La chronique de Philippe Hermann

Partenaire de cœur et d’or

6 septembre 2021

Le remarquable succès de Rasmus Højgaard, vingt ans, à l’Omega European Masters disputé à Crans-Montana, a boosté la communication de la célèbre marque horlogère suisse mise en exergue plus qu’à l’habitude.

On était parti pour mettre en place une édition 2021 bouche-trou aux conditions hyper restrictives face à la pandémie, pour ne pas répéter l’abandon 2020. Mais les conditions sanitaires évoluant, les autorités donnaient un feu vert instable, et le tour européen officialisait, à des conditions draconiennes, cette édition de plus vieux tournoi d’Europe organisé au même endroit.

A ce moment-là, on file vers la fin mai, après ordres et contre-ordres, plans A, B, C jetés au pilori. Yves Mittaz, directeur du tournoi, repartait alors de rien priant pour être prêt à temps, six semaines plus tard. Un événement de cette importance et ses 40’000 spectateurs ne s’installent pas par enchantement.

faire plus pour ce grand tournoi qui est en Suisse. Nous devons le soutenir, le faire grandir.

Raynald Aeschlimann

Toute cette résistance n’aurait sans doute pas survécu sans l’attention et l’effort portés par le CEO d’Omega, partenaire en titre du tournoi depuis 1983 que nous avons rencontré.

Pour Raynald Aeschlimann, jeune quinqua aux commandes depuis les JO 2016, pas question de repasser son tour. «Nous devons faire plus pour ce grand tournoi qui est en Suisse. Nous devons le soutenir, le faire grandir. Il a quelque chose de spécial et ça ne change pas au fil du temps. Depuis 2016, nous éprouvons le même plaisir d’accueillir les spectateurs, les personnalités, la presse. Mais, sous le signe des nouvelles technologies, il a fallu adapter notre façon de vivre, de travailler, de communiquer, de commercialiser afin d’être en ordre pour nos événements».

 

Raynald Aeschlimann remet la montre Omega au vainqueur de l’édition 2021 de l’European Masters Rasmus Højgaard

 

Olympisme chevillé au corps

A cette occasion, Omega en a fait une belle démonstration. Pourquoi?

Marque suisse, tournoi suisse, production suisse, alors que le marché suisse n’est pas d’abord le vôtre, trop petit, dit-on.

«Non, ce pays n’est pas un petit marché et il a une grande connaissance horlogère. Les gens adorent les montres. Notre « Made in Switzerland » colle bien à ce tournoi. Il est difficile de trouver un helvète qui ne sache pas ce qu’est le Masters grâce aussi à la présence de personnalités du sport par exemple. Nos montres sont reconnaissables, ne se ressemblent pas entre elles et sont simplement universelles.» 

«Leur conception est inspirée par l’histoire d’hier et de demain, avec un grand respect pour les valeurs et le Masters en démontre quelques-unes. Le public a ainsi rendu mythiques certaines montres telle pourtant la très moderne Seamaster. Sur les mêmes bases, Omega est un exemple dans le développement de nouvelles technologies. L’adjonction de la céramique dans la création d’un garde-temps ou le “Touchpad” permettant à un athlète en course d’arrêter lui-même le chrono, sont de belles avancées. Mais on ne s’éparpille pas, fidèle aux créations passées comme la Speedmaster de 1957, avec l’adjonction de petites lignes aux modèles profilés, le tout faisant la richesse de notre maison et sa célébrité en n’étant, ni mono-marque, ni mono-produit, ce que nous laissons à d’autres».

«Notre maison horlogère est aussi la plus olympique et 550 membres du personnel Omega étaient à Tokyo. Faire le choix ou distinguer les deux événements ne sont pas un must. Si leur retentissement n’est pas le même, ils sont à égalité au niveau du cœur. L’athlétisme et la natation sont dans notre stratégie sportive, mais cela fait trente ans qu’Omega a investi dans l’Asian Tour. Le golf est dans notre stratégie. Nous le soutiendrons et investirons toujours plus. Et il y a de la place pour tout le monde!»

 

Fin non programmée 

De retour sur le gazon, après l’évocation des marchés ou la collaboration de Sergio Garcia et Adam Scott, deux têtes d’affiche Omega, enfin notre curiosité allait-elle être satisfaite par ce PDG du temps moderne. Entre greens et fairways du Golf Club Crans S/Sierre, on chuchote des “Rolex va reprendre le tournoi” Médisance ou vérité? 

«Si un jour, nous décidons de quitter, ce sera pour des raisons qui nous sont propres ou parce que nous sommes en décalage avec l’organisation. Peut-être que, à ce moment-là, un repreneur sérieux, pour ne pas dire Rolex, estimera que c’est le bon moment. Mais on en est à mille lieues. Nous voulons faire plus encore, le soutenir, le faire grandir. L’important, c’est l’évolution en commun. Le succès qui en découle peut faire des envieux. Peu importe qui…»

Et venant comme une confirmation de cette façon de voir juste quelques heures après les flonflons fêtant la victoire du jeune Højgaard en Suisse, le European Tour annonçait que la marque Slync.io prenait la suite d’Omega au Desert Classic de Dubaï dont la marque horlogère était sponsor-titre depuis 1989. De plus, ce grand rendez-vous de janvier acquiert maintenant une nouvelle stature en s’affichant “Rolex Series” avec une dotation de huit millions.     

 

Philippe P. Hermann

Mots-clés :
chronique
Dans la même catégorie
Percherancier_Hermann_Une
La chronique de Philippe Hermann

Rencontre du 3ème type : Quand une visite amiable débouche sur une jolie découverte inattendue

Passé au Golf & Country Club de Bossey pour revoir le beau parcours de Robert Trent Jones Jr au pied du Mont-Salève dominant le Canton […]

Herb Kohler ©Sam Greenwood/Getty Images via AFP
Ryder Cup

Herb Kohler l’autre vainqueur de la Ryder 2021 !

Avant même que la compétition ne s’achève, le propriétaire du parcours de Whistling Straits, Herbert Kohler Jr. a déjà décroché la timbale en recevant la […]

Portrait

Jean-Claude Forestier, l’entrepreneur qui a attrapé la maladie du golf : « La beauté du jeu réside dans le fait qu’il est universel »

Le golf du Vaudreuil est revenu aux premières places du golf français : le parcours dessiné par Fred Hawtree en 1962 a retrouvé ses lettres de […]

tom weiskopf architecte golf
La chronique de Philippe Hermann

Tom Weiskopf, grand talent tout en discrétion

195 centimètres sous la toise, Thomas Daniel Weiskopf est, sans aucun doute, le plus grand architecte du golf contemporain… Quant à ses parcours, nombre d’entre […]

Entretien avant Women's Augusta

Pauline Roussin-Bouchard : « Être un athlète de haut niveau dans une université américaine est un vrai privilège »

La Varoise Pauline Roussin-Bouchard n’a que 20 ans mais a déjà marqué l’histoire du golf français. Numéro 1 mondiale amateur, avec un sac déjà rempli […]

GOLF ART

Hubert Privé : expositions itinérantes dans les golfs régionaux et projets toujours fous !

Hubert Privé est cet artiste passionné de golf dont les oeuvres formidables célèbrent avec talent, humour et beauté son amour toujours en fusion pour ce […]

Partenariat

Michel Rivière, un des premiers sponsors de Victor Perez, nous parle du champion, de golf et de son entreprise

Victor Perez va accomplir un rêve cette semaine : fouler le parcours d’Augusta, les clubs à la main, et jouer un Masters pour la première […]

ENTRETIEN

Christian Ledan nous livre ses souvenirs, ses projets, ses leçons de vie au moment de son départ de Canal+

Christian Ledan quitte Canal+ pour prendre sa retraite professionnelle. Autant le dire tout de suite, il va manquer comme des centaines de témoignages, lui rendant […]

ENTRETIEN

Paul Armitage, directeur des opérations de Open Golf Club auprès de Laurent Boissonnas : il nous dit ses objectifs

Laurent Boissonnas, président de Open Golf Club, vient de renforcer singulièrement son staff en faisant venir auprès de lui Paul Armitage et en le nommant […]

ENTRETIEN EXCLUSIF

Adrien Toubiana nous dit tout sur son quotidien à Golf+, sa formation et son amour du sport

Sa voix rythme, depuis maintenant deux ans, les tournois que vous regardez chaque week-end sur Golf +. Dernier arrivant dans l’équipe et venant du ballon […]

St Laurent Golf Team Servat Demory Perez Linard Hebert Lacroix Pavon
COULISSE

La St Laurent Golf Team : une success story française

Créée il y a 5 ans, la St Laurent Golf Team est aujourd’hui un modèle de réussite, avec dans ses rangs Victor Perez et Ben […]

lucquin chassende lespinasse pros confinement paca bretagne aquitaine
PGA

Bretagne, Pays basque, PACA : trois pros enseignants nous racontent leur confinement

Golf Planète, toujours proche du monde du golf français, et d’abord de ses pros enseignants, continue à se balader dans l’hexagone (par téléphone !) pour […]

Confinement

Terre Blanche attend avec espoir la reprise le 11 mai

Jean Marie Casella, le directeur du grand resort de luxe français de Terre Blanche et vice-président de l’ADGF nous explique comment la problématique Covid va […]

PGA FRANCE

Élisabeth, Frédéric et David : trois pros enseignants racontent leur vie de confinement, loin de leurs élèves…

Tous les pros enseignants PGA de France sont aussi à l’arrêt. Eux dont la vie est contacts, relations humaines, pédagogie, échanges, apprentissage d’une passion… Tout […]