Collector

Ben Hogan, c’est la vie ! Le beau livre consacré au champion américain édité par Templar Presse

21 novembre 2021

Frédéric Lecomte-Dieu est un grand spécialiste des États-Unis et de la famille Kennedy à laquelle il a consacré des livres et des expositions remarqués.

Frédéric est aussi un amoureux du golf. Après un magnifique livre consacré à Bobby Jones, voici la dernière sortie de la maison d’édition Templar Presse à laquelle il collabore : Ben Hogan, c’est la vie !


Courageux, intelligent, passionné


Il nous en fait la présentation :

En 1954, Ben et Valerie Hogan arrivent d’Ecosse où il a remporté le British Open

Après avoir exploré la vie de Bobby Jones pendant près de deux ans pour écrire ÉTERNEL BOBBY JONES, préfacé par Gary Player, le regretté Peter Alliss et son petit fils Bob Jones IV – qui nous a donné un sacré coup de pouce en déclarant :  » ce livre est l’un des meilleurs jamais écrit sur mon grand père, il est une référence pour notre famille… », j’ai décidé de consacrer mes recherches sur un personnage que je n’aimais pas beaucoup au départ. 
Par la suite, j’ai totalement changé d’avis. Ben Hogan était un homme courageux, intelligent, passionné par le golf, passionné par le récit des autres partenaires de jeu. À seulement 9 ans, il a du faire face au suicide de son père, Chester Hogan, forgeron de profession. Sa mère, son grand frère, Royal, et sa sœur, Princess, se sont trouvés dans une situation financière épouvantable.

Royal et lui ont vendu le journal de Fort Worth – où ils résidaient- le soir à la gare centrale. C’est un enfant qui découvre la vie nocturne. Un peu plus d’un an plus tard, son frère lui dit qu’il pourrait gagner plus d’argent – du moins pour le ramener au foyer- en portant des sacs de golf. Ben accepte aussitôt. Il lui faut marcher aller et retour près de 20 kilomètres pour se présenter au caddie master du Glen Garden Country Club. Il y rencontre Byron Nelson. Fils de famille aisée, qui ne caddie que le week end pour pouvoir jouer au golf.

Ils deviennent amis et adversaires. 


Il promet à sa mère d’être le meilleur du monde


Byron Nelson et Ben Hogan en 1941

Au golf, il fait la rencontre de sa vie : le multimillionnaire Marvin Leonard. il devient le fils spirituel de ce père de trois filles.
Léonard se passionne pour le golf et devient propriétaire de deux golfs au Texas. 
A la compétition annuelle des caddies, on lui « vole » sa première victoire au profit de Byron Nelson. Quelques mois plus tard, on lui fait comprendre qu’il n’a plus l’âge de faire caddie et qu’il ne peut donc plus taper des balles au practice de Glen Garden. Tandis que Nelson obtient le titre de Membre junior. En 1930, Bobby Jones remporte le Grand Chelem:  » il est un héros à mes yeux ». Ben veut le rencontrer. Il devra attendre les Masters d’Augusta pour que la rencontre ait lieu. Jones confiera plus tard : « si on me demande quel joueur prendre pour être sûr de gagner un duo, je prends Ben Hogan ». 
Il promet à sa mère d’être le meilleur golfeur du monde. Il s’entraîne sur un terrain public, accepte des petits boulots pour survivre… Il fait la connaissance d’une ravissante jeune fille, Valerie Fox. Elle sera son unique amour. Ils se marient  le 14 avril 1935, fauchés mais plein d’espoir pour l’avenir. Ils n’auront pas d’enfants. 


Rencontre avec l’Histoire… après un terrible accident de voiture


L’un de ses meilleurs amis, Bing Crosby

Les victoires lui font défaut. Il doit lutter contre un hook, le champion Henry Picard vient à son secours : il lui prête un peu d’argent, et le fait jouer en fade. Elles arrivent enfin mais en février 1949, il est victime d’un terrible accident de la route. Les médecins annoncent qu’il ne pourra plus jouer… L’Histoire, la grande Histoire de Ben Hogan commence…

Le livre BEN HOGAN C’EST LA VIE est préfacé par le professeur Chuck Cook, Hall of Fame, ami de Ben Hogan.
Il fait plus de 650 pages, plus de 240 photos...

Il est proposé en deux versions : classic à 125 euros ttc, ou en collector Coffret numéroté de 1 à 100 : 500 euros ttc. 

Crédit photos :  BEN HOGAN C’EST LA VIE et Archives nationales du Texas
Pour commander le livre : www.maisontemplar.com 
 
Également disponibles :

Eternel Bobby Jones, deux versions 75 euros et 150 euros

Tiger Woods, l’homme et sa légende , 75 euros 

Jackie et les Kennedy, 50 euros

Elle s’appelait Jackie, préfacé par Alain Malraux. 25 euros 

Le prochain livre sera consacré à Walter Hagen, le roi et sa couronne ( avril 2022 pour les Masters)
 
 

Ben débute la saison en Floride, chez ses joyeux camarades. Il y remporte le Bing Crosby Pro-am et l’Open de Long Beach. Contrairement aux critiques de la presse à son égard, « il est aussi chaleureux que ma réserve de glaçons ! », il peut être drôle en leur compagnie. « Les Majeurs ne sont pas les tournois qu’il aime particulièrement disputer. Ben préfère de loin jouer l’Open de Los Angeles où nous sommes avec lui le soir pour faire la fête ! » Bob Hope.

Ben manque les qualifications de la 38e édition de l’US Open, se livre à Valerie, « je ne serais jamais à la table des grands si le ciel n’est pas à mes côtés » Elle saisit ses mains, les embrasse : « Ben, Il est toujours là. »

Dans la même catégorie
PGA Tour Champions

Bernhard Langer affole les compteurs chez les séniors

Récent vainqueur de la Charles Schwab Cup pour la sixième fois de sa carrière sur le PGA Tour Champions, l’Allemand Bernhard Langer vient de dépasser […]

Steven Alker Photo Steve DYKES / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
PGA Tour Champions

De zéro à millionnaire, la belle histoire d’un anonyme

Après une carrière discrète, principalement sur le Korn Ferry Tour, ce joueur a vécu une première saison de rêve sur le PGA Tour Champions qui […]

Nouveau média digital

Aude Bredel lance GolfHER pour être la voix/voie féminine du golf

Dans le monde du golf, les femmes sont encore minoritaires : sur les parcours d’abord, mais aussi dans les instances nationales ou régionales, dans les […]

Ces couples qui dirigent des golfs : aujourd’hui balade à Mérignies, Aix, Nantes et Bourges

Quoi de mieux, et en même temps de plus exigeant, pour un couple amoureux et passionné de golf que de diriger un golf ? Voici une […]

nicolas girard cobra puma
Les acteurs de l'industrie du golf

Nicolas Girard : «La vocation de Cobra Puma Golf c’est de donner du plaisir à jouer au golf»

Pas évident de se faire une place au soleil sur le marché du golf, un secteur dominé depuis de nombreuses années par plusieurs équipementiers ! […]

Histoire par Philippe Palli

La saga Vagliano (3 / 3) : Lally Vagliano-de Saint Sauveur-Segard (1921-2018)

Le 4 avril dernier, Lally aurait fêté ses 100 ans. L’occasion de terminer en beauté cette chronique Histoire écrite par Philippe Palli et consacrée à […]

Augustin Holé : ombre et lumière

Un captivant documentaire sur l’envers du décor d’un joueur de l’Alps Tour

Réalisé par Baptiste Dupont, le documentaire « Augustin Hole in one » suit le joueur de l’Alps Tour Augustin Holé dans sa préparation hivernale, notamment […]

Alps Tour

Paul Elissalde : « Je ne prenais plus du tout de plaisir à jouer »

En terminant cinquième du classement général de l’Alps Tour, Paul Elissalde a gagné sa carte pour la saison 2022 du Challenge Tour. Le Biarrot de […]

Casey Martin Golf Cart
Santé

Un ancien joueur du PGA Tour amputé

Un ancien joueur du PGA Tour vient d’être amputé d’une jambe suite à un syndrome de Klippel-Trenaunay-Weber diagnostiqué à la naissance.   Après de longues […]

©sony pictures maurice flitcroft
Portrait

La vie de Maurice Flitcroft, le pire golfeur de l’Histoire, adaptée au cinéma !

L’incroyable destin de Maurice Flitcroft, auteur de la pire partie de golf de tous les temps chez les professionnels, est adaptée au cinéma sous le […]

Une chronique de Philippe Palli

La saga Vagliano (2 / 3 ) : Barbara Allen Vagliano 1897-1950

Une chronique Histoire du Golf par Philippe Palli       (contact : ph.palli@orange.fr)   Barbara Frances Allen épouse Vagliano est née en France à Pau, […]

La rubrique Histoire de Philippe Palli

La saga VAGLIANO ( 1 / 3 ) : André Marino Vagliano 1896 – 1971

Une chronique de Philippe Palli, que Golf Planète remercie pour son travail d’expert si apprécié.   Depuis 1931, le nom de Vagliano est associé à […]

Percherancier_Hermann_Une
La chronique de Philippe Hermann

Rencontre du 3ème type : Quand une visite amiable débouche sur une jolie découverte inattendue

Passé au Golf & Country Club de Bossey pour revoir le beau parcours de Robert Trent Jones Jr au pied du Mont-Salève dominant le Canton […]

Alice Dye
Architecture de golf

Chez les Dye, l’architecture ne meurt jamais

Après les décès du grand manitou Pete en 2020 (sans compter celui de son épouse Alice en 2019) et de son fils Perry en juillet […]