective de conserver un droit de jeu s’éloigne, Morgan Hoffmann a quitté Harbour Town rassuré […]

Chantilly la Forêt et Cameyrac

Direction des golfs : place aux jeunes ! Avec Théo et Damien…

Golf Planète et LeClub Golf ont eu le plaisir de faire un tour des golfs de France et à vous présenter leurs directeurs. Manière de […]

la Chronique de Philippe Palli

Jeannine Gaveau (1903-1950) : la championne française au swing pur

Gaveau ! Janine, Jeanine ou Jeannine ? Dans le registre des naissances, le prénom enregistré est : Jeannine. Alors allons-y avec cette orthographe ! Jeannine Marguerite […]

numbers augusta chiffres
The Masters

Chiffres et petites phrases à retenir du 1er tour du Masters d’Augusta

Retour en chiffres et en déclarations sur cette première journée à Augusta. Les enseignements à tirer et les réactions des joueurs à l’issue d’un premier […]

Bobby Jones AFP PHOTO/JEFF HAYNES
The Masters

Bobby Jones n’a jamais eu l’ambition de créer le Masters !

En prenant possession du terrain à Augusta en 1931, Bobby Jones n’envisageait absolument pas la création d’un tournoi, a fortiori le Masters. Mais les difficultés […]

Club House augusta national Photo by JEFF HAYNES / AFP
Masters

Pourquoi l’Augusta National a failli ne jamais exister ?

L’un des golfs les plus connus au monde n’aurait jamais dû sortir de la terre d’Augusta qui a autrefois servi de pépinière. En effet, un […]

Mark Alexander ou l’art de photographier l’âme des parcours de golf

Photographier des golfs n’est pas chose facile. Saisir un parcours dans son essence, dans sa singularité, capter son originalité et son meilleur visage nécessitent non […]

The Masters

Deux ou trois choses à savoir sur Bobby Jones et le Masters

Une chronique de Ivan Morris Bobby Jones n’a jamais révélé exactement pourquoi il s’est retiré de la compétition à l’âge de 28 ans après avoir […]

Légende

Lorena Ochoa entre au très select Hall of Fame de la LPGA

En décidant de changer ses critères d’admissions, la LPGA a annoncé l’intronisation au sein du Hall of Fame de la LPGA la Mexicaine Lorena Ochoa, […]

PGA Tour

Le Valero Texas Open a 100 ans !

Créé en 1922, le Valero Texas Open s’est toujours déroulé dans la même ville de San Antonio. Un siècle de présence qui a occasionné de […]

ENQUÊTE GOLF PLANÈTE 

Où en est la construction des golfs en France ? (1ère partie)

Où en est la construction des golfs en France ? Golf Planète inaugure une série d’articles que vous retrouverez régulièrement tout au long de cette année […]

National Golf Week

Hubert Privé, l’Ukraine et la National Golf Week…

Hubert Privé sera naturellement présent cette semaine à la National Golf Week, lui l’auteur du trophée des Trophées du Golf et l’artiste passionné dont les […]

jan-stephenson-pinup-starlette-trump-lpga
Portrait

Jan Stephenson, la 1ère pin-up du golf qui sauva le LPGA

Toutes les Paige Spiranac du golf et autres blogueuses, influenceuses, animatrices et… joueuses peuvent remercier l’Australienne Jan Stephenson qui, au milieu des années 1970, a […]

Tiger Woods Nick O'Hern Photo Scott Halleran / Getty Images North America / Getty Images via AFP
WGC Match Play

L’erreur d’inattention fatale qui coûta à Tiger Woods une seconde défaite face à l’obscur Nick O’Hern

Après 7 titres consécutifs au cours de la saison 2007, Tiger Woods fut stoppé net lors d’un 3e tour homérique perdu contre l’Australien Nick O’Hern […]

Lu Liang-huan AFP PHOTO/Paul Lakatos/UBS
Portrait

Mr. Lu, vainqueur de l’Open de France 1971, est mort

Le Taïwanais Lu Liang-huan, surnommé affectueusement « Mr. Lu » est décédé le 15 mars dernier à 85 ans. Le monde du golf l’avait découvert en 1971 […]

Hal Sutton Photo Donald Miralle / Getty Images North America / Getty Images via AFP
PGA Tour

Le jour où… Hal Sutton bat en 2000 l’imbattable Tiger Woods au Players

Tiger Woods aborde en 2000 le Players avec une confiance inébranlable qu’un revenant de 41 ans – Hal Sutton – va ébranler le temps du […]

En partenariat avec LeClub Golf

REFERENCE et EMOTION : Kempferhof et Omaha Beach, premières nouvelles récompenses LeClub Golf

LeClub Golf qui regroupe plus de 170 golfs en France (et près de 800 dans le monde !), vient de créer 2 labels qui récompensent […]