Portrait

Jon Rahm, le basque rugissant

22 juin 2021
Jon Rahm Jeff Haynes/USGA

A 26 ans, Jon Rahm a remporté son premier tournoi du Grand Chelem dans un US Open qui restera dans les mémoires. La force de caractère colossale dont il a fait preuve pour aller chercher ce premier majeur est à l’image de son physique d’Hercule. L’itinéraire sans accroc de ce surdoué devrait le conduire vers d’autres triomphes…

 

Il y a plusieurs façons de remporter un premier majeur. On peut, comme Tiger Woods l’avait fait au Masters en 1997, exploser vite, très jeune à la face du monde et écraser la concurrence. On peut aussi, comme Phil Mickelson et Sergio Garcia, toujours à Augusta, attendre longtemps avant de décrocher la Une après plusieurs échecs, plusieurs regrets. On peut aussi faire du Jon Rahm.

 

Comme une évidence…

A l’image des trois champions pré cités, le talent fou du Basque a été reconnu dès son plus jeune âge et les plus grands succès lui ont été vite promis. Mais lui n’a pas gagné très tôt, ni sur le tard. A 26 ans, il s’est imposé dans cet US Open à un moment presque évident, un an après avoir été n°1 mondial, après plusieurs frémissements en Grand Chelem (7 top 10 avant ce titre).

Sa trajectoire vers les sommets aura été en tout point parfaite. Au terme d’un dimanche complètement dingue à Torrey Pines, il a conclu le tournoi façon chef-d’œuvre, par deux birdies sur ses deux derniers trous, deux putts de grand champion. La manière, le timing, tout porte à croire que Jon Rahm ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Il est le digne héritier de Seve Ballesteros, son idole à qui il a rendu un hommage appuyé.

 

 

Les Mickelson avaient tout vu

Dès ses jeunes années, Jon Rahm Rodriguez, né le 10 novembre 1994 à Barrika au Nord de l’Espagne, a cassé la baraque sur les parcours de golf.

Il fait ses études à l’Université d’Arizona et domine de ses larges épaules le circuit amateur. Deux fois récipiendaire du Prix Ben Hogan qui récompense le meilleur joueur de « college », il remporte 11 titres entre 2014 et 2016 et occupe la place de n°1 mondial amateur pendant 60 semaines. Son swing est déjà considéré comme un modèle du genre.

 

Son coach de l’époque n’est autre que Tim Mickelson, le frère de Phil. Tim prédit alors à son élève qu’il gagnera un jour un US Open. Phil parie avec l’ancien joueur Colt Knost que Rahm mettra moins d’un an à se faire une place dans le top 10 mondial lorsque l’Espagnol passe « pro » en juin 2016, juste après l’US Open remporté par Dustin Johnson où il finit meilleur amateur (23e).

En janvier 2017, Rahm enquille un putt de 18 mètres pour remporter son premier succès sur le PGA Tour au Farmers Insurance Open, déjà à Torrey Pines. Les frangins en connaissent un rayon côté golf…

 

 

 

Sportif accompli, maître zen en construction

Fan de hip hop, marié à son amour de collège Kelley Cahill (une ex lanceuse de javelot) qui vient de lui donner un premier enfant, Jon Rahm est un sportif accompli, passionné de tennis, de pelote basque, de football (il a joué au poste de gardien de but et est supporter de l’Athletic Bilbao), de kung fu… Cet art martial l’aide aussi à gérer son caractère bouillant sur les parcours. Même si sur ce plan-là, il y a encore du travail à faire…

 

Rahm a déjà cassé quelques clubs, pourri son fidèle caddie Adam Hayes, fait des mauvais choix au cœur de la bataille (on se souvient de son erreur stratégique lors du Players Championship en 2019).

 

Un cap, une péninsule

Mais la façon dont il a encaissé le coup dur de son contrôle positif à la Covid-19 alors qu’il menait de six coups le Memorial Tournament après 3 tours force le respect. Deux semaines plus tard, le voici champion du 121e US Open et redevenu n°1 mondial. Grâce à un finish étourdissant.

Alors jusqu’où peut-il aller ? Cette victoire iconique, sur le mythique parcours de Torrey Pines, obtenue au terme d’une bagarre de titans qui a impliqué Bryson DeChambeau, Rory McIlroy ou encore Brooks Koepka devrait placer sa confiance au firmament.

 

Quand on a battu en simple Tiger Woods pour sa première Ryder Cup ou battu Dustin Johnson dans un duel de cinglés au BMW Championship, la doute n’a pas vraiment sa place.

Mais le cap d’un premier majeur est toujours compliqué à franchir. Rahm a balayé d’un revers de sa large main les (rares) interrogations sur sa capacité à gagner les tournois qui comptent. D’autres viendront, c’est une certitude. Un cap de franchi ? Que dit-on, une péninsule, un océan de succès l’attend…

 

Dans la même catégorie
ryder foursomes samedi session 3 matchs.jpg
Ryder Cup 2021

Les Foursomes du samedi : le direct commenté

Menée 6-2, l’Europe compte sur un rebond lors des foursomes de samedi matin pour revenir au score. Suivez notre direct commenté avec les Espagnols en […]

Céline Boutier
Walmart NW Arkansas Championship Presented by P&G

Céline Boutier et Perrine Delacour sous le par

Vainqueur du récent Lacoste Ladies Open de France, Céline Boutier a lancé ce Walmart NW Arkansas Championship en rendant une carte sous le par. Perrine […]

ryder-RESULTATS-JOUR-1-USA-DOMINENT-EUROPE
Ryder Cup 2021, Jour 1

Les Européens sous l’éteignoir, les USA prennent le large !

Avec un seul match remporté sur les 8 disputés vendredi à Whistling Straits, le bilan de la 1ère journée de doubles des hommes de Padraig […]

spieth-coup-shot-jour-chute-michigan-ryder-cup
Coup de folie !

Vidéo Spieth frôle l’exploit et le drame !

Les commentateurs se demandent encore comment Jordan Spieth a réussi à ne pas tomber dans le Lac Michigan et à mettre sa balle si proche […]

ryder-cup-2021---fourballs-session-2-4-balles
Ryder Cup 2021

Suivez le live scoring des 4 balles de vendredi : Sergio et Poulter au repos

Etonnants les choix de Padraig Harrington pour tenter de combler le retard pris dans les foursomes. Plutôt transparent dans la 1ere session Rory McIlroy est […]

Sergio Garcia-Jon Rahm
Ryder Cup 2021

Malgré le sublime duo Garcia-Rahm, les Américains en tête après les foursomes

Victorieux 3&1 de la paire Justin Thomas-Jordan Spieth, les Espagnols Sergio Garcia et Jon Rahm ont apporté pour l’Europe le premier point de cette 43e […]

garcia rahm thomas spieth ryder cup live
Ryder Cup 2021

Les Foursomes de la 1ère session de vendredi en direct commenté

Suivez sur notre direct commenté les foursomes de vendredi, trou par trou, avec les scores mis à jour trou par trou !   EN DIRECT […]

brooks koepka interview ryder cup
Ryder Cup 2021

Brooks met les choses au point !

Quand Brooks Koepka est passé devant la presse ce jeudi il y avait beaucoup de journalistes impatients de lever les nombreuses interrogations le concernant et […]

Frédéric Lacroix Challenge Tour
Open de Portugal at Royal Obidos, 1er tour

Le chevauchée du Batave Daan Huizing et le joli top 10 de Fred Lacroix

Dixième à la Road, Daan Huizing lance tambours battants les hostilités à Obidos (nord de Lisbonne). Le Néerlandais, propriétaire d’un magistral 63 (-9) sans erreur, […]

ryder trophy_5 raisons FRANCK FIFE / AFP
Ryder Cup

Les 5 raisons pour lesquelles l’Europe va gagner (et vice et versa)

Voici cinq bonnes raisons qui vont conduire l’Europe (et cinq pour les Etats-Unis) à la victoire. Choisissez votre camp.   Les 5 raisons pour lesquelles […]

harrington stricker enveloppe ryder cup
Ryder Cup 2021

L’enveloppe secrète du Gentlemen’s Agreement des Capitaines de Ryder Cup

Chacun dans leur coin les capitaines Steve Stricker et Padraig Harrington ont mis le nom d’un joueur dans une enveloppe cachetée dont personne d’autre n’aura […]

Golf National
European Tour

L’Open de France reviendra au calendrier en septembre 2022

Selon nos confrères du Figaro Golf, l’Open de France, disparu des calendriers du Tour européen depuis octobre 2019, reviendra bien en septembre 2022. C’est Pascal […]

Steve Stricker Padraig Harrington whistling straits ©Andrew Redington/Getty Images,/AFP
Ryder Cup 2021

Un grand joueur de Ryder Cup devient-il forcément un grand capitaine ?

Selon une étude menée par Betway, on a beau avoir été un illustre joueur en Ryder Cup, cela ne vous assure pas le fait de […]

poulter mcdowell caddie ryder cup
Ryder Cup 2021

Poulter se paie un très très cher caddie en Ryder Cup

Héros de la Ryder Cup 2010 au Celtic Manor, le Nord Irlandais Graeme McDowell est l’un des 5 prestigieux vice-capitaines européens cette semaine à Whistling […]